Finances : comment protéger vos enfants des imprévus ?

Se préoccuper de l’avenir financier de ses enfants est tout à fait normal lorsqu’on est parent. En effet, les enfants grandissent vite et il est important d’anticiper le financement de leurs études et de les aider à entrer dans la vie active. Il existe de nombreux moyens qui permettent de garantir une bonne protection financière à ses enfants, même en cas d’imprévus. L’ouverture d’un compte bancaire pour enfant et souscrire une assurance familiale sont des solutions à envisager.

Finances Comment Proteger Vos Enfants Des Imprevus

Pourquoi ouvrir un compte bancaire pour son enfant ?

L'un des meilleurs moyens de protéger les enfants des imprévus est de leur ouvrir un compte bancaire. En effet, la loi française autorise les parents ou le représentant légal à ouvrir un compte bancaire pour un mineur lorsqu'il juge cela nécessaire. Il est donc possible de le faire pour votre enfant dès sa naissance, à condition qu'il s'agisse d'un livret A, d'un compte épargne logement (CEL), d'un plan d'épargne logement (PEL) ou d'un compte courant.

Comment ouvrir un compte bancaire pour un enfant ?

La procédure d'ouverture d'un compte bancaire pour un mineur est relativement simple. Si vous avez l'intention d'ouvrir un compte bancaire pour un enfant, il vous suffit de vous rendre dans une agence avec les justificatifs demandés. En ce qui concerne les documents nécessaires, ceci dépend de chaque établissement bancaire. En général, il vous faudra fournir :

  • une copie de votre pièce d'identité,
  • une copie de la pièce d'identité de votre enfant s'il en a une,
  • une copie du livret de famille.

D'autre part, il est également possible d'ouvrir un compte bancaire pour mineur en ligne. En effet, de nombreuses banques en ligne proposent l'ouverture de compte pour enfant. Toutefois, la procédure est quelque peu différente par rapport à une ouverture dans une banque traditionnelle. En général, les banques en ligne exigent que les parents ou représentants légaux possèdent également un compte dans la banque concernée.

compte bancaire pour enfant, ouvrir un compte pour mineur
© istock

Quels sont les avantages d'ouvrir un compte bancaire pour son enfant ?

En tant que parent, il existe mille et une raisons de vouloir ouvrir un compte bancaire. Outre le fait de protéger financièrement vos enfants des imprévus, l'ouverture d'un compte bancaire pour mineur permet en effet à ce dernier de bénéficier de nombreux avantages. Il s'agit d'une bonne solution pour préparer l'avenir de votre enfant. Un compte épargne ouvert dès son plus jeune âge pourra lui permettre de bénéficier d'un capital pour se lancer plus facilement dans la vie étudiante ou dans la vie active.

L'ouverture d'un compte bancaire pour mineur permet également à votre enfant d'apprendre à gérer son argent dès son plus jeune âge. En effet, au fur et à mesure que ce dernier grandit, il pourra prendre petit à petit le contrôle de son compte bancaire. Ce qui l'incitera et l'aidera à se responsabiliser. D'autre part, cela permet également aux membres de la famille, ainsi qu'aux proches, d'y déposer des chèques lors des fêtes comme les anniversaires ou Noël.

Quelles sont les réglementations pour ouvrir un compte pour un mineur ?

L'ouverture d'un compte bancaire pour un mineur connait cependant quelques limites, notamment en fonction de l'âge de l'enfant.

Ouverture d'un compte bancaire avant 12 ans

Il est possible d'ouvrir un compte d'épargne bancaire pour votre enfant avant ses 12 ans. Ce compte est rémunéré par votre banque en fonction d'un taux que cette dernière fixe elle-même. La somme présente sur le compte est disponible à tout moment, mais elle n'est accessible qu'aux parents ou au représentant légal de l'enfant. Ces derniers peuvent en effet utiliser les fonds disponibles sur le compte de leur enfant, mais uniquement dans le cadre des dépenses concernant ce dernier.

D'autre part, les parents ou les représentants légaux peuvent également placer leur argent au nom de leurs enfants en épargne logement, que ce soit en PEL ou en CEL. Ceci permet aux enfants de disposer d'un capital à leur majorité. Il s'agit donc d'un moyen efficace de protéger financièrement vos enfants contre les imprévus. Enfin, les parents ont également la possibilité de souscrire un livret A, disponible dans tous les établissements bancaires.

Ouverture d'un compte bancaire à partir de 12 ans

À partir de 12 ans, les parents peuvent ouvrir un Livret jeune pour leurs enfants. Ces derniers ont également la possibilité d'ouvrir eux-mêmes un Livret jeune, mais avec l'accord de leurs parents ou de leur représentant légal. Le Livret jeune est un livret d'épargne dont les établissements bancaires fixent librement le taux d'intérêt. De plus, les enfants peuvent également effectuer eux-mêmes des dépôts et des retraits, avec la signature des parents.

Ouverture d'un compte bancaire à partir de 16 ans

À partir de 16 ans, les enfants peuvent, avec l'accord des parents, ouvrir un compte bancaire et bénéficier d'une carte de paiement et d'un chéquier. Les parents se portent dans ce cas caution de ce compte. En cas d'incidents bancaires (chèque sans provision, débit substantiel…), ces derniers sont tenus responsables à la place de leurs enfants.

Pour prévenir ce type de désagrément, certains établissements bancaires proposent des cartes de crédit avec autorisation. Les paiements et les retraits ne se feront alors que dans la mesure du montant disponible sur le compte.

alt = ouvrir un compte bancaire pour son enfant, épargne
© istock

Comment souscrire une assurance familiale ?

Personne n'est à l'abri des accidents de la vie. Quelques économies placées sur un compte bancaire peuvent parfois s'avérer insuffisantes en cas d'imprévus. Il est donc d'une importance capitale de protéger sa famille et ses proches afin d'être en mesure de faire face aux éventuels imprévus. Qu'il s'agisse des accidents sportifs, domestiques ou routiers, ils peuvent avoir des conséquences irréversibles. Pour faire face efficacement à ces imprévus, il est conseillé de souscrire une assurance familiale.

Quelles formules d'assurance choisir pour protéger financièrement vos enfants ?

Pour protéger financièrement vos enfants, les assureurs proposent divers produits. Avant de faire le choix de la formule d'assurance qui correspond le mieux à vos besoins et à ceux de votre famille, il est important de trouver les bonnes réponses à quelques interrogations. Vous devez en effet vous assurer que tous les risques sont bien couverts. Il faut aussi savoir si votre assurance peut protéger plusieurs individus et quel type de personne elle peut couvrir. Pour trouver des réponses adéquates à ces questions, vous pouvez faire appel à un conseiller en assurance.

En ce qui concerne les bénéficiaires de votre assurance, assurez-vous que vos enfants soient privilégiés dans la succession, en cas de décès. Mettez en place toutes les mesures nécessaires pour leur permettre de bénéficier d'une solide protection. Vous pouvez par exemple combiner diverses options comme un complément de revenus, grâce notamment à un placement financier (l'assurance vie, par exemple). Vous pouvez également ajouter à votre contrat d'assurance familiale d'autres options, telles que la transmission du patrimoine immobilier, à travers la donation ou la succession.

Quels sont les avantages d'une assurance familiale ?

Souscrire une assurance pour sa famille présente de nombreux avantages, aussi bien pour le souscripteur que pour ses proches. En effet, elle permet aux parents de planifier leur retraite d'une part, et elle offre d'autre part une protection à la famille. En optant pour des montages sécurisés ou plus risqués, souscrire une assurance familiale permet aussi d'augmenter votre patrimoine.

De plus, grâce à un régime fiscal avantageux, l'assurance vie permet de garantir la transmission de votre héritage à n'importe quel bénéficiaire de votre choix, en l'occurrence à vos enfants. En plus de vous accompagner toute votre vie, les solutions de prévoyance santé permettent également de prévenir les risques liés aux maladies, ainsi que les accidents de travail.

Une assurance familiale permet donc d'envisager votre avenir, ainsi que celui de vos enfants, plus sereinement. Grâce à l'assurance vie, vous bénéficiez d'une bonne couverture et vous disposez d'une indemnité en cas d'incident.

Quels sont les autres moyens de protéger l'avenir financier des enfants ?

Il existe d'autres moyens qui permettent de garantir la sécurité financière des enfants. En plus de la souscription à une assurance familiale et l'ouverture d'un compte bancaire, vous avez également la possibilité de désigner des bénéficiaires pour vos régimes enregistrés (CELI, REER, FERR). Cela vous permet par ricochet de réduire les frais d'homologation. En revanche, la désignation d'un enfant mineur ou handicapé comme bénéficiaire est soumise à des règles particulières. Pour en savoir davantage sur les spécificités de ces règles, il est conseillé de s'adresser à un conseiller juridique.

D'autre part, la rédaction ou la mise à jour de votre testament fait également partie des solutions qui permettent de protéger l'avenir financier de vos enfants en cas d'imprévus. En plus de fournir des instructions importantes concernant votre succession et votre famille, le testament précise de façon claire la manière dont vos avoirs devront être répartis après votre décès. Vous avez également la possibilité de constituer une fiducie afin de pouvoir transférer vos fonds à vos enfants et nommer un fiduciaire qui pourra les gérer en leur nom.

Vous avez désormais les informations qui permettent de protéger financièrement vos enfants en cas d'imprévus. Il ne vous reste plus qu'à choisir la ou les options qui s'adaptent le mieux à votre situation. Pour vous aider dans vos démarches, n'hésitez pas à demander l'aide d'un conseiller financier ou celle d'un expert juridique.

À lire aussi : Succession de compte bancaire : le fonctionnement

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires