5 conseils pour voyager autour du monde et travailler en même temps

Travail et voyage paraissent a priori deux notions incompatibles. Le premier s’ancre dans la vie quotidienne et suppose une certaine stabilité, alors que le second évoque les vacances et un certain nomadisme. Et pourtant il est possible, dans certaines conditions, d’associer l’un à l’autre. Voici quelques conseils pour voyager autour du monde tout en continuant à travailler.

Travail Et Voyage

Faites les démarches nécessaires

La première chose à faire pour travailler tout en voyageant est d'avoir accompli les démarches nécessaires pour être en règle dans les pays d'accueil.

Les traités à l'origine de l'Union européenne ont prévu la liberté de circulation des travailleurs. Par conséquent, tout ressortissant d'un pays de l'UE peut s'installer dans un autre État membre sans avoir à solliciter de permis particulier.

Il faudra néanmoins accomplir certaines formalités, destinées à l'obtention d'un numéro de sécurité sociale ou à l'ouverture d'un compte bancaire. En revanche, travailler dans un pays hors UE est plus compliqué.

Le visa de tourisme ne vous donne aucun droit à travailler dans un tel pays. Il faut donc vous rapprocher des services de l'ambassade pour solliciter un permis de travail en bonne et due forme.

Enfin, le permis de vacances-travail, réservé aux jeunes de 18 à 30 ans, donne droit à un permis de travail d'un an, valable dans les pays signataires du programme.

Devenez un travailleur indépendant

Si vous vous mettez à votre compte, avec l'ordinateur pour outil, vous pouvez travaillez n'importe où.

En effet, il ne manque pas de professions où les taches s'effectuent en ligne. De fait, l'extension du télétravail et la révolution digitale ont bouleversé la manière de travailler et créé en même temps de nouveaux besoins.

Ainsi, vous pouvez devenir rédacteur indépendant et rédiger, par le biais d'une plateforme ou directement pour vos clients, des textes payés à l'unité. Vous pouvez également faire la promotion de produits, pour le compte d'une entreprise.

Il existe également des sites où il est possible de travailler en ligne en tant qu'enseignant, comme Preply. Sur ce site, des offres d'emploi très variées offrent d'intéressantes opportunités à toutes les catégories d'enseignants.

Trouvez une entreprise qui ait besoin de votre concours

Il se peut également que, dans certains pays, votre seule nationalité vous vaille une embauche, parfois très intéressante. En effet, il arrive que des employeurs, dans les pays de l'Est notamment, soient à la recherche de Français.

Et ils ont encore plus de chance de trouver un travail s'ils ont fait des études supérieures et sont diplômés. Bien sûr, le salaire n'est pas toujours très attractif, car il peut correspondre aux normes locales. Cependant, dans des pays où le coût de la vie est plus faible, il peut suffire pour vivre décemment.

Sinon, vous pouvez continuer à voyager et trouver, dans un pays voisin, une offre d'emploi similaire, mais accompagnée d'un salaire d'expatrié nettement plus élevé.

Alors ne manquez pas de mettre à jour votre CV et de l'emporter dans vos bagages.

Voyage Et Travail
© istock

Faites des petits "boulots"

Si vous ne rechignez pas devant ce type de tâches, c'est sans doute la meilleure manière de concilier travail et voyage. En effet, ces petits boulots, qui ne demandent pas de compétences particulières, se trouvent aisément, où que vous soyez.

Quand vous avez exploré une région, il vous suffit de donner votre démission, et d'aller chercher, dans la ville voisine ou un autre pays, un travail comparable.

Et vous ne manquerez pas d'en trouver un. Vous pouvez vous faire embaucher dans un café, ou un restaurant, pour faire le service ou la vaisselle. Pensez aussi au ménage ou à l'accueil dans certains endroits, comme les hôtels par exemple.

Quant à la cueillette des fruits, c'est un autre petit boulot très répandu. Certes, vous ne serez pas très bien payé, mais on ne vous demandera pas votre CV. Et vous y gagnerez une liberté qui, pour le globe-trotter que vous êtes, n'est pas un avantage à négliger.

Maîtrisez au moins l'anglais

La maîtrise de la langue locale peut s'avérer indispensable si vous comptez travailler dans un pays étranger. Tout dépend, cependant, de l'emploi qui sera le vôtre.

Si, en tant que Français diplômé, vous êtes contacté par une entreprise polonaise pour gérer une partie de son personnel, l'ignorance du polonais peut rendre votre travail très difficile.

En règle générale, toute tâche qui vous conduit à nouer des relations quotidiennes avec des collègues de travail ou des clients suppose une bonne connaissance de la langue qu'ils parlent.

Toutefois, son ignorance n'est pas forcément un obstacle rédhibitoire. En effet, si vous parlez l'anglais, vous pourrez sans doute vous débrouiller. Comme le latin jadis, l'anglais est devenu une langue vernaculaire mondiale.

Et si vous ne maîtrisez que votre langue natale, il vaut mieux privilégier un travail en freelance qui ne vous mette en rapport, via votre ordinateur, qu'avec des clients français.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.