Chèque volé ou perdu : que faire ?

Perdre un chéquier ou se faire voler un chèque est toujours une situation stressante. Vous avez la possibilité de faire opposition pour éviter que le chèque soit utilisé de manière frauduleuse. Si vous vous faites voler un chèque, le premier réflexe est de prévenir votre banque tout de suite. Voici comment vous protéger en cas de perte ou de vol d’un chéquier ou d’un chèque !

Chèque

Comment réagir après la disparition ou le vol de votre chéquier ?

La gestion de votre chéquier ou de vos chèques est primordiale. En effet, si ces derniers tombent entre les mains d’une personne malveillante, cette dernière peut en faire une utilisation frauduleuse. Un chèque peut être utilisé pour régler un achat ou pour retirer de l’argent sur votre compte. Vous vous retrouvez alors dans une situation très délicate que ce soit vis-à-vis de votre banque ou d’un tiers.

Il faut donc intervenir très rapidement après avoir constaté le vol ou la disparition. Faites déjà opposition en urgence sur tous les numéros de chèques concernés. Pour cela, appelez la plateforme téléphonique nationale. Présentez-vous rapidement dans un commissariat ou à la gendarmerie pour déclarer le vol ou la perte de votre chéquier. Confirmez la demande d’opposition par courrier envoyé à votre banque. Dans la plupart des cas, l’opposition vous est facturée, mais celle-ci vous évite des conséquences très graves.

Prenez les précautions nécessaires pour éviter ce problème

Il est de votre responsabilité personnelle de conserver avec soin vos chéquiers comme vous le faites par exemple pour vos papiers d’identité. Le chéquier, placé dans la boite à gants de la voiture, dénote un comportement trop négligent. Dans ce cas, sachez que vous pouvez ne pas être remboursé. Soyez donc très attentif. Et n’omettez pas de vérifier le fonctionnement de l’assurance qui est liée à vos moyens de paiement.

Essayez de ne garder chez vous que le chéquier que vous utilisez au moment présent. Il faut toujours le conserver sur vous quand vous le prenez pour sortir, sans le laisser trainer dans une poche de veste ou un tiroir facilement accessible. Ne mettez jamais votre carnet de chèques au même endroit que votre carte d’identité.

Notez les numéros figurant sur la première et la dernière souche de votre carnet de chèques. Il est ainsi plus facile de faire opposition rapidement en cas de vol ou de perte de votre carnet de chèques.

Rendez Vous Banque
© istock

Comment faire opposition à vos chèques en cas de vol ou de perte ?

Voici la procédure à suivre si jamais vous perdez votre carnet de chèques ou que celui-ci vous a été volé.

La première étape : prendre contact avec votre agence bancaire

En France, il faut agir rapidement en prenant contact avec votre agence bancaire ou le centre financier. Vous pouvez également appeler le centre national d’appel des chèques perdus ou volés en composant le 0 8092 683 208.

De l’étranger, vous contactez directement votre centre financier ou l’agence de votre banque.

La deuxième étape : la déclaration de vol

Rendez-vous à la gendarmerie ou au commissariat de police le plus proche du lieu où a eu lieu le vol, pour le déclarer. Vous faites ensuite parvenir à votre banque le double de cette déclaration. Réalisez la déclaration le jour des faits ou au plus tard le lendemain. En cas de perte, la déclaration n’est pas obligatoire, mais recommandée, pour vous protéger totalement.

La troisième étape : confirmer l’opposition

Confirmez le plus rapidement votre volonté de faire opposition à votre banque par courrier. Il faut l’envoyer en recommandé avec accusé de réception à votre agence bancaire. Vous pouvez également la déposer directement à votre conseiller.

Vous joignez le double de la déclaration effectuée à la gendarmerie.

L’opposition est alors enregistrée aussitôt dans le fichier national des chèques irréguliers (FNCI) qui est consultable par la plupart des commerçants et par les banques.

L’encaissement du ou des chèques par la personne qui vous l’a volé est alors impossible. Il sera annulé si entre temps, le chèque est déjà passé.

En revanche, si la banque peut prouver que vous avez fait part de négligence, si vous avez déclaré tardivement le vol par exemple, le débit peut-être totalement ou partiellement à votre charge. C’est le Tribunal qui tranche alors.

À savoir : certains établissements bancaires mettent à votre disposition un numéro de téléphone qui leur est propre pour faire opposition. Parfois, vous pouvez même le faire directement en ligne.

À lire aussi : 

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires