L’AGA : Association de Gestion Agréée

Agréée par l’administration fiscale, une AGA (association de gestion agréée) est un organisme dont le but est de s’engager envers des entreprises privées dans une mission d’intérêt général. Elle accompagne ses adhérents dans la gestion quotidienne de leurs documents comptables et fiscaux, mais leur fournit aussi un cadre pour les aider à la tenue et au suivi de leur activité en général. En retour, l’État lui octroie des subventions. Les adhérents, quant à eux, bénéficient d’avantages fiscaux.

Aide Gestion Comptable

Qu’est-ce qu’une AGA ?

Une AGA est une association subventionnée par l’État. Obtenir l’agrément de l’État signifie être reconnu comme engagé dans un domaine privé et répondre à un objet d’intérêt général. Pour ce faire, l’association doit également adopter un mode de fonctionnement démocratique et être financièrement transparente.

À quoi ça sert ?

Le but de ces associations est d’apporter un soutien aux entreprises dans l’établissement de leur comptabilité, la gestion de leur fiscalité et de leur activité en général. Les AGA aident les dirigeants à présenter des déclarations cohérentes, mais jouent aussi un rôle de prévention et d’information.

Ses missions

1)     Accompagner le professionnel dans sa gestion financière et économique

L’association effectue des examens périodiques des factures, et s’assure de la sincérité de ses adhérents.

Elle contrôle la validité du fichier d’écriture comptable de l’adhérent avec le logiciel des Finances publiques.

2)     Contrôler la cohérence des déclarations

L’association veille à la concordance et à la vraisemblance des déclarations de ses adhérents. Elle vérifie notamment la régularité des déclarations de taxe sur la valeur ajoutée et leur cohérence par rapport à la déclaration de résultat.

L’association juge de la sincérité et de la transparence de ses adhérents vis-à-vis de l’administration fiscale.

Elle aide au choix du régime fiscal et de la base d’imposition.

3)     Informer

  • En se maintenant au fait de l’actualité du secteur économique de ses adhérents, l’association s’emploie à les tenir informés et les aider à anticiper les tendances de leur marché. Elle suit les évolutions sociales et fiscales susceptibles de modifier les habitudes de gestion des professionnels.
  • Elle remet un compte-rendu de mission à son adhérent et l’informe d’éventuels écarts qu’elle aurait détectés.
  • Elle met à disposition une Foire Aux Questions pour que ses adhérents trouvent rapidement la réponse aux demandes les plus récurrentes.
  • L’adhérent bénéficie d’une veille juridique.
  • L’association met à disposition des outils statistiques pour aider le professionnel à prendre du recul sur son activité et productivité.

4)     Former

Des formations spécifiques à chaque profession sont proposées, généralement sous forme de webinaire pour une accessibilité simplifiée, un échange avec le formateur tout en économisant les temps et coûts relatifs à un trajet. Elle choisit des sujets pratiques visant à faciliter la vie entrepreneuriale des adhérents (tenue de tableau de bord, gestion de véhicule, choix des statuts, etc.).

Petit plus : elles sont souvent accessibles à l’entourage de l’adhérent.

Ses fonctions

Pour répondre à ses fonctions d’accompagnement, de contrôle, d’information et de formation, l’AGA fournit des outils pratiques :

  • Calcul des indemnités kilométriques ;
  • Simulation de frais inhérents à une éventuelle embauche ;
  • Saisie de la déclaration fiscale n° 2035. Cette déclaration peut se faire directement sur le site de l’AGA. Dès lors, l’association la vérifie puis la transmet directement à l’administration fiscale.

L’échange permanent avec le professionnel adhérent fait des AGA des partenaires privilégiés de l’entrepreneur.

Gestion Comptabilité
© istock

Qui peut adhérer à l’AGA ?

Seuls les professionnels exerçant une activité libérale en entreprise individuelle ou en société peuvent adhérer à une association de gestion agréée, à la condition qu’ils soient imposables sur le bénéfice au titre des bénéfices non commerciaux.

Sont donc concernés :

  • Les métiers du secteur juridique (avocats, notaires, huissiers de justice) ;
  • Les professionnels de santé (médecins, kinésithérapeutes) ;
  • Les comptables, experts-comptables, et commissaires aux comptes ;
  • Les architectes, agents d’assurance, artistes, etc.

Pourquoi adhérer ?

1)     Pour économiser de l’argent et optimiser la fiscalité

  • Une entreprise non adhérente est fiscalement taxée sur 125 % de son bénéfice imposable. Adhérer à une AGA exonère de cette majoration. Pour faire valoir ce droit, l’association délivre une attestation d’adhésion comme justificatif de dispense.
  • Faire valoir son droit de repentir. Une entreprise qui adhère, pour la première fois, à une AGA peut, dans les 3 mois, signaler les erreurs faites lors des déclarations fiscales précédentes. Elle est alors dispensée de toute pénalité, au titre de sa bonne foi.
  • Pour les entreprises ayant opté pour la déclaration contrôlée 2035, il est possible de déduire 2/3 du montant de la cotisation et des frais de tenue de la comptabilité et de la gestion, à concurrence de 915 €.
  • L’adhésion à l’association est déductible du bénéfice imposable.
  • Une association peut, par exemple, proposer un livre blanc gratuit avec différentes options de défiscalisation.
  • Faire bénéficier de la déduction intégrale des coûts salariaux d’un employé si celui-ci est le conjoint de l’adhérent.

2)     Pour gagner du temps

  • Par un accès permanent à tous les documents comptables dématérialisés, 7 jours sur 7 et 24 h sur 24.
  • Grâce à une aide permanente avec le contact via le site internet ou la FAQ.
  • L’adhérent économise le temps qu’il passerait à contrôler ses différentes factures et déclarations

3)     Pour les médecins conventionnés

Uniquement la première année de leur adhésion, les médecins conventionnés peuvent bénéficier d’un abattement complémentaire à ceux du secteur I, d’une valeur de 3 %.

4)     Pour être serein

Libéré des préoccupations légales, le professionnel peut se consacrer à son cœur de métier.

Comment adhérer à une AGA ?

Il est possible de remplir le bulletin d’adhésion directement sur le site de l’AGA choisie. L’association demande ensuite les documents justificatifs nécessaires ainsi que le règlement.

Combien coûte l’adhésion à une AGA ?

Chaque association pratique ses propres tarifs. À titre d’information, les prix pratiqués sont autour de 200 € l’année.

À savoir que le montant de la cotisation est déductible fiscalement.

Comment choisir son AGA ?

Si l’adhésion à une AGA n’est pas obligatoire, elle reste recommandée eu égard aux avantages qu’elle procure. Pour la choisir, le futur adhérent doit se focaliser sur trois axes :

  • Quels sont les avantages que me procure telle AGA ?
  • Quels sont les services que me propose telle AGA ?
  • Quel est le montant de son adhésion ?

En retour, l’adhérent, pour sa part, doit

  • Afficher son adhésion en tant que membre de l’association qu’il a choisie.
  • Accepter le règlement par chèque ou par carte bancaire.
Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.