Assurance pour animaux : les 4 points à vérifier

Tout comme les êtres humains, les animaux ont également besoin d’une couverture sanitaire en cas de maladie. Bon nombre de personnes choisissent de souscrire une assurance pour leur animal de compagnie pour garantir son bien-être. Avant de souscrire une telle assurance, certaines dispositions doivent toutefois être prises. Découvrez ici 4 éléments à examiner dans le choix d’une couverture maladie pour votre fidèle compagnon à quatre pattes.

Image Assurance Verifier

Les différentes formules de mutuelles pour animaux

Pour assurer votre animal, il est important de parcourir les différentes offres de mutuelles afin de les comparer. La première formule à vérifier est celle basique. C'est l'offre la plus simple que toute mutuelle doit présenter. Elle prend en charge les frais à payer auprès du vétérinaire à la suite d'un accident. Cette formule doit permettre à votre compagnon à quatre pattes de profiter gratuitement des soins dans une limite donnée. Le montant à payer pour bénéficier de cette assurance est généralement bas et coûte en moyenne 10 à 15 euros. Le plafond de remboursement dans une telle formule est lui aussi très bas.

De plus, l'assurance santé pour les animaux se présente sous une formule mixte qui permet de rembourser différents frais vétérinaires. Les maladies et les accidents sont les deux éléments qui perturbent la vie de l'animal. La formule mixte permet de couvrir ces deux risques. De plus, elle prend en charge les frais de vaccination périodique de l'animal. Pour ce faire, la mutuelle demande un forfait de 50 euros au plus pour prévenir toute maladie infectieuse ou virale chez votre compagnon à quatre pattes. Le montant peut toutefois varier en fonction de la couverture proposée.

Vous pouvez également vous renseigner à propos de la dernière formule qui est l'option haut de gamme. Celle-ci prend en charge toutes les garanties des formules précédentes. À cela s'ajoutent d'autres prestations supplémentaires. En cas de décès de l'animal assuré, par exemple, la mutuelle peut verser un capital à son propriétaire. Il en est de même pour l'assurance de la garde du chien ou du chat si son propriétaire est malade ou hospitalisé. Le facteur à vérifier ici est le degré de confort accordé à l'animal. En raison des multiples avantages de cette formule, elle est souvent onéreuse.

alt = assurance santé animal
© istock

Le coût de votre assurance pour animaux

Comme c'est le cas d'une assurance santé, le prix de la mutuelle pour un chien ou un chat varie selon plusieurs critères. Le premier élément à examiner est la race de l'animal. L'assurance pour un chien ordinaire, par exemple, sera moins chère que celle d'un bulldog. Les prix varient également s'il s'agit d'un chat, d'un chien ou d'un autre animal domestique. L'assurance prend ensuite en compte le facteur de l'âge.

Les jeunes animaux ne sont généralement pas exposés à des pathologies comme l'arthrose. En matière d'assurance santé, un animal âgé vous coûtera plus cher qu'un jeune. Les chiots et les chatons sont toutefois agités et s'exposent plus facilement aux risques d'accident. Il est donc possible de payer un forfait élevé par rapport aux animaux adultes. L'état de santé général de l'animal est par ailleurs à vérifier pour définir le coût de son assurance.

Nous vous conseillons de faire le point sur ces éléments afin de mieux apprécier le coût de l'assurance à choisir pour votre compagnon à quatre pattes. Bien qu'il vous soit difficile de définir avec précision le forfait à payer, vous pourrez avoir une idée approximative. Le forfait mensuel pour l'assurance d'un chat se trouve entre 7 et 20 euros. En ce qui concerne le chien, il est possible de débourser de 10 à 25 euros chaque mois.

Le professionnalisme de la mutuelle concernant la race des animaux

Pour vérifier la performance d'une mutuelle, vous devez tenir compte du profil du personnel. Une assurance pour animaux doit avoir des experts en santé animale. Des novices dans ce domaine ne pourront pas élaborer des offres qui intègrent tous les aspects liés à la protection de l'animal. La mutuelle doit ainsi avoir à ses côtés des vétérinaires et des auxiliaires expérimentés. Ils pourront également donner des conseils sur la garde des animaux et sur la race de celui dont vous êtres propriétaire.

Une mutuelle efficace doit privilégier la santé de votre animal. Pour cette raison, il est important de vous assurer qu'elle propose un délai d'attente assez court, si possible inférieur à 7 jours. De cette façon, lorsque l'animal est assuré, il peut déjà bénéficier de son assurance à partir du 8e jour au plus tard. Cette règle ne doit toutefois pas être appliquée aux jeunes animaux. Si votre compagnon à quatre pattes n'a pas encore 3 mois, l'assurance doit prendre effet à la date de signature du contrat. À défaut, l'assurance prendra effet à partir du jour où l'animal aura 3 mois.

Une assurance performante doit être capable de couvrir tous les risques liés à la santé de votre animal. Votre mutuelle doit proposer dans son offre basique la prise en charge à la suite d'un accident ou d'une maladie. De plus, cette couverture de risques ne doit pas se limiter sur une période. Même lorsque l'animal vieillit, il doit profiter des mêmes garanties afin de conserver une bonne santé.

Le contenu de la couverture du contrat d'assurance animale

Le contrat d'assurance animale prend en charge différents risques pour votre animal de compagnie. Vous devez donc l'étudier minutieusement pour vous assurer qu'il répond aux besoins de votre compagnon à quatre pattes. Vérifiez tout d'abord toutes les maladies qui sont couvertes par la mutuelle. Dans cette rubrique, le contrat d'assurance peut couvrir tout ou partie des frais engagés auprès du vétérinaire. La consultation et les soins reviennent à la mutuelle. Il en est de même en cas d'accident. L'assurance pour animaux prend également en charge les analyses, l'échographie, la chirurgie et, si possible, les frais d'hospitalisation.

De plus, le contrat d'assurance animale couvre les frais liés à l'achat des médicaments pour les soins de l'animal. Les dommages causés à autrui doivent par ailleurs être couverts par le contrat d'assurance maladie. Cette option se retrouve dans les contrats signés pour les animaux dangereux. Lorsque le chien assuré mord une tierce personne, par exemple, la responsabilité de son propriétaire est engagée. Si vous avez assuré votre animal auprès d'une mutuelle, elle prend en charge les dépenses médicales. Tout ceci dépend néanmoins des conditions dans lesquelles l'incident s'est produit.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires