Est-il possible de revendre un billet d’avion ?

Vous n’utiliserez pas votre ou vos billets d’avion, mais ces derniers ne sont ni remboursables ni échangeables… Dans ce cas, la revente semble être la seule solution, mais pouvez-vous vraiment revendre vos billets ? Nous vous répondons dans cet article.

Revendre Ses Billets D'avion

Le nom de l’utilisateur doit pouvoir être changé

Pour des raisons de sécurité évidentes, tous les billets d’avion comportent votre nom. Cela permet aussi d’éviter d’éventuelles spéculations. Mais heureusement, toutes les compagnies acceptent de réaliser le changement de nom à l’exception d’Air France et de Hop, sa filiale low cost.

Dans leur immense majorité, les compagnies low cost, régulières ou charters ne voient pas d’inconvénient à réaliser cette modification. Le plus souvent le délai maximal est de deux heures avant l’heure du départ.

Il faut savoir qu’en revanche, si vous avez pris un billet aller et retour et que vous avez fait le trajet aller, revendre le retour est impossible.

Il est recommandé de vérifier que la compagnie qui vous a vendu le billet est bien d’accord pour changer le nom du passager, car c’est une condition essentielle et obligatoire.

Le changement de nom engendre des frais

Une fois que vous vous êtes renseigné sur le changement de nom, il faut également prendre en compte les frais qui sont perçus pour effectuer cette modification. Vous pouvez ainsi en informer l’acheteur qui va les régler. Vous les trouvez généralement dans la rubrique « pénalités » des conditions générales de vente. Voici quelques exemples de tarifs :

  • Pour EasyJet : le changement se fait en ligne au moins deux mois avant de départ et coûte 21 euros par passager. Par téléphone ou à l’aéroport, le prix grimpe à 28 euros. Si la modification est demandée moins de soixante jours avant le départ, le tarif est de 65 à 70 euros.
  • Chez Germanwings et Eurowings : le changement de nom vaut 60 euros et vous payez la différence si le prix du vol est plus élevé quand vous le changez que lors de l’achat. Le changement peut se faire sur un aller simple jusqu’à 30 minutes avant le vol et deux heures pour un aller et retour.
  • Chez Transavia : le prix est de 50 euros en ligne et 55 euros à l’aéroport.
  • Chez Vueling : le changement vous coûte 50 euros, c’est un forfait unique.
  • TUI facture 70 euros par passager et Ryanair 110 euros, si vous passez par Internet et 160 euros par téléphone.

Sur les billets très peu chers et pour des trajets courts, ces frais peuvent peser lourd sur vos chances de revente.

Pour vendre : passer par un site spécialisé

Il existe des sites spécialisés dans la revente de billets d’avion, de trains, de concerts… Choisissez de préférence un site qui propose ce service gratuitement et qui est sécurisé. En voici quelques-uns : Zepass.com, Kelbillet.com, Jumpflight.com ou encore Aller-retour.com.

Faites-vous rembourser les taxes

Malgré vos tentatives de revente, vous n’avez pas trouvé d’acheteurs ? Vous pouvez alors vous faire rembourser les taxes aéroportuaires qui représentent quelques dizaines d’euros. Ce dispositif est valable sur les billets non échangeables et non remboursables aussi. Effectuez votre demande en ligne, par téléphone ou par courrier, 20 % de frais sont prélevés. Il suffit de s’adresser à l’agence de voyages ou à la compagnie qui vous a vendu les billets.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.