Que faire à Lyon ? 30 activités incontournables

Point de confluence du Rhône et de la Saône, la ville de Lyon est riche de plus de 2000 ans d’histoire que l’on découvre en arpentant ses rues.

Lyon

De l’Antiquité à la Renaissance en passant par le Moyen-Âge, les différents quartiers de la ville témoignent encore de l’influence de ces temps révolus, à tel point que certains sont même inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Si la ville lumière, comme on l’appelle parfois, possède un patrimoine architectural important, elle est aussi célèbre dans le monde entier pour sa cuisine et apparaît comme la capitale de la gastronomie en France.

L’ancienne capitale des Gaules est également une ville très jeune, moderne et dynamique. Deuxième ville étudiante de France, elle compte de nombreuses grandes écoles et industries de pointe. Facilement accessible depuis de nombreuses autres villes en France, Lyon se trouve à 2h de train de Paris et 1h de Marseille.

Envie de passer un weekend (ou plus) à Lyon ? Voici une liste des 30 activités incontournables à découvrir dans la troisième ville de France.

1. Grimper jusqu’à la colline de Fourvière

C’est une des premières choses à faire, selon nous, en arrivant à Lyon !

Fourvière est un des lieux emblématiques de la ville, non seulement pour sa célèbre basilique, mais aussi pour son histoire, puisque cette colline est connue pour être le premier lieu d’occupation de Lyon.

On peut choisir d’y monter à pied ou de prendre le funiculaire (2,80€). Si vous choisissez la première option, vous emprunterez un joli chemin au cœur de la végétation lyonnaise qui vous donnera l’impression de ne plus être en ville. Accrochez-vous tout de même, ça grimpe pas mal jusqu’au sommet de la colline, mais la récompense n’en sera que plus belle.

Depuis l’esplanade de la basilique Notre-Dame de Fourvière qui surplombe Lyon, vous découvrirez l’une des plus belles vues sur la ville. Par temps clair, on peut même y apercevoir le Mont-Blanc.

Lyon Basilique De Fourvière
© Wikipedia

La basilique Notre-Dame de Fourvière

Véritable symbole de la ville, la basilique Notre-Dame de Fourvière accueille chaque année 2,5 millions de visiteurs. Cet édifice religieux, classé monument historique en 2014, a été construit entre 1872 et 1884. De style néo-byzantin, la basilique Notre-Dame de Fourvière n’est pareille à aucune autre et se détache du paysage lyonnais notamment grâce à ses quatre tours de 48m de haut. Une visite des lieux s’impose car cette magnifique basilique possède un décor incroyable qui vaut véritablement le coup d’œil.

À l’intérieur, vous en prendrez plein les yeux notamment grâce aux différents matériaux utilisés comme l’or, le marbre blanc, le granit rose ou encore l’ivoire, mais aussi grâce aux différents éléments architecturaux qui la composent : 3 coupoles, 16 colonnes, des vitraux ainsi que des mosaïques exceptionnelles.

Sous la basilique, ne manquez pas de découvrir les Jardins du Rosaire où l’on peut notamment découvrir une magnifique roseraie, une esplanade ainsi que de superbes vues sur Lyon.

La basilique est ouverte de 7h à 19h. Des visites guidées y sont organisées tous les jours sauf le dimanche matin.

Basilique De Fourvière Lyon
© Wikipedia

Les Théâtres Romains

Remontez le temps et venez découvrir les théâtres romains de Lyon avant de quitter Fourvière. Construits aux prémices de l’Empire romain, vous découvrirez, à quelques pas de la basilique, le Grand Théâtre et l’Odéon, deux édifices classés monuments historiques en 1905. Le Grand Théâtre, qui est le plus ancien théâtre romain de France, pouvait accueillir jusqu’à 10 000 personnes suite à l’agrandissement qu’il connût sous l’empereur Hadrien. Aujourd’hui, le Grand Théâtre est encore utilisé puisqu’il accueille chaque été des spectacles dans le cadre du festival « Les Nuits de Fourvière ».

Juste à côté, l’Odéon, était un théâtre plus modeste (3000 places) plutôt consacré aux spectacles musicaux.

À l’entrée du site, le Lugudunum est un musée qui permet d’aller plus loin dans votre visite de ce site antique. Il présente notamment une collection exceptionnelle d’objets antiques.

Billet hors exposition temporaire :
Plein tarif : 4€ | Tarif réduit : 2,50€
Billet en période d’exposition temporaire :
Plein tarif : 7€ | Tarif réduit : 4,50€

Le Lugudunum est ouvert du mardi au vendredi de 11h à 18h et les samedis et dimanches de 10h à 18h.

Grand Théâtre
© Wikipedia

2. Se ressourcer au Parc de la Tête d’Or

Le parc de la Tête d’Or est à Lyon ce que Central Park est à New York, les deux parcs ont d’ailleurs été créés la même année.
Le parc de la Tête d’Or, c’est un écrin de nature au cœur de la ville, le poumon vert de Lyon. Avec une superficie de près de 120 hectares, le parc compte plusieurs serres, un lac de 16 hectares, une roseraie extraordinaire, un jardin botanique et même un zoo pour le plus grand plaisir des Lyonnais et des touristes. On s’y rend pour se ressourcer au milieu d’une végétation dense, pour faire du sport ou encore pour pique-niquer entre amis.
Pour en faire le tour, vous pouvez louer sur place des vélos ou des rosalies et il est même possible de faire une balade sur le lac, à bord d’un petit bateau électrique ou d’une barque.

Roseraie Du Parc De La Tête D'or, Lyon
© iStock

3. Comprendre le monde au musée des Confluences

Le musée des Confluences ne passe pas inaperçu dans le paysage urbain lyonnais.

Ce musée, à l’architecture des plus modernes, fait de béton, de verre et d’inox, se trouve dans le quartier de La Confluence, au sud de la Presqu’île. Situé au confluent du Rhône et de la Saône, il constitue également un véritable carrefour des savoirs présentant divers espaces dédiés aussi bien à l’histoire naturelle et à l’anthropologie qu’aux sociétés et aux civilisations. Le musée apporte de nombreuses réponses aux questions actuelles et permet de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons.
C’est notamment ici que vous pourrez admirer le squelette du mammouth de Choulans découvert à Lyon en 1859.

Enfin, ne manquez pas la vue sur le tout Lyon depuis la terrasse de la cafétéria.

Le musée des Confluences est ouvert du mardi au vendredi de 11h à 19h et les samedis et dimanches de 10h à 19h. Des nocturnes sont organisées le jeudi jusqu’à 22h. Fermeture le lundi.

Plein tarif : 9€ | Tarif réduit : 6€

Adresse : 86 quai Perrache, 69002 Lyon

Musee Des Confluences Lyon
© Wikipedia

4. Faire une croisière promenade sur la Saône

Découvrez la ville sous un autre angle à l’occasion d’une croisière promenade sur la Saône. Ces sorties en bateau constituent l’occasion parfaite d’en apprendre plus sur l’histoire de Lyon et de ses principaux monuments grâce aux commentaires de votre guide.

Laissez-vous guider au fil de l’eau et prenez le temps d’admirer le paysage pendant cette balade qui permet vraiment de joindre l’utile à l’agréable !

Deux circuits différents sont proposés : cap Presqu’île ou cap Île Barbe.

Tarifs
Adulte : 14€ (économisez 1€ en réservant sur internet) | Enfant de 3 à 10 ans : 8€

Adresse : 2, Quai des Célestins, 69002 Lyon.

Pour ceux qui souhaiteraient associer croisière et gastronomie, les Bateaux Lyonnais organisent également des croisières repas pour des durées de 2h30 ou 5h30.

Les Quais De Saône La Nuit De La Fête De Lumière
© Wikipedia

5.      Se balader le long des quais

Pourquoi ne pas profiter de votre visite de Lyon pour vous balader sur les quais de la Saône ou du Rhône. C’est, en effet, la présence de ces deux fleuves français qui participe au charme de Lyon. Les Lyonnais sont d’ailleurs nombreux à se retrouver sur ses berges, aussi bien pour un petit pique-nique qu’un footing. Faites-en de même, cela vous permettra de découvrir de nombreux monuments lyonnais.

Eglise St. Georges Et Quais De Saône Lyon
© Wikipedia

6. Goûter les spécialités locales dans un bouchon

Le saviez-vous ? Lyon est une des villes françaises où la concentration de restaurants par habitant est la plus grande ! La gastronomie fait partie intégrante du patrimoine de la ville et, s’il y a bien une expérience à ne pas rater lors de votre venue à Lyon, c’est probablement celle du bouchon lyonnais.

Il s’agit d’un restaurant typique où vous pourrez découvrir toutes les spécialités locales comme les quenelles, la salade lyonnaise, la cervelle de canut (un fromage excellent), le tablier de sapeur ou encore la tarte aux pralines roses. Le tout, servi dans une ambiance chaleureuse et conviviale sur des nappes à carreaux rouge et blanc. Bon appétit !

7. Visiter le musée miniature et cinéma

Plongez dans une autre dimension dans ce musée, un des plus visités de Lyon, qui réunit le monde du cinéma et de la miniature.

La première partie vous transportera dans le monde incroyable du cinéma et vous révèlera les secrets de tournage des films les plus connus de notre époque. On apprend ainsi comment étaient réalisés les effets spéciaux au cinéma avant l’ère du numérique.
Le musée abrite également une importante collection d’objets provenant de différents tournages de film.
La deuxième partie du musée vous fait voyager dans le monde miniature de Dan Ohlmann, le créateur du musée, et d’autres artistes miniaturistes. Dans cette partie est exposé le fruit de plus de vingt années de travail avec des maquettes miniatures reproduisant des scènes de la vie quotidienne ou de lieux très connus. Tout simplement bluffant !

Le musée miniature et cinéma est ouvert tous les jours de 10h à 18h30.

Tarifs
Adulte : 9,50€ /
Senior : 8€ / Enfant : 6,50€

Musée Des Miniatures Et Du Cinéma Lyon
© Wikipedia

8. Remonter le temps dans le Vieux Lyon

De passage dans la capitale des Gaules, ne ratez sous aucun prétexte le Vieux-Lyon qui correspond à la partie médiévale de la ville. Il se compose de 3 quartiers distincts : Saint-George, Saint-Jean et Saint-Paul.
Avec ses ruelles pavées, ses façades aux tons ocres, ses petits commerces et ses cours intérieures, le Vieux-Lyon a des airs de villages méditerranéens et s’inspire clairement de l’architecture italienne de la Renaissance. Découvrir le Vieux-Lyon, c’est comme faire un voyage dans le temps !

Si vous êtes intéressé(e) par des visites commentées (12€ par personne) du Vieux-Lyon pour en apprendre plus sur l’histoire du quartier et connaître toutes ses spécificités, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’office du tourisme.

9. Partir à la recherche des traboules

Si vous n’êtes jamais venu(e) à Lyon auparavant, vous n’avez probablement jamais entendu ce terme. Les traboules sont des passages urbains traversant des cours intérieures qui permettent aux piétons de passer d’une rue à l’autre. Lyon en compte environ 500 réparties dans les quartiers du Vieux-Lyon, de la Croix-Rousse et de la Presqu’île. À l’origine, on dit qu’elle permettait de transporter les rouleaux de soie (industrie autrefois très prospère à Lyon) sans les abîmer lorsqu’il pleuvait ou qu’il neigeait dehors. Mais les traboules ont surtout joué un rôle important durant la Seconde Guerre Mondiale puisqu’elles permettaient aux résistants d’échapper à la Gestapo.

S’il est complètement possible de les découvrir par vous-même, en poussant les portes de certains immeubles lyonnais, il faut savoir toutefois que de nombreuses traboules sont fermées au public et ne sont accessibles qu’en la présence d’un guide.

10.  Assister à la Fête des Lumières

C’est le rendez-vous annuel lyonnais à ne pas manquer ! Chaque année autour du 8 décembre, la ville brille de mille feux à l’occasion de la Fête des Lumières. Si cet évènement a officiellement lieu depuis 1999, il s’inspire d’une tradition beaucoup plus ancienne qui consistait pour les lyonnais à déposer des lumignons à leurs fenêtres.
À cette occasion, les principaux monuments de Lyon s’illuminent pendant 4 jours et vous embarquent dans un monde poétique et féérique à grand renfort de projections lumineuses et de jeux de laser.

Fête Des Lumières Lyon
© Pixabay

11.  Visiter les musées Gadagne

Au cœur du Vieux-Lyon, l’hôtel de Gadagne abrite deux musées majeurs : le musée d’histoire de Lyon et le musée des arts de la marionnette.

Le premier, retrace les 2000 ans d’histoire de la capitale des Gaules, aujourd’hui métropole européenne, de façon chronologique à travers près d’une trentaine de salles.
Le second, labellisé Musée de France, possède une collection de plus de 2000 marionnettes et s’articule autour d’un personnage phare, Guignol. Venez découvrir comment la magie opère dans ce musée récemment rénové.

Les musées Gadagne sont ouverts du mercredi au dimanche, de 11h à 18h30.

Tarifs

Du 21 juin au 22 novembre : plein tarif 6 € | tarif réduit 4 €

Du 23 novembre au 20 juin : plein tarif 8 € | tarif réduit 6 €

Musées Gadagne Saulnier Chinard Clés De La Ville De Lyon
© Wikipedia

12.  Chercher les plus belles places de Lyon

Baladez-vous dans Lyon et partez à la découverte des plus jolies places de la ville.

Voici notre top 3 :

La place Bellecour

De forme trapézoïdale, la place Bellecour est la plus grande place de Lyon et la plus grande place piétonnière d’Europe. Très sobre, elle impressionne cependant par sa taille et plaît beaucoup aux Lyonnais qui sont habitués à la traverser régulièrement, ainsi qu’aux touristes.

Pendant les fêtes de fin d’année, une grande roue est installée sur la place et fait le bonheur des passants. Depuis la place Bellecour, on peut admirer la basilique Notre-Dame de Fourvière perchée sur sa colline. Enfin, au centre de la place, vous découvrirez une statue en bronze du roi Louis XIV sur son cheval.

En cas de besoin, sachez que c’est aussi ici que se trouve les bureaux de l’office du tourisme de Lyon.

La Place Bellecour Lyon
© Wikipedia

La place des Jacobins

C’est une des plus belles places de Lyon. Située au cœur de la Presqu’île, la place des Jacobins est une des plus anciennes de Lyon et se trouve à la jonction de plusieurs quartiers. Récemment, de nombreux aménagements ont été fait pour la rendre plus agréable : végétalisation, création d’un espace piéton, mise en valeur de la fontaine… Car, oui, sa fontaine centrale en marbre blanc, construite en 1885, contribue largement au charme et à l’attrait de cette place.
En été, installez-vous sur l’une des terrasses qui la bordent, c’est très agréable !

Place Des Jacobins Lyon
© Wikipedia

La place des Terreaux

Elle est la place emblématique de Lyon. Située au pied de la colline de la Croix-Rousse, elle abrite l’Hôtel de Ville ainsi que le musée des Beaux-Arts. Bordée d’immeubles magnifiques et de terrasses de cafés, elle possède aussi une imposante fontaine construite en 1889 par le sculpteur Bartholdi, notamment connu pour avoir réalisé la célèbre Statue de la Liberté.

Place Des Terreaux Lyon
© Wikipedia

13.  Déjeuner aux Halles de Lyon-Paul Bocuse

S’il y a bien une institution culinaire à ne pas rater à Lyon, ce sont bien les Halles de Paul Bocuse. C’est en 2006 que les Halles prennent le nom du plus célèbre des chefs lyonnais afin de lui rendre hommage. À mi-chemin entre le marché et le restaurant, vous pourrez aussi bien y faire vos emplettes que passer à table pour découvrir les produits régionaux. Les Halles, c’est près de 50 commerçants réunis en un seul lieu pour vous faire découvrir leurs produits.

Alors si vous aimez la bonne chère, vous ne pouvez vraiment pas faire l’impasse sur ce temple de la gastronomie.

Les Halles de Lyon sont ouvertes tous les jours, sauf le lundi, de 7h à 22h30.

Adresse : 102 cours Lafayette - 69003 Lyon 3ème

14.  Découvrir les débuts du cinéma à l’Institut des Lumière

Berceau du cinéma, c’est dans la ville de Lyon que les frères Lumière ont mis au point leur cinématographe.

Aujourd’hui, c’est dans la sublime villa familiale que se trouve l’Institut des Lumière. Ce dernier abrite un musée retraçant l’histoire des deux frères et les débuts du 7e art.

Une visite très intéressante qui a le mérite de nous faire voyager dans le passé tout en parfaisant nos connaissances cinématographiques.
L’institut Lumière possède également des salles de projection où les visiteurs peuvent visionner les premiers films muets, en noir et blanc. Vous pourrez également découvrir le hangar, classé monument historique, qui servit de décor au tout premier film des frères Lumière.

Un endroit à ne rater sous aucun prétexte !

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h30. Plein tarif : 7€ | Tarif réduit : 6€

15.  Assister à un match de foot au Parc Olympique Lyonnais

À chaque grande ville de France son club fétiche ! À Lyon, c’est l’OL que l’on supporte avec ferveur au Parc Olympique Lyonnais, appelé Groupama Stadium depuis 2017. Ce dernier est le plus grand stade français, après le Stade de France à Paris et le Stade Vélodrome à Marseille, avec une capacité de près de 60 000 places.

Si vous aimez le foot ou si vous êtes tout simplement curieux de découvrir l’ambiance lyonnaise les soirs de match, sautez sur l’occasion et prenez des billets pour voir jouer l’Olympique Lyonnais.

Parc Olympique Lyonnais
© Wikipedia

16.  Boire un verre sur une péniche

Pendant les chaudes journées d’été ou au moment de l’apéro en début de soirée, aller boire un verre sur une péniche le long des berges du Rhône est un des passe-temps préférés des Lyonnais. Imitez-les et passez, vous aussi, un bon moment dans ces cafés/bars des plus insolites.

Voici nos recommandations :

  • La Passagère, petite et discrète - 21 quai Victor Augagneur
  • L’incontournable Star Ferry - 2 quai Victor Augagneur
  • La mythique Marquise - 20 quai Victor Augagneur
  • Le Sirius pour les étudiants - 4 quai Victor Augagneur
  • Le Bellona et son ambiance plus raffinée - 84 quai Perrache
Bar Peniche Lyon
© Wikipedia

17.  Découvrir les murs peints de Lyon

Les murs peints sont incontournables à Lyon et font partie intégrante de son patrimoine. Vous tomberez peut-être sur l’un d’entre eux au détour d’une ruelle ou peut-être ne remarquerez-vous même pas la présence de certains trompe-l’œil, imitant à la perfection les façades de certains bâtiments. La plupart de ces fresques sont réalisées par CitéCréation qui partage son art avec le public de Lyon et du monde entier.

Parmi celles que vous ne devez absolument pas manquer, il y a la Fresque des Canuts, la plus grande d’Europe et la Fresque des Lyonnais, qui met à l’honneur des personnages importants de l’histoire lyonnaise comme les Frères Lumière, Paul Bocuse, Guignol ou encore Antoine de St-Exupéry. L’office du tourisme de Lyon organise des visites guidées de la ville à la découverte de ses plus belles fresques.
Durée de la visite : 2h.

Tarif : 8€

Mur des Canuts lyon
© Flickr - µµ

18.  Flâner sur la colline de la Croix-Rousse

Véritable village dans la ville, il règne dans le quartier de la Croix-Rousse une ambiance bohème et chaleureuse. Ancien quartier ouvrier de la ville, on l’appelle « la colline qui travaille » par opposition à « la colline qui prie », comprenez Fourvière.

En effet, c’est sur la colline de la Croix-Rousse que vivaient autrefois la plupart des canuts (aussi appelés les soyeux). D’ailleurs, si vous voulez en apprendre plus sur le commerce de la soie à Lyon, qui en était la capitale, rendez-vous à la Maison des Canuts (7,50€ par personne). Vous pourrez même assister à une démonstration de tissage sur un véritable métier à tisser Jacquard.

Avec ses petits marchés, ses nombreux bouchons, ses murs peints et ses traboules, la Croix-Rousse reflètent vraiment l’âme de Lyon.

Croix Rousse Lyon
© Istockphoto

19.  Déguster une tarte à la praline rose

C’est l’heure du goûter ? Alors il est temps pour vous de savourer une tarte à la praline rose. La praline, c’est une gourmandise à base d’amande enrobée de sucre cuit qui remonte au XVIIᵉ siècle. Si ce n’est pas forcément une spécialité lyonnaise, la tarte à la praline, elle, en est bien une ! Cela ne vous empêche pas de trouver à Lyon toute une déclinaison de desserts à base de praline rose, un vrai régal pour les papilles !

Si vous êtes plutôt brioche, venez déguster celle de la Maison Pralus, mais si vous voulez découvrir la vraie tarte locale à la praline, rendez-vous à la Boulangerie du Palais.

20.  Visiter le musée des Beaux-Arts

Pour les férus d’art, le musée des Beaux-Arts de Lyon est un incontournable.

Situé dans le Palais Saint-Pierre, un ancien couvent du XVIIᵉ siècle, il est le musée le plus important de France après le Louvre. À travers 70 salles d’exposition, le musée des Beaux-Arts présente une collection incroyable d’œuvres d’art (l’une des plus importantes en Europe) allant de la sculpture à la peinture ou encore de l’antiquité égyptienne à l’art oriental. Une véritable merveille !

Le musée des Beaux-Arts est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 18h.

Adresse : 20 place des Terreaux - 69001 Lyon 1er

Tarifs
Plein : 8€ (avec exposition temporaire : 12€) | Réduit : 4€ (avec exposition temporaire : 7€).

Musée Des Beaux Arts De Lyon Place Des Terreaux
© Wikipedia

21.  Visiter le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation

À l’origine, ce centre vit le jour pour le 20ᵉ anniversaire de la Libération, grâce à une association d’anciens résistants et déportés qui avait à cœur de créer un musée traitant de la Seconde Guerre Mondiale. Ce dernier se trouvait alors dans la rue Boileau et était principalement axé sur la résistance et la déportation.

Ce n’est qu’en 1992 que le musée fut agrandi et déplacé dans l’ancienne Ecole du service de santé militaire où la Gestapo avait établi son siège entre 1943 et 1944.

Depuis, le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) nous replonge dans l’une des plus sombres périodes de notre histoire à l’aide de nombreuses affiches de propagande, de portraits des prisonniers, de photographies et de près de 700 témoignages audiovisuels d’anciens résistants et déportés.
Le CHRD est ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 18h.

Plein tarif : 8€ | Tarif réduit : 6€.

Centre D'histoire De La Résistance Et De La Déportation
© Wikipedia

22.  Visiter la cathédrale Saint-Jean Baptiste

C’est au cœur du Vieux-Lyon, dans le quartier Saint-Jean, que se trouve celle que l’on appelle « la Primatiale des Gaules ». Construite entre 1180 et 1480, attardez-vous un instant sur les détails de sa belle façade gothique.

La cathédrale Saint-Jean, comme l’appelle les Lyonnais, abrite une superbe horloge astronomique mesurant plus de 9m de haut. Cette dernière sonne tous les jours à 12h, 14h, 15h et 16h, ne ratez pas ça !

Prenez également le temps d’admirer ses vitraux, ils sont particulièrement jolis.

La cathédrale Saint-Jean Baptiste est ouverte tous les jours de l’année de 8h15 à 19h.

Adresse : place St Jean Cure : 8 place Saint-Jean - 69005 Lyon 5ème

Cathédrale Saint Jean De Lyon
© Wikipedia

23.  Faire les magasins au centre commercial de La Part-Dieu

Envie de faire du shopping ? Direction La Part-Dieu, face à la gare du même nom, le plus grand centre commercial de France !

Ouverte en 1975, La Part-Dieu n’a cessé depuis de s’agrandir et d’accueillir les plus grandes marques, dans les domaines de la mode, du sport ou encore de la beauté. Le centre compte également plus de 40 enseignes de restauration ainsi qu’un cinéma. Avec ça, vous devriez avoir de quoi vous occuper pendant les journées pluvieuses !

Le centre commercial de La Part-Dieu est ouvert du lundi au samedi, de 9h30 à 20h.

24.  Découvrir Lyon en mini-van

Oui, vous avez bien lu ! L’entreprise My Little Kombi propose de visiter la ville lumière à bord d’un Combi Volkswagen pour une balade originale et vintage.

Vous retracerez donc, en petit groupe et en compagnie d’un guide, les 2000 ans d’histoire de la ville en visitant ses principaux monuments et quartiers. Confortable et rétro, ce mini-van peut aussi être l’occasion de marquer le coup pour un enterrement de vie de célibataire ou pour un mariage !

Durée de la visite en mini-van : 2 heures.

Tarif : 350 euros (un combi peut accueillir jusqu’à 9 personnes).

25.  Boire un verre au Celest Bar

Que diriez-vous de siroter un bon cocktail dans le bar le plus haut de la ville ?

C’est dans les derniers étages de la Tour Part-Dieu, que les Lyonnais appellent le Crayon en raison de sa forme, que se trouve le Celest Bar & Restaurant.

Le 32ᵉ étage de la tour vous accueille dans son espace bar où vous découvrirez une carte de cocktails réalisée par un mixologue passionné et talentueux. La décoration moderne et la vue panoramique sur Lyon fait du Celest Bar l’endroit parfait pour l’Happy Hour !

Si vous souhaitez prolonger le plaisir, sachez que la tour abrite également un restaurant gastronomique, lui aussi, avec vue !

26.  Découvrir l’Ile Barbe

C’est parti pour une petite pause nature loin de l’agitation urbaine lyonnaise !

L’accès à l’Ile Barbe, qui se trouve au milieu de la Saône, se fait par le pont éponyme. Fruit de nombreuses légendes, on y vient pour se ressourcer, se balader et profiter du côté « sauvage » de l’île. Sur place, des aires de jeux pour enfants et des tables de pique-nique ont été aménagées, rendant le lieu idéal pour les promenades en famille.

Un des points d’intérêt majeur de l’Ile Barbe réside dans l’église Notre-Dame, qui appartenait autrefois à une abbaye du Vᵉ siècle dont il ne reste plus rien aujourd’hui.

Pour ceux qui auraient oublié d’emporter un pique-nique, un restaurant gastronomique se trouve sur place, il s’agit de l’Auberge de l’île.

Ile Barbe Lyon
© Wikipedia

27.  Retrouver son âme d’enfant au petit musée de Guignol

Dans ce petit musée familial, vous avez rendez-vous avec un personnage emblématique de la ville : Guignol. Cette marionnette à gaine, créée par un ancien canut, est née à Lyon autour de 1808. Laurent Mourguet, son créateur, va alors s’en servir pour raconter des histoires et dénoncer des injustices. Dans ses aventures, Guignol est souvent accompagné de son ami Gnafron et de sa femme Madelon. Dans ce petit musée, vous en apprendrez plus sur l’histoire de Guignol, sur le processus de fabrication de ces personnages ainsi qu’une collection de marionnettes du monde. Vous pourrez même essayer les marionnettes et vous prendre en photo dans le Castelet.

Adresse : 6 Rue Saint Jean - 69005 Lyon

Le petit musée de Guignol est ouvert tous les jours.

Tarifs
Adulte 5€
Enfant 3€

Petit Musée De Guignol Lyon
© Wikipedia

28.  Flâner dans le parc de Gerland

Le parc de Gerland constitue la parenthèse parfaite pour un moment de détente au bord du Rhône et au milieu d’une végétation extraordinaire. Le parc fait la part belle aux plantes et aux fleurs puisqu’il compte plusieurs centaines d’espèces différentes réparties entre le jardin promenade, appelé la Mégaphorbiais, et la maison des fleurs installée dans un ancien pavillon industriel.

Si les lyonnais aiment se rencontrer et passer un moment entre amis dans ce parc, il est aussi un lieu privilégié par les amateurs de course à pied.

Vous verrez, le parc de Gerland est une véritable invitation à la détente.

Le parc de Gerland est ouvert tous les jours de l’année, de 6h30 à 20h30 (jusqu’à 22h30 en été).

Parc De Gerland Lyon
© Wikipedia

29.  Faire une visite de Lyon en gyropode

Pas le temps, ni la motivation d’arpenter Lyon et d’accumuler les kilomètres à pied ?

Optez pour une découverte de la ville lumière en gyropode ! Grâce à cette balade commentée de près de deux heures, vous découvrirez l’essentiel de la ville, ses plus belles rues et ses principaux monuments, sans effort ! Si vous êtes de passage à Lyon pour très peu de temps, mais souhaitez en voir un maximum, c’est une des meilleures alternatives.

Pour plus d’informations, veuillez vous rendre dans un des bureaux de l’office du tourisme.

Balade en Segway : 42€ par personne

Gyropode Balade Lyon
© Wikipedia

30.  Admirer les colonnes du Palais de Justice

Au cœur du quartier Saint-Jean, au bord de la Saône, se trouve un édifice qui ne passe pas inaperçu, il s’agit du Palais de Justice historique de Lyon.

Avec sa façade néoclassique, composée de 24 imposantes colonnes, il attire l’attention des touristes qui ne peuvent s’empêcher de l’admirer. On se croirait presque devant un monument grec !
Au-delà de son incroyable architecture, l’endroit est symboliquement fort puisque la justice est rendue en ces lieux depuis le Xᵉ siècle ! C’est notamment ici qu’a eu lieu, en 1987, le procès de Klaus Barbie, condamné à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité.

Si les visites libres ne sont pas autorisées, sachez qu’il est possible de découvrir le palais en compagnie d’un guide de l’office du tourisme.
Durée de la visite : 2 heures. Tarif : 15€ par personne.

Palais De Justice De Lyon Vue De Nuit
© Wikipedia

_____________________________________

Si vous prévoyez de passer 1, 2, 3 ou 4 jours à Lyon, nous vous recommandons de profiter de la Lyon City Card qui vous permettra de bénéficier des transports en commun de la ville, d’accéder à plus de 20 musées, de suivre des visites guidées, de faire une croisière promenade sur la Saône ou encore de profiter de tarifs avantageux dans certaines boutiques.

1 jour : 25€

2 jours : 35€

3 jours : 45€

4 jours : 55€

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.