La charpente américaine

La charpente américaine, également connue sous le nom de « charpente à fermettes », « charpente en W » ou « charpente industrielle » est un type de charpente souvent utilisé par les constructeurs, en France. Quel en est le principe ? La charpente américaine a-t-elle des atouts et des défauts à ne pas négliger ? 

Charpente Américaine

Qu'entend-on par « charpente américaine » ?

Si elle est très présente en France, la charpente américaine doit son nom à ses origines. En effet, c'est une technique qui nous vient tout droit des États-Unis. Créée dans les années 50, la charpente américaine est en fait le nom qui regroupe les charpentes préfabriquées en usine et donc prêtes à poser. L'ossature en bois de ces charpentes est souvent posée en W, ce qui permet d'occuper une grande partie de l'espace sous les combles. La charpente américaine est composée de plusieurs éléments :

  • des poutres autoporteuses, qui servent à souvenir le plancher ou le plafond
  • des fermettes soit des éléments en bois de faible section assemblés par triangulation avec des connecteurs métalliques et disposés tous les 60 ou 90cm
  • des pièces de contreventement ou d'anti-flambage, qui sont des barres perpendiculaires qui servent à rigidifier l'ossature,
  • des entretoises, assez fines, qui se posent à la parallèle entre les fermettes.

Sous les fermettes, les liteaux ou voliges servent à soutenir la toiture. Le système de charpente américaine est léger et relativement simple à poser. C'est l'une des raisons pour lesquelles il est souvent privilégié pour les constructions neuves.

La construction d'une charpente doit respecter de nombreuses normes. Les normes européennes prennent le pas sur les normes et documents techniques unifiés (DUT) aujourd'hui. Il convient de prendre en compte certaines règles spécialement relatives aux charpentes à fermette, notamment en ce qui concerne les caractéristiques du bois ou le système de fixation.

Installer une charpente américaine

Il faut d'abord veiller à détailler les dimensions et l'inclinaison de la toiture. La charpente américaine est livrée directement assemblée, par le biais d'un camion-grue. L'assemblage se fait au sol puis la charpente est positionnée grâce à un engin de levage. Ensuite, le clouage et le boulonnage des divers éléments sont faits sur place. Après la pose des fermettes, il faut faire l'alignement du faîtage et installer les poutres autoporteuses.

Le fabricant doit fournir un plan pour la pose de la charpente américaine. Pour poser une charpente industrielle, deux personnes peuvent suffire. Si vous êtes en autoconstruction, c'est donc une démarche très accessible. Toutefois, pour être sûr de respecter les diverses normes mises en place, il peut être conseillé de faire appel à des professionnels qualifiés.

Installer une charpente en W nécessite d'utiliser une grande partie des combles, à cause de la triangulation des fermettes. En effet, ces dernières traversent l'espace sous-toiture, ce qui fait que souvent, les combles sont perdus. De fait, faire des travaux pour aménager les combles peut s'avérer plus compliqué avec une charpente en W. Cela nécessite d'enlever les traverses diagonales, qui peuvent encombrer la pièce, de renforcer la charpente en utilisant des entraits et des pannes de manière à répartir la charge différemment et ainsi renforcer le plancher. Si la hauteur des combles, après travaux, est inférieure à 1m80, il va aussi falloir prévoir des travaux pour rehausser la toiture.

Pour isoler les combles perdus suite à l'installation de la charpente industrielle américaine, plusieurs solutions s'offrent à vous. Il est en effet possible de privilégier :

  • la laine minérale à souffler. Il s'agit d'une technique très efficace mais aussi écologique et économique qui s'adapte parfaitement aux espaces peu accessibles,
  • l'isolation thermique avec des isolants en rouleaux, larges, qui auront la même épaisseur que les chevrons et qui seront à placer entre les fermettes,
  • les plaques rigides en matériaux isolants biosourcés ou synthétiques. Cela dépendra de l'accessibilité des combles à isoler. Avec cette technique, il est possible d'insérer les réseaux ou conduites de la maison dans un vide d'air.
Charpente Construction
© istock

Les avantages et les défauts de la charpente américaine

La charpente américaine a l'avantage d'être plus légère et facilement transportable, par rapport à une charpente traditionnelle. C'est une charpente très solide et donc durable, facile à monter et pouvant même se faire en autoconstruction.

La charpente en W est moins chère qu'une charpente traditionnelle. Comptez environ 60 euros/m² selon le fabricant, la surface de la toiture, la qualité du bois mais aussi la distance de livraison ou les tarifs des professionnels qui vont la poser.

Cependant, il existe quelques inconvénients à choisir une charpente industrielle. Les travaux pour aménager les combles peuvent être compliqués et assez coûteux. De plus, la charpente américaine est assez sensible à l'humidité, mais c'est souvent le cas des charpentes en bois. De fait, il faut prévoir de traiter correctement la charpente et l'isoler parfaitement pour éviter les problèmes.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.