Comment partir en urgence pour la Thaïlande ?

La Thaïlande est un pays aux multiples facettes et qui bénéficie de nombreux attraits. Elle captive, raison pour laquelle elle constitue un véritable « aimant à touristes ». Les gens l’apprécient tout particulièrement pour ses magnifiques plages et sa gastronomie. À tout cela s’ajoutent ses villes au patrimoine culturel et architectural riche ainsi que les locaux qui sont aussi respectueux que courtois, faisant souvent preuve d’une grande gentillesse. La Thaïlande offre également une infinité de divertissements et son territoire est jalonné de monuments historiques pittoresques, sans compter ses boutiques et grands marchés. Autant de points qui expliquent pourquoi elle est considérée comme une destination qui ne déçoit jamais et qui peut même dépasser les espérances. Cependant, l’accès au « Royaume de Siam » est soumis à un certain nombre de formalités. Les détails dans cet article.

Image Thailande Urgence

Faut-il un visa pour aller en Thaïlande ?

Depuis septembre 2021, le e-visa (EVisa ou visa électronique) thaïlandais remplace le visa traditionnel apposé directement sur le passeport. Sa demande n'oblige plus les requérants à se présenter à l'ambassade parce qu'elle s'opère en ligne sur le site du gouvernement thaï ou par l'intermédiaire d'une agence de visas.

L'e-visa d'un document électronique délivré par les autorités de l'immigration thaïlandaises confirme que son détenteur est autorisé à séjourner au sein du Royaume de Siam pour une période donnée. Après avoir fait l'objet d'une approbation ministérielle, il est transmis par e-mail au requérant. Ce dernier devra ensuite l'imprimer, puis le présenter à son embarquement et débarquement en Thaïlande. Le visa électronique Thaïlande est obligatoire pour tout séjour de plus de 30 jours.

Les ressortissants français non concernés par cette obligation doivent présenter un billet aller-retour au moment de l'embarquement. Ce billet doit correspondre à un séjour inférieur ou égal à 30 jours. Un passeport valable au minimum 6 mois à partir de la date d'entrée en Thaïlande est aussi exigé, à défaut de quoi l'exemption de visa ne s'appliquera pas. À ces deux documents s'ajoutent d'autres pièces que l'on détaillera plus loin dans cet article.

Les ressortissants français soumis à l'obligation de visa et qui souhaitent partir en urgence pour la Thaïlande doivent idéalement s'attribuer les services d'un site web spécialisé dans l'obtention de visas agréé par les ambassades. Ce dernier a pour mission de s'occuper des formalités pour avoir votre visa pour la Thaïlande auprès de l'ambassade et donc de faciliter votre départ qui est en l'occurrence décidé dans l'urgence. Il veille à ce que la demande soit traitée efficacement, en toute sécurité et dans les plus brefs délais.

alt = visa Thaïlande
© istock

Partir en urgence pour la Thaïlande : quel type d'e-visa choisir ?

Une fois sur le site web de son choix, le requérant doit tout d'abord choisir son e-visa en fonction de la raison de son séjour en Thaïlande et de sa durée. On en compte généralement plusieurs types.

E-visa Thaïlande TR

Il s'agit d'un visa électronique délivré pour un but exclusivement touristique. Sa durée de validité est de 90 jours à compter de la date de dépôt. Ce visa touristique donne droit à un séjour de 60 jours à partir de la date d'entrée sur le territoire thaïlandais et peut être prolongé de 30 jours supplémentaires. L'e-visa TR peut être à entrée simple (TR-S) ou à entrées multiples (TR-M). Dans le premier cas, il est annulé automatiquement dès que son titulaire quitte la Thaïlande, et ce, bien qu'il n'y soit resté que pendant une journée.

E-visa Thaïlande STV

Ce type d'EVisa a fait son apparition durant la pandémie de Covid-19. Valable dans les 90 jours qui suivent la date de délivrance, il donne droit à un séjour touristique de 90 jours à compter de la date d'arrivée en Thaïlande. Et puisqu'il est à entrée simple, toute sortie du pays entraîne son annulation.

E-visa Thaïlande non-immigrant 0

Il s'adresse tout particulièrement à toute personne participant à une mission humanitaire/bénévole, ayant une famille thaïlandaise, mais aussi âgée de plus de 50 ans, accompagnant un individu titulaire d'un visa B, O-A ou ED. Son titulaire est autorisé à séjourner en Thaïlande durant 90 jours à partir de la date d'arrivée. Ce type de visa électronique est à entrée simple.

E-visa Thaïlande non-immigrant B

À entrée simple, il concerne autant les personnes qui souhaitent travailler en Thaïlande que celles exerçant une mission professionnelle et les enseignants. Son obtention donne droit à un séjour de 90 jours.

E-visa Thaïlande non-immigrant ED

Valable pour une durée de 90 jours à partir de sa date de délivrance et donnant droit à un séjour de 90 jours à compter de la date d'arrivée sur le territoire thaïlandais, ce visa à entrée simple se dédie :

  • aux étudiants qui s'apprêtent à suivre un stage obligatoire en Thaïlande,
  • aux personnes désirant apprendre le thaï,
  • aux individus qui souhaitent séjourner en Thaïlande dans le cadre d'un échange universitaire/scolaire,
  • aux structures qui veulent y organiser une conférence internationale.

E-visa Thaïlande O-A (long stay ou long séjour)

Il s'agit d'un visa électronique réservé aux personnes de plus de 50 ans et retraitées. Ce document ne permet pas à son titulaire de travailler en Thaïlande, mais l'autorise à y rester pendant une durée de 12 mois à compter de son arrivée, avec de multiples entrées. Cependant, son titulaire est dans l'obligation de se présenter à l'agent d'immigration de son lieu de résidence tous les 3 mois.

E-visa Thaïlande O-X (long stay ou long séjour)

Créé dans le but de promouvoir les longs séjours pour les ressortissants étrangers en Thaïlande, ce genre de visa se dédie aux personnes âgées de 50 ans et plus. Il offre à son détenteur la possibilité de séjourner dans le Royaume de Siam pour une durée maximum de 10 ans (5 ans avec possibilité d'ajout de 5 années supplémentaires), avec de multiples entrées.

partir en urgence en Thaïlande
© istock

Demande d'e-visa thaïlandais : quels sont les documents exigés ?

Afin que le site spécialisé puisse effectuer la demande de visa électronique thaïlandais à la place du requérant, ce dernier doit joindre à sa demande un certain nombre de justificatifs en format PDF. Ces documents varient en fonction du type de visa demandé. Parmi ceux-ci, on cite généralement :

  • la copie du passeport du requérant, avec une durée de validité correspondant à la durée du séjour au sein du Royaume,
  • sa photo d'identité (en couleur),
  • la copie d'un titre de séjour si le requérant est un étranger qui réside en France, ou le justificatif de domicile pour les passeports français,
  • la copie de la réservation détaillée du billet d'avion,
  • certains justificatifs spécifiques (bulletin de paie, RIB, justificatifs de scolarisation, de retraite ou de revenus…),
  • la réservation d'hôtel ou la copie de la pièce d'identité de l'hôte (si le requérant est hébergé par une personne ayant sa résidence en Thaïlande) accompagné de son registre de domicile ou de son contrat de location, etc.

Qu'en est-il des délais ?

Le délai entre la soumission du dossier et l'autorisation ou le refus d'un visa électronique varie généralement entre 3 jours et 30 jours ouvrés. Il varie notamment en fonction de la nationalité du requérant, de la saison, du type d'e-visa demandé, de la nécessité ou non de compléter le dossier avec d'autres documents. Une personne qui souhaite partir pour la Thaïlande doit idéalement procéder à la demande de visa au moins un mois avant la date du départ.

Dans le cas où le départ est décidé dans l'urgence, les agences de visas agréées peuvent traiter en "express" la demande du requérant. Cela génèrera des frais supplémentaires certes, mais le demandeur s'assure d'obtenir son visa électronique dans les plus brefs délais.

Pour tout voyage en Thaïlande, un Thailand Pass est obligatoire

Qu'ils soient soumis ou non à l'obligation de visa, les ressortissants non thaïlandais ne peuvent accéder au Royaume de Siam sans le Thailand Pass. Ce précieux sésame est venu remplacer le Certificate Of Entry (COE), ou certificat d'entrée, depuis le 1er novembre 2021.

Thailand Pass : de quoi parle-t-on exactement ?

On parle en l'occurrence d'un pass sanitaire simplifié qui permet à son détenteur d'entrer sur le territoire thaïlandais. Le Thailand Pass sera transmis par e-mail à ceux qui en font la demande et qui ont obtenu une réponse du ministère de la Santé thaïlandais. Dès lors, ses titulaires sont automatiquement inscrits dans le système éponyme. Il se présente sous la forme d'un QR code qu'il faudra présenter aux autorités thaïlandaises à l'arrivée. Il convient de souligner que cette autorisation officielle a été introduite dans le but d'accompagner la réouverture du pays dans les meilleures conditions possible.

Comment obtenir en urgence un Thailand Pass ?

La première étape consiste à choisir un programme d'entrée. On en compte au total 3, à savoir l'exemption de quarantaine (Test & Go), le Sandbox et l'Alternative Quarantine. Cependant, avec la propagation des variants, l'émission de Thailand Pass dans le cadre du programme Test & Go est jusqu'à aujourd'hui suspendue par le gouvernement thaïlandais. Seuls les deux autres sont maintenus.

Le Thailand Pass Sandbox ne s'adresse qu'aux voyageurs vaccinés (quelle que soit leur origine) qui atterrissent directement à Phuket et qui séjournent au moins 7 nuits dans un hôtel certifié SHA Plus. Quant à celui qui s'inscrit dans le programme Alternative Quarantine, il concerne aussi les voyageurs venant de n'importe quel pays. Ceux qui sont vaccinés doivent se mettre en quarantaine "stricte" pendant 7 nuits dans un établissement hôtelier accrédité AQ, contre 10 nuits pour les non ou partiellement vaccinés.

Dans tous les cas, toute personne qui souhaite entrer en Thaïlande, qu'il soit Thaïlandais ou étranger, doit présenter les documents suivants pour obtenir son Thailand Pass :

  • passeport valide, au moins 6 mois à partir de la date d'entrée dans le Royaume,
  • e-visa pour un séjour de plus de 30 jours,
  • schéma de vaccination complet (depuis plus de 14 jours) qui comporte la date de chaque dose, de même que le nom du titulaire et du vaccin (pour les vaccinés et les personnes ayant contracté le coronavirus depuis plus de 12 mois),
  • certificat de guérison et copie de la certification d'une dose de vaccin 3 mois après la guérison (pour les personnes qui ont contracté la Covid-19 dans les 12 derniers mois),
  • preuve de réservation de séjour au sein d'un hôtel labellisé AQ (pour le programme Alternative Quarantine) ou SHA Plus (pour le Sandbox),
  • attestation d'assurance maladie dont le montant de couverture est de 50 000 USD au minimum,

Pour effectuer sa demande de Thailand Pass, le voyageur peut se rendre sur le site du consulat thaïlandais. Le seul bémol de cette solution est que tout doit se faire en anglais ou en thaïlandais. Une fois la demande accomplie, le requérant recevra son pass sanitaire sous 2 à 7 jours. S'il souhaite l'obtenir le plus rapidement possible, il est conseillé de faire appel à une agence de visas pouvant traiter en urgence sa demande. Dans le cas où il est soumis à l'obligation d'e-visa Thaïlande, alors il peut commander son Thailand Pass en même temps que son visa électronique pour limiter à leur strict nécessaire les délais.

test PCR pass sanitaire
© istock

Les autres formalités à effectuer pour entrer en urgence en Thaïlande

Au-delà du Thailand Pass et éventuellement de l'e-visa, les ressortissants étrangers de tout âge (dont les Français bien sûr) doivent présenter à l'embarquement un dépistage RT-PCR imprimé avec un résultat négatif en anglais. Ce test doit avoir été réalisé moins de 3 jours avant le départ pour la Thaïlande. Dans le cas où il est rédigé en français, alors la présentation d'un certificat médical Non-Covid certifié en anglais par un médecin généraliste dans les 3 jours avant la date de départ est exigée.

Les voyageurs vaccinés doivent réserver un test RT-PCR auquel ils seront soumis à leur arrivée dans l'hôtel. Ceux qui sont non vaccinés ou qui le sont partiellement doivent quant à eux réserver 2 tests RT-PCR, le premier à l'arrivée et le second après 8 - 9 jours de quarantaine.

En outre, tous ceux qui souhaitent entrer dans le Royaume de Siam doivent télécharger (sur Google Play ou App Store) et installer sur leur smartphone l'application mobile "MorChana". Il s'agit d'un outil applicatif gouvernemental qui a pour but d'informer ses utilisateurs des restrictions ainsi que de l'évolution des cas en Thaïlande.

À lire aussi : Que ramener de Thailande ?

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires