Lamu : l’île sans voiture du Kenya

Si vous avez ouvert cet article parce que le titre vous plaisait, nous sommes désolés d’être trompeurs, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Il y a deux voitures sur Lamu l’île : une appartenant au gouverneur, pour les occasions officielles, et une ambulance.

Lamu Ile Sans Voiture

Lorsque la plupart des gens pensent au Kenya, les premières choses qui peuvent leur venir à l'esprit sont ses safaris de renommée mondiale, ses coureurs de fond et le mont Kenya. En fait, plus de personnes savent probablement que 68 langues différentes sont fréquemment parlées au Kenya qu'il y a une île (presque) sans voitures à 240 kilomètres de Mombasa. Dans le passé, de nombreux touristes évitaient Lamu pour des raisons de sécurité. Cependant, maintenant que le gouvernement français considère de nouveau que le niveau de risque sur l’île est très faible, il n'y a jamais eu de meilleur moment pour visiter l'île.
Cela dit, plusieurs promoteurs ont trouvé ce joyau caché et multiples projets d'infrastructure sont en cours de développement. Ainsi, les voyageurs devraient aller voir Lamu dans sa gloire séculaire avant qu'il ne soit trop tard !
Pour des centaines d’années, Lamu était le site swahili le mieux préservé d'Afrique de l'Est. Au fil des siècles, l'île a été habitée par des Asiatiques, des Perses, des Indiens, des Européens et des Kényans, ce qui lui confère un charme unique de mélange des cultures. De vieux forts en ruine côtoient d'élégants cafés sur les toits ; des rues étroites et pavées serpentent devant des portes d'entrée finement sculptées ; des écoliers rient et jouent dans la rue entre les cours.

Un mélange de saveur

Le commerce international avec Oman, Zanzibar, l'Inde et au-delà a apporté des marchandises et influencé le style de construction, mais il a également modifié la cuisine de Lamu. Elle a créé un mélange unique et sophistiqué de l'Afrique et de l'Orient, plus nuancé que l'austère régime nomade de l'Afrique continentale.
Dégustez différents types de biryanis et curry, couscous et pâtes, riz à la noix de coco avec chutney à la mangue, et surtout les fruits de mer variés. Lamu possède une riche palette de saveurs rehaussée par la cannelle, le clou de girofle, les graines de cumin et le lait de coco frais.

Lamu : la vieille ville

La ville de Lamu est riche en beaux bâtiments historiques, donc une visite de cet endroit est un bon point de départ pour votre exploration. Le musée de Lamu se trouve ici, offrant une introduction à la riche histoire et à l'architecture de l'île. En bas de la route du musée, entrez dans le Fort de Lamu, qui a été construit par le Sultan de Paté entre 1810 et 1823. Sous le régime colonial britannique, le fort servait de prison, mais aujourd'hui il s’agit d’une bibliothèque.
Depuis cinq ans, Lamu accueille également un festival annuel de yoga, qui attire des voyageurs flexibles du monde entier pour quatre jours de cours, de séances de méditation et d'ateliers sur la plage. Le festival a souvent lieu début novembre, mais des cours de yoga ont lieu quotidiennement au centre de santé et de bien-être Banana du village de Shela tout au long de l'année.

Shela : ville pittoresque au bord de l'océan

Les meilleurs endroits pour une balade sur la plage se trouvent à quelques kilomètres au sud de la ville de Lamu, à l'extrémité orientale de l'île où le canal s'ouvre sur l'océan, autour du village de Shela. Pendant votre séjour à Shela, vous devrez sans doute naviguer dans le labyrinthe de sentiers bordés de sable de ce minuscule village.
Shela est connu pour son enchevêtrement de ruelles larges comme un âne, serpentant entre de hautes maisons en pierre, de petites huttes au toit de chaume, quelques mosquées et ruines et une vaste place entourée de quelques étals de marché.
En fin d'après-midi, promenez-vous en boutre depuis la plage de Shela ou la jetée de la vieille ville de Lamu le long du détroit abrité entre l'île et le continent. Votre hébergement peut généralement réserver ces excursions pour vous, et les vieux voiliers traditionnels sont souvent équipés de gros coussins pour paresser et d'une boîte de boissons fraîches pour vous permettre de profiter du coucher de soleil.

Lamu Kenya
© istock

La demande de visa

Afin de préparer un voyage sur Lamu, quelques démarches doivent être effectuées. Notamment, il est nécessaire de faire votre demande de visa Kenya. Ce visa est obligatoire pour tous ceux de 15 ans et plus. Le coût est 74,95 € par personne et il est recommandé de demander le visa Kenya en ligne, car vous éviteriez d’autres couts tels que les frais consulaires et des taxes. En moyenne une semaine après votre demande, vous recevrez le visa par e-mail. Même s’il est impossible de visiter le Kenya pour le moment en raison du coronavirus, soyez les premiers à préparer un voyage sur Lamu.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.