Les bonnes raisons de s’initier au tir sportif

Le tir est une discipline sportive pratiquée par beaucoup de Français comme en témoignent les 240 000 licenciés pratiquant le tir sportif dans 1 643 clubs répartis dans tout l’Hexagone. L’essor de cette pratique s’explique par plusieurs raisons, notamment les bienfaits du tir sur le corps et l’esprit.

Trap Shooting, Aiming Athlete With Gun, Low Polygonal Isolated Vector Illustration. Geometric Drawing From Triangles

Pour découvrir les armes

Le tir sportif peut être pratiqué avec plusieurs types d’armes et qu’il s’agisse d’armes à air comprimé, comme celles que propose Armurerie Centrale, d’armes à feu ou d’arcs et d'arbalètes, le plaisir est toujours le même et le niveau d’exigence ne varie pas. Ce sport permet donc de découvrir les armes, de comprendre leur fonctionnement et d’apprendre leur histoire. Les armes sont, en effet, bien plus que des objets martiaux, ce sont des objets techniques, parfois même artistiques et précieux que les tireurs affectionnent particulièrement.

Pour ses bienfaits sur le corps et l’esprit

Le tir sportif est une discipline ludique, mais exigeante. C’est un véritable sport qui nécessite concentration et bonne condition physique. Les tireurs sportifs pratiquent d’ailleurs d’autres sports en plus du tir, vélo, athlétisme, sports collectifs, etc. Le tir est, en outre, un sport complet qui mobilise toutes les parties du corps, ce qui pousse les tireurs à se maintenir en forme et à s’exercer régulièrement pour améliorer leur niveau.

Le tir est également bénéfique pour l’esprit, il apprend la concentration, la précision, il incite les tireurs à être méticuleux. Il leur permet aussi de se vider l’esprit et de sortir de leurs tracas quotidiens. Beaucoup de tireurs affirment, en outre, que la pratique du tir permet d’augmenter la confiance en soi et l’assurance.

Parce que c’est une discipline bien encadrée

La pratique du tir sportif en France est très encadrée et réglementée. La Fédération française de tir ou FFTir impose des mesures de sécurité strictes, ce qui permet de largement contenir le nombre d’accidents. La fédération impose, en effet, que le transport des armes respecte certaines normes. Les armes doivent notamment être protégées, approvisionnées et impossibles à utiliser. Les munitions doivent, quant à elles, être rangées séparément pendant le transport.

Autre principe de sécurité imposé par la Fédération et connu par tous les tireurs licenciés, la consigne obligatoire de ne jamais mettre le doigt sur la détente pendant le transport de l’arme, et ce, aussi bien dans le stand ou à l’extérieur de celui-ci. Il est également absolument interdit de viser qui que ce soit, même avec une arme déchargée.

Le stockage des armes utilisées en tir sportif est également soumis à des règles strictes qui imposent notamment de placer l’arme en sécurité dès la fin de la session de tir.

Un sport ouvert à tous

Contrairement aux idées reçues, le tir sportif n’est pas une discipline réservée aux hommes d’un certain âge et disposant de beaucoup de moyens. Il est possible de pratiquer le tir sportif avec un petit budget, notamment le tir à l’arme à air comprimé, à l’arbalète ou à l’arc.

En outre, le tir sportif est ouvert aussi bien aux hommes qu’aux femmes et ces dernières sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à pratiquer et à rejoindre des clubs.

Il faut aussi savoir qu’il est possible de commencer à pratiquer cette discipline dès le plus jeune âge. Certains parents passionnés de tir initient leurs enfants dès l’âge de six ans, parfois même avant, avec des pratiques et des armes adaptées à leur âge et à leur morphologie. L’initiation précoce au tir sportif permet de donner à l’enfant ou à l’adolescent des atouts supplémentaires et de lui inculquer des vertus qu’il ne peut peut-être pas acquérir ailleurs, comme la patience, la persévérance, la précision et la concentration.

Pour s’inscrire dans la tradition

Le tir sportif existe en France depuis le 14e siècle et il était déjà encouragé par le roi Charles V, dit “le sage”, pendant la guerre de Cent Ans. Le sport se pratiquait à l’époque avec l’arc et l’arbalète, avant que les armes à feu ne fassent leur apparition et deviennent les armes de prédilection des tireurs sportifs. Plus tard, les policiers, les gendarmes et quelques privilégiés l’ont massivement pratiqué au lendemain de la seconde guerre mondiale avant que la discipline ne devienne plus accessible dans les années 70 et commence à gagner de plus en plus d’adeptes issus de toutes les classes sociales et de toutes les régions du pays.

Pratiquer ce sport aujourd’hui, c’est donc perpétuer cette longue tradition française de tir sportif, un sport où le pays a souvent occupé les premières places dans les compétitions internationales comme les jeux olympiques dont il est une des disciplines phares depuis les jeux de 1896 à Athènes.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires