Voyage retardé : pouvez-vous être indemnisé ?

C’est le jour du départ de votre voyage, vous arrivez à l’aéroport et vous découvrez que votre vol est retardé. Que faire ? Avez-vous droit à une indemnisation ? On vous dit tout…

Vol Retardé

Droits aux indemnités : dans quelles conditions ?

Le passager qui est victime d’un retard de plus de 3 heures à l’arrivée bénéficie de certains droits. Il existe des exceptions, regroupées sous le terme de circonstances extraordinaires. Il faut également que la compagnie mette à sa disposition une nuit d’hôtel, la restauration, le téléphone, des rafraichissements, un transport de l’aéroport à l’hôtel… si le retard de départ du vol est de :

  • Au moins deux heures pour un vol jusqu’à 1 500 km.
  • Au moins 3 heures pour les vols intracommunautaires de plus de 1 500 km et pour les vols de 1 500 à 3 000 km.
  • Au moins 4 heures pour les autres vols de plus de 3 000 km.

Dans le cadre d’un retard de 5 heures ou plus, si le voyageur peut renoncer à son voyage. Dans ce cas, il peut :

  • Se faire rembourser son billet d’avion.
  • Demander que le vol retour soit pris en charge vers son point de départ s’il s’agit d’un vol au départ d’une escale de correspondance.

Quelle démarche pour obtenir une indemnité ou un remboursement ?

Commencez par essayer de savoir quelle est la raison du retard

Demandez à votre compagnie pourquoi le vol a pris du retard. Cela vous permet de savoir si vous pouvez être indemnisé ou si c’est lié à des circonstances imprévisibles et exceptionnelles : conditions météorologiques spécifiques, mouvement de grève, problèmes techniques, etc. Selon la nature du retard et sa durée, elle vous prend en charge jusqu’au prochain vol.

Faire une demande d’indemnisation

Nous avons déjà défini les conditions qui ouvrent droit à une indemnisation ou un remboursement, selon le concept de retard important. L’indemnisation peut être versée par la compagnie ou par votre assurance voyage.

Demander certains services de base

Ils seront pris en charge par la compagnie selon la durée du retard. Dans tous les cas, vous bénéficiez du service de base à l’aéroport : boissons et collation.

Il est cependant nécessaire de conserver toutes les preuves et les justificatifs : la confirmation de billet, la carte d’embarquement, la raison du retard du vol, la facture d’achat des billets… Ces justificatifs sont exigés lors de vos démarches auprès de la compagnie. Si malgré le retard, vous avez pu partir, demandez une attestation de retard.

Voyage Retardé
© istock

Être indemnisé : dans quelles conditions ?

La compagnie doit être européenne ou y avoir son siège social et votre destination doit se trouver dans l’Union européenne.

Si vous êtes victime d’un refus d’embarquement ou si vous loupez votre correspondance du fait d’un retard important, vous pouvez être indemnisé.

De nombreuses conditions existent : si le pays de départ est hors Union européenne et que la compagnie n’est pas européenne, les voyageurs ne sont pas indemnisés suivant ce règlement.

Pour être indemnisé par l’assurance, vous devez respecter ses conditions générales. Il faut être à l’heure à l’enregistrement et que la compagnie aérienne soit responsable du retard.

Vous devez remplir le formulaire cerfa n° 13675*01 et l’envoyer à la Direction générale de l’aviation civile ou les organismes équivalents en Europe, en fonction de l’aéroport de départ.

Vous avez la possibilité de vous adresser à des sites spécialisés comme Refund.me, Indemnit’Air, Justifix ou DemanderJustice. La commission est de 15 à 27 % de la somme récupérée.

Quel est le montant de l’indemnisation ?

Le barème varie selon la distance du vol : 250 euros jusqu’à 1 500 km, 400 euros entre 1 500 et 3 000 km et 600 euros pour 3 000 km et plus.

À partir de 5 heures de retard, si vous ne partez pas, vous avez droit au remboursement total de votre billet.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires