5 conseils pour analyser l’eau de votre piscine hors-sol

Au même titre que la filtration et le traitement, l’analyse de l’eau de la piscine hors-sol doit être faite régulièrement et avec minutie. D’ailleurs, cette tâche fait partie des étapes fondamentales de l’entretien. Elle vous permet de maintenir le bon équilibre de l’eau afin de profiter pleinement de la baignade sans risque. Découvrez dans cet article 5 conseils utiles pour mener à bien l’analyse d’eau de votre piscine hors-sol.

Visuel Conseils Analyser Piscine Votre

Renseignez-vous sur les différents paramètres à vérifier pour le test

Analyser l'eau de la piscine est indispensable pour maintenir son équilibre. Pour rappel, une eau déséquilibrée entraîne des troubles qui nuisent au plaisir de la baignade et détériorent l'état de la piscine, et afin d'analyser l'eau de sa piscine hors-sol dans les règles de l'art, il convient de vérifier certains paramètres. Parmi les plus importants, il y a le pH ou potentiel hydrogène. Ce dernier correspond à la concentration en ions hydrogènes dans l'eau. Sa valeur idéale est comprise entre 7,2 et 7,8 selon le désinfectant. En dessous de cette valeur, l'eau sera considérée comme étant trop acide, ce qui est susceptible d'entraîner des irritations.

Le TAC indique la capacité d'absorption des variations de pH de l'eau. L'alcalinité idéale est entre 100 à 200 ppm. La dureté de l'eau ou TH désigne la concentration de carbonate de magnésium et de calcium. Idéalement, la teneur en calcaire doit se situer entre 15 et 25 °F selon la méthode d'analyse. Il est également important de vérifier le taux de désinfectant de l'eau. Sa juste valeur dépend essentiellement du produit de traitement utilisé : chlore, brome, oxygène actif, sel, etc. Il est aussi important de tenir compte de la concentration du stabilisant de piscine qui doit être comprise entre 30 et 50 g/m².

alt = Testeur d'eau de piscine
© istock

Respectez les étapes de l'analyse de l'eau d'une piscine à la lettre

Généralement, le procédé reste le même pour toutes les méthodes d'analyse. Tout d'abord, il faut prélever un échantillon d'eau de piscine en dessous de la ligne d'eau. Certains testeurs comme les testeurs connectés ou les bandelettes de test peuvent directement être plongés dans le bassin. L'analyse proprement dite se fait généralement avec un produit contenu dans le testeur qui réagit au contact de l'eau. Cette réaction permet de mesurer les différents éléments cités au-dessus. Il faut noter que les résultats obtenus avec les testeurs manuels doivent être comparés avec le nuancier inclus dans la boîte. En revanche, les testeurs électroniques et connectés indiquent la valeur exacte et précise des différents taux de concentration de l'eau.

Appréhendez les valeurs idéales pour l'équilibre de l'eau

Il est important de savoir qu'il n'y a pas de valeurs idéales pour tous les critères. Celles-ci varient en fonction du désinfectant utilisé. Par exemple, le bon pH pour une eau de piscine traitée au chlore est entre 7 à 7,4 et le taux de désinfectant utilisé doit être compris entre 1 et 3 mg/l. Si la piscine est traitée avec du brome, la valeur du pH doit se situer entre 7,4 et 7,8 et celle du désinfectant entre 2 et 4 mg/l. Dans le cas d'un traitement au sel, le pH idéal est entre 7 et 7,4 et le taux de désinfectant entre 2,5 et 5 g/l. En revanche, le taux de désinfectant ne doit pas excéder les 10 mg/l pour une eau de piscine traitée à l'oxygène actif avec un pH situé entre 7 et 7,6.

Choisissez un testeur d'eau de piscine pratique et fiable

Différents outils existent pour analyser efficacement l'eau d'une piscine : bandelettes, pastilles, sondes de mesure, photomètres et bien d'autres.

Les testeurs d'eau de piscine manuels

Il existe deux types de testeurs d'eau de piscine manuels. Les bandelettes de test font partie des dispositifs les plus utilisés. En plus de leurs prix intéressants, elles séduisent pour leur facilité d'utilisation et leur praticité. Les bandelettes permettent de mesurer rapidement les différents paramètres de l'eau comme le pH, le TAC, la dureté et le taux de brome ou de chlore. Elles doivent être plongées directement dans l'eau de la piscine pendant quelques secondes. Il est aussi possible de prélever un échantillon de l'eau dans un verre et d'y déposer les bandelettes. Quelle que soit la méthode choisie, la bandelette va se colorer grâce au réactif qui la compose. Il suffit ensuite de comparer les couleurs obtenues avec le nuancier fourni avec la boîte des bandelettes pour lire les résultats.

Comme les bandelettes de test, les pastilles figurent parmi les testeurs d'eau de piscine manuels. Elles contiennent un réactif qui se colore selon le pH, le taux de chlore et autres éléments de l'eau. Les pastilles de test sont généralement fournies avec un récipient transparent qui sert à prélever une petite quantité d'eau. Une fois cette étape faite, il faut y déposer une pastille et attendre quelques secondes pour qu'elle se colore. Comme toujours, le résultat obtenu doit être comparé avec le nuancier fourni avec le produit.

Malgré leurs avantages, les testeurs manuels présentent quand même quelques inconvénients. Ils se périment et donnent des valeurs « plus ou moins » exactes.

alt = qualité eau piscine
© istock

Les testeurs d'eau de piscine électroniques

Bien qu'ils soient plus onéreux, les testeurs électroniques sont reconnus pour la précision et la fiabilité de leurs résultats.

Les sondes de mesure ou sondes pH sont des dispositifs qui peuvent aussi bien être plongés directement dans l'eau de piscine que dans un récipient contenant un échantillon. Ils donnent des résultats extrêmement précis, mais requièrent un calibrage régulier pour demeurer efficaces. Il est également important de savoir que ce sont des outils fragiles qui doivent être manipulés avec soin.

Les photomètres, quant à eux, sont des versions électroniques et plus fiables des pastilles de test. Avec ces dispositifs, l'analyse de la correspondance des couleurs à l'œil nu n'est plus nécessaire. La mesure recherchée s'affiche directement à l'écran grâce au testeur électronique.

Les testeurs d'eau de piscine connectés

100 % autonomes, les testeurs d'eau connectés sont les plus fiables. Concrètement, il s'agit d'un dispositif à placer en permanence dans le bassin et qui sera connecté à une application mobile. Cela permet de connaître avec exactitude l'état de l'eau de la piscine hors-sol à tout moment de la journée et n'importe où. En plus du taux de pH, de brome, du TAC, de TH et de la température, le testeur transmet aussi la météo prévue et l'indice UV à l'application. Il alerte immédiatement le propriétaire en cas de déséquilibre pour que celui-ci puisse réagir dans les plus brefs délais.

Analysez l'eau de la piscine au moins une fois par semaine

Afin de maintenir l'équilibre de l'eau d'une piscine hors-sol, pour préserver le bon état du bassin et pour garantir le confort et la santé des baigneurs, il est recommandé d'effectuer une analyse au moins une fois par semaine. Toutefois, il est préférable de le faire 2 ou 3 fois par semaine pendant la saison estivale. À défaut d'analyse et d'entretien, l'eau de la piscine peut devenir verte, trouble, et favoriser la prolifération d'algues et de nombreuses bactéries. De plus, une eau mal équilibrée est susceptible de provoquer des irritations de la peau, des picotements des yeux et bien d'autres désagréments pour les baigneurs.

L'analyse de l'eau d'une piscine hors-sol est relativement facile, mais doit être faite de manière régulière et avec minutie. Les différents éléments chimiques contenus dans l'eau doivent respecter une certaine valeur pour maintenir son équilibre et ainsi garantir le confort de baignade. En cas de doute, le mieux est de demander conseil à un professionnel et de solliciter ses services pour l'entretien complet du bassin.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires