Que faire en Guyane ? Top 20 des activités à faire absolument

Vous avez des envies d’évasion ? Pourquoi ne pas partir en Guyane ! Au Nord-Est de l’Amérique du Sud, juste entre le Brésil, le Suriname et l’Océan Atlantique, la Guyane Française est recouverte à 98% d’une luxuriante forêt équatoriale où la faune et la flore sont étonnantes ! La Guyane est aussi une région de paradoxes car des villages indigènes peuvent y côtoyer des lancements de fusées.

Visiter la Guyane, c’est profiter d’une nature à couper le souffle, découvrir une culture hétéroclite et une histoire riche, marquée par la colonisation et les fameux bagnes… Découvrez notre top 20 des activités immanquables en Guyane !

Que Faire En Guyane

1. Le Kourou Space Centre

Le Kourou Space Centre
© istock

Le Centre Spatial Guyanais est un véritable incontournable de la Guyane ! Il faut savoir que plus de 12 lancements de fusée ont lieu par an. Vous aurez peut-être l'occasion de réserver et d'assister au lancement d'une fusée. Un moment vraiment inoubliable ! En 1964, Kourou a été choisie comme site du Centre spatial Guyanais en raison de sa proximité avec l’équateur.

Le centre abrite aussi le Musée de l'Espace qui retrace l'histoire des Hommes et leurs liens avec l'Espace, la conquête de la Lune et les différents programmes spatiaux européens. Vous aurez l'impression de voyager dans l'espace et dans le temps grâce aux 7 modules thématiques proposés : l'Univers, les vols habités, les satellites et le futur, notamment.

Pour visiter le Centre, vous devez postuler en ligne ou par téléphone au moins 48 heures à l'avance. Vous devez avoir votre carte d'identité avec vous (ou un passeport si vous n'êtes pas français).

2. Le Centre d'Archéologie Amérindienne de Kourou

En plein cœur de la zone industrielle Pariacabo de Kourou, le Centre d'Archéologie Amérindienne vous permet de découvrir la culture précolombienne en Guyane. Le centre est placé tout à côté des « roches gravées de la Carapa ».

La visite se fait en deux temps. D'abord, vous avez l'espace d'exposition qui vous présente l'origine des civilisations précolombiennes en Guyane, leur mode de vie, l'artisanat. Vous découvrirez l'art rupestre et sa richesse en Guyane. Ensuite, vous pouvez voir le site des roches gravées de la Carapa, découvert une première fois au 18e siècle puis un peu tombé dans l'oubli avant sa redécouverte et sa mise en avant par le Centre d'Archéologie Amérindienne.

  • Horaires d'ouverture : lundi de 15h à 18h ; mercredi de 9h à 13h et de 15h à 18h ; jeudi de 15h à 18h
  • Tarifs : Entrée gratuite. La visite des roches gravées de la Carapa se fait sans rendez-vous et dure 30 minutes.

3. Le Musée des Cultures Guyanaises

Le musée des cultures guyanaises a été installé dans une maison créole typique, mais entièrement rénovée, en plein cœur de Cayenne. C'est en 1995 qu'il voit le jour et il a aujourd'hui le label « Musée de France ».

Le musée présente une belle collection d'objets ethnographiques qui mettent en valeur les groupes ethniques ayant aidé à construire la Guyane. Vous retrouverez des objets en rapport avec les premiers peuplements amérindiens, les Bushinenge, les Créoles et les groupes d'immigration plus récente comme les Hmongs, les Brésiliens et les Hawaïens.

Les collections comptent un fonds d'archéologie amérindienne et coloniale. Vous avez aussi des collections iconographiques et historiques ainsi que des archives sonores et documentaires. Une vraie mine d'or pour qui veut en savoir plus sur l'histoire de la Guyane.

  • Adresse : 54-78 rue Madame Payé
  • Horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de 8h à 13h ; Ouvert les lundi, mardi et jeudi après-midi de 15h à 17h45
  • Tarifs : 2 euros/normal, 1 euro/réduit

4. Le Bagne des Annamites

Le Bagne Des Annamites
© Wikipedia

Ce qui est intéressant, c'est surtout le sentier de randonnée qui vous mène sur les traces des prisonniers de Guyane. Le sentier est accessible et balisé pour vous permettre de passer un bon moment en famille ou entre amis. Vous traverserez les vestiges du bagne pour une promenade ludique et culturelle. Vous avez même une aire de pique-nique et de baignade aménagée.

Le sentier est long d'environ 5 km et dure en moyenne 2h40. Il est possible de l'emprunter toute l'année sauf durant les périodes de fortes de pluie car la zone est dans une forêt inondable.

Le Bagne des Annamites a été créé en 1930. Entre 1931 et 1945, le Bagne, surnommé aussi « camp crique Anguille » a accueilli près de 525 prisonniers indochinois venus de Hanoï ou de Saïgon et condamnés aux travaux forcés. Le camp a fermé en 1945.

Vous verrez les vestiges du bagne répartis sur trois secteurs : le quartier des condamnés, le quartier des tirailleurs sénégalais et le quartier administratif. Aujourd'hui, les cellules des condamnés, la cuisine des tirailleurs sénégalais, les voies ferrées qui relaient le camp au débarcadère ou encore quelques latrines sont les vestiges les mieux préservés du Bagne, même si la végétation les recouvre entièrement.

Adresse : Sentier du Bagne des Annamites, Route du Galion, Port Inini, Guyane française

5. Le Bagne de Saint-Laurent-Du-Maroni

Le Bagne De Saint Laurent Du Maroni
© Wikipedia

Dans la ville frontalière de Saint-Laurent-du-Maroni, vous avez le camp de la Transportation. Autrefois, il s'agissait d'un bagne qui prenait en charge les prisonniers lorsqu'ils arrivaient en Guyane et ce, temporairement. C'était un lieu de transit avant qu'ils ne soient transférés ailleurs, dans les colonies pénitentiaires disséminées sur l'ensemble du territoire guyanais.

A l'époque, le bagne abrita des détenus célèbres comme Alfred Dreyfus ou Henri Charrière appelé « Papillon ». Aujourd'hui, la nature qui entoure le site est verdoyante et semble appeler à la sérénité. Toutefois, impossible d'oublier l'histoire froide et dure liée au site.

Vous pouvez décider de partir pour une visite autoguidée, gratuite, ou faire appel à un guide francophone qui vous embarquera pour une visite plus détaillée. Dans les locaux, cherchez le nom de Papillon, gravé dans l'une des cellules.

  • Adresse : au bout de l'avenue du Lieutenant Colonel Chandon
  • Horaires d'ouverture :
    • juillet – août du lundi au dimanche à 9h30, 11h, 15h et 16h30
    • septembre à juin le lundi de 15h à 16h30, du mardi au samedi à 9h30, 11h, 15h et 16h30 et les dimanche et jours fériés à 9h30 et 11h. Les visites durent environ 1h15
  • Tarifs : 6 euros/adulte, 2 euros/enfant moins de 12 ans, 3 euros/enfant 12 à 16 ans

6. Le Fort Cépérou

Le Fort Cépérou
© Wikipedia

Situé sur le Mont Cépérou, le fort est un des monuments incontournables de Cayenne en plus d'être l'un des plus beaux lieux historiques et panoramiques de la ville. Cependant, au fil du temps, le fort et la pagode ont vu leur état se dégrader et des travaux sont désormais nécessaires afin de garantir la sécurité des visiteurs. Le site est classé monument historique, il est donc nécessaire de préserver les richesses de ce patrimoine historique et culturel incomparable.

Les travaux ont été lancés en avril 2016 et ont duré deux mois.

Le fortin est à l'origine de la création de la ville de Cayenne, d'où l'importance d'un tel site. Il était situé à un endroit stratégique, permettant ainsi de protéger la ville en contrebas et son développement progressif.

7. Les îles du Salut

Les îles Du Salut
© Wikipedia

A environ 14 kilomètres, au large de Kourou, vous pourrez découvrir les îles du Salut. C'est un archipel qui se compose de trois îlots d'origine volcanique. Vous pourrez accéder à l'île Royale ainsi qu'à l'île Saint-Joseph. En revanche, l'île du Diable est interdite d'accès car les courants y sont trop forts. Cela pourrait vite devenir dangereux.

C'était sur ces îles qu'autrefois, les prisonniers étaient détenus, dans des conditions dures et aberrantes. Les bagnes n'ont été fermés qu'au milieu du 20e siècle.

L'île Royale est la plus grande des trois îles et c'est l'ancien siège administratif de la colonie. L'île est la plus fréquentée des trois.

Pour vous rendre sur les îles du Salut, vous devez prendre un catamaran sur le quai des pêcheurs, au bout de l'avenue Général de Gaulle. La traversée dure environ 90 minutes.

8. L'Îlet la Mère

L'Îlet La Mère
© Wikipedia

Au large de Cayenne, vous avez un ensemble d'îles appelé îlet la Mère. Il se compose des îles La Mère, le Père, l'Enfant perdu, le Malingre et les Mamelles. Depuis début juillet, il est de nouveau accessible aux touristes après trois ans sans traversée.

Vous pouvez ainsi accéder à l'île aux singes, le surnom de l'îlet la Mère, du mercredi au dimanche, et découvrir les singes qui peuplent l'île ainsi qu'un sentier balisé pour vos randonnées

Le trajet en bateau jusqu'au site dure environ 35 minutes et une fois sur place, ça vaut vraiment le détour ! Vous pourrez y voir des saïmiris en liberté dans la forêt. L'endroit était aussi connu, dans les années 1850, comme colonie pénitentiaire... Plusieurs ruines et vestiges peuvent être observés depuis le sentier de randonnée.

La randonnée dure environ 1h30 et s'étend sur 3,5 km. Ensuite, si vous en avez le courage, vous pouvez monter vers les vestiges d'un ancien sémaphore. Il y a de l'ombre sur place et vous pourrez alors vous installer pour manger tranquillement au frais.

9. Le Zoo de Guyane

Crocodile dans l'eau
© istock

Pour découvrir dans le détail la fantastique faune de Guyane, quoi de mieux que de vous rendre au Zoo ? Il s'agit d'un parc zoologique qui accueille plus de 450 animaux. Vous pourrez y observer des jaguars, des paresseux, des agoutis, des crocodiles, des singes hurleurs, des fourmiliers et plusieurs espèces d'oiseaux dont des toucans et des aras.

De plus, le zoo a installé une serre tropicale vraiment impressionnante. Elle fait plus de 1000 m² et le parcours, aménagé, vous permettra de découvrir des espèces vraiment emblématiques de la Guyane. Vous aurez ainsi l'opportunité de voir des ibis rouges et d'autres espèces plus étonnantes et rares. Le zoo a créé plusieurs espèces thématiques : les étangs des caïmans, l'île aux atèles, l'antre des félins.

Si vous allez en Guyane, ne manquez pas la visite de ce zoo d'exception !

  • Adresse : rue du Galion, Tonate-Macouria 97355 Guyane
  • Horaires d'ouverture : du mardi au dimanche, même les jours fériés de 9h à 17h30
  • Tarifs : 16,50 euros/adulte, 10 euros/enfant 3 à 12 ans et gratuit pour les moins de 3 ans

10. Cayenne

La Cathédrale De Cayenne
© Wikipedia

Sur le littoral atlantique guyanais, vous avez la ville de Cayenne. Il s'agit de la commune la plus peuplée de la Guyane française. La ville possède un certain charme, bien que certains édifices soient parfois peu entretenus.

La ville est dominée par des monts et les pointes le long du rivage vous permettent d'admirer de jolies vues. S'il y a des plages à Cayenne, elles sont toutefois envahies par la mangrove.

A Cayenne, vous avez quelques incontournables qu'il vous faut absolument voir ! Cela passe par la fameuse place des Palmistes qui doit son nom aux nombreux palmiers royaux qui y sont plantés. Vous pourrez y boire un verre en terrasse ou vous rendre dans un des nombreux restaurants qui bordent la place.

Ne manquez pas également la cathédrale de Cayenne qui date du 19e siècle. Elle fut inaugurée en 1861. Petit fait étonnant : lors de travaux dans les années 1930, les ouvriers découvrirent un coffre empli de pièces de monnaie dont les plus anciennes remontaient à Napoléon 1er et Charles X !

11. Le village de Cacao

Le Village De Cacao
© Wikipedia

Cacao est un village qui amène un peu du Laos en Guyane. A environ 75 kilomètres de Cayenne, au sud-ouest, Cacao est un des lieux à visiter absolument si vous passez un séjour en Guyane !

Le village a un charme authentique, fait de maisons en bois sur pilotis, de plantations de légumes et de rivières aux eaux claires. Il a été créé par les réfugiés Hmongs qui fuyaient le Laos dans les années 70. Même les habitants de Cayenne font de ce village l'un de leurs lieux de balade préférés !

Si vous passez par Cacao, essayez de passer un dimanche. En effet, c'est le jour du marché. Vous pourrez déguster des friandises laotiennes et acheter de la broderie et du tissage typiquement Hmong.

Cacao abrite aussi le musée de la nature où vous pourrez étudier des papillons et des arachnides, morts ou vivants. Vous aurez l'occasion, si vous le souhaitez, de tenir des tarentules vivantes. Arachnophobes s'abstenir !

Si vous aimez la randonnée, alors sachez que Cacao est le lieu de départ du Sentier Molokoï, soit un chemin de randonnée parmi les plus accessibles de Guyane française et qui passe à travers la forêt tropicale humide.

12. Les villages traditionnels de Mana et Awala-Yalimopo

Les Villages Traditionnels De Mana Et Awala Yalimopo
© Wikipedia

Au nord-est, à 50 kilomètres de Saint-Laurent, environ, vous pourrez visiter le village traditionnel et rustique de Mana. Le front de mer qui donne sur la rivière Mana est très pittoresque. La ville en elle-même est, malheureusement, dans un triste état. Les bâtiments coloniaux sont en train de s'effondrer et les logements modernes ont une architecture qui ne colle pas vraiment avec le reste, finalement.

A 22 kilomètres de Mana, au nord-ouest, vous avez la colonie amérindienne d'Awala-Yalimopo. Le village est en bord de plage et est surtout connu pour la plage des Hattes, soit l'un des sites de nidification pour les tortues géantes parmi les plus spectaculaires du monde !

13. La plage des Hattes

Tortue Sur La Plage Des Hattes
© Wikipedia

La plage des Hattes se situe à Awala-Yalimapo, au nord-ouest de la Guyane. Elle est surtout réputée pour être le site où les tortues luth géantes viennent pondre. C'est même le site le plus important au monde pour ce phénomène !

Pendant la haute saison, soit d'avril à juillet, ce sont plus d'une centaine de tortues luth qui se succèdent sur la plage pour y pondre leurs œufs. Ceux-ci éclosent entre juillet et septembre. La plage des Hattes est aussi l'un des lieux de ponte des tortues vertes, des tortues olivâtres et des tortues imbriquées.

La plage s'étend sur 5 kilomètres. Vous pourrez profiter d'un cadre tranquille et manger sur place. Si vous le voulez, vous avez aussi la possibilité d'accrocher un hamac entre deux palmiers et de profiter de la vie ! Il s'agit là de l'une des plages les plus agréables de Guyane.

14. Les plages de Remire-Montjoly

Les Plages De Remire Montjoly Guyane
© Wikipedia

Si vous aimez passer du temps au soleil sur une plage de sable fin, alors n'hésitez pas : rendez-vous sur les plages de Remire-Monjoly ! Entre cocotiers et nature luxuriante, les plages proposent à la fois un cadre sauvage et un cadre plaisant pour vous détendre tranquillement sur le sable.

En revanche, si vous voulez vous baigner, ce n'est peut-être pas l'endroit idéal. Les eaux sont riches en limon. Vous pourrez toutefois vous y rafraîchir avec plaisir après une journée de randonnée, par exemple. Vous aurez aussi la possibilité, si c'est la saison de la ponte, de voir des tortues de mer !

15. Sinnamary

Sinnamary
© Wikipedia

Située le long du fleuve du même nom, la ville de Sinnamary serait, selon la légende, le vrai lieu de naissance de Madame de Maintenon. La ville participe à l'histoire de la Guyane entre ruée vers l'or, bagne de Saut Tigre et barrage de Petit-Saut qui permet de créer le plus grand lac de retenue d'eau de France.

L'histoire de Sinnamary est aussi intimement liée à la création du Centre Spatial et à l'installation du site de lancement russe Soyouz. En effet, les habitants des hameaux construits au milieu des savanes de la région ont dû être expropriés. Certains continuent de vivre dans les savanes, de l'autre côté du fleuve Sinnamary (long de 260 km) et perpétuent un mode de vie paysan. C'est cela qui donne à Sinnamary la réputation d'être l'un des berceaux de la culture créole.

16. La Montagne des Singes

Singe sur un toit
© istock

La randonnée de la montagne des singes, à Kourou, est l'une des activités les plus prisées en Guyane. En effet, vous avez plusieurs sentiers qui s'offrent à vous pour profiter de paysages d'exception et de la nature luxuriante. Le sentier de la montagne des singes est considéré comme l'un des plus beaux de Guyane.

La Montagne des Singes est près de l'Amazonie. Lors de votre randonnée, vous pourrez découvrir plusieurs espèces de singes comme l'atèle, le singe hurleur roux, le capucin brun, le capucin blanc, le saki à face pâle, le saki satan, le singe écureuil ou encore le tamarin à main dorée.

Le parcours botanique sur la Montagne des Singes un parcours très accessible pour toute la famille, enfants comme adultes, et qui s'étend sur 3,9 kilomètres. Si vous êtes un randonneur plus aguerri, le sentier de la Montagne des Singes est fait pour vous ! Il est plus ardu et plus sportif. Vous en aurez pour 2h à 2h30, passerez au cœur de la vallée et par plusieurs petites criques aménagées.

Le but de cette randonnée : le carbet aménagé par l'ONF. Il vous faudra marcher pendant 1h30 pour le trouver. Du haut du carbet, vous aurez une vue imprenable sur la ville ainsi que le sur le fleuve de Kourou.

17. Le sentier du Rorota

Il s'agit là de l'un des sentiers les plus connus des habitants de Cayenne. Le sentier forme une boucle assez escarpée, longue de 6 km environ. Vous pourrez profiter d'un beau point de vue sur la mer et les îlets de Remire. Lors du parcours, vous aurez l'occasion de traverser une forêt verdoyante et dense et vous finirez par un sentier bordé de bambous.

Vous pourrez aussi découvrir 3 lacs ou retenues d'eau : Rorota, Lalouette et Remire.

Mais le Rorota a aussi un lien fort avec... le rhum ! L'usine du Rorota est connue aujourd'hui sous l'appellation rhumerie Prévot. Elle a été fondée en 1935 et a relancé la production de sucre entre 1939 et 1945. Elle est restée en activité jusqu'en 1988 et produisait les rhums La Cayennaise, Le Coeur de Chauffe, Les Trois-Lacs et La Cayennaise-rhum vieux.

18. Les réserves naturelles du Trésor et de Kaw

Réserves Naturelles Du Trésor Et De Kaw
© Wikipedia

La réserve naturelle Trésor est située sur le flanc sud-ouest de la montagne de Kaw. Elle s'étend sur 2 500 hectares, ce qui est relativement peu. Pour autant, la réserve abrite une biodiversité incroyable ! En effet, au niveau topographique comme géographique, la réserve favorise un écosystème varié de plusieurs espèces aussi bien animales que végétales et dont plusieurs sont endémiques.

La réserve de Kaw est plus étendue, plus de 90 000  hectares, mais moins facile d'accès que la réserve Trésor. La réserve de Kaw est uniquement accessible par voie fluviale car elle est formée de marais. L'écosystème y est très varié également : mangroves, savane inondable ou forêt tropicale humide. Vous pouvez vous y rendre et visiter le site à bord d'une pirogue ou d'un carbet flottant.

La faune de la réserve est exceptionnelle. Vous pourrez y observer des espèces rares comme des caïmans noirs, de la même famille que les alligators américains, et plusieurs espèces d'oiseaux comme l'ibis rouge.

19. Faire une balade en bateau

Bateau sur une rivière en Guyane
© istock

Pour être sûr de profiter de la beauté de la Guyane, le meilleur moyen, c'est de prendre le large ! En effet, si vous organisez plusieurs balades en bateau, vous pourrez découvrir des trésors exceptionnels !

Il n'est pas seulement question de naviguer sur l'océan. Il y a plusieurs fleuves sur lesquels il est possible de circuler. Vous pourrez, de cette façon, découvrir la magnifique forêt amazonienne, véritable poumon vert de la Terre (bien que mise à mal ces dernières années par la culture de l'huile de palme et les divers incendies qui l'ont ravagée...).

20. Le carnaval de Guyane

Le Carnaval De Guyane
© wikipedia

Le carnaval de Guyane est l'un des événements majeurs de Guyane ! Il se déroule à Cayenne, entre l’Épiphanie et le Mercredi des Cendres, soit entre fin janvier et février ou mars. Le carnaval a aussi lieu à Kourou et à Saint-Laurent-du-Maroni mais c'est surtout Cayenne qui est considéré comme le meilleur endroit où le célébrer.

Le carnaval a une grande importance dans la culture guyanaise. A l'origine, il était célébré par les colons et interdit aux esclaves. Ces derniers le pratiquaient toutefois de manière clandestine car ils voyaient dans le carnaval un moyen d'être plus libre et de se moquer des colons.

De nos jours, diverses communautés prennent part aux festivités (brésiliennes, chinoises, métropolitaines) pour offrir un spectacle vraiment coloré et burlesque, avec des costumes incroyables ! Si vous avez l'occasion de vous rendre en Guyane pendant la période du Carnaval, ne manquez pas surtout pas ce spectacle qui vous en mettra plein les yeux !

À lire aussi : Que faire à Cayenne en Guyane ? Top 10 des activités incontournables !

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires