Recevoir notre newsletter ?
Marseille
Que faire a

Que faire à Marseille : les meilleures activités

Marseille, on l’aime ou on la déteste. Une chose est sûre, elle ne laisse personne indifférent ! Il est vrai que la ville souffre parfois d’une mauvaise réputation : insécurité, insalubrité… Pourtant, paradoxalement, Marseille offre des richesses comparables à nulle autre ville de France. Fondée aux alentours de 600 avant J.-C. par des marins grecs, Marseille figure parmi les plus vieilles villes de France et, avec cette distinction, vient un important patrimoine historique que l’on se plait à découvrir lors d’un séjour dans la cité phocéenne.

La mer est au centre de tout à Marseille. Les deux sont indissociables aussi bien d’un point de vue culturel et touristique qu’économique. En effet, depuis l’Antiquité, le port de Marseille a toujours joué un rôle important dans l’économie maritime. Il est aujourd’hui le premier port français et le cinquième port européen.
Marseille est une ville cosmopolite, ouverte et proche de la nature qui réserve d’ailleurs de bien belles surprises à ses visiteurs. Bouillabaisse, pastis, calanques, cigales et accent chantant, embrassez les clichés du folklore marseillais et offrez-vous un séjour des plus chaleureux et des plus dépaysants dans la deuxième ville de France après Paris.

À lire aussi : Que faire à Aix-en-Provence : les meilleures activités

1. Le musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM)

Au MuCEM, on y vient pour plusieurs raisons. D’abord, avant même de mettre un pied dans l’enceinte du musée, on ne peut qu’apprécier la beauté de l’édifice que l’on doit à l’architecte Rudy Ricciotti. La façade en alvéole de cet imposant cube noir donnant sur la mer, lui apporte une singularité certaine qui ne passe pas inaperçue dans le paysage marseillais.
Ensuite, il est temps de passer au musée en lui-même et de découvrir les quelque 4900m² d’exposition consacrée aux différentes civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.

Le MuCEM accueille également plusieurs expositions temporaires chaque année autour de thèmes divers et variés.

Le billet d’entrée au MuCEM vous donne également accès au Fort Saint-Jean, un fort militaire construit à partir du XIIᵉ siècle. Pour accéder à ce monument historique, il vous faudra traverser une passerelle qui donne d’un côté sur la mer et de l’autre sur la superbe cathédrale de la Major. Ce qui nous emmène à la dernière raison de visiter le MuCEM, les vues exceptionnelles qu’il offre sur la cité phocéenne ! Depuis le fort Saint-Jean, ne manquez pas son superbe panorama sur le Vieux-Port. Enfin, sur le toit du J4 (le bâtiment principal), vous pourrez associer plaisir gustatif et plaisir des yeux depuis la terrasse panoramique du restaurant Le Môle du chef étoilé Gérald Passédat.

Le MuCEM est ouvert tous les jours, sauf le mardi. 

Plein tarif : 9,50€ | Tarif réduit : 5€.

Muceum
© Quentin Caron - Wikipedia

2. Le Vieux-Port

Il est le cœur de Marseille, l’endroit emblématique de la ville par excellence. Bordés de nombreux restaurants, il est surtout connu pour son marché aux poissons. Quelques pêcheurs se donnent rendez-vous sur le quai de la Fraternité pour vendre les poissons frais péchés quelques heures auparavant. Que vous ayez l’intention d’acheter ou non, c’est un véritable spectacle pour les non-initiés qui vaut vraiment le détour. Tendez l’oreille, on croirait être au cœur de la Trilogie de Pagnol.

Un peu plus loin, vous découvrirez l’ombrière-miroir du Vieux-Port, conçu par l’architecte Norman Foster et installé en 2013 lorsque Marseille était capitale européenne de la culture. Nombreux sont les touristes qui prennent des selfies à cet endroit-là, c’est presque devenu une tradition !

Continuez de marcher le long du Vieux-Port et vous tomberez sur La Criée. Si, à l’origine, c’était là que se tenait le marché aux poissons, elle abrite aujourd’hui le théâtre national de Marseille.
Pour 0,50€, offrez-vous une petite traversée du Vieux-Port en ferry boat électrique. La liaison s’effectue entre le quai du Port (en face de la Mairie) et le quai de Rive-Neuve. Une balade courte, mais originale, qui vous permettra de découvrir le Vieux-Port depuis la mer.

Vous l’aurez compris, le Vieux-Port fait partie des incontournables marseillais, l’endroit idéal où flâner, regarder les bateaux et même admirer (de loin) « la Bonne Mère » dont on vous parle dans le point suivant.

Vieux Port
© Bateaux.com

3. La Basilique Notre-Dame-de-la-Garde

Basilique Notre-Dame-de-la-Garde pour les touristes, « Bonne Mère » pour les locaux, peu importe son nom tous s’accordent à dire qu’elle est LE symbole de Marseille. Construite entre 1853 et 1864 dans un style romano-byzantin, la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde est le lieu le plus visité de la ville. Les croyants et athées du monde entier viennent par milliers chaque année découvrir cet emblème, perché sur la colline du même nom, qui, selon la légende, serait la protectrice de la ville et la gardienne des marins. Cette basilique, et sa singulière silhouette que l’on peut même apercevoir depuis l’autoroute, domine Marseille et offre un panorama exceptionnel sur toute la ville.
Découvrez la richesse de sa décoration intérieure et visitez le musée qui se trouve sur le site pour en savoir plus sur l’histoire de cette célèbre cathédrale (accès au musée : 5€).

Vous pouvez vous rendre à la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde de plusieurs façons :

  • À pied, comme les pèlerins d’antan, en empruntant les rues qui mènent à la colline ou en passant par les sentiers au cœur de la pinède. Attention, ça grimpe !
  • En voiture. Il y a des parkings une fois en-haut, mais attention aux embouteillages pendant la période estivale.
  • En bus, depuis le Vieux-Port, en empruntant la ligne 60.
  • En embarquant à bord du petit train touristique de Marseille.

La Basilique Notre-Dame-de-la-Garde est ouverte tous les jours de 7h à 18h30.
Elle est accessible librement et gratuitement.

Notre Dame De La Garde
© Photo-aerienne-france.fr

4. Le quartier du Panier

On se croirait presque dans un petit village de Provence. Coupé de la circulation et du brouhaha permanent de la ville, le Panier permet de revenir sur l’histoire de la cité phocéenne et de découvrir l’authenticité et le charme de Marseille.

Situé dans le 2ᵉ arrondissement, le Panier est le quartier le plus ancien de la ville. Avec ses ruelles étroites, ses façades jaune orangé, ses allées fleuries et ses jolies places, on comprend aisément pourquoi la série Plus Belle La Vie a choisi de s’inspirer du Panier pour les décors de son quartier fictif du Mistral.
Déambulez au hasard de ses ruelles et vous verrez que le quartier réunit à la fois culture, patrimoine et convivialité. Quelques idées pour vous aider à mieux découvrir le Panier :

Le Panier
© Blog.mobilboard.com

4.1 Partez à la recherche du street art du Panier

S’il n’est pas le quartier le plus riche de la ville en matière de fresques murales, il en compte quelques-unes très jolies.

Street Art
© Tourisme-marseille.com

4.2 Découvrez les chaleureuses terrasses du Panier

Une petite soif ? Profitez-en pour boire un verre parmi les locaux sur une des jolies places du Panier comme la place des Pistoles ou la place de Lenche depuis laquelle on peut même apercevoir Notre-Dame-de-la-Garde.

Terrasse
© Madeinmarseille.net

4.3 Visitez la Vieille Charité

Il s’agit d’un édifice du XVIIᵉ siècle qui servait autrefois de refuge aux plus démunis. Aujourd’hui, ce monument historique a été transformé en centre culturel et abrite notamment le musée d’archéologie méditerranéenne ainsi que le musée d’arts africains, océaniens et amérindiens.

Vieille Charité
© Frederic D. | Photos-provence.fr

4.4 Visitez le Maison de la Boule

Enfin, pour une visite rigolote et insolite, rendez-vous à la maison de la boule, un mini-musée où vous découvrirez les origines de l’un des passe-temps préférés des marseillais : la pétanque.

La Maison de la Boule est ouverte tous les jours de 10h à 19h.

À lire également : Que faire à Cannes : les 23 meilleures activités

5. La Cathédrale de la Major

Située dans le quartier de la Joliette, la superbe Cathédrale de la Major fait face au MuCEM.
La Major, comme on l’appelle à Marseille, est l’une des rares cathédrales de France a avoir été bâtie au XIXᵉ siècle et une des plus grandes recensées depuis le Moyen-Âge. Longue de 142m, la Cathédrale de la Major pourrait ainsi accueillir jusqu’à 3000 personnes ! Plutôt impressionnant, tout comme l’édifice d’ailleurs qui est un vrai joyau architectural. Ne manquez pas de la découvrir si vous êtes dans ce coin-là de la ville.

La Cathédrale de la Major est ouverte du mardi au dimanche de 10h à 18h (19h en été).

Accès gratuit.

La Major
© Charliemoon | Wikipedia

6. La Corniche du Président-John-Fitzgerald-Kennedy

Rendez-vous privilégié des coureurs, La Corniche est aux Marseillais ce que la Promenade des Anglais est aux Niçois ou ce que la Croisette est aux Cannois. Un incontournable en somme ! Vous la connaissez surement déjà de nom, la Corniche, c’est cette longue avenue qui longe la mer sur près de 4km.

On peut y passer en voiture, mais le mieux reste vraiment de s’y balader à pied, à vélo (ou en trottinette). Ainsi, vous pourrez prendre le temps de profiter d’un superbe panorama sur Marseille, la Méditerranée et les îles du Frioul et respirer un bon bol d’air marin.

Tout au long de la promenade, vous découvrirez une succession de plages, d’anses, de villas et de restaurants. D’ailleurs, si vous souhaitez déguster la bouillabaisse la plus raffinée de la ville, direction Le Petit Nice, chez Gérald Passédat, 3 étoiles au Guide Michelin.

Si vous en avez l’occasion, empruntez la Corniche pendant le coucher du soleil, vous en prendrez plein les yeux !
Pour la petite histoire, c’est le long de la Corniche que l’on trouve le banc le plus long du monde, mais aussi l’altitude zéro de référence en France.

La Corniche
© Cilou101 | Flickr

7. Les Docks Village

Ce centre commercial branché et original a ouvert ses portes en 2015. Situé dans le quartier de la Joliette, il regroupe des commerces indépendants, des concept-stores, des petits créateurs et des galeries d’art. Installé dans les anciens docks (servant à entreposer les marchandises) de Marseille, construits en 1858, les Docks Villages constitue un lieu atypique et unique, qui lui vaut le titre de meilleur centre commercial au monde en 2016 ! On y trouve également un large choix de restaurants et des animations tout au long de l’année. Allez y jeter un œil, le lieu vaut vraiment le détour !

Le centre commercial des Docks Village est ouvert tous les jours de 10h à 19h.

Les Docks
© Madeinmarseille.net

8. Les Terrasses du Port

Face aux docks, se dresse un immense centre commercial « à l’américaine » : les Terrasses du Port. Tout comme les Docks Village, il s’agit d’un centre commercial récent inauguré en 2014. C’est un peu le temple du shopping à Marseille, mais vous y trouverez aussi de nombreux restaurants. D’ailleurs, vous l’aurez peut-être deviné grâce à son nom, mais les Terrasses du Port possèdent l’une des plus belles vues sur la mer Méditerranée. Alors si le lèche-vitrine ne vous intéresse pas, passez directement voir la vue !

Les Terrasses du Port sont ouvertes tous les jours de 10h à 20h (jusqu’à 1h pour les restaurants).

Les Terrasses Du Port
© Colorbus.fr

9. Le CEPAC Silo

Toujours dans le même secteur, et à deux pas des Terrasses du Port, venez passer une soirée au Silo. Cette salle de spectacle inaugurée en 2011, dans un ancien silo à céréales, propose une programmation riche et variée. Concert, one-man/woman show, ballet ou pièce de théâtre, vous aurez l’embarras du choix pour occuper vos soirées marseillaises.

Silo
© Garro Thierry | France 3 Régions

10. Le Stade Vélodrome

Le Stade Vélodrome, récemment rebaptisé Orange Vélodrome, est le stade mythique de la ville, un véritable emblème pour les Marseillais. Inauguré en 1937, il connut de nombreuses périodes de restauration, la dernière en date s’est étalée de 2011 à 2014, à l’occasion de l’Euro 2016. Pouvant aujourd’hui accueillir plus de 67 000 spectateurs, il est le deuxième stade de France en terme de capacité.

Comme vous le savez surement déjà, le football est une véritable religion dans la cité Phocéenne et son Dieu n’est nul autre que l’OM. Ne vous étonnez donc pas si vous voyez de nombreux supporters arborer le maillot de l’équipe dans les rues marseillaises ! D’ailleurs, le club n’est pas seulement apprécié des marseillais puisqu’un sondage a montré qu’il figure à la première place des clubs les plus populaires de France ! Alors si l’OM joue à domicile pendant votre séjour à Marseille, sautez sur l’occasion et prenez vos places. Vous découvrirez l’ambiance unique d’un soir de match au vélodrome et la ferveur incontestable du peuple marseillais.

Plein tarif : 18€ | Tarif réduit : 12€.

Stade Velodrome
© Detoursenfrance.fr

11. Le Parc National des Calanques

Venir à Marseille sans découvrir les calanques serait un crime ! Célèbres dans le monde entier, les calanques s’étendent de Marseille à Cassis sur une vingtaine de kilomètres dans une succession de criques et d’anses paradisiaques. Protégées par un parc national depuis 2012, les calanques constituent le premier parc national périurbain en Europe et le troisième mondial. Ces roches calcaires qui plongent dramatiquement dans la mer Méditerranée et découpent le littoral marseillais sont un véritable joyau de la nature et une grande fierté pour ses habitants.
Certaines sont accessibles en voiture, d’autres nécessitent de s’y rendre à pied, voici une sélection des plus belles calanques marseillaises :

  • La Calanque de Sormiou pour ses eaux claires et ses petits cabanons de pêcheurs typiques. Elle est la plus grande calanque de Marseille.
  • La Calanque de Morgiou avec son port, sa plage (une des plus belles de Marseille) et sa grotte bleue.
  • La Calanque de Sugiton, encadrée par deux hautes falaises, ravira les amateurs d’escalade.

Si vous prenez la direction de Cassis, vous aurez également l’occasion de découvrir les magnifiques Calanques de Port-Miou, Port-Pin et En-Vau. Croyez-nous, ça vaut vraiment le coup de faire le déplacement.

Si les calanques ont la côte auprès des randonneurs et des grimpeurs, elles attirent également les amateurs de farniente souhaitant parfaire leur bronzage.

Si vous n’avez que très peu de temps devant vous, vous pouvez également opter pour une croisière dans les calanques. Cela vous permet d’en découvrir davantage en moins de temps, mais aussi de les admirer depuis un autre point de vue.

Depuis le Vieux-Port de Marseille, embarquez pour une croisière unique au cœur des calanques :

  • Visite de 12 calanques au cours d’une croisière de 3h15
    Adulte : 30€ | Enfant 13-18 ans : 27€ | Enfant 4-12 ans : 23€
  • Visite de 6 calanques pendant 2h15
    Adulte : 24€ | Enfant : 13-18 ans : 22€ | Enfant 4-12 ans : 19€
Calanques
© Calanques13.com

12. La Cité Radieuse

Les amoureux d’architecture devraient aimer cet endroit original et innovant. La Cité Radieuse, ou « la maison du fada » comme l’appellent certains, est une résidence construite entre 1947 et 1952 qui témoigne du besoin de reconstruction d’après-guerre. Cette unité d’habitation a été conçue par l’architecte Charles-Edouard Jeanneret, surnommé Le Corbusier, elle constitue le premier édifice d’une série de 5. Les 4 autres se trouvant à Rezé dans la Loire-Atlantique, Briey dans la Meurthe-et-Moselle, Firminy dans la Loire et à Berlin en Allemagne.
Découvrez la Cité Radieuse, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, à travers une visite guidée de 2h.

Plein tarif : 10€ | Enfant 6-12 ans : 5€

La Cité Radieuse
© Jeanbaptisteparis | Flickr

À lire aussi : Que faire à Biarritz : les meilleures activités

13. Le quartier des Goudes

Comme une impression de bout du monde en pleine ville. Voilà ce que vous ressentirez quand vous vous retrouverez aux Goudes dans le 8ᵉ arrondissement de Marseille. Porte d’entrée des calanques, il offre des vues à couper le souffle sur les dernières langues de terre escarpées de la côte et sur la mer.

Direction d’abord l’Anse de la Maronnaise pour une première petite baignade, puis continuez votre route vers le Cap Croisette, dominé par le massif de Marseilleveyre. Avec son port traditionnel, son eau turquoise et sa (petite) plage de sable fin, vous tomberez instantanément sous le charme. Pour continuer, rendez-vous à la Baie des Singes, un des plus beaux endroits des Goudes. Ensuite, mettez le cap sur la Friche de l’Escalette pour découvrir une sorte de musée à ciel ouvert sur le site d’une ancienne usine de plomb (les visites sont organisées l’été sur réservation). Et si vous avez plus de temps, découvrez les calanques de l’Escalette, la calanque blanche, celle des Trous ou encore de Callelongue, vous avez de quoi faire ! Enfin terminez la balade de ce quartier par un passage dans le village des Goudes et son port typique.

La visite des Goudes est à privilégier en hors saison (ou très tôt le matin) car l’été le quartier est pris d’assaut et les embouteillages pour s’y rendre sont nombreux !

Les Goudes
© Marseilletourisme.fr

14. Le Vallon des Auffes

C’est un des endroits préférés des marseillais et, de loin, l’un des ports les plus pittoresques de la ville. Situé entre l’Anse des Catalans et celle de Malmousque, le Vallon des Auffes, avec ses imposantes arcades, compte quelques cabanons de pêcheur traditionnels, des restaurants et un petit port où sont amarrés les pointus typiques. Au-delà de son charme incontestable, la Vallon des Auffes se distingue surtout par sa concentration de restaurants très réputés comme l’Épuisette, Chez Fonfon (une référence en matière de bouillabaisse) ou encore Chez Jeannot.

Vallon Des Auffes
© I.pinimg.com

15. Le palais Longchamp

C’est dans le quartier des Cinq-Avenues que se trouve le magnifique palais Longchamp. Classé monument historique en 1974, le palais Longchamp comprend un château d’eau, un jardin public, le parc Longchamp avec son Observatoire et deux musées : le Musée des Beaux-Arts et le Muséum d’Histoire Naturelle. L’édifice, construit en 1862, avait pour but de fêter l’arrivée de l’eau courante dans la cité phocéenne grâce au Canal de Marseille qui alimentait la ville avec les eaux de la Durance (une rivière du Sud-Est de la France). Le palais Longchamp, avec son style néo-classique, sa fontaine, son arc de triomphe et ses statues, est une vraie merveille architecturale. C’est un site sublime qu’il faut absolument voir si vous êtes de passage à Marseille.

Palais Longchamp
© Marseilletourisme.fr

16. La Friche La Belle de Mai

Située dans le quartier du même nom, la Friche La Belle de Mai est à la fois un espace de travail pour de nombreux artistes et un lieu de diffusion de l’art sous toutes ses formes avec des salles de spectacle et d’exposition. Inaugurée en 1992 sur le site d’une ancienne usine de tabac, la Friche est devenue, en quelques années, un des endroits cultes de Marseille.
Depuis 2013, avec Marseille capitale de la culture européenne, la Friche a mis en place de nouveaux aménagements comme la Tour Panorama, un espace de 4000m² dédié à l’art contemporain. Son toit-terrasse offre une vue incroyable sur toute la ville.

Mais la Friche La Belle de Mai, c’est aussi un terrain de basket, un skatepark et du street art qui raviront les amateurs de photographies.

La Friche La Belle de Mai est ouverte tous les jours de 8h30 à 22h30 (parfois plus tard les soirs d’évènement). Les expositions sont accessibles au public du mercredi au vendredi de 14h à 19h et les samedis et dimanches de 13h à 19h.
Plein tarif : 5€ | Tarif réduit : 3€.

La Friche
© Caroline Dutrey | Lafriche.org

17. Le cours Julien

Les quartiers se suivent mais ne se ressemblent pas à Marseille. Situé dans le quartier de la Plaine, un des quartiers les plus atypiques de Marseille, le cours Julien est un incontournable de la ville. Quartier bohème par excellence, il est le repaire des artistes et créateurs locaux. Friperies, brocantes, bouquinistes et autres sont installés dans les anciens entrepôts du quartier. Réputé pour ses nombreux marchés (marché de la Plaine, marché paysan, marché des créateurs, marché aux fleurs…), il compte également de nombreux restaurants et terrasses où il est agréable de déjeuner avant de partir chiner dans les ruelles du quartier.

Le cours Julien constitue également le temple du street art marseillais, d’ailleurs il est même considéré comme l’un des plus grands quartiers dédiés au street art en France. Vous l’aurez compris, le cours Julien, à la fois bobo, convivial et original, est définitivement à rajouter à votre liste de choses à voir à Marseille.

Le Cours Julien
© Tourisme-marseille.com

18. Les plages du centre-ville

Si elles sont souvent éclipsées par les célèbres calanques, Marseille regorge de petites plages au cœur même de la ville. Quand les étés sont caniculaires et que les journées sont trop chaudes pour visiter, optez pour une baignade rafraîchissante dans la Méditerranée. Voici une petite sélection des plus belles plages de centre-ville de Marseille :

  • la plage du Prophète
  • la plage des Catalans
  • la plage des Phocéens
  • la plage de la Pointe Rouge
  • les plages de Corbière
Plages
© Tourisme-marseille.com

19. Visiter une usine de pastis

À Marseille, l’apéro, c’est sacré et il s’accompagne généralement de LA boisson locale incontournable de Marseille : un bon pastaga (comprenez le pastis) ! Si vous aimez la célèbre boisson anisée ou si vous êtes tout simplement curieux, l’usine Cristal Limiñana propose des visites guidées de sa fabrique, une des dernières encore en activité dans Marseille, afin de découvrir l’histoire de famille derrière leur entreprise et de connaître tous les secrets de fabrication et de commercialisation du pastis, de l’anisette et de tous les autres produits fabriqués ici.

Tarif de la visite : 3€

Pastis
© Cristal-liminana.com

20. Visiter la Savonnerie du Midi

On reste dans le thème des visites insolites puisque cette fois-ci, nous vous proposons de visiter une usine de véritables savons de Marseille. Dès le XIIᵉ siècle, la ville de Marseille possède déjà des usines de savon qu’elle produit à base d’huile d’olive de Provence. Par la suite, au XVIIᵉ siècle, sous le règne de Louis XIV, le savon de Marseille prend une telle ampleur que sa dénomination rentre dans le langage commun. Le roi réglemente ensuite la fabrication du savon, un savon vert qui, à l’époque, se vend par 5 ou 20kg. Au XXᵉ siècle, l’industrie du savon continue de se développer et Marseille compte, à ce moment-là, près de 90 manufactures de savon. Mais, à la suite des deux conflits mondiaux, on constate le déclin de ce savoir-faire et la fermeture de la plupart des savonneries marseillaises.

Aujourd’hui, rares sont les savonneries encore en activité qui continuent de fabriquer le savon de Marseille comme on le faisait autrefois. C’est encore le cas de la Savonnerie du Midi qui propose des visites guidées de son usine et possède même son propre musée. Cette visite vous permettra de découvrir plus en détail l’histoire du savon de Marseille, ses procédés de fabrication et son utilisation au cours des siècles.

Visite guidée d’une heure :
Plein tarif 5€ | Tarif réduit 3€

Savon
© Tourisme-marseille.com

21. Les îles du Frioul

À quelques encablures de Marseille se trouve un archipel méditerranéen magnifique : les îles du Frioul. Composé des îles Pomègues, Ratonneau, If et Tiboulen, ce paradis insulaire est rattaché au 7ᵉ arrondissement de Marseille et constitue l’un des 111 quartiers de la ville. Incroyable, non ? C’est depuis le Vieux-Port, non loin de l’ombrière, que vous pourrez embarquer à bord du ferry vous permettant de rejoindre les îles.

Au programme : plages, petites criques cachées, eaux turquoises et, avec un peu de chance, vous croiserez peut-être un banc de dauphins pendant la traversée. Un réel dépaysement à seulement 3km de Marseille !

Au-delà de la faune et de la flore encore sauvages et des paysages de rêve que vous réservent les îles du Frioul, vous pourrez également découvrir le Château d’If sur l’île éponyme, une ancienne prison rendue célèbre par le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas ou encore l’Hôpital Caroline sur l’île Ratonneau qui servait de lieu de mise en quarantaine, notamment pendant l’épidémie de fièvre jaune.

Véritable paradis des randonneurs ou des amateurs de farniente, ces îles offrent un spectacle inoubliable à ses visiteurs !

Deux options s’offrent à vous quant à la découverte du Frioul :

  • Prendre un billet aller/retour 1 île, au choix If OU Ratonneau/Pomègues = 16,70€
  • Prendre un billet aller/retour 2 îles, If ET Ratonneau/Pomègues = 11,10€
Frioul
© Madeinmarseille.net

22. Déguster chichis et panisses à l’Estaque

Dans le 16ᵉ arrondissement et, plus précisément, dans le quartier de l’Estaque se trouve une, ou plutôt deux, spécialités bien connues des Marseillais : les chichis fregis et les panisses. Les premiers sont de beignets aromatisés à la fleur d’oranger que l’on saupoudre de sucre et que l’on peut éventuellement accompagner de Nutella (pour les gros gourmands). Les deuxièmes, les panisses, sont des rondelles croustillantes à base de farine de pois chiche. Ces spécialités délicieuses, mais, il faut l’avouer, légèrement caloriques, vous pourrez les déguster Chez Magali, Chez Freddy ou encore à Lou Gustado de l’Estaco.

Et puisque vous y êtes ne partez pas sans explorer le quartier de l’Estaque. Profitez-en pour découvrir cet ancien village de pêcheurs qui fait aujourd'hui figure de station balnéaire. Grande source d’inspiration pour les artistes tel que Cezanne, Braque ou encore Renoir, elle possède un charme fou et offre des panoramas magnifiques sur la mer, particulièrement depuis l’Eglise de l’Estaque.

Estaque
© Myprovence.fr

23. Greeters

Vous voulez connaître le meilleur moyen de visiter Marseille ? La découvrir avec un Greeter ! Partez en balade en compagnie d’un local qui vous emmènera explorer ses coins marseillais préféré, et ce, gratuitement. Rencontrez Julien pour une balade street-art, apprenez-en plus sur l’histoire de Marseille en compagnie de Bertrand, explorez les calanques avec Max ou partez pour une visite sur le thème du football avec Philippe. C’est vraiment une super façon de découvrir la cité phocéenne tout en rencontrant des locaux amoureux de leur ville.

Greeters
© Petit-train-marseille.com

24. Le parc Borely

Il est probablement le plus connu des parcs marseillais et peut-être aussi l’un des plus beaux ! Situé dans le 8ᵉ arrondissement, au cœur du quartier de Bonneveine, le parc Borely est le rendez-vous incontournable des familles, des sportifs et de toute personne qui voudrait profiter de la nature et du patrimoine marseillais. Labellisé « jardin remarquable », le parc Borely est indéniablement le meilleur endroit de la ville pour se ressourcer et se balader. Le site comprend notamment un hippodrome ainsi que le Château Borely, un monument historique construit entre 1767 et 1778 qui abrite aujourd’hui le Musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode.

Au cœur de cet écrin de verdure de 17 hectares, vous pourrez notamment découvrir un jardin à la française, un jardin à l’anglaise, une roseraie et un sublime jardin botanique.

Parc Borely
© Madeinmarseille.net

De passage à Marseille pour 24, 48 ou 72h ? Investissez dans le City Pass qui vous permettra d’accéder librement à de nombreux musées et activités ainsi qu’au réseau de transport marseillais.
Pass 24h = Adulte 27 € | Enfant 7-15 ans : 17€

Pass 48h = Adulte  37 € | Enfant 7-15 ans : 22€

Pass 72h = Adulte  43 € | Enfant 7-15 ans : 26€

À lire également : Que faire à Toulouse : les meilleures activités

Logo Terre Auteur
Par Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.