14 activités à faire ou lieux à visiter le temps d’un week-end à Dubrovnik

Cette ville de Croatie est l’une des plus belles capitales européennes, surnommée la perle de l’Adriatique. Elle possède de nombreuses richesses historiques, ce qui lui vaut son classement au patrimoine de l’humanité. Elle a été détruite par un tremblement de terre en 1667 et ensuite dans les années 90, par l’armée yougoslave. Voici quelques idées pour découvrir cette ville !

Dubrovnik Croatie

Les portes de la ville

Lorsque vous visitez Dubrovnik, c’est la porte Pile qui sert de point d’entrée. Elle est très impressionnante et surmontée d’une petite niche abritant la statue de Saint Blaise, le Saint Patron de la ville. Vous pouvez voir à l’opposé de la ville, la porte de Ploce.

Une balade sur les remparts

Cette ville est encerclée par les remparts qui permettent d’avoir une très joie vue de cette ville grâce à leur hauteur de 25 mètres. En vous promenant sur le chemin de ronde, découvrez également le paysage alentour. L’entrée est située non loin de la porte Pile et de la grande fontaine. Il est préférable d’éviter pour cette balade durant les heures les plus chaudes, car c’est en plein soleil. Vous avez à votre disposition de nombreux cafés le long de cette balade.

La fontaine d’Onofrio

La fontaine d’Onofrio est certainement le monument le plus célèbre de Dubrovnik. Une fois que vous avez passé la porte Pile, elle se trouve sur la petite place. Elle a été édifiée entre 1438 et 1444 et c’est une source, située à 12 kilomètres, qui l’alimente. Malheureusement l’originale a été détruite par le tremblement de terre de 1667 et reconstruite par la suite. Elle est de ce fait, plus petite.

Le monastère franciscain

Le monastère franciscain se trouve juste à côté de l’église Saint-Sauveur et il a été construit en 1317. Le séisme de 1667 ne l’a pas épargné. Vous admirez un très joli cloitre. Sa pharmacie qui est en activité depuis 1317 est l’une des plus vieilles d’Europe. Vous y découvrez des pots, de vieux mortiers, des alambics, utilisés par les moines pour fabriquer des médicaments.

Le Stradun

Le stradun est la principale artère de cette cité, les Croates l’appellent : la Placa. Elle commence au niveau de la porte Pile et s’étend sur 292 mètres jusqu’à la place de la Loge. La rue est commerçante et animée, entre boutiques, restaurants, glaciers et cafés. Elle est souvent chargée de monde, mais le matin assez tôt ou le soir, vous êtes plus tranquille.

La place de la Loggia

La place de la Loggia est en fait une très belle esplanade qui accueille de nombreux monuments religieux. Elle se trouve au bout du Stradum et c’est l’église Saint-Blaise qui semble veiller sur elle. Elle a été construite en 1714 et elle abrite une effigie du protecteur de la ville. Vous y admirez un très beau palais, le palais du recteur, la petite fontaine d’Onofrio et le palais Sponza.

La cathédrale de l’Assomption

Construite entre 1672 et 1713, après le tremblement de terre, la cathédrale présente un intérieur très sobre, mais une façade à l’architecture de toute beauté avec ses statues et son dôme. Elle se trouve tout pré du palais du recteur. On peut voir sa coupole verte depuis la promenade des remparts. La salle du trésor vous permet de découvrir des tableaux et reliques.

Le monastère dominicain

Il est situé près du vieux port de la ville et présente une architecture très simple, semblant faire partie des remparts. C’est au XIVe siècle qu’il a été bâti. Il accueille aujourd’hui une belle collection de tableaux, de bijoux et de manuscrits du XVe siècle. Vous pouvez aussi visiter le musée qui est dédié à la ville et qui se trouve entre ses murs. C’est une visite idéale pour les amateurs d’histoire.

Le fort Lovrijenac

Le fort Lovrijenac trône fièrement sur un promontoire rocheux à l’ouest des remparts. Il est situé à 37 mètres au-dessus de l’Adriatique et c’est au XIe siècle qu’il a été construit pour défendre la ville. Il vous offre une vue superbe sur les paysages des alentours.

Vieille Ville Dubrovnik
© istock

La galerie War Photo Limited

Cette galerie d’exposition s’étend sur deux étages. Elle est dédiée à la photographie de guerre et au photojournalisme. A l’étage supérieur, vous découvrez une exposition permanente, entièrement consacrée au siège de Dubrovnik et aux guerres en Yougoslavie. Le rez-de-chaussée abrite des expositions temporaires, le plus souvent sur les conflits à travers le monde. La salle est ouverte entre avril et octobre seulement.

Flânez sur le Vieux Port

Le Vieux Port de Dubrovnik se trouve à l’est de la ville. Il date du XVe siècle. C’est un site très agréable pour s’attabler à une terrasse après de belles promenades dans la ville. On aime particulièrement ses grandes arcades qui lui apportent beaucoup de charme. Vous admirez les bateaux de pêche ou d’excursion qui assurent la navette pour l’île de Lokrum.

Vous adonner au kayak

Si vous avez un peu de temps, craquez pour une excursion en kayak de 2 à 3 heures. Vous longez les remparts de la ville et rejoignez l’île de Lokrum. Vous faites des petites haltes sur les nombreuses plages longeant le littoral. Découvrez également les grottes qui constituent une véritable attraction.

Prenez le téléphérique

Le téléphérique vous entraine au sommet du mont Srđ et vous offre ensuite un panorama à couper le souffle sur la ville est les paysages environnants. Le trajet dure trois minutes. Ce téléphérique, détruit durant la guerre, a été reconstruit et remis en fonctionnement en 2010. Au sommet du mont, vous admirez le musée de la Guerre d’indépendance de Croatie et l’ancienne forteresse napoléonienne.

Partez à la découverte de l‘île de Lokrum

Cette île se situe à 15 minutes de Dubrovnik en bateau. Elle est inhabitée, mais c’est un lieu de baignade permettant d’admirer la mer et la ville. Vous y voyez quelques bâtiments anciens comme la résidence Hasbourg, un monastère et un fort napoléonien. C’est une belle balade qui détend, apaise et qui vous offre un autre point de vue sur Dubrovnik.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires