Que faire dans le vieux Lyon ?

Le vieux Lyon est incontournable lors de votre séjour dans cette ville. Il dégage une ambiance très particulière et il est imprégné de sa riche histoire. En partie piétonnier, il est très agréable de s’y balader en découvrant les jolies façades, inspirées de l’architecture italienne et témoin de la présence des Italiens durant les XVe et XVIe siècles.  Suivez-nous, nous vous proposons une jolie promenade dans le vieux-Lyon !

Vieux Lyon

Une balade dans le quartier Saint Paul

Le quartier Saint Paul est en partie piétonnier et c’est un secteur sauvegardé. Il est situé autour de l’église Saint-Paul qui a été construite en 549, puis reconstruite au XIIe siècle. C’est un véritable trésor d’architecture romane. Vous découvrez également la gare et la place Saint-Paul et vous faites une petite halte pour découvrir la maison Mourguet. C’est là que vivait le créateur de Guignol.

Contemplez sa tourelle carrée en encorbellement qui fait tout son charme. Poursuivez votre découverte par le Palais Bondy qui accueille le Théâtre de Guignol et deux salles de concert. La rue des Juiveries est empreinte d’une ambiance médiévale qui vous séduit immédiatement. Vous remarquez l’hôtel de Bullioud, un hôtel particulier qui est d’ailleurs la première construction d’architecture Renaissance en France.

Découvrez la cathédrale Saint-Jean

La cathédrale Saint-Jean se distingue par la présence de l’une des plus anciennes horloges astronomiques d’Europe. Elle sonne plusieurs fois dans la journée au cours d’un défilé de personnages. Cette cathédrale est en réalité une primatiale puisque le chef de l’église française a longtemps été l’archevêque de Lyon. C’est au cours de fouilles archéologiques qu’ont été découvertes les traces de trois édifices religieux accolés sans doute construits au cours du IVe siècle. Il reste aujourd’hui la Manécanterie, le plus vieil édifice du quartier qui est le véritable trésor de la cathédrale.

Passez par la place Saint-Jean

La place Saint-Jean et sa très belle fontaine offrent une jolie vue, très photogénique. Ce quartier a une histoire très ancienne et il a été menacé, mais sauvé par des associations de riverains et l’intervention de Malraux. Il accueille beaucoup de touristes. Prenez la rue des Antonins qui est très agréable. C’est à cet endroit que vous découvrez votre première traboule, très vivante.

Place Saint Jean Lyon
© istock

La maison des Avocats, au fond de la place de la Basoche

Quand vous arrivez sur la place de la Basoche, vous découvrez au fond, une galerie de type toscan, reliant plusieurs corps de logis. Elle accueille l’ordre des avocats et elle a retrouvé sa superbe après une restauration. La partie du bâtiment donnant sur la rue Saint-Jean date du XIVe siècle. C’était alors l’auberge « Ostel de la Croys ». Elle était très appréciée des juristes. C’est d’ailleurs là que se trouve actuellement le centre de formation des avocats.

La maison du Crible

Cette maison et sa jolie tour rose sont situées au 16 rue du Bœuf. Cette superbe tour de quatre étages est ajourée de belles ouvertures, elle a été construite au XVIe siècle. Elle évoque un peu la tour de la Part-Dieu surnommée par les habitants, le crayon. Les portes sont très jolies.

La traboule de la place du Gouvernement

Elle se trouve place du Gouvernement et au-dessus des écuries de l‘hôtellerie de Saint-Christophe. Elle commence par des escaliers et elle vous conduit jusqu’à une place au charme certain. L’hôtellerie est nichée dans e jolis bâtiments qui viennent d’être restaurés dans le style qu’il affichait au cours du XVe siècle, à sa construction. Cette traboule mène au quai Romain Rolland.

La place de la Baleine

La place de la Baleine porte son nom sans doute du fait de la présence du panneau sculpté qui représente une baleine. L’hiver, il n’est pas rare d’y croiser des cracheurs de feu. Les plus beaux hôtels que vous pouvez admirer ont été construits par les banquiers florentins qui sont arrivés après Catherine de Médicis.

L’hôtel Gadagne

Un peu d’histoire pour mieux comprendre ce site : Gadagne était le quartier des banquiers et des commerçants. Cet hôtel particulier a été construit par les frères Pierrevive, des marchands originaires du Piémont. Ce sont ensuite ses fils, Guillaume et Thomas III qui en deviennent propriétaires, entre 1545 et 1581. Ils y organisent des fêtes fastueuses. Ce bâtiment est racheté par la ville en 1902 et il abrite aujourd’hui le musée historique de Lyon. La cour mérite le détour tant elle est belle.

Le musée d’histoire de Lyon

Dans 30 salles, vous découvrez l’histoire de la ville depuis l’Antiquité. Ce musée très intéressant et très riche grâce notamment à son centre de documentation. Il renferme des documents sur le théâtre de Guignol.

Le musée des Arts de la Marionnette

C’est l’endroit idéal pour découvrir des marionnettes, exposées dans neuf salles. Tout est organisé autour du mythique Guignol de Lyon.

Guignol Lyon
© istock

Le jardin en hauteur du Musée Gadagne

Le jardin en hauteur du Musée Gadagne est un lieu romantique qui est accessible gratuitement à condition d’emprunter l’ascenseur pour se rendre au 41e étage. Pour avoir la tête dans les nuages et vous détendre, attablez-vous sur les petites tables en terrasse et prenez un verre ou un repas léger.

La place du Change

La place du Change était autrefois le lieu où était échangée la monnaie avant de quitter le royaume de France. C’est une place qui accueille fréquemment des spectacles vivants et qui est très animée.

À lire également : 14 activités à faire ou lieux à visiter le temps d'un week-end à Lyon

La rue Juiverie

Dans cette rue, promenez-vous en observant les façades que vous croisez. Pratiquement toutes possèdent un charme fou avec leurs gargouilles, vraies ou factices, et leurs fenêtres à meneaux. Vous verrez également plusieurs ateliers abritant des troupes de théâtre. L’horloger de Saint-Paul restaure d’anciennes horloges comme dans le film de Tavernier qui a d’ailleurs été tourné dans ce quartier. Vous croisez également un atelier de sculptures.

Rue Juiverie Lyon
© istock

Le temple du Change

Le temple du Change a été remanié par Soufflot en 1748 et c’est un temple protestant depuis 1803. Ses magnifiques façades sont inspirées des temples romains.

La maison Thomassin

La maison Thomassin présente une superbe façade de style gothique. C’est en 1493 qu’elle a été bâtie. Elle a gardé de sa première construction un très beau plafond peint au premier étage.

Arrêtez-vous à la galerie Philibert Delorme

La galerie Philibert Delorme est également un incontournable du vieux-Lyon. Elle a été bâtie par un jeune architecte qui rentrait tout juste d’Italie, Philibert Delorme. On aime l’impression de légèreté et le symbolisme qui unit ces deux maisons.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires