Apprendre les échecs aux enfants

Vous êtes adepte des jeux de société classiques et souhaitez apprendre à vos enfants à jouer, comme vous ? Il existe des méthodes pour leur apprendre LE jeu de société par excellence : les échecs. Comment leur apprendre à jouer aux échecs ? A partir de quel âge est-ce possible ? On vous éclaire sur le sujet.

Apprendre Aux Enfants à Jouer échecs

Le principe des échecs

Aux échecs, il y a deux joueurs, chacun cherchant à remporter la partie. L'un joue avec les pions blancs, l'autre avec les noirs. Chacun leur tour, les joueurs doivent déplacer une pièce. L'un doit tenter d'empêcher l'autre de gagner et vice-versa. En règle générale, cela passe par l'élimination des pièces de l'échiquier de son adversaire. Lorsque l'un des joueurs ne peut plus faire de mouvement pour protéger son roi, alors l'autre dit « échec et mat ». Ce dernier gagne alors la partie.

Un échiquier se compose de 8 colonnes et de 8 rangées, avec un total de 32 carrés noirs et 32 carrés blancs, tous en alternance. Les colonnes et les rangées sont notées avec des lettres et des chiffres. Cela peut être plus simple pour mémoriser les places des pièces sur l'échiquier.

Souvent, avec les enfants, on peut commencer par une bataille de pions. Il est primordial, pour jouer aux échecs, de connaître la façon dont se déplacent les pions. Il faut donc les placer sur le plateau dans leur position de départ. Ce sont les blancs qui commencent et les deux joueurs doivent jouer chacun  leur tour. Celui qui réussit à mener un pion au bout de l'échiquier gagne. Une fois cette partie maîtrisée, il est possible d'ajouter une pièce. Vous pouvez changer légèrement les règles : celui qui gagne peut être celui qui mène un pion à l'autre bout du plateau ou qui réussit à capturer tous les pions de son adversaire. De cette façon, vous pouvez introduire toutes les pièces du jeu d'échecs graduellement. On vous conseille de finir par le cavalier car c'est la pièce la plus compliquée à maîtriser dans le jeu.

Il existe beaucoup de jeux pour apprendre les échecs aux enfants qui les aident à comprendre comment chaque pièce doit être déplacée.

Pour apprendre la stratégie et la tactique, vous pouvez mettre en place d'autres exercices pour faire travailler la concentration et la réflexion de votre enfant.

Pour débuter aux échecs, vous pouvez choisir un échiquier avec un plateau enroulable en PVC dont les colonnes et les rangées sont annotées. Essayez de faire en sorte que les cases fassent entre 4,5 et 6 cm et de choisir des pièces en plastique mais de bonne qualité, avec un design standard. Une bonne pièce doit avoir un diamètre entre 75 et 80% de la taille d'une case.

Apprendre Enfant Jeu échec
© istock

A partir de quel âge ?

Il est tout à fait possible de commencer à apprendre les échecs à vos enfants à partir de 4 ans. Cela passe, évidemment, par la bataille de pions, sans les autres pièces. En règle générale, les parents décident d'apprendre le jeu à leurs enfants vers 6 ans. Il faut d'abord leur apprendre le vocabulaire des échecs et quelques règles de base, les différents rôles des pièces et les mouvements les plus basiques qu'effectue chaque pièce.

Il faut éviter d'être trop stratège avec vos enfants, qu'ils aient 4 ou 6 ans, et rester très simple dans vos explications. N'utilisez pas de mots compliqués pour rien et veillez à y aller de manière progressive, pour éviter de les noyer sous les informations et de les décourager.

Apprenez-lui à placer les pièces sur l'échiquier, les blancs d'un côté, les noirs de l'autre, dans le même ordre. Il y a en tout 8 pions, 2 tours, 2 cavaliers, 2 fous, une dame et un roi. Les tours vont dans les coins arrière gauche et droit du plateau. Ensuite, ce sont les cavaliers, les fous, la reine (la reine blanche sur une case blanche et la reine noire sur une case noire) et le roi juste à côté. Il faut placer vos pions devant toutes ces pièces. Votre échiquier est prêt !

Vous devez lui apprendre les règles de déplacement de chaque pièce. En effet, les pièces ne sont autorisées qu'à faire certains mouvements sur le plateau. Il est primordial que votre enfant retienne ces informations pour jouer correctement aux échecs :

  • le pion ne se déplace que d'une case vers l'avant (sauf au premier tour, où il se déplace de deux cases). Pour prendre une pièce de son adversaire, le pion peut se délacer à la diagonale,
  • les tours ne peuvent bouger que dans deux directions : horizontale et verticale. Si le chemin est libre, les tours peuvent aller aussi loin qu'elles le désirent,
  • les fous bougent en diagonale dans toutes les directions ce qui en fait des pièces très intéressantes dans le jeu. Elles doivent rester sur les cases d'une même couleur mais peuvent aller loin sur le plateau
  • la reine est la pièce la plus puissante du jeu, elle peut se déplacer dans n'importe quelle direction mais en ligne droite, à n'importe quelle distance tant que le chemin est dégagé
  • le roi est la pièce à protéger dans votre jeu. Il faut expliquer à votre enfant que pour gagner, il doit coincer votre roi en l'empêchant de se déplacer. Votre enfant doit protéger son roi en utilisant une de ses pièces. Le roi ne peut bouger que d'une seule case à la fois mais dans toutes les directions.

Il faut y aller progressivement lorsque vous apprenez les échecs à vos enfants, en commençant par les règles de base puis, au fur et à mesure du temps, l'initier à des concepts et des règles de jeu plus complexes (les tactiques, les stratégies d'ouverture, etc.).

L'intérêt d'apprendre à son enfant à jouer aux échecs

Apprendre et jouer aux échecs a le mérite d'effacer toutes les différences entre les enfants. Devant le plateau, la grande majorité des handicaps ne comptent plus. Pour gagner, il faut être compétiteur ou stratège et pas plus grand, plus costaud, plus maigre, etc. Mais c'est également le cas avec des handicaps plus lourds : un non voyant peut battre un voyant, un unijambiste battre une madame tout le monde, etc...

Si certains enfants manquent de confiance en eux, gagner aux échecs peut réellement être bénéfique. Cela peut aussi les aider à mettre en place une grande capacité de création. Il ne suffit pas toujours d'apprendre des combinaisons ou de calculer le plus vite pour gagner une partie d'échecs.

Certaines études ont prouvé qu'il était bénéfique de jouer aux échecs, autant pour les adultes que pour les enfants, alors pourquoi s'en priver ?

À lire aussi : 3 étapes pour apprendre à son enfant à faire du vélo sans petites roues

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.