12 activités à faire ou lieux à visiter le temps d’un week-end à Séville

Séville est l’une des trois principales villes d’Andalousie. En y passant un week-end, vous découvrez des trésors culturels et historiques tout en vous imprégnant de l’ambiance très particulière de la ville. Suivez nos conseils pour ne manquer aucun site incontournable !

Séville Flamenco

La cathédrale Notre-Dame du Siège

C’est la troisième plus grande cathédrale au monde. On ressent tout de suite que l’objectif de cet édifice était d’impressionner. Elle a été bâtie à partir de 1401 en prenant place sur les fondations d’une ancienne mosquée almohade. Ce n’est qu’un siècle plus tard que la dernière pierre sera posée sur la coupole.

L’intérieur mérite bien un petit coup d’œil. Vous serez émerveillé par son décor très riche et fastueux. Vous y admirez notamment la Capilla Mayor et son retable gothique. Ce dernier est composé de 45 panneaux destinés à raconter la vie du Christ. Elle contient également le tombeau de Christophe Colomb ainsi qu’une très belle collection de tableaux et de pièce d’orfèvrerie.

Admirez la Giralda

La Giralda est en fait le clocher de la cathédrale de Séville. C’était un minaret de l’ancienne mosquée. Les chrétiens l’ont agrandi en hauteur pour pouvoir y placer les 24 cloches. Il est possible de grimper au sommet pour profiter de l’extraordinaire panorama sur Séville. C’est un plan incliné qui remplace les habituelles marches. On raconte que l’iman, quand c’était encore une mosquée, y montait à dos d’âne lors de l’appel à la prière.

L’Alcazar de Séville

L’alcazar de Séville se trouve juste à côté de la cathédrale, c’est le lieu de résidence du roi d’Espagne quand il vient à Séville. Il représente parfaitement l’art mudéjar, en mêlant les styles, mauresque et arabe. Les pièces et les cours sont richement décorées d’azulejos et de motifs végétaux géométriques. Les immenses jardins avec jets d’eau, fontaines et fleurs sont superbes.

Les archives des Indes

Sous ce nom se cache un bâtiment qui présente une architecture remarquable. L’extérieur, mais plus encore l’intérieur, est très beau, en revanche, vous ne découvrez pas d’archives, les cartons que vous voyez, bien alignés dans la bibliothèque, sont vides. Les archives sont conservées à l’abri des regards.

Baladez-vous dans le quartier Santa Cruz

Ce quartier est certainement le plus vivant, le plus agréable, mais également celui qui concentre le plus de monuments historiques, parmi les plus connus de la ville. C’est le plus touristique et de nombreux bars et restaurants vous accueillent dans une ambiance joyeuse. Au cours de votre balade, prenez le temps d’observer les maisons blanchies à la chaux, les patios et les jolies places.

Découvrez la Casa de Pilatos

La Casa de Pilatos, c’est en fait un palais aristocratique qui a vu le jour grâce au premier marquis de Tarifa, en 1540. Il le fait bâtir à la suite d’un voyage en Italie qui l’inspire. Le palais            mélange plusieurs styles : le style Renaissance, le style gothique et le style mudéjar. Si la façade reste un peu quelconque, l’intérieur est en revanche à voir ! Son très beau patio et sa fontaine, les pièces richement décorées et les deux jardins méritent que l’on s’y attarde un peu.

La place d’Espagne

Cette superbe place a été le lieu de tournage de Star Wars et plus précisément du second épisode, « L’attaque des clones ». C’est une immense place construite en 1929, lors de l’exposition Ibéro-Américaine pour la célébration de la découverte de l’Amérique par les conquistadors espagnols. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle présente une forme en hémicycle pour qu’elle soit tournée vers le fleuve et vers l’arrivée des bateaux en provenance d’Amérique. Les canaux la traversent et il est possible de les parcourir en barque, elle comprend également 4 ponts qui symbolisent les anciens royaumes d’Espagne, 48 bancs en azulejos et des arcades. Une terrasse est accessible pour admirer la vue splendide sur la place et le parc.

Le parc Maria Luisa

C’est le parc le plus connu de Séville et il se trouve face à la place d’Espagne. C’est un site idéal pour retrouver un peu de calme et faire une pause au milieu des étangs, des bassins, des fontaines qui rafraichissent un peu l’atmosphère. En le parcourant, vous découvrez la plaza America, souvent appelée la place des Pigeons, parfaitement aménagée. Au détour des chemins, vous admirez également la fontaine des lions, la fontaine des grenouilles et l’île des canards.

À l’extrémité de ce parc ont pris place deux musées, le musée archéologique et le musée des arts et des coutumes populaires.

Les arènes de Séville

Visiter les arènes de Séville est possible, mais vous êtes obligé de passer par la visite guidée en espagnol ou en anglais. Vous découvrez le musée et pénétrez dans les arènes. Chaque année, elles accueillent la Feria de Abril, la plus importante au monde. La tauromachie est ancrée dans la culture andalouse et dans les traditions de cette région. Les corridas sont un rendez-vous très important pour les Andalous.

Arènes Séville
© istock

La tour de l’Or de Séville

La Torro del Oro ou tour de l’Or de Séville, se trouve sur les bords du fleuve Guadalquivir. Elle date du XIIIe siècle et l’objectif était de protéger la ville et de renforcer sa défense militaire. Les Maures bloquaient la circulation sur le fleuve, en la reliant à la tour en face par une chaîne. Elle accueille le musée naval et une belle terrasse panoramique qui vous permet d’admirer la ville et le fleuve.

Flânez dans le quartier de Triana

Pour rejoindre ce quartier, passez par le pont Isabel II. Ce quartier abritait des gitans, des marins, des chanteurs et les danseurs de flamenco. Il était très animé. Commencez par le marché et goutez aux charcuteries et fromages espagnols. Ensuite, flânez dans le quartier, arrêtez-vous dans un atelier de céramique, art typique de ce quartier, et prenez la calle Betis qui longe le fleuve. Arrêtez-vous pour déguster des tapas dans l’un des nombreux cafés et restaurants qui longent cette balade.

Le Metropole Parasol

C’est sans doute le monument le plus insolite de Séville, il date de 2011 et c’est une grande structure en bois, présentant une forme de champignon. Si vous montez tout en haut, vous avez la plus belle vue sur la ville.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires