Recevoir notre newsletter ?
Dijon Vu Du Ciel
Que faire a

Que faire à Dijon : les meilleures activités

Ah Dijon ! Avouez que vous avez tout de suite pensé à sa célèbre moutarde ! Pourtant la ville bourguignonne a bien plus à offrir qu’on ne l’imagine. Entre grande gastronomie, histoire et architecture, la ville de Dijon gagne vraiment à être découverte. À moins de deux heures de train de Paris ou de Lyon, Dijon est une ville facile d’accès, idéale pour un petit weekend dans l’Est de la France.

Vous souhaitez découvrir la ville sur 1, 2 ou 3 jours ? Optez pour le Dijon City Pass qui vous permettra de réaliser des économies lors de votre séjour en bénéficiant de tarifs avantageux sur de nombreuses activités.

Pour vous guider à travers votre exploration de la ville, voici une liste de 20 activités qui vous permettront de profiter au mieux de votre séjour dans la cité des Ducs.

Le Parcours de la Chouette

Avant toutes choses, nous vous recommandons vivement de débuter votre séjour à Dijon par son célèbre Parcours de la chouette. Ce parcours magnifique vous permettra d’explorer les incontournables de Dijon en suivant les flèches de bronze placées au sol. Cette balade urbaine de 3 kilomètres vous emmènera découvrir les principaux monuments de Dijon en 22 étapes. Si vous décidez de la faire en une seule fois, comptez entre 1h et 2h de visite, avec quelques arrêts photos. Si vous préférez prendre votre temps, vous pouvez aussi étaler le parcours sur toute une journée en vous arrêtant visiter les monuments découverts en chemin.

Pour en savoir plus sur cet itinéraire et les points d’intérêt rencontrés, deux options s’offrent aux visiteurs : se procurer le petit fascicule du Parcours de la Chouette auprès de l’Office du Tourisme (3,50€) ou bien télécharger l’application sur votre smartphone (2,99€).

Mais, au fait, pourquoi la Chouette ? Sculptée sur un des murs de l’Église Notre-Dame de Dijon au XVᵉ siècle, la Chouette est véritablement devenue le symbole de la ville. Cette sculpture est l’objet de nombreuses superstitions et porterait même bonheur. Pour que votre vœu se réalise, il ne vous reste qu’à toucher la Chouette avec votre main gauche tout en plaçant la droite sur votre cœur.

Parcours De La Chouette
© Chouette appartement Dijon

La tour Philippe Le Bon

Appelée autrefois Tour de la Terrasse, cet édifice d’architecture classique et Renaissance domine la ville à 46 mètres de hauteur, offrant à ses visiteurs un panorama exceptionnel sur Dijon. Par temps clair, on dit même qu’il est possible d’apercevoir le Mont-Blanc. Construite entre 1450 et 1460, ce monument érigé sous le duc de Bourgogne Philippe Le Bon a été réalisé par l’architecte lyonnais Jean Poncelet et figure sur la liste des monuments historiques. Comme le Parcours de la Chouette, c’est un des points d’intérêt dijonnais à découvrir en priorité afin de vous donner un premier aperçu de la ville et de mieux l’appréhender.

Attention, pensez à réserver car l’accès à la tour Philippe Le Bon n’est possible qu’à l’occasion de visites guidées tous les jours à heures fixes.

Tarifs : 5€/adulte | 3€/enfant

Tour Philippe Le Bon
© Notrefrance.com

Visite gourmande de Dijon

Chaque samedi à 17h, il est possible d’associer culture et gourmandise grâce aux visites gourmandes organisées par l’Office du Tourisme de Dijon. La Bourgogne est une région très réputée pour sa gastronomie où l’on trouve une concentration incroyable de restaurants étoilés ! Sa renommée n’est également plus à faire du côté de ses vins, connus dans le monde entier. Les vignobles bourguignons sont d’ailleurs inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Entre dégustation de moutarde, de pain d’épices, de vins et de la fameuse crème de cassis (élue à plusieurs reprises meilleur spiritueux du monde), vous en apprendrez plus sur les spécialités régionales tout en vous régalant !

Plein tarif : 12€ | Tarif réduit : 6€

Visite Gourmande
© Bourgogne-tourisme.com

Le Musée des Beaux-Arts de Dijon

Le 17 mai 2019, après plusieurs années de travaux de rénovation et d’agrandissement, un des plus importants et des plus anciens musées de France est inauguré. Le tout nouveau musée des Beaux-Arts de Dijon, situé dans l’ancien palais ducal, possède une superficie de 4200m² et abrite 1500 œuvres exposés à travers 50 salles ! Ses collections, présentant des œuvres de l’antiquité, en passant par celles du Moyen-Age jusqu’à nos jours, ont attiré en 2018 plus de 152 000 visiteurs. Ne ratez pas la salle des gardes où se trouvent les tombeaux des ducs de Bourgogne. Le musée est classé monument historique depuis 1926.

Bonne nouvelle, comme tous les musées municipaux de la ville, le musée des Beaux-Arts de Dijon est gratuit. Ça vaut vraiment le coup d’aller y jeter un petit coup d’œil.

Le musée des Beaux-Arts de Dijon est ouvert tous les jours sauf le mardi, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.

Musée Des Beaux Arts
© Copeau. - Flickr

Le Musée de la vie bourguignonne

Puisque les musées de la ville de Dijon sont gratuits, vous auriez tort de vous en priver ! Le musée de la vie bourguignonne est un musée ethnographique situé dans l’ancien monastère des Bernardines. Faites un voyage dans le temps au XIXᵉ et XXᵉ siècle et découvrez la vie des Bourguignons de l’époque. Vous pourrez y découvrir une collection de costumes traditionnels ainsi que des objets du quotidien. Mention spéciale pour « la Rue du temps qui passe » qui nous replonge dans le Dijon du siècle dernier avec la reconstitution d’une rue typique de l’époque avec ses commerces et ses affiches publicitaires d’antan.

Le musée de la vie bourguignonne est ouvert tous les jours sauf le mardi, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h. 

Musée De La Vie Bourguignonne
© Wikimedia

Faire une balade œnologique à vélo

Si vous restez quelques jours sur Dijon, vous vous devez de découvrir son riche patrimoine viticole. Si la route des vins se fait le plus souvent en voiture, que dites-vous de l’explorer plutôt à vélo en partant directement de Dijon ? Vélo Vitamine propose des balades à la demi-journée et vous emmène dans le vignoble de la Côte des Nuits en empruntant des petites routes moins fréquentées. Vous en apprendrez plus sur les particularités du vin de Bourgogne tout en profitant du superbe paysage de la région ! Pour quelques euros de plus, il vous sera même possible de faire une petite dégustation dans les vignes.

Tarifs :

  • la visite guidée + location de vélo = 35€ par personne
  • supplément dégustation de 2 vins = 7€ par personne
  • supplément dégustation de 3 à 5 vins (dont un 1er cru) = 12€ par personne. 
Balade à Vélo
© Velovitamine.fr

Les Halles de Dijon

Un petit creux ? Venez découvrir les Halles de Dijon qui ne raviront pas seulement vos papilles, mais aussi vos yeux avec ses arcades, ses colonnes et ses chapiteaux. Ce marché couvert du XIXᵉ siècle, dont le toit serait inspiré de plans réalisés par l’entreprise Eiffel, peut accueillir jusqu’à 250 stands ! Vous y retrouverez une large sélection des meilleures spécialités régionales : rosette du Morvan, escargots de Bourgogne, truffes, pain d’épices… Bref, un véritable temple de la gastronomie !

Les Halles de Dijon sont ouvertes le mardi et du jeudi au samedi de 7h à 13h.

Dijon Halles
© Patrick Bouchenard - Flickr

L’Église Notre-Dame de Dijon

En France, la visite d’une ville ne peut être complète sans découvrir ses édifices religieux. Et des églises, la ville de Dijon en compte un certain nombre, ce qui lui vaut d’ailleurs le surnom de « ville aux cents clochers ».

L’Église Notre-Dame de Dijon est considérée comme un véritable joyau de l’architecture gothique. Construite entre 1220 et 1250, elle est la plus ancienne église de Dijon. Classée monument historique en 1840 puis inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2015, inutile de vous dire que l’Église Notre-Dame vaut le détour ! 51 gargouilles, purement décoratives, ornent sa façade atypique caractérisée par sa planéité. À l’intérieur vous pourrez encore découvrir quelques vitraux, de grande qualité, d’origine ainsi que la statue Notre-Dame-de-Bon-Espoir, une des plus anciennes statue de la Vierge de France. Notez que vous retrouverez également au sein de cette église, deux emblèmes de la ville : la Chouette, comme mentionné plus haut, et le Jacquemart (un automate qui annonce les heures en tapant sur une cloche), un des plus anciens d’Europe !

Egliste Notre Dame
© France 3 Régions

La Cathédrale Sainte-Bénigne

À moins de 10 minutes de marche de l’Église Notre-Dame se trouve la cathédrale Sainte- Bénigne dédiée au martyr chrétien du même nom. Cette cathédrale gothique, dont les travaux commencèrent au XIIIᵉ siècle, constitue le plus grand monument de Dijon. Particularité de taille, sa flèche, culminant à 93m de haut, pèse près de 1500 tonnes !

Cathédrale Sainte Bénigne
© Wikipedia

L’Église Saint-Michel

Une petite dernière pour la route ! L’Église Saint-Michel, en raison de la longueur des travaux de construction qui se sont étendus de 1497 jusqu’à 1529, mélange les styles gothique et Renaissance. Si l’on trouve à l’intérieur une belle collection d’œuvres d’art et de tableaux, la particularité de cette église réside avant tout dans sa façade, considérée comme une des plus belles façades Renaissance en France.

Egliste St Michel
© Deavon29 - Flickr

Le Puit de Moïse

Dans le centre hospitalier de Dijon, là où se trouvait autrefois la Chartreuse de Champmol, un ancien monastère, se trouve le vestige d’un calvaire appelé Puit de Moïse. Sculpté par l’artiste hollandais Clause Sluter à la demande du duc Philippe II de Bourgogne, cette œuvre est considérée comme une merveille du gothique international. Véritable précurseur de l’art de la Renaissance, ce monument construit entre 1396 et 1405 est un incontournable des monuments dijonnais.

Puit De Moise
© Yvette G - Flickr

Le Consortium

Après les vestiges, revenons à des visites plus modernes avec le très avant-gardiste Consortium. Ce centre d’art contemporain, un des plus grands en France, est installé depuis 2011 dans un édifice de 4000m² conçu par l’architecte d’origine japonaise Shigeru Ban. Si vous aimez l’art moderne, les collections permanentes du Consortium tout comme ses expositions temporaires devraient vous réjouir !

Le Consortium est ouvert du mercredi au dimanche, de 14h à 18h (jusqu’à 20h le vendredi). Tarif : 4€ (entrée gratuit le vendredi de 17h à 20h).

Consortium
© Ville de Dijon

Le jardin botanique de l’Arquebuse

Le jardin botanique de l’Arquebuse constitue le poumon vert de la ville de Dijon. Créé en 1833, il s’agit d’un parfait exemple d’un jardin à la française. Avec ses 5 hectares, le jardin compte plus de 3500 espèces de plantes d’ici et d’ailleurs, une véritable invitation à la découverte.

Comme une ode à la nature, petits et grands prendront plaisir à explorer ce parc composé de plusieurs secteurs notables :

  • Une roseraie de près de 300m² abritant plusieurs centaines de
  • Un arboretum, plus caractéristique des jardins à l’anglaise, qui se compose de statues et d’arbres du monde
Jardin De L'arquebuse
© Wikipedia

Le muséum d’histoire naturelle de Dijon.

Il est gratuit et ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 12h30 et de 14h à 18h en semaine et de 14h à 18h le weekend.

Le Planétarium Hubert Curien.

Tarif : 3€ | Ouverture le lundi, mercredi, jeudi, vendredi et dimanche (de 14h à 18h uniquement) de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Le jardin botanique de l’Arquebuse est ouvert toute l’année de 8h jusqu’au coucher du soleil.

La place Darcy et son jardin

Cette jolie place de style Haussmanien porte le nom du scientifique Henry Darcy à l’origine de l’instauration de l’eau courante à Dijon. Une avancée considérable pour l’époque qui entraina le développement de la ville. Située en plein cœur de Dijon, elle est probablement la place la plus importante de la ville. Vous y trouverez notamment le Grand Hôtel La Cloche, un hôtel 5 étoiles classé monument historique. Le jardin Darcy qui se trouve à proximité fut le premier jardin public de la ville. Son entrée est gardée par une réplique de l’Ours blanc, œuvre du sculpteur François Pompon originaire de Saulieu (l’original est exposé au musée d’Orsay). Ce jardin est un véritable havre de paix à ne pas manquer, ne serait-ce que pour sa magnifique fontaine centrale.

Jardin Darcy
© Wikipedia

Le parc de la Colombière

Le parc de la Colombière constitue une autre alternative nature pour les visiteurs (et même les locaux) désireux de s’éloigner de l’effervescence urbaine. Ce parc public de 33 hectares, le plus grand de Dijon, date du XVIIᵉ siècle. Caractéristique d’un jardin à la française, il a été classé monument historique en 1925 et constitue pour certains le plus beau parc de la ville. Pour la petite histoire, il faut savoir que le parc a été en partie conçu par un disciple du jardinier de Louis XIV, André Le Nôtre.

N’hésitez pas à prendre cette petite pause au vert afin de découvrir les quelques 6000 arbres que compte le parc comme les tilleuls, les chênes, les érables ou encore les marronniers.

Sachez aussi qu’on retrouve dans le parc de la Colombière, des vestiges de la voie romaine Via Agrippa datant du 1er siècle !

Le Parc De La Colombière
© Tiemanatitude.deviantart.com

Le lac Kir

Saviez-vous que la ville de Dijon possédait un lac ? Il s’agit en réalité d’un lac artificiel créé par le chanoine Félix Kir, élu maire en 1945, qui désirait réguler le cours d’eau de l’Ouche. Situé à seulement 15 minutes en voiture du centre-ville, vous avez aussi la possibilité de vous y rendre en bus en empruntant la ligne 12.

Le lac constitue une zone de loisirs incontournable à Dijon où les possibilités d’activités sont diverses et variées. Plage avec possibilité de baignade, parcours de santé, terrain de volley, canoë, tout est possible autour ou sur le lac !

C’est depuis le lac Kir qu’est généralement tiré le feu d’artifice du 14 juillet.

Lac Kir
© Ma Côte d'Or - Twitter

Visite de la fabrique Mulot et Petitjean

Si vous en êtes arrivés là dans l’article, vous savez probablement déjà que le pain d’épices est une spécialité locale inscrite dans la tradition dijonnaise depuis de nombreuses années.

Pour en apprendre davantage sur ce savoir-faire, Mulot et Petitjean, la plus ancienne fabrique de pain d’épices de Dijon vous invite à découvrir leur espace muséographique, situé 6 boulevard de l’ouest. Vous y découvrirez l’histoire de la Maison ainsi que les étapes de fabrication de cette spécialité locale. Bien sûr, vous terminerez cette visite par une petite dégustation des spécialités Mulot et Petitjean.

On vous conseille également de faire un petit voyage dans le temps en passant par la boutique de la fabrique, place Bossuet. Celle-ci n’a subi aucune modification depuis sa dernière rénovation en 1917 !

La fabrique est ouverte aux visites du mardi au samedi, de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30. Tarifs : adulte 8€ | enfant (12-17 ans) 6€ | Gratuit pour les moins de 12 ans.

Mulot & Petitjean
© Shop-in-dijon.fr

La place de la Libération

La place de la Libération constitue le cœur historique de Dijon. Successivement appelée place Royale, place d’Armes et place du Maréchal Pétain, c’est en 1944 qu’elle devient finalement place de la Libération. En forme d’hémicycle, elle fait face au majestueux Palais des Ducs.

Il s’agit d’une place vraiment très agréable où il fait bon flâner ou boire un verre.

Place Libération
© Travelita.ch

Le Palais des Ducs

La construction du Palais des Ducs débuta en 1364. Il constitue un ensemble architectural qui évolua au fil des années et connut de nombreux ajouts. Selon les périodes, il constitua la résidence des ducs de Bourgogne, mais aussi le logis du roi ou encore celui du gouverneur de la Province.

Venez admirer la façade à la fois classique et majestueuse de ce monument emblématique qui marqua l’histoire de la région. Aujourd’hui, le Palais des Ducs abrite la Mairie de Dijon, le Musée des Beaux-Arts, l’Office du Tourisme et les archives municipales.

Palais Ducal
© Cotedor-tourisme.com

Visiter Dijon en segway

Pour ceux qui voudraient découvrir Dijon au cours d’une visite guidée originale, l’office du tourisme organise des excursions commentées de la ville en gyropode pour des déplacements plus rapides et sans effort ! Un parcours de 45 minutes vous permet de découvrir les incontournables de la ville à bord de votre bolide. Une visite guidée qui plaira même aux enfants pour son côté fun et ludique. Si vous n’avez jamais manié un tel engin, ne vous inquiétez pas, votre guide commence chaque visite par quelques minutes d’initiation pour bien prendre l’appareil en main.

Tarif : à partir de 19€.

Segway
© Destinationdijon.com
Logo Terre Auteur
Par Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.