Que faire dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon ?

Le quartier de Croix-Rousse à Lyon fait partie des lieux incontournables à absolument découvrir lors d’un séjour dans la métropole. Il a longtemps abrité des ouvriers de la soie. L’endroit propose aux visiteurs un air de Montmartre Parisien avec son escalier. À la fois chic et bohème, vous ne serez pas de marbre face aux vues imprenables qu’il offre sur son sommet. Mais le quartier est également animé avec des restaurants, boutiques et ses théâtres. Découvrons ensemble les joyaux de ce lieu incroyable.

Croix Rousse Lyon

L’amphithéâtre des Trois Gaules

L’amphithéâtre des Trois Gaules est niché au pied de la Croix-Rousse. Elle était érigée à Lugdunum en -12 avant. J.-C. Il est considéré comme l’un des plus anciens de Gaule en se référant à son âge. Il est l’œuvre de Drusus. À cette époque lointaine, il rassemblait jusqu’à 60 nations gauloises.

Plus tard, il a fait l’objet d’un agrandissement afin de devenir le plus grand de Gaule. Il est abandonné au IIème siècle et sa surface fut cachée sous des vignes. Il est redécouvert après une fouille archéologique avant de rejoindre la liste des monuments historiques à partir de 1961. Pour découvrir l’amphithéâtre, il faut se trouver dans le jardin des plantes.

Amphithéatre Des Trois Gaules
© istock

Les traboules de la Croix Rousse

La ville de Lyon réfugie de nombreuses traboules. Nous pouvons par exemple évoquer ceux du vieux Lyon. Mais dans le quartier de la Croix Rousse, vous trouverez encore ce type de construction avec des configurations originales. Ce sont des passages construits entre des immeubles. En empruntant le chemin, vous serez emmenés vers les rues parallèles et d’autres cours :

La cour des Voraces

La cour des Voraces est localisée à la place Colbert sur le numéro 9. Elle est riche en histoire et reste la plus connue. Devenue célèbre durant la 2ème Guerre mondiale, elle servait de cachette pour les ouvriers de Canuts. Ces derniers se sont révoltés face aux oppresseurs allemands. Les passages permettaient aux manœuvres d’éviter les surveillances des soldats. Il est bâti en 1840. Elle est perceptible avec un escalier diagonal.

Où mène la cour des Voraces ?

Le passage conduit les visiteurs sur 6 étages. Il transporte les piétons vers trois emplacements différents selon le passage choisi. Vous arriverez à la place Colbert, rue Imbert-Colomés ou la montée de Saint-Sébastien.

Les autres Traboules

La Traboule Imbert Colomès est tout de suite visible dès que vous sortez bdes passages de la cour des Voraces. Elle est située en face de couloirs. En continuant dans cette petite cour, vous rejoindrez la rue des Tables Claudiennes. Vous verrez d’autres Traboules parmi lesquelles la traboule des Capucins ou de Thou.

Traboules Lyon
© istock

Le jardin de Rosa Mir

Le jardin est établi sur une surface de 400 m2. Il est l’ouvrage d’un maçon Espagnol du nom de Jules Senis. Il a quitté son pays natal lors de la guerre d’Espagne. Il est arrangé de façon atypique. Le créateur n’a pas hésité à mélanger les espèces minérales et végétales. L’ensemble constitue une œuvre d’art. Côté architecture, vous verrez de grosses colonnes de coquillages soutenir la structure. Il s’ouvre à des horaires spécifiques.

Le plateau de la Croix Rousse

Le plateau est la destination finale de la montée. Le métier de la soie a joué un rôle majeur dans l’économie locale. Il est tout à fait normal que les habitants rendent hommage à cette profession avec des monuments variés. Nous pouvons mentionner le gros caillou.

À l’origine, un funiculaire était prévu pour lier le centre de Lyon et la Croix Rousse. Cependant, les ouvriers se sont heurtés à cet énorme rocher durant le creusage. Ils ont alors décidé de l’extraire et de l’installer sur son positionnement actuel. Il réserve une vue à couper le souffle sur le Parc de la Tête d’or. Plusieurs activités peuvent être effectuées sur le site à savoir des emplettes sur le marché.

La maison des Canuts et le mur des Canuts

La maison des Canuts était utilisée par les maîtres tisseurs de la fabrique Lyonnaise. Ils ont décidé au début du 19ème siècle de déplacer leurs ateliers dans le quartier de la Croix-Rousse. Toutefois, les logements sont uniquement érigés vers 1970. Il présente un atelier, une boutique et des salles d’exposition. Vous pourriez encore voir sur la place une énorme fresque peinte sur les façades appelées mur des Canuts. Le trompe l’œil est réputé pour sa profondeur. Elle est enduite sur des murs de 1200 m2.

Mur Des Canuts Lyon
© istock

Le nombril du monde sur la Place Chardonnet

Le nombril du monde est un café-théâtre. Il est perceptible sur les pentes de la Croix Rousse. Il est créé en 1990. Il s’est facilement intégré à l’architecture des Canuts. Il est voué à la comédie dont de nombreux artistes y présentent des sketchs tout au long de l’année.

Découvrir le street art et les galeries d’art de la Croix-Rousse

En montant les escaliers, vous pourriez apercevoir des toiles réalisées en street art. Les œuvres sont aussi discernables dans les rues. Les galeries d’art sont à ciel ouvert. Les images traitées perpétuent la tradition rebelle des canuts. Pour découvrir l’art contemporain sous toutes ses formes, vous pouvez aller sur la rue Burdeau. Elle renferme divers conservatoires d’art.

À lire aussi : 

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires