Le prix de construction d’un garage

Le garage fait partie de la maison à part entière. Il ajoute à la superficie habitable une zone souvent réservée aux véhicules. Pour autant, il peut servir de rangement ou d’atelier et peut, à terme, devenir une pièce supplémentaire. La plupart du temps prévu dès la construction de la maison, il peut néanmoins être ajouté après. Quel budget faut-il prévoir ?

Construire Garage

Quels sont les différents types de garage ?

Tout dépendra de la configuration de votre maison et de votre terrain. On en répertorie 3 grandes sortes.

Le garage hors-sol

Budgétairement parlant, c’est le modèle le plus intéressant, car le chantier est facilité. Il est accessible et ses fondations sont indépendantes de celles de la maison.

En revanche, c’est autant de surface dont vous vous privez pour faire un jardin.

Accolé ou indépendant ?

Un garage séparé permet, par exemple, d’éloigner l’habitation du bruit ou des odeurs, si vous y faites de la mécanique ou du bricolage. En contrepartie, vous devez passer par l’extérieur pour l’atteindre. Pas très plaisant en temps de pluie.

Mais vérifiez surtout que vous en avez le droit. Pour cela, regardez la surface de construction maximale autorisée selon le plan d’occupation des sols dont vous dépendez. Si votre maison occupe déjà tout l’espace autorisé, vous devez choisir un des deux modèles ci-après.

Le garage semi-enterré

Idéal pour les terrains en pente, il libère de l’espace pour une pelouse ou un potager.

En matière de prix, il se situe entre le garage enterré et le garage hors-sol.

Astuce : à toit plat, ce type de garage peut servir de terrasse.

Le garage enterré

Le garage enterré revient plus cher à construire, car il suppose décaissement et soubassements ainsi qu’une bonne protection contre l’humidité. Il coûte aussi plus cher en électricité, car il nécessite un éclairage permanent.

En revanche, il n’empiète pas sur votre terrain.

À noter que ce choix est déconseillé à proximité des cours d’eau et qu’il doit être prévu lors de la construction de la maison.

Pour déterminer sa dimension, il convient de prévoir l’usage que l’on veut en faire. Ainsi,

  • Pour une voiture, prévoir 6 x 3 mètres (6,2 x 3,3 pour les véhicules des personnes à mobilité réduite)
  • Deux voitures nécessitent 6x5.4m

Déclaration préalable de travaux ou permis de construire, que dit la loi ?

C’est le PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui pose les règles de construction des garages. Ainsi, il convient de le consulter 4 mois avant le début des travaux pour connaitre toutes les contraintes inhérentes à votre terrain.

Dans tous les cas, l’administration doit vérifier si votre garage respecte les règles d’urbanisme.

La déclaration de travaux est suffisante si

  • La surface au sol du garage est inférieure à 20 m2 pour les communes non soumises au PLU, 40 m 2 pour les autres.
  • Il faut la déposer 1 mois avant le début de votre chantier.

Le permis de construire est nécessaire si

  • La surface au sol du garage est supérieure à 20 m2 pour les communes non soumises au PLU, 40 m 2 pour les autres.

La demande, téléchargeable sur internet, doit être faite à la Mairie 3 mois avant le début du chantier. Cette dernière répond dans un délai de 2 à 3 mois. Passé ce temps, le permis est réputé accepté.

  • Un permis a une validité de 2 ans.
  • Si votre permis est refusé, vous devez attendre 2 mois pour refaire une demande.
Construction Garage
© istock

Les matériaux nécessaires à la construction d’un garage

Avant de choisir les matériaux et la couleur de votre futur garage, lisez les différents règlements dont vous dépendez (Bâtiments de France, service Urbanisme, architectes du lotissement, le cas échéant, etc.)

Construction en dur : parpaing, brique ou pierre

Le parpaing est le moins cher des 3 options proposées.

À noter, la nécessité d’ajouter un colmatant (ciment ou plâtre) et d’un enduit extérieur.

L’option bois

S’il est peu onéreux à la construction, le bois demande en revanche de l’entretien. Peinture ou lasure, les revêtements extérieurs nécessitent d’être rafraîchis tous les ans pour garantir étanchéité et esthétique.

Le préfabriqué

Rapide à construire, cette option est privilégiée pour les garages provisoires. Il ne coûte pas forcément moins cher qu’une construction définitive.

Le garage métallique

Individuel, il s’agit d’une structure modulaire. Vous aménagez ensuite porte et fenêtres selon vos besoins et vos droits. Le budget s’évalue autour de 5 000 €.

Et le toit ?

  • Le zinc (plutôt sonore).
  • Le bardage pour couverture, de type « bac acier » (bon marché).
  • Les ardoises naturelles ou en fibrociment
  • Les tuiles naturelles

Les sols

Vous avez le choix entre une dalle en ciment ou béton. Certaines matières permettent de limiter la poussière comme les peintures époxy par exemple.

Le prix moyen d’un garage

Le prix dépend des matériaux de construction et de la surface totale, mais voici tout de même une idée de budget moyen.

Ces prix, en euros, incluent les coûts de terrassement, étanchéité, finitions, etc.

Type de garage Prix moyen au m2 Prix pour un garage de 20 m2 Prix pour un garage de 30 m2 Prix pour un garage de 40 m2
Accolé 600 12 000 18 000 24 000
Semi-enterré 660 13 200 19 800 26 400
Enterré 700 à 850 14 000 21 000 28 000
En bois 100 à 400 8 000 12 000 16 000

Si vous songez à construire votre garage vous-même, voici les prix moyens constatés des principaux matériaux :

  • Parpaing : 70 €/m2
  • Brique : 115 €/m2
  • Pierre naturelle : 75 € à 180 €/m2
  • Pierre reconstituée : 80 € à 100 €/m2
  • Bois : 110 €/m2
  • Métal : 150 €/m2

Pour l’isolation et le toit, ajoutez entre 65 € et 100 €/m2 de toiture.

N’oubliez pas l’électricité pour l’éclairage et l’automatisation éventuelle de la porte.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour construire votre garage ?

Un garage réalisé par un professionnel coûte en moyenne 20 % plus cher, mais :

  • Vous bénéficiez de la TVA réduite (le cas échéant).
  • Le travail est effectué dans les règles de l’art.
  • Vous profitez de sa garantie décennale.
  • Votre garage sera construit dans le respect du PLU.
  • Si vous préférez sous-traiter à un maçon, sachez qu’il vous demandera entre 30 € et 50 € par heure de travail.
Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.