Recevoir notre newsletter ?
Cathedrale Dame Reims
Que faire a

Que faire à Reims : les meilleures activités

Direction la Marne pour découvrir la ville que l’on surnomme la cité des sacres. Ville royale, Reims occupe une place centrale dans l’histoire de France. C’est dans cette ville d’Art et d’Histoire qu’ont été couronnés la plupart des souverains de France et que Clovis a été baptisé. Presque entièrement détruite pendant la Première Guerre Mondiale, Reims connut une longue période de reconstruction.

Mais la ville de Reims est aussi réputée pour son patrimoine architectural avec ses nombreux monuments historiques dont certains sont classés à l’UNESCO et son style Art déco très répandu. Enfin, Reims est une ville entourée de vignes qui est aussi célèbre pour être la capitale du Champagne !

Deux jours sont un minimum pour découvrir la ville. Si vous prévoyez un petit weekend dans la cité des rois, le Reims City Pass vous sera d’une grande utilité. Valable 1, 2 ou 3 jours, il vous permet de réaliser des économies lors de votre visite de Reims : gratuité des musées et des transports en communs, visites guidées ou encore réductions sur les visites des caves de Champagne ainsi que dans certains restaurants.

Tarifs du Reims City Pass : 1 jour = 22€ | 2 jours = 32€ | 3 jours = 42€

Maintenant que vous savez tout, voici une liste de 24 activités ou monuments à découvrir à Reims pendant votre séjour :

La Cathédrale Notre-Dame de Reims

Comment débuter cette liste des choses à découvrir à Reims autrement que par sa célèbre cathédrale ? Il s’agit de l’emblème de la ville, mais également d'un monument clé dans l’histoire de France. La Cathédrale Notre-Dame de Reims, dont la construction débuta en 1211 pour s’achever en 1345, est celle où se sont déroulés les sacres de la majorité des Rois de France à partir du XIᵉ siècle.

Représentation majeure de l’art gothique en France et en Europe, elle figure même aujourd’hui au patrimoine mondial de l’UNESCO. Plus grande que la Cathédrale Notre-Dame de Paris, vous serez certainement émerveillé(e) par cet édifice incontournable.

Prenez le temps d’admirer chaque détail, notamment ceux de sa façade. Elle se divise en 3 parties où vous pourrez, par exemple, découvrir « l’Ange au sourire », la Galerie des Rois ou encore une représentation du baptême de Clovis. Au total, on y dénombre 2303 statues !

Pendant la Première Guerre Mondiale, la Cathédrale fut touchée par des obus allemands qui entrainèrent de violents incendies. Dans les années qui suivirent, un travail colossal de reconstruction fut alors entrepris. D’ailleurs, aujourd’hui encore, la cathédrale connaît de régulières périodes de restauration.

Ne manquez pas d’admirer ses vitraux qui, s’ils ne sont pas tous d’origine, valent le détour puisque les plus contemporains sont l’oeuvre de l’artiste Chagall.

La Cathédrale Notre-Dame de Reims est ouverte tous les jours de 7h30 à 19h30. Entrée gratuite | Visite guidée : 9€/personne.

Cathédrale De Reims
© Amis-cathedrale-reims.fr

Le Musée des Beaux-Arts

Fondé en 1794, le Musée des Beaux-Arts de Reims a d’abord été installé dans l’hôtel de ville. Ce n’est qu’à partir de 1913 que le musée est transféré dans l’ancienne abbaye Saint-Denis, un édifice dont la construction remonte au IXᵉ siècle. Les amateurs d’art ne manqueront pas de découvrir ce remarquable musée présentant principalement une grande collection de peintures des écoles flamandes, hollandaises et françaises. On y retrouve aussi des sculptures, des dessins ou encore des gravures.

Pour ne vous en citer que quelqu’uns, vous pourrez retrouver les œuvres de peintres célèbres tels que Pissarro, Matisse, Renoir, Sisley ou encore Delacroix.

Fermé depuis le 22 septembre 2019, le Musée des Beaux-Arts de Reims ne ré-ouvrira qu’à l’automne 2023 après plusieurs années de travaux d’agrandissement et de modernisation des salles d’exposition.

Musée Des Beaux Arts
© Pauline Colin

Le Palais du Tau

Tout comme sa voisine la Cathédrale Notre-Dame, le Palais du Tau est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. S’il était autrefois la résidence des archevêques de Reims ainsi que celle des Rois de France lors des sacres, le palais a également servi de tribunal puis de bourse du commerce pendant la Révolution Française, avant de devenir le musée que l’on connaît aujourd’hui. Son nom, il le doit au grec tau, la lettre T, caractéristique de la forme de l’édifice qui, depuis 1972, abrite des statues et des tapisseries provenant de la Cathédrale. Ces objets y ont été entreposés suite à l’incendie de 1914. C’est ici également que l’on peut découvrir le trésor de la Cathédrale avec des pièces comme le reliquaire de Sainte-Ampoule, le calice du Sacre ou encore talisman de Charlemagne.

Si vous souhaitez mieux comprendre la Cathédrale et son histoire, c’est un musée à ne pas rater !

Le Palais du Tau est ouvert tous les jours sauf les lundis. Vous pouvez consulter les horaires ici. Plein tarif : 8€ | Tarif réduit : 6,50€ | Gratuité : - de 26 ans, personne handicapée, demandeur d’emploi.

 Palais Du Tau
© just.Luc | Flickr

La Basilique Saint-Rémi

La Basilique Saint-Rémi est le deuxième édifice religieux le plus célèbre de Reims après la Cathédrale Notre-Dame. Construite entre les XIᵉ et XIIIᵉ siècle, elle abrite le tombeau de l’évêque Saint-Rémi qui baptisa Clovis un 25 décembre. Légèrement plus petite que la Cathédrale, la Basilique Saint-Remi impressionne tout autant avec son architecture mêlant les arts roman et gothique. L’intérieur de cette basilique classée au patrimoine mondial de l’UNESCO se veut à la fois époustouflant et harmonieux, il mérite vraiment que l’on s’y attarde.

La Basilique est ouverte tous les jours de 9h à 19h. L’entrée est gratuite (possibilité d’emprunter un audio-guide pour 6€/personne).

Basilique St Remi
© Diliff | Wikipédia

Le Musée Saint-Rémi

Si vous souhaitez vraiment connaître Reims et son histoire, le musée Saint-Rémi est un incontournable. C’est en 1978 que cette ancienne abbaye fut transformée en musée retraçant l’histoire de Reims, de la Préhistoire jusqu’à la Renaissance. Le musée abrite, entre autres, des peintures, des sculptures, des objets d’art ainsi qu’une magnifique collection archéologique.

Parmi les éléments qui valent vraiment le coup d’œil dans ce musée, on notera notamment les 10 grandes tapisseries retraçant l’histoire de Saint-Rémi, le superbe cloître de 1709 ou encore le grand escalier d’honneur datant de 1778.

Le Musée Saint-Rémi est ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 12h puis de 14h à 18h. Tarif : 5€ par personne

Musée St Remi
© Vassil | Wikipédia

La Chapelle Foujita

C’est après une visite à la basilique Saint-Rémi que le peintre franco-japonais Léonard Foujita prit la décision de se convertir au catholicisme en 1959. Quelques années plus tard, en 1964, Foujita entreprend avec René Lalou, directeur de la maison de champagne Mumm, la construction de la Chapelle Notre-Dame-de-la-Paix, plus connue sous le nom de Chapelle Foujita. Les fresques, inspirées de la tradition japonaise, que vous découvrirez dans de cette chapelle constituent ainsi la dernière œuvre majeure de la vie de l’artiste.

La Chapelle Foujita est fermée le mardi.

Horaires : de 10h à 12h puis de 14h à 18h du 2 mai au 30 septembre (sur réservation de groupes pour le reste de l’année).

Plein tarif : 4€ | Tarif réduit : 3€

Chapelle Foujita
© Patrick | Flickr

La Bibliothèque Carnegie

À première vue, vous vous demandez peut-être ce qu’une bibliothèque vient faire dans ce classement des 25 choses à ne pas rater à Reims. Pourtant, il s’agit d’une véritable pépite, méconnue des touristes. La bibliothèque Carnegie, inaugurée en 1928 par le président français Gaston Doumergue, constitue une représentation majeure de l’Art déco en France.

C’est une visite qui vous donnera à coup sûr l’envie de retourner sur les bancs de l’école rien que pour avoir le plaisir d’étudier dans cette superbe bibliothèque rémoise.

Mentions spéciales pour le lustre du verrier Jacques Simon, les vitraux de la salle de lecture et les mosaïques du hall d’entrée. On ne peut rester insensible face à de tels éléments architecturaux ! Pratique, la bibliothèque se situe juste à côté de la Cathédrale Notre-Dame et la visite ne prend que très peu de temps, vous n’avez donc aucune excuse !

La bibliothèque Carnegie est ouverte du mardi au samedi de 10h à 19h. Visite gratuite.

Bibliothèque Carnegie
© Reims-tourisme.com

Le Musée du Fort de la Pompelle

Situé dans les alentours proches de Reims, le Fort de la Pompelle, construit entre 1880 et 1883, a joué un rôle central dans la défense de Reims face à l’armée allemande durant la Première Guerre Mondiale. C’est dans le but de commémorer cette étape importante de l’histoire que le fort a aujourd’hui été transformé en musée. Il retrace ainsi les étapes du conflit et expose de nombreuses pièces de collection comme 560 casques allemands, certains effets personnels des soldats, des sabres ou encore des uniformes de l’époque.

Juste à côté du musée, vous trouverez le monuments aux soldats russes du Fort de la Pompelle, rendant hommage aux 17 000 russes venus se battre aux côtés des français pendant 9 mois lors de la Première Guerre Mondiale.

Horaires :

Du 1er avril au 30 septembre : 10h-18h, fermé le lundi. Du 1er octobre au 31 mars : 10h-17h, fermé le lundi. Fermeture annuelle : de mi-décembre à mi-janvier.

Plein tarif : 4€ | Tarif réduit : 3€ | Visite guidée : billet d’entrée + 4€

Musée Fort De La Pompelle
© Reims-tourisme.com

La Porte de Mars

À l’époque gallo-romaine, la Porte de Mars, construite à la fin du IIᵉ siècle, a d’abord été un arc de triomphe érigé dans le but de démontrer la puissance de Durocortorum (l’ancienne ville de Reims). Elle a, par la suite, constituée une des 4 portes d’entrée de la ville, les 3 autres ayant été détruites au fil du temps.

La Porte de Mars est composée de 3 arcades : une arcade centrale qui était réservée aux chariots et deux arcades latérales pour les piétons. Prenez le temps d’examiner les différentes arcades, vous y apercevrez notamment une représentation de la louve allaitant Romulus et Rémus, les fondateurs de Rome selon la mythologue romaine. Classé monument historique en 1840, la Porte de Mars est l’un des vestiges les plus longs du monde romain.

Porte de Reims
© Stuart Dixon | Flickr

La Villa Demoiselle

La Villa Demoiselle constitue une démonstration parfaite du mélange réussi entre Art nouveau et Art déco. Ce joyau de la Belle Époque fut commanditée en 1890 par le collectionneur Henry Vasnier, propriétaire de la Maison Pommery. Après avoir été entièrement rénovée, la villa est désormais ouverte aux visiteurs et sert également de lieu de réception.

Durée de la visite : 1h

Tarifs : adulte = 22€ | jeune (10-18 ans) = 13€ | enfant (- de 10 ans) = gratuit.

Villa Demoiselle
© Patrick | Flickr

Le Musée Automobile Reims-Champagne

Pour sortir un peu de l’art et des musées plus traditionnels, nous vous invitons à découvrir le Musée automobile Reims-Champagne. Il s’agit d’un des 5 plus grands de ce type en France ! Sur une période allant de 1908 à nos jours, vous pourrez admirer plus de 230 véhicules dont des motos rares, des voitures à pédales ou encore des poids lourds. Mais la star inconditionnelle du musée est sans nul doute, la S.C.A.R. Cette voiture a été construite en 1908 par la Société de Construction Automobile de Reims en 400 exemplaires à peine. Aujourd’hui, il en reste moins de 10 dans le monde, cela serait dommage de passer à côté !

Outre les véhicules exposés, le musée permet d’en apprendre davantage sur la conquête automobile, ses défis et ses évolutions majeures.

Horaires :

Du 1er avril au 1er novembre : 10h-12h | 14h-18h

Du 2 novembre au 29 décembre : 10h-12h | 14h-17h Le musée est fermé le mardi.

Tarifs : adulte = 9,50€ | Adolescent 11-18 ans = 7€ | Enfant 6-10 ans = 4€

Musée Automobile
© Office de Tourisme Reims

La Basilique Sainte-Clotilde

C’est en 1896 que débutèrent les travaux de la Basilique Sainte-Clotilde, construite à l’occasion du 14ᵉ centenaire du baptême de Clovis. L’édifice néo-byzantin, avec sa coupole, serait inspirée de la basilique Saint-Pierre de Rome.

Les visites ne sont possibles que les dimanches de juillet et août de 15h à 17h.

 Basilique Sainte Clotilde
© Reims-tourism.com

Le cryptoportique gallo-romain

Sous la place du Forum de Reims se trouve le cryptoportique gallo-romain, une galerie souterraine destinée à stocker les denrées alimentaires comme l’huile d’olive, le vin, les grains…

Le cryptoportique est composée de 3 galeries en U et de 2 nefs couvertes d’une voûte.

C’est vraiment à voir si vous êtes de passage puisque seulement 4 cryptoportiques ont été découverts en France au total, les trois autres se trouvent dans les villes de Narbonne, Bavay et Arles.

Cryptoportique
© Tourisme-champagne-ardenne.com

Le Musée hôtel Le Vergeur

Située cette fois-ci sur la place du Forum, vous pourrez découvrir cet hôtel particulier d’architecture Renaissance construit au XIIIᵉ siècle.

Le musée, classé monument historique, se découvre uniquement à l’occasion de visites guidées d’une durée d’une heure. Vous pourrez ainsi y admirer les intérieurs typiques d’une maison bourgeoise de Reims ainsi que les collections de son défunt propriétaire Hugues Krafft.

Horaires : du mardi au dimanche, 14h-18h. Plein tarif : 5€ | Tarif réduit : 3€

Musée Hotel Le Vergeur
© Tierny | Fotocommunity

Le Planétarium

Le planétarium de Reims est le deuxième planétarium a avoir été créé en France. Ouvert en 1980, il se trouvait jusqu’en 2013 sur la place Museaux de Reims. Dans un souci de modernisation, le planétarium actuel est désormais située rue du Général-de-Gaulle.

On distingue deux secteurs :

  • L’espace muséographie qui permet une belle entrée en la matière dans le monde de l’astronomie avec de nombreux panneaux explicatifs ainsi que des jeux interactifs où les plus jeunes pourront s’en donner à cœur
  • La coupole et son projecteur astronomique doté de près de 7000 fibres optiques permettant aux visiteurs du planétarium d’observer une réplique du ciel étoilé et ainsi d’en apprendre plus sur les astres au-dessus de nos têtes.

C’est une sortie idéale à faire en famille pour s’amuser tout en apprenant.

Le planétarium est ouvert tous les jours. Du lundi au vendredi : 9h-12h | 14h-17h30 Le samedi et dimanche : 14h-18h

Tarif : 6€

Planetarium
© Tourisme-champagne-ardenne.com

Le Musée de la Reddition

Fondé en 1945, soit 40 ans après la signature des actes de capitulation de l’Allemagne nazie, le musée de la Reddition nous propose de replonger dans le contexte historique de l’époque afin de mieux le comprendre. Vous pourrez y découvrir une vidéo avec des images d’époque, une collection de costumes et de médailles, des maquettes ou encore des coupures de journaux datant du 8 mai 1945. Pour terminer, vous aurez même la possibilité de découvrir la War Room, la pièce où la signature a été faite, dans son état d’origine. Un musée poignant à ne pas rater !

Horaires : fermé le mardi | 10h-18h Tarif : 5€

Musée De La Reddition
© Reims-tourism.com

L’Opéra de Reims

Ne vous laissez pas avoir pas son apparent style néo-classique ! À l’intérieur de cet opéra, considéré comme l’un des plus beaux de France, la décoration est de style Art déco.

Inauguré en 1873, l’Opéra de Reims a été construit par l’architecte Alphonse Gosset qui se serait inspiré de l’Opéra Garnier à Paris. Pendant la guerre, la plus grande partie de l’édifice est touchée, seule la façade demeure. Sa restauration ne s’acheva qu’en 1931. Les architectes en charge avaient à cœur de respecter l’œuvre d’Alphonse Gosset.

L’Opéra de Reims ne se visite qu’à l’occasion de la journée du patrimoine, mais nous vous invitons à consulter la programmation puisque le mieux est encore d’avoir l’occasion d’assister à une représentation.

Opéra de Reims
© Sylvain Landry | Flickr

Les Halles du Boulingrin

En 1922, un concours d’architecture est lancé à Reims dans le but de construire un marché de gros et de détail. Emile Maigrot et Eugène Freyssinet écopent du projet et les Halles du Boulingrin sont alors construites en 1927. Aujourd’hui, ce marché couvert est même classé monument historique. Venez le découvrir, échanger avec les producteurs locaux et goûter aux produits du terroir.

Horaires : les mercredis de 7h à 13h, les vendredis de 7h à 13h et 16h à 20h (marché bio) et les samedi de 6h à 14h.

Halles
© Sergio Grazia

La place Royale et la place Drouet d’Erlon

Arpentez les rues de Reims et découvrez les jolies places de la ville. Commencez par la Place Royale, construite en 1757 en l’honneur du roi Louis XV et qui, avec ses toits à balustres et ses arcades, vous donnera un aperçu de l’architecture typique du XVIIIᵉ siècle. Vous découvrirez au centre de la place une statue rendant hommage au roi.

Explorez ensuite la place Drouet d’Erlon située en plein centre de Reims. Vous y apercevrez la fontaine Subé faite de bronze qui est dédiée aux 4 cours d’eau traversant la Marne.

Place Royale
© Plinio Leal | Flickr

Le parc Pierre Schneiter

Le parc Pierre Schneiter est l’endroit idéal pour se ressourcer à Reims. Une petite balade dans ce jardin d’horticulture, vous permettra de découvrir de nombreuses espèces de plantes, de fleurs et d’arbres, comme le Fau de Verzy, ainsi qu’une jolie cascade. Ne manquez pas la roseraie ainsi que les jardins à l’anglaise et à la française.

Chaque année, une exposition florale à thème y est organisée.

Parc Pierre Schneiter
© Reims-tourisme.com

La Maison Fossier

Il s’agit d’un incontournable de la gastronomie rémoise ! La Maison Fossier à ouvert ses portes en 1756, pendant le règne de Louis XV, faisant d’elle la plus ancienne biscuiterie de France. Elle est surtout célèbre pour son fameux biscuit rose, une spécialité locale presque aussi connue que le champagne ! La ville de Reims compte 3 magasins où vous pourrez acheter les délices de la Maison Fossier, mais sachez aussi qu’il est possible de visiter la biscuiterie afin d’en apprendre plus sur son histoire, son savoir-faire et aussi découvrir ses ateliers. Les plus gourmands seront ravis d’apprendre qu’une petite séance de dégustation est également au programme de cette visite.

Les visites sont possibles du lundi au vendredi, de 9h à 14h. Tarif adulte : 5,50€ | Tarif enfant : 3,50€

Maison Fossier
© Reims-tourism.com

Le parc de Champagne

Pour une petite pause au vert, nous vous proposons de découvrir le parc de la Champagne, classé monument historique depuis 2004 et détenteur du label jardin remarquable.

Avec ses 22 hectares de verdure, il est le plus grand parc public de Reims.

À l’origine, le parc constituait une zone de détente pour les employés des caves Pommery, puis très vite il devint un lieu important de la pratique sportive à Reims où de grands athlètes, tel que Jean Bouin, venaient s’entrainer. Aujourd’hui, nul besoin de participer aux JO pour profiter des joies d’une petite balade dans le parc de Champagne.

Il comprend notamment une aire de jeux pour les enfants, une plage de sable, des jardins de plantes aromatiques, des terrains de pétanque, de foot… L’endroit parfait pour s’amuser, faire une belle promenade ou organiser un pique-nique champêtre. Les chiens y sont mêmes autorisés !

Parc De Champagne
© Tourisme-en-champagne.com

Découvrir le street art rémois

Du street art à Reims ? Et oui, si la ville est davantage connue pour ses constructions médiévales ou son style Art déco, il faut savoir que le street art fait partie intégrante de l’identité rémoise. À travers cette visite guidée des plus originales, vous découvrirez notamment la fresque ZI Artist réalisée par une soixantaines de graffeurs. Sa particularité ? Elle fait partie des plus longues de France (soit 400m de long). Vous aurez l’occasion d’explorer également les œuvres du centre-ville et d’en apprendre davantage sur cette forme d’art tant appréciée.

Durée de la visite : 2h30 Tarif : 15€

Street Art
© Christophe Chaix | Flickr

La Route du Champagne

Enfin, comment parler de Reims sans parler de champagne ? Il est tout simplement inconcevable de visiter Reims sans découvrir une cave de champagne, et ce, même si vous n’aimez pas ces petites bulles ! Au cœur de la cité des sacres, il existe pas moins de 200km de caves où sont élaborés les champagnes les plus prestigieux au monde.

Avant toutes choses, jetez un petit coup d’œil par ici, vous trouverez la liste complète des maisons de champagne qui existent à Reims et dans ses alentours. Ensuite, le plus dur sera de choisir ! Pour vous aider, nous vous avons préparé une petite sélection des maisons les plus réputées :

La Maison Pommery

Le magnifique château de la Maison Pommery, avec son architecture de style Élisabéthain vaut vraiment détour. En son sein, vous découvrirez les crayères gallo-romaines, ces carrières de craie où sont entreposées les bouteilles de champagne. Pour y accéder, descendez les 116 marches d’un long escalier et vous découvrirez alors 18km de galeries contenant environ 20 millions de bouteilles ! Ici, vous en apprendrez plus sur la science du champagne et vous pourrez admirer au passage les nombreuses œuvres d’art que compte la Maison Pommery.

Maison Pommery
© John6536 | Flickr

La Maison Taittinger

Particulièrement réputée pour son cépage chardonnay, découvrez la Maison Taittinger qui possède l’un des plus grands vignobles de Champagne (288 hectares) ! Vous découvrirez lors de cette visite les vestiges de l’abbaye Saint-Nicaise ainsi que les crayères gallo-romaines inscrites à l’UNESCO. Le vieillissement en bouteille et le savoir-faire unique de la Maison Taittinger n’auront plus aucun secret pour vous après cette visite.

24. 2. Maison Taittinger
© Gite-le-hordon.com

La Maison Ruinart

Il s’agit de la première et de la plus ancienne maison de Champagne. Elle est aussi l’une des plus prestigieuses puisque ses caves sont les seules classées site historique depuis 1931 et elles sont également inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2015. L’avantage est que la visite se fait en petit groupe de 10 personnes pour une découverte toute en intimité. En explorant ses caves, vous serez impressionné(e) par les murs de bouteilles se dressant autour de vous. Vous pourrez également y découvrir les inscriptions gravées dans la craie laissées par des rémois pendant la Première Guerre Mondiale.

Maison Ruinart
© Tourisme-en-champagne.com

La Maison Moët & Chandon

Découvrez cette célèbre maison de champagne fondée en 1743 qui appartient aujourd’hui au groupe LVMH. Avec ses 1190 hectares, elle est celle qui possède le plus gros vignoble de Champagne.

Maison Moët & Chandon
© Instants-tours.com

La Maison Veuve Clicquot

Barbe-Nicole Clicquot fut une véritable pionnière. Première femme à la tête d’une maison de Champagne, c’est à elle que l’on doit l’invention de la table de remuage permettant de clarifier le vin. Au cours de cette visite, vous en apprendrez plus sur la fabrication de ce champagne, mais aussi sur la vie incroyable de Madame Clicquot.

Maison Veuve Clicquot
© TripAdvisor
Logo Terre Auteur
Par Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.