Que faire à Ajaccio ? Top 16 des activités incontournables

Bordée par la mer Méditerranée, Ajaccio est la ville la plus visitée de Corse. Facilement accessible en avion depuis de nombreuses grandes villes françaises, il est aussi possible de rejoindre la « cité impériale » en bateau depuis Marseille, Toulon et Nice.

Ajaccio

Typiquement méditerranéenne, Ajaccio est une ville pleine de charme et très souvent ensoleillée où il fait bon se balader à la découverte de ses sublimes plages, de son petit port pittoresque et de son centre historique coloré. Mais la ville qui a vu naître Napoléon Bonaparte et Tino Rossi est avant tout une ville où la nature prédomine et où les possibilités d’excursions en bateau et de randonnées sont nombreuses. Également célèbre pour avoir été la première ville française libérée pendant le Seconde Guerre Mondiale, le 9 septembre 1943, Ajaccio est une ville historiquement riche.

Entre gastronomie, nature et patrimoine, laissez-vous tenter par un petit séjour à Ajaccio, une ville incontournable à découvrir en Corse-du-Sud. Voici une liste de 16 choses à faire ou à voir pendant votre séjour dans la « cité du corail ».

1. Les îles Sanguinaires

Faisant face à Ajaccio, il existe un archipel incontournable qui séduit tous les touristes : l’archipel des Sanguinaires. Composé de 4 îles escarpées, cet archipel est un des endroits les plus visités de la région. Site naturel protégé, les îles Sanguinaires abritent une flore et une faune incroyablement variées avec notamment des cormorans, des faucons pèlerins, des goélands et 150 espèces différentes de plantes.

Seule solution pour découvrir ces merveilles de la nature : prendre le bateau depuis Ajaccio. Cette sortie en mer permet d’admirer le golfe d’Ajaccio et sa citadelle tout en explorant l’archipel des Sanguinaires. Si vous le souhaitez, certaines croisières proposent même une escale à Mezu Mare, l’île principal de l’archipel. L’occasion pour vous de découvrir la beauté de l’île, les vestiges de son lazaret, son phare ainsi que son sémaphore. Si le temps vous le permet, n’hésitez pas à profiter de cet arrêt pour une petite baignade improvisée ! Une superbe excursion naturelle à quelques encablures d’Ajaccio.

Sans directement se rendre sur l’archipel, nous vous conseillons vivement de profiter du coucher de soleil sur ces îles depuis la presqu’île de Parata. Un moment exquis où vous verrez les Sanguinaires se parer de belles couleurs flamboyantes.

Ils Sanguinaires
© Istock

2. Les plages d’Ajaccio

Qui dit Ajaccio, dit forcément plage ! Été comme hiver, vous serez donc obligé(e) de découvrir les étendues de sable fin aux eaux turquoises qui bordent le golfe d’Ajaccio.
Accessible directement depuis le centre-ville, la plage de Saint-François est sans doute celle qui demande le moins d’effort pour y parvenir. Située face à la place des Diamants, elle est très fréquentée pendant l’été, mais possède néanmoins l’avantage d’être à proximité des principaux commerces et restaurants. Une jolie promenade bordée de palmiers la surplombe et vous profiterez également d’une superbe vue sur la citadelle d’Ajaccio.

La plage de Capo di Feno est une des plages les plus réputées à Ajaccio. Avec le maquis verdoyant comme toile de fond, elle est l’un des spots préférés des surfeurs. Ici la plage se sépare en deux parties distinctes, le « Grand Capo » et le « Petit Capo », plus petite mais moins fréquentée.

Si vous le pouvez, n’hésitez pas à vous balader le long du golfe d’Ajaccio, vous trouverez de nombreuses plages comme celle de Ruppione, idéale pour les amateurs d’activités nautiques ou encore celle d’Isolella et sa presqu’île, davantage fréquentée par les locaux et les familles.

D’autres plages valent le détour à Ajaccio comme :

  •  La plage Trottel
  • La plage de Barbecaja
  • La plage de l’Ariadne
  • La plage de Marinella
  • La plage du Ricanto
Ajaccio Plage
© Istock

3. La cathédrale Santa Maria Assunta d’Ajaccio

Construite entre 1583 et 1593, la cathédrale Santa Maria Assunta d’Ajaccio (ou Notre-Dame-de-l’Assomption) est celle où Napoléon Ier fut baptisé le 21 juin 1771. Petite et colorée, la cathédrale d’Ajaccio possède une architecture des plus originales, bien différente de celle que nous avons l’habitude de voir dans le reste de la France.

Classée au titre des monuments historiques en 1906, la petite cathédrale est dédiée à Notre-Dame-de-la-Miséricorde qui sauva autrefois la ville de la peste. Il est intéressant de venir découvrir son style atypique et, si vous en avez l’occasion, sa nef centrale ainsi que ses peintures intérieures, parmi lesquelles figurent un tableau d’Eugène Delacroix, La vierge du Sacré Cœur.

Adresse : Rue Forcioli Conti, 20000 Ajaccio

La cathédrale Santa Maria Assunta dAjaccio est ouverte tous les jours de 8h à 11h30 et de 14h30 à 17h45 (le dimanche, elle est fermée à partir de midi).

Cathedrale Santa Maria
© Istock

4. La place de Gaulle

Sorte de « frontière » entre la vieille ville et les nouveaux quartiers d’Ajaccio, la place de Gaulle, que l’on appelle aussi la place du Diamant, tient une position centrale dans la ville, non loin du Casino et face à la mer. Comme son nom l’indique, on y trouve évidemment un monument en lien avec le Général de Gaulle, une stèle pour commémorer la libération d’Ajaccio pendant la Seconde Guerre Mondiale, mais aussi une statue de Napoléon Bonaparte sur son cheval, entouré de ses 4 frères. Au-delà de ces monuments emblématiques et historiques, la place de Gaulle est le point de départ de nombreuses balades dans le centre-ville puisqu’elle est reliée à plusieurs petites rues commerçantes et animées où l’on trouve une forte concentration de bars et de restaurants.

Concerts, festivals et animations rythment la vie de cette jolie place en été. En hiver, elle accueille le marché de Noël.

 Place De Gaulle
© Istock

5. Le Sentier des Douaniers

Se trouvant dans un cadre naturel exceptionnel, la ville d’Ajaccio regorge de petites randonnées à découvrir absolument lors d’un séjour dans la préfecture de la Corse-du-Sud.

Le Sentier des Douaniers fait, sans aucun doute possible, partie des randonnées incontournables de la région.

Longeant le littoral corse sur environ 4 kilomètres, la balade, accessible à tous, part de la pointe de la Parata et offre des panoramas à couper le souffle sur le golfe d’Ajaccio. L’occasion d’en prendre plein les yeux en admirant d’un côté les nombreuses nuances de bleus de la Méditerranée, les îles Sanguinaires et les pointes dentelées du littoral, puis de l’autre, le paysage verdoyant et sauvage du maquis. On traverse d’ailleurs ce dernier sur une petite portion avant de découvrir une superbe vue sur la baie de Capo di Feno et ses plages paradisiaques. Une balade exceptionnelle à ne pas rater pour explorer une petite partie du patrimoine naturel d’Ajaccio.

Sentier Douaniers
© Wikipedia

6. Le palais Fesch-Musée des Beaux Arts

Labellisé « musée de France », le palais Fesch est un passage obligé d’Ajaccio pour tous les férus d’art. Inauguré en 1852, ce musée avait été construit à l’initiative du cardinal et amateur d’art Joseph Fesch, l’oncle de Napoléon Bonaparte. À sa mort, il fit don d’une importante partie de ses collections au musée qui porte aujourd’hui son nom.
Le palais Fesch ne compte pas moins de 27 salles réparties sur 4 niveaux différents et possède une collection permanente très importante présentant ainsi de nombreuses peintures, des sculptures, des œuvres photographiques, des objets d’art ainsi que des dessins. Le musée est particulièrement réputé pour la richesse de ses collections de peintures de l’école italienne qui le place ainsi en deuxième position des musées de France, juste après le musée du Louvre, dans cette catégorie-là. Régulièrement, le musée des Beaux Arts accueille également des expositions temporaires.

Le palais Fesch est ouvert tous les jours de 9h à 17h du 1er novembre au 30 avril et de 9h15 à 18h du 1er mai au 31 octobre.

Adresse : 50-52 rue cardinal Fesch, Ajaccio 20000.

Plein tarif : 8€ | Tarif réduit : 5€

Musée Fesch
© Wikipedia

7. La Chapelle impériale

Jouxtant le musée des Beaux Arts, la Chapelle Impériale, que l’on connaît aussi sous le nom de Chapelle Palatine, est une église construite en 1859 à la demande de Napoléon III afin de respecter les dernières volontés de son oncle, le cardinal Fesch, qui souhaitait rassembler les sépultures de la famille Bonaparte en un seul et même endroit.
La Chapelle, classée monument historique depuis 1924, abrite ainsi les tombeaux de certains membres de la famille du célèbre empereur comme le cardinal Fesch lui-même ou encore les parents de Napoléon, Charles et Letizia Bonaparte.
À l’intérieur, la coupole et les vitraux valent particulièrement le détour.

Horaires
Du 1er avril au 30 juin & du 1er au 30 septembre : la Chapelle impériale est ouverte tous les jours, de 9h15 à 12h15 et de 14h15 à 17h15. Le lundi, elle est ouverte uniquement l’après-midi de 13h à 17h15.

Du 1er juillet au 30 août : la Chapelle impériale est ouverte tous les jours de 9h à 18h30 et le lundi après-midi uniquement, de 13h30 à 18h.

Du 1er octobre au 31 mars : la Chapelle impériale est ouverte du mardi au samedi, de 9h15 à 12h15 et de 14h15 à 17h15.

Adresse : 50 - 52 rue cardinal Fesch - 20 000 Ajaccio

Tarif : 1,50€. Il est possible d’acheter un billet combiné pour visiter la Chapelle Impériale ainsi que le palais Fesch.

Chapelle Impériale
© Wikimedia Commons

8. Le musée national de la maison Bonaparte

C’est le 15 août 1769 que Napoléon vit le jour dans cette maison aux façades ocres de la rue Saint-Charles à Ajaccio. Il passa une grande partie de son enfance dans cette bâtisse, qui accueillera également par la suite ses héritiers jusqu’à ce qu’en 1923, le prince Victor Napoléon décide de l’offrir à l’État.

La maison Bonaparte abrite aujourd’hui un musée, le plus visité de Corse, dédié à la famille impériale. Il offre à ses visiteurs la possibilité d’effectuer un véritable voyage dans le temps et de découvrir les différentes pièces qui composent la maison dont certaines sont d’ailleurs décorées avec des meubles d’époque. Visiter ce musée, c’est aussi l’occasion d’en savoir plus sur l’histoire de Napoléon et mieux comprendre l’arbre généalogique de la famille Bonaparte.

Horaires
Du 1er octobre au 31 mars : de 10h30 à 12h30 et de 13h15 à 16h30.

Du 1er avril au 30 septembre : de 10h00 à 12h30 et de 13h15 à 17h30.

Adresse : Rue Saint-Charles, 20000 Ajaccio

Plein tarif : 7€ | Tarif réduit : 5€

Maison Bonaparte
© Wikipedia

9. Naporama

Si l’histoire de Napoléon vous intéresse tout particulièrement, passez découvrir ce musée incroyable et insolite : Naporama. Il s’agit d’un musée où sont représentées les étapes clefs de la vie de Napoléon… avec des Playmobil ! Original, non ?

Ce petit musée, situé à deux pas de la cathédrale d’Ajaccio, a été créé à l’initiative de Frédéric Pierrot en 2016. Ce dernier souhaitait créer un musée différent, loin du numérique, et apporter une touche d’originalité aux musées traditionnels traitant de Napoléon Bonaparte. Pari réussi puisque Naporama reconstitue, à l’aide de près de 800 Playmobil peints à la main, des scènes comme le sacre de 1804, la campagne de Napoléon en Égypte ou encore le siège de Toulon.

Le créateur du musée propose également des visites guidées et fait en sorte de captiver l’intérêt des plus petits pour leur permettre de mieux comprendre l’histoire du célèbre empereur. Toutefois, ne pensez pas que, sous prétexte qu’il s’agit de Playmobil, le musée n’est réservé qu’aux enfants, bien au contraire !

Naporama est ouvert tous les jours, sauf le jeudi :

Lundi de 10h à 13h.

Mardi de 10h à 12h et de 13h30 à 16h.

Mercredi de 10h à 12h30.

Vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 16h.

Samedi de 10h à 12h30.

Adresse : 13 Rue Forcioli Conti, 20000 Ajaccio

Tarif : 3€

10. Le Sentier des Crêtes

Le Sentier des Crêtes demande un peu plus d’entraînement que celui des Douaniers. En effet, la balade longe le littoral sur 10 kilomètres avec certains passages assez raides et caillouteux, il faut donc penser à prévoir de bonnes chaussures et suffisamment d’eau pour vous hydrater tout au long de la balade, particulièrement pendant la période estivale.

Ce sentier qui part du Bois des Anglais, quasiment dans le centre-ville, permet de s’éloigner du bruit et de la foule pour se retrouver en quelques instants dans un environnement calme et silencieux au beau milieu de la nature. Cette superbe randonnée vous fera découvrir la flore du maquis jusqu’aux îles Sanguinaires ainsi que des panoramas à couper le souffle sur le golfe d’Ajaccio. À mi-chemin, vous bénéficierez également d’une superbe vue sur la ville d’Ajaccio que vous surplomberez. Comptez entre 3 et 5 heures pour parcourir le Sentier des Crêtes.

Au retour, vous pourrez emprunter un bus pour retourner en ville si vous ne souhaitez pas refaire tout le chemin en sens inverse.

Sentier Des Crètes
© Wikipedia

11. Le parc A cupulatta

Il faudra quitter la ville pour découvrir ce parc consacré aux tortues et situé à environ 20 kilomètres d’Ajaccio. A cupulatta, qui signifie tortue en langue Corse, est un parc de près de 3 hectares où vous découvrirez tout ce qu’il y a à savoir sur cet animal.

Le site abrite plus de 170 espèces et 3000 animaux venant du monde entier. Pendant votre visite de ce site magnifique, vous découvrirez chaque espèce évoluer dans son propre habitat naturel et en apprendrez ainsi davantage sur les principales caractéristiques de chacune d’entre elles.
Si vous aimez les animaux, cet endroit unique en Europe est à ne pas rater et constitue une sortie idéale à faire en famille lors de votre séjour à Ajaccio.

La parc A cupulatta est ouvert tous les jours :

Du 1er avril au 15 mai – De 10h00 à 17h30

Du 16 mai au 15 septembre – De 09h00 à 19h00

Du 16 septembre au 11 novembre – De 10h00 à 17h30

Adresse : T20, 20172 Vero

Tarif - Adulte : 12€ | Enfant de 5 à 11 ans : 9€ | Enfant de moins de 5 ans : gratuit

12. Le quartier des Étrangers

Pour découvrir le quartier des Étrangers d’Ajaccio, il faudra vous balader du côté des cours Grandval et du Général Leclerc, il s’agit de grandes avenues bordées d’hôtels particuliers qui permettent de rejoindre la place d’Austerlitz. Édifié au XIXᵉ siècle, le quartier des Étrangers se nomme ainsi puisqu’il avait pour fonction d’accueillir les premiers touristes anglais, allemands et suisses qui avaient fait d’Ajaccio leur lieu de villégiature.

L’atmosphère et l’architecture Belle Époque se ressentent ainsi dans tout le quartier notamment grâce à ses anciens hôtels de luxe, aujourd’hui transformés en résidences privées ou en bureaux. Le long du cour Grandval, vous pourrez ainsi découvrir des édifices prestigieux comme le Grand Hotel, le château Conti, le Cyrnos Palace, l’église anglicane ou encore l’hôtel Germania. Un beau quartier à arpenter pour découvrir les vestiges de cette époque faste.

13. Le quartier Génois (la Vieille Ville d’Ajaccio)

Le quartier génois est le quartier le plus ancien de la ville d’Ajaccio. Un quartier aux airs de petits villages de pêcheurs en Italie. On retrouve ici les bâtiments anciens aux façades colorées et les ruelles étroites qui contribuent au charme d’Ajaccio.

La Vieille Ville vous permettra de retracer l’histoire d’Ajaccio puisqu’elle réunit une série de monuments importants ayant marqué les étapes phares de cette cité. Vous aurez ainsi l’occasion de mieux admirer sa citadelle, de découvrir son joli port de pêche, de visiter son église couleur ocre et aussi de marcher sur les pas de Napoléon en visitant la maison où il vit le jour.
Le quartier génois concentre également de nombreux commerces, bars et restaurants. Faisant de lui l’endroit idéal pour flâner en ville, prendre le pouls d’Ajaccio et passer un bon moment. Si vous désirez ramener des souvenirs de votre séjour, sachez que vous trouverez dans ce quartier de nombreux artisans locaux spécialisés dans le textile, le corail, les bijoux, etc.

Ajaccio Vieille Ville
© Istock

14. La place d’Austerlitz

La place d’Austerlitz, que l’on appelle aussi parfois place du Casone, est un endroit que fréquentait régulièrement Napoléon pendant son enfance. Il avait pour habitude de s’amuser et de se cacher derrière de grands rochers, ce qui vaut aujourd’hui au site d’être connu sous le nom de « Grotte Napoléon ».

Sur cette place, vous découvrirez une imposante statue du célèbre empereur dans sa tenue de colonel de la garde tel qu’il était vêtu durant la bataille d’Austerlitz. Réalisée par le sculpteur Seurre en 1938, il s’agit en fait d’une réplique de celle que l’on peut voir à Paris aux Invalides. Il s’agit d’une place très jolie qui montre bien l’importance de Napoléon à Ajaccio et à quel point il aura marqué l’histoire.

Place Austerlitz
© Wikipedia

15. La bibliothèque Fesch

Fondée par le frère de Napoléon, Lucien, en 1801, la bibliothèque municipale d’Ajaccio est classée monument historique depuis 2011. Composée de 3 salles, la bibliothèque est une véritable merveille faite de boiseries, de tables et de rayonnages en noyer.

On en prend plein les yeux dès l’entrée où est érigé un grand escalier surplombé de deux lions. La salle principale fait 30 mètres de long et abrite près de 40 000 ouvrages dont les plus anciens datent du XVᵉ siècle. La bibliothèque compte parmi ses ouvrages les plus précieux 27 volumes de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert datant du XVIIIᵉ siècle et 23 volumes de l’Encyclopédie géographique de Blaeu du XVIIᵉ siècle. Plus récemment, on a même trouvé dans cette caverne d’Ali Baba un livre dédicacé par Gustave Eiffel ainsi que des lettres écrites par certains membres de la famille Bonaparte et signées par Napoléon lui-même. Il s’agit d’une bibliothèque qui plaira à coup sûr aux amoureux de beaux livres ainsi qu’aux férus d’histoire.

Bibliothèque Fesch
© Wikipedia

16. Le petit train d’Ajaccio

Envie d’en voir le maximum en peu de temps ? Embarquez à bord du petit train historique d’Ajaccio. C’est le meilleur moyen de découvrir les points d’intérêt principaux de la ville sans trop marcher, pratique si vous voyagez avec des enfants en bas âges ou si, tout simplement, vous préférez vous reposer un peu.

La balade est également commentée, ce qui permet d’obtenir de nombreuses informations concernant les différents sites visités et l’histoire d’Ajaccio. Prenez-le depuis la place Foch et choisissez l’une des deux visites parmi le circuit Sanguinaire (environ 1h30 avec un arrêt de 15 minutes) et le circuit ville (45 minutes). Nous vous recommandons tout particulièrement le premier qui permet d’avoir un bel aperçu de la ville tout en vous montrant également le côté plus nature d’Ajaccio.

Tarifs
Circuit ville - Adulte : 8€ | Enfant de 3 à 9 ans : 4€

Circuit Sanguinaires - Adulte : 11€ | Enfant de 3 à 9 ans : 5€

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.