Comment annoncer une augmentation de prix à un client quand on est freelance ?

En tant que freelance, vous fixez vos tarifs vous-même. Mais en début de carrière, on sait que l’on n’a pas d’expérience, on n’a pas encore confiance et le syndrome de l’imposteur peut frapper à la porte. En général, on propose des tarifs compétitifs et c’est bien normal. Avec l’ancienneté, vous gagnez en compétence, en sérénité. Aujourd’hui, votre activité vaut plus. Ajoutez à cela l’inflation galopante de la période actuelle, vous allez sans doute vouloir ajuster vos prix. Pour démarcher de nouveaux clients, ce n’est pas un problème. Mais si vous travaillez avec des clients réguliers depuis un certain temps, il est plus difficile de leur annoncer une augmentation de tarif. Nous allons tenter de vous donner quelques pistes à suivre.

Freelance Avec Client Au Téléphone

Comment fixer son tarif ?

Quand on débute, il n’est pas évident de fixer son tarif et la problématique peut se présenter à chaque fois que l’on traite avec un nouveau client. La plupart des devis sont établis en fonction des tâches à effectuer, la qualité de votre travail, votre expérience et votre reconnaissance. Mais en réalité, il faut garder en ligne de mire le taux horaire que vous avez défini.

Et c’est justement ce qui est difficile à estimer, du moins au début. Avec les années, vous apprendrez à prévoir le temps que vous demandera une mission et à fixer un prix. Mettez-vous également à la place du client : votre tarif doit être en adéquation avec la valeur de ce qu’il vous réclame. En règle générale, si tout le monde est correct et expérimenté, on doit trouver un terrain d’entente et un juste prix. Avec le temps, vous aurez plus de facilité à afficher un tarif honnête et assumé.

Pourquoi augmenter ses tarifs ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à augmenter vos tarifs.

Vous pensez que le tarif négocié au départ est trop bas : par manque de connaissance ou d’expérience, vous avez mal estimé la charge de travail et vous ne vous y retrouvez pas. N’hésitez pas à en parler ouvertement avec votre client en lui disant que votre mission vous demande plus de temps que prévu.

Vous avez trop d’ouvrage et l’un de vos clients vous rapporte moins que les autres ? Vous êtes en position de force pour négocier. Cela peut valoir le coup si vous prenez plaisir à travailler avec ce client, que les échanges sont agréables et que votre collaboration se fait sur le long terme.

Le coût de la vie augmente : en période d’inflation, les prix croissent et parfois les salaires également. Mais les tarifs des freelances ne s’accroissent pas pour autant. Profitez d’un bilan de fin d’année pour négocier une augmentation du montant de vos prestations.

Comment augmenter ses tarifs ?

Quand on est freelance, il est difficile d’augmenter ses tarifs de façon unilatérale au risque de voir son client chercher d’autres intervenants. Il s’agit plutôt d’une négociation qui se base sur un échange. Si vos arguments sont bons, vous devez pouvoir convaincre votre interlocuteur. Mais n’oubliez pas : le client est roi !

S’il ne veut plus faire affaire avec vous, il fera affaire avec un autre freelance. Votre meilleur rempart est la qualité de votre travail, mais également la justesse de vos prix et votre fiabilité. Le respect des délais, la souplesse dans le processus de réalisation, la facilité de vos échanges sont autant de compétences que votre client aura aussi en tête lors de votre discussion.

Comment augmenter sa valeur perçue ?

Pour que votre client ait envie de payer plus cher ses prestations, il faut qu’il vous perçoive comme un atout. Il faut donc que vous vous présentiez votre meilleur profil. Voici les actions que vous pourriez mettre en place :

Soignez votre image de marque

C’est un excellent moyen de démontrer votre qualité de travail. Tout commence par la manière que vous avez d’exposer votre ouvrage : vous devez développer une stratégie de communication. Votre image de marque est essentielle et vous pouvez profiter des réseaux sociaux pour la mettre en avant.

Soulignez le bénéfice de votre apport

Le réflexe d’un freelance débutant est de décrire les caractéristiques de son offre ainsi que les leviers utilisés. Mais ce qui parle au client, ce sont les bénéfices qu’il pourra en retirer. Montrez que vous avez une approche globale et que vous savez que votre travail aura un impact conséquent sur l’entreprise de votre client. En somme, celui-ci doit être au fait que la somme qu’il va investir va lui rapporter encore plus.

Faites valoir votre expérience

Gardez des traces de vos précédentes réalisations et créez un portfolio, si ce n’est déjà fait. Celui-ci devrait être publié sur votre site, sur LinkedIn et sur les différentes plateformes de mise en relation pour freelances. Plus votre expérience sera notoire, plus vous aurez de facilité à négocier vos tarifs.

Soyez bon !

Si vous voulez être en mesure d’augmenter vos tarifs, il faut que votre client soit satisfait, voire très satisfait ! Vous devez soigner la qualité de votre travail, les rapports humains et la communication. Respectez les délais ainsi que les consignes. Si vous avez un doute quant à celles-ci, demandez des précisions le plus tôt possible, tout le monde gagnera du temps. Si vous avez des idées concernant une vision globale de l’entreprise de votre client, faites-lui en faire part. S’il est satisfait, il pourra même vous recommander auprès de confrères !

Travail En Freelance
© istock

Quelques techniques pour augmenter vos tarifs auprès d’un client habituel

Évitez absolument d’imposer une augmentation de tarif par un simple courriel, envisagez plutôt un entretien téléphonique ou en visioconférence. Commencez à le préparer en notant vos arguments et les réponses que vous pourriez apporter aux éventuelles objections de votre client. Vous pouvez alors envoyer un mail afin de planifier un rendez-vous.

Avant votre rendez-vous, mettez-vous en condition selon votre technique habituelle. Si vous n’en avez pas, prenez un temps de pause, relisez vos notes, méditez un instant ou allez courir. Certaines personnes préfèrent se jeter à l’eau entre deux missions. Dans tous les cas, soyez à l’aise !

Lors de votre entretien, pensez à exposer votre démarche en toute transparence. Montrez-lui que vous êtes conscient que vous avez gagné en compétence, que votre travail est encore plus rentable que dans le passé. Pensez également à prévoir un temps d’adaptation, ne changez pas vos tarifs du jour au lendemain, votre client doit pouvoir réfléchir et se retourner en cas de refus. Vous pouvez aussi envisager une augmentation progressive.

Notifier une augmentation de prix à un client quand on est freelance est possible. Il faut simplement savoir annoncer les choses ou discuter. Rappelons que vous n’êtes pas en CDI, ce n’est pas une négociation salariale. Vous êtes en droit d’augmenter vos tarifs, mais votre client peut également changer de prestataire.

Tout dépend de l’ancienneté de votre collaboration, de la qualité de celle-ci, de vos besoins et du budget de votre client. Si cette augmentation est justifiée et que vous savez argumenter, il ne devrait pas y avoir de problème. Quoi qu’il en soit, vous avez toujours la possibilité de démarcher de nouveaux clients avec vos tarifs actuels. C’est parfois la solution la plus simple et celle-ci peut s’imposer d’elle-même si le bouche-à-oreille fonctionne bien.

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires