Voyage en Europe : la liste des pays où il ne faut pas boire l’eau du robinet

Le continent européen a un énorme potentiel touristique, non seulement dans ses pays les plus connus et les plus touristiques comme l’Italie, la France ou l’Espagne, mais également ses pays plus confidentiels et plus à l’Est, comme la Lituanie, le Kosovo, le Monténégro ou encore la Bulgarie. Toutefois, les niveaux de vie, de sécurité et d’hygiène ne sont pas tous les mêmes parmi ces pays et dans certains, des précautions sont à prendre, notamment en ce qui concerne la potabilité de l’eau du robinet.

Eau Non Potable Robinet

Ces 14 pays d’Europe où l’eau du robinet n’est pas potable

D’après une étude réalisée en 2019 par le Centers for Disease Control américain ou CDC chargé de la prévention et de la lutte contre les maladies, l’eau du robinet n’est pas potable dans 187 pays dans le monde. En Europe, il y a 14 pays dont il ne faut pas boire l’eau du robinet au risque de contracter une maladie à transmission hydrique potentiellement dangereuse.

Parmi ces pays, figurent étonnement certains qui ont une image de pays plutôt développé et se hissant presque au niveau des pays de l’Union Européenne. Ainsi, il faut éviter de consommer l’eau du robinet de la Lituanie, des Îles Féroé, de la Turquie, de l’Albanie, de Chypre, du Monténégro, de la Bulgarie, de la Géorgie, de la Serbie, de la Roumanie, de la Bosnie-Herzégovine, de la Macédoine du Nord, de la Moldavie et du Kosovo.

Il est vivement recommandé aux voyageurs et touristes qui se rendent dans ces pays ou y séjournent, d’acheter de l’eau minérale en bouteille pour ne pas s’exposer aux risques qu’implique la consommation de l’eau du robinet qui est généralement non potable dans ces pays.

Au-delà de l’eau de boisson, d’autres précautions sont à prendre dans ces pays. Dans les cafés, bars et restaurants, il faut, par exemple, se méfier des glaçons qui sont généralement faits avec de l’eau du robinet. L’OMS recommande, en effet, de “se méfier de tous les aliments et boissons, y compris ceux servis dans des hôtels et des restaurants de qualité, afin de réduire au maximum le risque de contracter une maladie d’origine alimentaire ou véhiculée par l’eau”. Ces précautions ne doivent pas se limiter aux seuls pays pauvres, mais partout, car, toujours selon l’OMS, “l’hygiène peut laisser à désirer n’importe où”.

En cas d’indisponibilité d’eau minérale en bouteille, il est conseillé de ne boire l’eau du robinet de ces pays qu’après l’avoir convenablement traitée. Ceci peut se faire avec des pastilles purifiantes vendues notamment en pharmacie ou en ligne, ou avec des filtres à charbon. Faire bouillir l’eau avant de la boire est aussi recommandé, même si cette méthode ne protège que contre les agents infectieux, car l’ébullition n’élimine pas les polluants chimiques.

Quels sont les risques ?

Consommer de l’eau non potable, issue d’un robinet ou de n’importe quelle autre provenance, comporte des risques pour la santé potentiellement graves et pouvant même mener au décès. Ces risques sont de deux types : les maladies infectieuses et les maladies causées par des contaminants chimiques.

Les maladies infectieuses transmises par l’eau de boisson sont dues à des bactéries qui peuvent entraîner des infections plus ou moins graves comme la gastro-entérite qui peut être aiguë ou non et certaines complications de cette maladie comme la dyspepsie. L’infection peut aussi provoquer un syndrome de Guillain-Barré, un syndrome hémolytique urémique ou une arthrite réactive. L’eau contaminée peut aussi provoquer des maladies plus graves comme l’hépatite A ou E, le cancer de l’estomac (sur le long terme) et l’ulcère.

Des maladies plus graves, mais rares en Europe, peuvent être transmises par l’eau comme le choléra, le paludisme, la dysenterie, la salmonellose ou la typhoïde.

Les maladies dues à la pollution chimique de l’eau sont provoquées par des pesticides et certains éléments comme le plomb ou l’arsenic présents dans l’eau impropre à la consommation. Ces polluants peuvent provoquer diverses maladies, parfois graves, comme des cancers chez les personnes qui en consomment pendant une période prolongée.

Pour les touristes qui consomment de l’eau non potable du robinet, les risques consistent plutôt en des infections aiguës et en des maladies à apparition rapide, car leur exposition aux agents infectieux et polluants contenus dans l’eau est brève.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires