10 choses à ne pas faire quand on voyage au Japon pour la première fois 

Lorsqu’on découvre un pays pour la première fois, il n’est pas rare de se heurter à des us et coutumes différents des nôtres. Et d’autant plus dans un pays comme le Japon, qui a des codes bien spécifiques et éloignés de notre pays européen et méditerranéen. Alors plutôt que de prendre le risque de froisser les habitants du pays levant, voici une liste de choses à éviter de faire pour voyager sereinement !

Voyage Japon

Dire non aux baguettes

Les baguettes sont les couverts officiels du Japon. Décider de renoncer à ses baguettes pour manger avec une fourchette et un couteau, c’est un peu comme si quelqu’un mangeait un filet de sole avec les doigts… Étrange. Si vous n’êtes pas à l’aise, on vous conseille de vous entraîner avant le départ ou de vous moquer du regard des autres. Personne ne vous regardera, promis !

Planter ses baguettes dans un plat

Planter ses baguettes dans un sushi ou un bol de riz, c’est un peu comme quand vous plantez un couteau dans une pièce de viande… Soit vous êtes en colère, soit vous êtes resté au temps du Moyen-Âge. Qu’importe la raison, ce n’est pas très distingué ni bien élevé. Il en va de même pour les baguettes. Planter ses baguettes est donc à exclure si vous souhaitez paraître bien éduqué et respectueux.

Manger ou boire en marchant dans la rue

Au Japon, on fait attention à ne pas gêner autrui et on fait également attention de ne pas se tâcher. Boire ou manger dans la rue sont alors mal vus bien qu’il n’existe aucune loi. Asseyez-vous plutôt tranquillement sur un banc et mangez discrètement dans votre coin, sans risquer de gêner les autres passants. Après tout, si vous êtes en voyage, ce n’est pas pour courir après le temps. Alors respirez, contemplez et bon appétit !

Fumer dans la rue

On ne plaisante pas avec la cigarette au Japon ! Bien que les sanctions soient propres à chaque ville, fumer dans la rue n’est pas franchement toléré. Bien souvent la cigarette est autorisée dans les lieux fermés et privés type cafés, karaokés, mais interdite dans la plupart des espaces publics. À vous de faire attention aux signes d’interdiction.

Traverser lorsque le feu est rouge

Au Japon, vous l’aurez compris on respecte les règles pour le bon équilibre social. Il en va de même pour les passages piétons. Vous devrez donc faire preuve de discipline et ne pas céder à l’appel de traverser au rouge, et ce, même lorsqu’il n’y a aucune voiture ! Personne n’a envie d’être étiqueté touriste mal élevé, alors retenez bien : on ne traverse jamais lorsque le feu est rouge.

Feu Rouge Japon
© istock

Parler fort en public

Bien que nous soyons un peu plus discrets que certains de nos voisins européens, nous avons tout de même l’habitude de monter le volume lorsque nous discutons franchement. Même si les Japonais peuvent le comprendre, les conversations sont de l’ordre du privé et doivent donc par conséquent.. rester privées. Alors évitez de parler trop fort en public. Cela serait mal vu. Faites preuve de discrétion, vos voisins de table ou de transports vous en seront reconnaissants (discrètement, cela va de soi).

Être tactile

En tant que latins qui se respectent, nous adorons faire la bise ou encore donner une bonne tape sur l’épaule. Autant de contacts physiques perçus comme totalement déplacés au Japon. Bien que la poignée de mains soit tolérée dans le milieu professionnel, gardez vos distances ! À moins de vouloir mettre extrêmement mal à l’aise votre interlocuteur voire de lui faire peur. À bon entendeur.

Pointer quelqu’un du doigt

Pointer du doigt quelqu’un du doigt au Japon, c’est comme en France, pas franchement poli. Pire encore, pour les Japonais il s’agit bien souvent d’un geste accusateur et agressif. Alors on évite, même pour montrer à son binôme de voyage le look trop kawaï d’une passante ou le joli costume du monsieur qui traverse.

Froncer les sourcils

Vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais en France on fronce beaucoup les sourcils. On réfléchit, on s’interroge… Au Japon, c’est uniquement lorsqu'on rencontre un problème de taille que l’on fronce les sourcils. Alors pour éviter les quiproquos et autres désagréments, on garde le sourire en toute circonstance ! Sauf évidemment en cas de gros problèmes, là vous avez le droit !

Entrer dans une maison avec ses chaussures

Au Japon, il est coutume de se déchausser en arrivant chez soi ou chez les autres. Il s’agit d’une marque de respect, mais c’est aussi une façon de ne pas salir son intérieur. Dans une maison japonaise, on vous donnera des chaussons pour remplacer vos chaussures et pouvoir marcher à votre guise ! Dans les toilettes, vous aurez aussi le droit à une autre paire spéciale sanitaires. Attention à ne pas marcher avec ailleurs dans la maison ! Sachez qu’il en va de même pour les temples, où il est de bon ton de laisser ses chaussures à l’entrée.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires