Comment faire porter un casque vélo à son enfant ?

Dès qu’il en a la permission, votre enfant enfourche son vélo et va se promener. Et il ne part pas sans avoir mis un casque de protection. Il représente en effet une protection très efficace en cas de chute. Mais vous avez parfois du mal à le convaincre. Alors, comment persuader votre enfant de l’utilité de cet indispensable accessoire ?
Casque Vélo Enfant

Habituez-le très tôt

Plus tôt les habitudes s'acquièrent, mieux elles sont acceptées. N'attendez donc pas pour faire porter un casque à votre enfant. Plus tard, il mettra un casque vélo enfant, conçu pour le protéger au cours de ses promenades à bicyclette.

Mais vous pouvez lui demander d'en mettre un beaucoup plus tôt, dès qu'il emprunte son premier tricycle. Puis, l'habitude venant, ce geste deviendra un réflexe. L'enfant le mettra de lui-même, sans même y réfléchir.

À condition, toutefois, que vous soyez ferme au début. Si vous n'exigez pas, à chaque fois, qu'il mette son casque, il pensera très vite qu'on peut faire du tricycle, et plus tard du vélo, sans forcément en porter un.

Servez de modèle à votre enfant

C'est bien connu, les enfants imitent souvent leurs parents. Ils représentent pour eux un modèle, qu'ils suivent volontiers.

Les actes ayant souvent autant sinon plus d'importance que les paroles, vous convaincrez plus facilement votre enfant de mettre un casque en en portant un vous-même qu'en lui rappelant de ne pas l'oublier avant d'aller faire du vélo.

S'il s'aperçoit que vous allez faire du VTT sans mettre de casque, il pensera tout naturellement qu'une telle précaution n'est pas indispensable. Alors que, au contraire, il sera persuadé de l'utilité de cet accessoire s'il constate que vous ne manquez jamais de le porter.

Expliquez-lui pourquoi c'est important

Si on prend la peine de lui expliquer pourquoi il faut adopter tel ou tel comportement, un enfant est parfaitement capable de comprendre les raisons qu'on lui donne. À condition, bien sûr, de les exposer avec simplicité.

Cet appel à son intelligence sera, en tous cas, plus efficace qu'une simple injonction. Dans le cas présent, il faut rappeler à votre enfant, sans l'effrayer, qu'une chute à vélo peut notamment provoquer de graves traumatismes crâniens.

En effet, ils peuvent compromettre sa scolarité et perturber sa vie quotidienne. Il aura plus de mal à se concentrer et aura des problèmes de mémoire. Des déficits cognitifs pourront s'installer.

De même, un traumatisme crânien peut contribuer à l'apparition d'une dépression ou de troubles anxieux. Le tout est de trouver les mots pour que l'enfant comprenne le danger sans être paralysé par l'idée de faire du vélo.

Casque Enfant Vélo
© istock

Choisissez la bonne taille

Pour convaincre votre enfant que, pour bien circuler à vélo, il faut porter un casque, il faut choisir le bon modèle. Évitez ainsi d'acheter à votre enfant un casque un peu grand, pour qu'il lui fasse un peu plus d'usage.

C'est une mauvaise idée. D'abord parce que l'enfant ne se sentira pas à l'aise avec ce casque et n'aura pas envie de le remettre. Ensuite parce qu'il ne le protégera pas suffisamment.

En effet, pour être efficace, un casque de vélo doit être parfaitement ajusté à la tête de l'enfant. Ne négligez pas non plus le confort du casque; s'il est léger et équipé de renforts en mousse, par exemple, il sera plus agréable à porter.

N'oubliez pas les réglages

Le casque sera mieux toléré par votre enfant s'il est bien réglé. Et, de ce fait, il le portera plus volontiers. Pour cela, il faut bien ajuster les mousses de protection et régler les sangles au niveau des oreilles.

Un casque bien réglé ne doit pas glisser d'un côté ou d'un autre de la tête. Il ne doit pas non plus reposer trop haut, mais bien épouser les contours de la tête.

Pour être sûr que le réglage est correct, assurez-vous que les courroies, attachées sous le menton, se rejoignent au niveau de l'oreille en formant un "V". Évitez d'ailleurs de trop serrer ces courroies, ce qui gênerait votre enfant quand il veut boire par exemple.

Offrez-lui un casque seyant

C'est le dernier argument pour convaincre votre enfant de porter un casque de vélo, mais ce n'est pas le moindre. En effet, comme pour le cartable ou les vêtements, les enfants seront sensibles au style du casque.

Laissez-le choisir ce qui lui convient, dans la mesure du raisonnable bien sûr. Et, concernant le look de son casque, il n'aura que l'embarras du choix.

En effet, certains modèles affichent des couleurs très vives, avec des mélanges de coloris qui lui plairont sûrement. D'autres casques arborent des motifs ou même les personnages préférés de votre enfant.

Il en est même qui évoquent un casque de coureur automobile ou qui prennent la forme d'une tête d'animal.

À lire aussi : 3 étapes pour apprendre à son enfant à faire du vélo sans petites roues

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires