Problème d’humidité : pourquoi réaliser un cuvelage ?

Rencontrez-vous des problèmes d’humidité au sous-sol de votre maison ? Votre cave est-elle devenue impraticable à cause des infiltrations d’eau à travers ses murs ? Si rien n’est fait pour renforcer l’étanchéité de ces derniers, votre maison peut subir des remontées capillaires et des dommages structuraux.

Probleme Humidite Realiser Cuvelage

Plusieurs solutions ont été développées dans le domaine de la construction pour prévenir ou remédier à ce problème souvent dangereux. Le cuvelage est l'une de ces techniques les plus utilisées contre l'influence de l'humidité sur le sous-sol d'un logement. Découvrez ici toutes les raisons de réaliser un cuvelage dans la cave de votre maison.

Qu'est-ce que le cuvelage ?

Le cuvelage est une technique utilisée dans le domaine de la rénovation d'habitat pour traiter les problèmes d'humidité au sous-sol des habitations. Il a pour but de prolonger la période d'étanchéité d'une pièce en appliquant sur le sol et les murs de celle-ci un enduit hydrofuge. Un cuvelage bien réalisé permet de garantir l'imperméabilisation de votre cave et vous assure par conséquent un meilleur confort de vie.

Cette technique vous met également à l'abri des moisissures et des flaques d'eau provoquées par les remontées liquidiennes de la nappe phréatique. Le cuvelage est indiqué, non seulement pour les caves des habitations, mais aussi pour toutes les constructions dont les murs sont exposés à une pression anormale de la nappe phréatique.

Comment identifier un problème d'humidité dans votre cave ?

Il est important de bien se renseigner à propos du cuvelage pour déterminer s'il est la solution dont votre habitation a besoin. Avant cela, vous devez au préalable connaître les signes pouvant vous conduire au diagnostic d'un problème d'humidité excessive. Il est nécessaire d'être attentif à ces signes afin de les discerner le plus tôt possible, car un niveau d'humidité trop élevé peut gravement influer sur la santé de toutes les personnes vivant dans la maison.

En effet, des maladies respiratoires telles que l'asthme, et plusieurs autres affections allergiques peuvent être provoquées par l'inhalation des moisissures produites par une humidité excessive. L'identification d'un problème d'humidité revêt donc aussi un caractère urgent à ne pas banaliser. Voici quelques signes qui peuvent faire évoquer un besoin de cuvelage :

  • la dégradation du revêtement de vos murs et du sol de la pièce,
  • la présence de gouttelettes d'eau au plafond ou sur les murs,
  • l'apparition progressive de salpêtre à la base des murs,
  • la présence de moisissures sur les murs ou les meubles de la pièce,
  • une odeur persistante de renfermé, malgré toutes vos tentatives de désodorisation,
  • l'apparition d'auréoles sur les murs et le plafond de la pièce.

L'identification d'un seul de ces signes est suffisante pour conclure à un problème d'humidité excessive. Une fois ce diagnostic effectué, vous devez ensuite faire appel à un professionnel de l'habitat pour vous proposer des solutions de cuvelage adaptées aux besoins de votre maison.

Identifier Probleme Humidite Cuvelage

Quels sont les différents types de cuvelage ?

Pour l'imperméabilisation de votre sous-sol, il existe deux méthodes principales de cuvelage pour lesquelles vous pouvez opter : le cuvelage extérieur et le cuvelage intérieur. Ces deux techniques nécessitent l'intervention d'un spécialiste en rénovation, à cause de la précision et du professionnalisme qu'elles requièrent.

Le cuvelage extérieur

C'est la méthode de cuvelage la plus efficace parce qu'elle agit sur la face du mur qui est directement en contact avec la source d'humidité. Autrement dit, le cuvelage extérieur supprime radicalement tout risque d'infiltration d'eau dans les parois de votre pièce, en s'attaquant au cœur du problème. Il consiste à la réalisation d'un caisson en béton armé, épais et étanche, qui pourra efficacement servir de barrière entre la nappe phréatique et le mur. Ce caisson pourra donc empêcher l'eau de pénétrer dans les parois. Le cuvelage extérieur est dans certains cas associé à l'installation d'un système de drainage, dans le but d'empêcher la remontée de l'humidité vers la surface.

Bien que le cuvelage extérieur soit la méthode la plus efficace, il ne peut toutefois pas être réalisé sur le sol d'une pièce parce que la partie extérieure du plancher n'est pas accessible. Pour l'étanchéité du sol, il faut donc opter pour d'autres méthodes d'imperméabilisation, dont entre autres le cuvelage intérieur.

Le cuvelage intérieur

Tandis que le cuvelage extérieur a l'avantage d'être plus efficace, le cuvelage intérieur gagne plutôt des points au niveau de la rapidité et du coût. Cette technique de cuvelage peut être pratiquée de deux manières différentes, selon qu'il est question d'une pièce habitable ou d'une pièce non habitable.

Pour les pièces habitables

Il s'agit des pièces telles que la chambre, la salle à manger, le salon… Le cuvelage intérieur dans ce cas consiste à enduire le mur intérieur ou le plancher d'une chape de béton étanche, ayant au préalable été mélangée avec de la résine époxydique ou tout autre produit hydrophobe.

Pour les pièces non habitables

Les pièces concernées par cette technique sont la cave, le garage, le bassin d'une piscine… Le cuvelage intérieur consiste ici à badigeonner la face interne du mur ou le plancher, avec un mortier hydrophobe d'épaisseur supérieure ou égale à 12 mm. Cette épaisseur est nécessaire pour permettre au mortier de résister efficacement à la pression hydrostatique afin d'assurer une bonne étanchéité.

Quel que soit le type à imperméabiliser, il ne faut pas forer dans le mur après avoir effectué votre cuvelage. Il faut plutôt recouvrir les murs d'une cloison pour ne pas annuler l'efficacité de votre opération.

Humidite Cave Traitement Cuvelage

Quelles sont les étapes d'un cuvelage ?

Après avoir déterminé le type de cuvelage qui vous convient le mieux, il faut procéder à l'opération proprement dite. Quelle que soit la méthode pour laquelle vous avez opté, les différentes étapes sont les suivantes :

  • décaper le revêtement des murs et du sol de la pièce,
  • reboucher les trous et fissures avec du ciment,
  • poser la première couche d'enduit, dite d'accrochage et dont le rôle est de permettre une bonne adhésion des couches suivantes,
  • appliquer 24 heures après, la deuxième couche d'enduit permettant de réaliser la continuité entre le sol et les murs de la pièce,
  • enduire 24 heures après d'une troisième couche, plus épaisse que les deux premières, et laisser reposer jusqu'au séchage complet.

Après la troisième couche, vous pouvez appliquer un enduit de finition ou une peinture pour redonner à votre mur une nouvelle fraîcheur.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires