Recevoir notre newsletter ?

Costa Rica : les informations pratiques à connaitre

Le Costa Rica se distingue de ses voisins par bien des aspects : liberté de la presse, niveau de vie... Il se positionne aussi en pôle position au niveau mondial quand il est question de bonheur et de développement durable. Aucune inquiétude, donc : vous profiterez de toutes les commodités au cours de votre séjour. Suivez le guide pour tout savoir avant d'entreprendre votre voyage au Costa Rica.

Conseils Infos Pratiques Costa Rica

L’essentiel à savoir

Superficie du pays 51 100 km²
Capitale San José
Population 5 003 402
Espérance de vie 79,83 ans
Régime politique République Constitutionnelle
Chef de l’état Carlos Alvarado
Langue(s) parlée(s) Langue officielle : Espagnol

Langues minoritaires reconnues : Mekatelyu, Bribri, Patwa

Décalage horaire avec la France - 8h00 (heure d'été)/ -7h00 (heure d'hiver)
Monnaie / devise du pays Colón (CRC)
Taux de change 1 € = 644 CRC ; 1 USD = 585 CRC
Téléphoner au Costa Rica +506
Durée du vol – Départ Paris 11h30
Religions
  • Catholicisme : 62 %
  • Protestantisme : 25 %
  • Sans religion : 9 %
  • Autres confessions : 4 %
Climat Ne rien renseigner – nous ferons un lien vers la partie dédiée

Vie pratique et infos utiles

Les formalités d’entrée et de sortie

Pour un séjour touristique de moins de 90 jours au Costa Rica, vous devez présenter :

  • Un passeport valide trois mois au moins après votre départ du Costa Rica ;
  • Un billet aller/retour ou un billet vers une autre destination.

En cas de transit par les USA, le passeport électronique est obligatoire (validité de plus de 6 mois) et vous devez disposer d'une autorisation de voyage aux États-Unis (ESTA).

Lors de la sortie du territoire, chaque voyageur doit s'acquitter d'une taxe de 26USD.

Aéroport

L'aéroport international Juan Santamaria Alajuela est situé à 17 km du centre de San José. Pour rejoindre la capitale, vous pouvez emprunter un taxi (comptez 30 min de trajet et 2000 CRC environ) ou une navette (comptez 45 min de trajet et 20 CRC).

Les adresses indispensables

Avant votre départ, contactez les autorités compétentes pour vous assurer que les formalités d'entrée n'ont pas été modifiées. Vous pourrez également obtenir des informations touristiques.

En France :

  • Consulat : 78 avenue Émile Zola, 75015 Paris –Téléphone : 01 45 78 61 61
  • Ambassade et consulat : 4 sq Rapp, 75007 Paris – Téléphone : 01 45 78 96 96 ou 01 45 78 50 93

En Suisse :

  • Chancellerie : Marktgasse 51, 3011 Berne – Téléphone : 031/372 78 87

En Belgique :

  • Ambassade : 489, avenue Louise 1050 Bruxelles – Téléphone : + 32 (0) 2640.5541

Au Canada :

  • Ambassade : 350 Sparks St. Suite 701 (Office Tower) Ottawa, Ontario, K1R 7S8 – Téléphone : (613) 562-2855

Sur place, vous obtiendrez des informations touristiques à l'Office de Tourisme ICT, Av 1-2, c. 5, à San José (tél.: 223 1733). En cas de nécessité, contactez votre ambassade.

Ambassade et consulat de France :

  • En Curridabat Del Indoor Club - 200 Sur 50 Oeste - BP 10177 - 1000 San José. Tél. : (506) 234 41 67.

Alliance française :

  • Apartado 10195 - San José. Tél : (506) 222 22 83.

Consulat de Belgique :

  • Del Centro Comercial Plaza Rose, 75 metros Este, San Rafael de Escazú - 1000 San José. Tél : (506) 22 89 50 58

Ambassade de Suisse :

  • Edificio Centro Colón, 10° piso, Paseo Colón - San José. Tél : (506) 22 21 48 29

Ambassade du Canada :

  • Oficentro Ejecutivo La Sabana - Édifice 5, 3ième étage - San José. Tél. : (506) 2242 4400

Se soigner sur place

Aucun vaccin n'est obligatoire pour vous rendre au Costa Rica. Pour votre sécurité, certains sont cependant conseillés : hépatites A et B, typhoïde, tétanos et diphtérie.

En cas d'intoxication, contactez immédiatement le Centro de intoxicaciones del hospital nacional de ninos au (506) 223 10 28.

En cas de blessure ou de maladie, toutes les principales villes du pays disposent d'infrastructure – cliniques ou hôpitaux.

À San José :

Les cliniques privées

Clinica Biblica 221 39 22 ou 257 04 66
Clinica Catolica : 283 66 16

 

Clinica Cima 208 10 00

Les hôpitaux publics

Hospital San Juan de Dios (506) 257 62 82
Hospital Nacional de ninos (506) 222 01 22
Hospital Mexico (506) 232 61 22

Dans les principales villes du Costa Rica :

Cartago Hospital Max Peralta (506) 550 19 98 et 550 19 99
Heredia Hospital San Vincente de Paul (506) 237 59 44
Alajuela Hospital San Carlos (506) 460 11 76
Limon Hospital Dr Tony Facio

Hospital de Guapiles

(506) 758 22 22

(506) 710 68 01

Puntarenas Hospital Mosenor Sanabria (506) 663 00 33
Liberia Hospital Dr Enrique Baltodano (506) 666 00 11
Quepos Hospital Dr Max Teran Walls (506) 777 09 22
Golfito Hospital de Golfito (506) 775 00 11
Ciudad Neylly Hospital Ciudad Neylly (506) 783 41 11

Dans la mesure du possible, il est préférable de se rendre à San José, où les infrastructures sont plus habituées à recevoir des touristes étrangers et à gérer les questions d'assurance et de rapatriement.

L’électricité

Au Costa Rica, l'électricité du réseau domestique est de 110V. Par ailleurs, les prises sont différentes des modèles européens. Prévoyez donc votre adaptateur de type A2, équipé de deux fiches plates parallèles. Pas d'inquiétude pour vos appareils : ils fonctionneront parfaitement. Compter seulement un temps de charge plus long pour vos batteries.

Internet et wifi

Aucun risque de courir derrière un connexion au Costa Rica : de l'hôtel de luxe au modeste soda, tous les établissements (ou presque) vous offrent un accès au réseau wifi gratuit. Vous avez décidé de laisser ordinateur portable, tablette et smartphone à la maison ? Les cybercafés sont assez répandus et les connexions sont bon marché (2 USD de l'heure max). Vous y profiterez de services complémentaires utiles : appel à l'international, impression et scan de documents.

Pourboires

Les hébergements sont soumis à une taxe de 13% qui n'est généralement pas comprise dans le tarif affiché. Pour maitriser votre budget, mieux vaut donc y penser ! Il est de coutume de laisser 1 à 3 USD de pourboire au porteur de bagages et à la femme de chambre.

Dans les restaurants, le service n'est pas toujours compris dans le prix. Les établissements ajoutent généralement 15% de taxes, et 10% pour le service : dans ce cas, inutile de laisser un pourboire. Si le service n'est pas inclus, en revanche, vous devrez laisser 10% de pourboire.

Généralement, on ne laisse pas de pourboire à un chauffeur de taxi, à moins qu'il ne vous ait rendu un service spécifique en sus de la course.

Shopping

Les marchés sont riches d'objets artisanaux... ou qui se revendiquent comme tel ! Car comme dans tous à forte fréquentation touristique, les objets "made in China" sont monnaie courante. Il convient donc de faire preuve de vigilance. Si les prix sont bien évidemment fixés en boutique, sachez que sur les marchés, le marchandage est de règle.

Les médias locaux

La TV est très présente au Costa Rica : rares sont les sodas et restaurants dans lequel vous ne trouverez pas un poste en marche ! Bien qu'il existe de nombreuses chaines de TV et qu'Internet aisément accessible au Costa Rica, la radio demeure le principal média de diffusion de l'information.

Trois grands quotidiens se positionnent en tête des ventes :

  • La Nacion, le principal quotidien, tiré à 80000 exemplaires ;
  • La Republica, tiré à 40 000 exemplaires ;
  • La Prensa Libre.

Des titres en anglais sont également disponibles, comme  l'hebdomadaire THE TICO TIMES. Le pays se distingue par la très grande liberté de la presse, qui tranche avec ses voisins d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud.

Le téléphone et le téléphone portable

  • Pour téléphoner du Costa Rica vers la France : composez le 00 + 33 + numéro à 9 chiffres (sans le 0 initial) ;
  • Pour téléphoner de la France vers le Costa Rica : composez le 00 + 506 + numéro ;

Si vous ne pouvez pas vivre sans votre téléphone, soyez tout à fait rassuré : le Costa Rica bénéficie d'une excellente couverture réseau. Il faut se trouver dans des zones vraiment reculé pour en être privé. Si ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour les amateurs de vacances en mode "déconnexion", cela présente l'avantage d'être une excellente sécurité en cas de panne ou d'incident lors d'une randonnée.

Vous pouvez utiliser votre propre téléphone une fois sur place, mais les conditions et les tarifs varient d'un opérateur à l'autre. Pensez donc à vous renseigner avant votre départ ! Le plus souvent, l'achat d'une car SIM prépayée une fois sur place est l'option la plus avantageuse financièrement. Les opérateurs locaux – Kölbi et Movistar – disposent de boutique dans les villes les plus importantes du pays. Vous pouvez par ailleurs vous procurer ces cartes à l'aéroport ou dans certaines boutiques. Comptez 8 USD en moyenne pour obtenir votre ligne prépayée (linea prepago) disposant d'un numéro local et d'un crédit de communication. Vous pourrez recharger votre crédit sans difficulté, au fur et à mesure de vos besoins.

Attention : pensez à débloquer votre portable !

La culture du pays

Les Ticos – nom donné aux habitants du Costa Rica – sont majoritairement blancs ou métis. Le pays est une terre d'accueil pour différentes vagues d'immigrations : les Européens, attirés par les perspectives offertes par la culture du café au 19ème siècle, puis de nombreux réfugiés et migrants arrivant de Chine et d'Amérique du Sud et Centrale (principalement du Nicaragua) depuis l'arrivée de 1948.

Le pays compte une importante communauté Afro-Costaricaine (8% de la population) principalement implantée sur la côte Caraïbes. Cette localisation est liée à l'histoire du pays, puisque jusqu'en 1949, des lois ségrégationnistes étaient en vigueur, confinant cette population à la province de Limón.

La population amérindienne, réduite, ne représente qu'un peu plus de 2%, et les indígenas demeurent fréquemment victime de discrimination.

Ces dernières années, de nouveaux venus en provenance d'Amérique du Nord et du Canada, qui s'installent au Costa Rica, attirés par le climat et le mode de vie, mais aussi par les opportunités professionnelles.

La devise officielle du Costa Rica est : ¡Vivan siempre el trabajo y la paz! (Que vivent à jamais le travail et la paix !). Le pays est pourtant associé le plus souvent à ¡Pura Vida!, la salutation traditionnelle, qui pourrait se traduire à une invitation à profiter de la vie. Il existe cependant des conventions ! Et si vous souhaitez parler espagnol (la langue officielle), gare au tutoiement : il serait assez mal vu.

L'aéroport international porte le nom de Juan Santamaría, héros national du Costa Rica. Il fut tué à 24 ans au cours de la Campagne Nationale du Costa Rica (1856-1857), un événement considéré comme fondateur pour le pays actuel.

Le Costa Rica comptabilise 11 jours fériés :

  • 1er Janvier - Jour de l'an
  • 28 Mars - Jeudi Saint
  • 29 Mars - Vendredi Saint
  • 11 Avril - Fête de la Bataille de Rivas
  • 01 Mai - fête du Travail
  • 25 Juillet - Annexion de Guanacaste
  • 15 Août - Assomption
  • 15 Septembre - Jour de l'indépendance
  • 12 Octobre - Fête de Christophe Colomb
  • 25 Décembre - Noël
  • 31 Décembre - Réveillon du Nouvel An

Les plus importants sont Noël et la Semaine Sainte : des périodes de forte affluence touristique puisque les ticos aussi profitent de leurs congés. Et les prix ont alors une fâcheuse tendance à s'enflammer. Les tarifs des hébergements pouvant passer du simple au double, mieux vaut éviter de visiter le Costa Rica à ses périodes !

À lire aussi :

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.