Rénovation globale : les dispositifs contre la précarité énergétique

La rénovation globale est un bouquet de travaux permettant une meilleure efficacité énergétique de l’habitation. Elle concerne l’isolation, le chauffage et la ventilation. Elle est précédée d’un audit énergétique et se finit par un bilan énergétique. Ils permettent de s’assurer que les travaux engendrent une baisse de 55 % de consommation d’énergie. Bien qu’il s’agisse d’un investissement lourd, il se rentabilise sur la durée. De nombreuses aides ont également été mises en place pour soulager les ménages.

Renovation Globale Precarite Energetique

Ce qu'il faut savoir sur la rénovation globale

L'isolation est à réaliser en priorité pour que l'habitation conserve aussi bien la fraicheur que la chaleur. De cette manière, les occupants du logement n'ont pas à pousser la climatisation ou le chauffage pour obtenir des températures intérieures normales. Pour réaliser des économies substantielles, on pense également à tirer profit des énergies renouvelables en posant des installations de chauffe mixtes ou fonctionnant entièrement au solaire par exemple. Enfin, la ventilation est indispensable pour assurer un bon renouvellement et une circulation optimale de l'air dans l'habitation.

Le principal frein des ménages concernant la rénovation globale d'un logement, c'est l'investissement important qu'elle implique. Il faut alors savoir que certains travaux de rénovation entrent dans le cadre de l'objectif national d'efficacité énergétique. À ce titre, l'État a mis plusieurs dispositifs en place afin d'aider les ménages à financer le coût des travaux, de manière à massifier les travaux de ce type en France. On note que toutes les aides nécessitent de passer par un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) pour les travaux.

Les aides prévues pour lutter contre la précarité énergétique

Plusieurs aides publiques et privées, ainsi que des incitations financières ont été mises en place pour aider les foyers à sortir de la précarité énergétique.

Les aides publiques

MaPrimeRénov' concerne tous les travaux de rénovation énergétique en dehors de l'isolation des combles et du plancher bas. Le montant de l'aide est forfaitaire et dépend donc du type de travaux ou d'installation effectués. Elle prévoit également des primes dédiées à la rénovation globale.

Habiter Mieux Sérénité est un dispositif de l'Anah concernant uniquement les foyers à revenus modestes à très modestes, pour les logements de plus de 15 ans. Elle touche tous les travaux et peut couvrir jusqu'à 50 % du montant total des travaux.

À partir du 1er janvier 2022, seuls les logements de plus de 15 ans pourront bénéficier des aides publiques. Les dispositifs concernant les logements de plus de 2 ans actuellement mis en place cesseront donc à cette date.

Renovation Energetique

Les aides privées pour plus de performance énergétique

Les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE) font partie des dispositifs privés et concernent tous les travaux de rénovation énergétique. Les CEE ont été bonifiés pour les « rénovations globales et performantes » selon le ministère de la Transition écologique.

Le coup de pouce aux CEE vise le financement de projets importants et qui amélioreront considérablement l'efficacité énergétique de l'habitation. Les projets qui entrent dans ce système de récompense sont ceux :

  • qui permettent 55 % d'économies d'énergie pour les maisons et 35 % pour les bâtiments collectifs,
  • qui impliquent le remplacement de l'utilisation d'énergie carbone par une énergie renouvelable,
  • qui auront été analysés par un audit énergétique et un contrôle qualité avant, pendant et après travaux.

Le montant varie en fonction de l'économie d'énergie réalisée et cette aide est cumulable avec d'autres dispositifs de financement, tels que MaPrimeRénov'.

Enfin, Action Logement s'adresse aux foyers aux revenus modestes et son appui financier concerne les travaux d'isolation et de chauffage.

Rénovation énergétique globale : les incitations financières

L'Éco-PTZ est un crédit à taux nul (0), sans condition d'attribution, ce crédit est éligible pour tous les travaux de rénovation énergétique. Le montant du prêt dépend du nombre de travaux prévus.

Le taux de TVA à 5,5 % est lui aussi sans condition d'attribution et il est appliqué pour tous les travaux de rénovation énergétique. La TVA est directement réduite sur le devis.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires