12 activités à faire ou lieux à visiter le temps d’un week-end à Saint-Étienne

Saint-Étienne est une ville qui présente quelques monuments intéressants et qui a su mettre en valeur son passé, au travers de musées notamment, en rapport avec ses activités économiques. Voici quelques conseils si vous passez un week-end dans cette cité pour ne rien manquer.

Saint Etienne

Découvrir le centre-ville

Dans ce quartier, parcourez les rues pittoresques et emplies de charme. Vous pouvez faire du shopping dans le quartier piéton Saint Jacques Chavanelle. Rendez-vous ensuite sur la place Neuve, puis la place Jean Jaurès se trouvant face à l’hôtel de ville. C’est un lieu très agréable qui vous permet de découvrir la cathédrale Saint-Charles-Borromée avec son architecture de style néogothique surprenante. Admirez aussi le kiosque à musique romantique, sa construction date de 1914. C’est l’endroit parfait pour faire une petite pause gourmande.

Visiter le musée d’art et de l’industrie

La bicyclette, le ruban, les armes… Ce sont bien trois parcours qui vous attendent au musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne. Ces fleurons de l’industrie de cette ville sont mis en valeur et expliqués au public. Pour commencer, ce sont les épées, les armures, les fusils et les mousquets qui sont exposés sous un angle purement artistique. Ensuite vient le tour des vélos et bicyclettes qui sont expliqués, décrits et montrés. Il faut savoir que la première bicyclette a vu le jour dans les usines de Saint-Étienne en 1886.

Enfin, vous découvrez le savoir-faire rubanier qui a été développé dans la cité dès le XVIe siècle et qui est d’ailleurs à l’origine de la renommée de la ville, en partie au moins. Les machines qui sont visibles dans ce musée donnent régulièrement lieu à des démonstrations au public.

Parcourez la cité du design

Saint-Étienne est une ville qui assure la promotion du design durant toute l’année. La ville met au point des expositions ainsi que des ateliers, dans la Cité du design qui a pris place sur le site de l’ancienne manufacture d’armes. Elle est ainsi à proximité de l’École supérieure d’art et de design. Les amateurs d’architecture admirent ce site et apprécieront également le site Le Corbusier se trouvant à Firminy.

Remontez le temps en découvrant le musée de la Mine

Cette ville a longtemps été une cité minière et pour découvrir cette partie de l’histoire de la ville, vous pouvez visiter le Puits Couriot se trouvant dans la périphérie du centre de la ville. Celui-ci n’est plus en activité depuis 1973. C’était le charbon qu’il en état extrait auparavant et durant de très longues années. Vous avez ainsi l’occasion  de descendre dans la galerie qui a été fidèlement reconstituée en vous mettant dans la peau des mineurs y travaillant chaque jour.  Tout est mis en œuvre pour vous offrir une ambiance conforme à celle d’antan avec l’ascenseur, le port du casque, le petit train… Une fois que vous fait la visite, profitez d’une balade dans le parc attenant.

Le musée d’art moderne et contemporain

Le musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne propose une collection de 20 000 œuvres, des expositions et des évènements temporaires avec notamment des ateliers, des conférences, des festivals, des rencontres… Tableaux, sculptures et photographies du XXe siècle sont sublimés. Vous admirez également des pièces plus anciennes.

La bourse du travail

La bourse du travail a été créée en 1888 et se trouve sur la place Marengo dans un immeuble loué à un particulier. En 1901, le maire Jules Ledin commande à un architecte Léon Lamazière de transformer son projet en salles d’audition et de cours publics, mais également en centre pour les activités syndicales. C’est en 1902 que le nom de bourse du travail est attribué. Sur la façade, vous remarquez, au-dessus de l’horloge, les armes de la ville.

La Grand’Eglise

Située sur la place Boivin, elle a été construite entre 1450 et 1480. Elle a pris place sur une ancienne église et elle sera transformée au fil des siècles et à la suite des pillages et des guerres de religion. La trace du passage des forges à canons durant la Révolution a laissé des traces. Son architecture de style gothique est impressionnante, le rempart avait empêché la construction d’une chapelle, mais celle-ci a vu le jour en 1642. Les vitraux datent de la Révolution.

Amateurs de foot, visitez le musée des Verts

Si vous êtes amateurs de football ou si vous avez toujours été un fan de l’équipe des verts, l’équipe mythique d’une époque, vous serez heureux de découvrir le musée consacré à cette équipe. Il est ouvert tous les mercredis après-midi dans l’enceinte du stade Geoffroy-Guichard. Idéal pour raviver vos souvenirs et pour chanter une dernière fois, "allez les Verts".

Le Planétarium de Saint-Étienne

Si vous avez envie de changer un peu des visites, le Planétarium de Saint-Étienne vous propose de vivre en famille, les enfants apprécient généralement, un moment exceptionnel au planétarium. Assis confortablement comme au cinéma, c’est un voyage dans l’espace qui vous est proposé. L’écran en demi-sphère de plus de 200 mètres carrés et les animations 3D vous séduiront.

Un spectacle de magie

Vous ne pouvez pas quitter Saint-Étienne sans avoir pris le temps de voir le spectacle de magie au théâtre appelé Métamorphosis. C’est à l’initiative de Jan Madd, un illustre magicien, qu’est créé ce spectacle de magie, en 2015.Il ravit aussi bien les petits que leurs parents avec de nombreux tableaux qui ont rencontré un énorme succès. D’ailleurs celui-ci s’est exporté dans le monde entier grâce à Jan Madd.

Le parc du Pilat

Le parc naturel régional du Pilat est facilement accessible avec les transports en commun si vous n’avez pas loué de voiture. Si vous aimez les paysages verdoyants et que vous avez besoin de calme, c’est le site idéal. Faites un détour par les points de vue suivants : le barrage du Gouffre d’enfer, le col de la Croix de Chaubouret ou le gouffre du Pas-du-Riot.

Parc Du Pilat Saint Etienne
© istock

La chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez

Située non loin du parc, elle est très impressionnante et mérite une petite halte. Ce monastère, construit au XIIIe siècle, à la demande de Béatrix de la Tour du Pin a été transformé complètement après la Révolution, devenant alors un village.

Les gorges de la Loire et le château d’Essalois

Le château de Grangent ou château d’Essalois est présent depuis le Moyen-âge. Il ne peut pas être visité, mais il est tout de même agréable de l’admirer d’autant que son cadre, dans les gorges de la Loire, est exceptionnel. Il domine l’île et le barrage et offre une très jolie vue sur les monts du Forez.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires