Frais de banque à l’étranger : comment éviter les frais bancaires en voyage ?

Vous devez vous rendre à l’étranger et vous avez prévu un budget en conséquence. Mais avez-vous pensé aux frais bancaires? À chacun de vos retraits d’argent, ou pour toute autre opération bancaire, la banque va prélever des frais, auxquels s’ajoute souvent une commission. De nombreuses banques offrent cependant des solutions pour éviter des dépenses qui peuvent finir par grever votre budget vacances.

deux voyageuses payent avec leur telephone

Payer en liquide et limiter les retraits aux distributeurs

Dans certains pays, le paiement par carte bancaire n'est pas généralisé. Dans de nombreux magasins ou restaurants, vous n'aurez d'autre choix que de payer en espèces.

Parmi les commerces qui acceptent le paiement par carte, certains, dans ce cas, prélèvent des frais notables, qui s'ajoutent à ceux facturés par votre banque.

De même, il vaut mieux limiter le nombre de retraits d'argent aux distributeurs. À chaque fois, vous devrez en effet payer des frais bancaires et une commission. Vous avez donc intérêt à n'effectuer qu'un ou deux retraits importants, quitte à prendre des précautions spécifiques pour dissimuler cet argent liquide. Pour faire moins de retraits, vous pouvez d'ailleurs emporter suffisamment d'argent liquide.

Si vous faites des retraits, préférez ceux effectués auprès des banques. En effet, ces opérations vous coûteront souvent plus cher si vous vous adressez à des bureaux de change, à l'aéroport ou dans les villes où vous résidez.

Des cartes bancaires sans frais

Pour éviter les frais de banque à l'étranger, l'idéal serait de posséder une carte bancaire qui vous permette de retirer de l'argent à l'étranger sans aucun frais. Or, ces cartes existent, proposées surtout par des banques en ligne qui savent s'adapter aux nouvelles habitudes de vie de nos contemporains.

C'est notamment le cas de la banque digitale N26. N26 est l'une des meilleures banques pour voyager. Elle propose en effet une carte bancaire très avantageuse. Elle permet en effet de retirer de l'argent et d'effectuer des paiements par carte sans frais supplémentaires, et ce partout dans le monde.

Le coût modique de la carte bancaire, inférieur à dix euros par mois, est largement compensé par ces avantages. D'autant que l'ouverture du compte, qui conditionne l'obtention de la carte bancaire, n'est soumis à aucune condition de ressources ou de dépôt minimum.

ile représenté par le symbole euro

N26 propose en outre des formules différentes, dont certaines conviennent mieux aux voyageurs occasionnels et d'autres aux personnes qui font de fréquents séjours à l'étranger.

D'autres banques en ligne proposent des formules intéressantes, qui permettent de limiter ou même d'annuler les frais bancaires à l'étranger. C'est le cas de Hello Bank, qui profite de son réseau international pour proposer des retraits sans frais dans une cinquantaine de pays. Par ailleurs, la carte bancaire utilisée pour ces retraits est gratuite.

Le compte bancaire qui conditionne l'octroi de la carte est lui-même gratuit. Certaines banques en ligne, comme Monabanq, proposent à leurs clients un certain nombre de retraits et de paiements par carte sans frais. En contrepartie de l'octroi de la carte de paiement, la banque prélève de modiques frais de tenue de compte, compensés cependant par la prime de bienvenue.

Des banques en ligne, comme Max ou Boursorama Banque, proposent des retrais gratuits à l'étranger, tandis que d'autres, comme Revolut, limitent cette gratuité à un certain montant de retrait. Certains établissements, comme Nickel, facturent, à chaque retrait, des frais très réduits, de l'ordre d'un ou deux euros.

Des envois d'argent moins coûteux

Vous avez décidé de vous installer à l'étranger ou d'y résider un certain temps, dans le cadre de projets spécifiques réservés aux étudiants ou aux jeunes actifs. Vous voulez donc transférer de l'argent dans votre nouveau pays de résidence.

Si vous passez par votre banque habituelle pour assurer ces transferts d'argent, elle vous facturera sans doute des frais importants, qui représentent en moyenne entre 3 et 5% de la somme concernée.

Il vaut mieux utiliser des plateformes de transfert d'argent, disponibles en ligne. Elles se chargent de l'opération moyennant une commission bien plus modique que les frais des banques traditionnelles. Par ailleurs, le montant de la commission est connu à l'avance et la transaction se fait en général en toute transparence.

Il faut également noter que ces plateformes se basent sur les taux de change réels, ceux en tous cas que pratique le marché. Les transferts, parfois disponibles en espèces, s'opèrent en outre très rapidement et sans formalités particulières.

D'autres solutions encore

Il existe encore d'autres moyens d'éviter de payer des frais de banque à l'étranger. C'est ainsi que certaines banques proposent aux voyageurs des formules spécifiques pour limiter ces dépenses.

Des banques comme Le Crédit Lyonnais (LCL) ou Le Crédit Industriel et Commercial (CIC) prévoient de telles offres pour les étudiants désireux de faire leurs études à l'étranger. En négociant avec les conseillers de ces banques, il est cependant possible, dans certains cas, d'en faire profiter d'autres publics.

touriste paye avec son téléphone portable

Ces formules permettent d'effectuer, selon les pays concernés, des retraits gratuits ou très peu coûteux. Quant à la carte de paiement, elle peut être utilisée sans frais supplémentaires.

Vous pouvez également bénéficier des accords que la banque peut passer avec ses partenaires à l'étranger. Ces conventions permettent de réduire les frais bancaires dans les pays concernés. Dans cette logique, il peut être intéressant d'ouvrir un compte dans une banque internationale, comme HSBC, qui peut s'appuyer sur son très large réseau de filiales pour vous faire profiter, dans de nombreux pays, de tels accords de réduction des frais bancaires.

Enfin, il existe des cartes bancaires prépayées. Leur utilisation n'entraîne pas de frais bancaires. Par ailleurs, elles ne sont pas reliées à un compte bancaire. Ces cartes sont créditées d'un certain montant, qu'il est impossible de dépasser.

À l'expiration du crédit prévu, il est toujours possible de recharger ces cartes en ligne. Il s'agit là d'une solution très souple, qui évite les frais bancaires et limite les risques en cas de vol. Dans ce cas, en effet, la personne qui a dérobé la carte ne pourra pas dépenser davantage que le crédit enregistré sur la carte.

En consultant ce site, vous obtiendrez des renseignements plus complets sur ces diverses manières d'éviter les frais bancaires.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.