Recevoir notre newsletter ?
Valence
Que faire a

Que faire à Valence ? Les 16 meilleures activités

Pour beaucoup, elle est considérée comme « la porte du Midi de la France ». Située dans le Sud Est du pays, entre le Vercors et la Provence, la jolie ville de Valence, avec ses accents provençaux et son climat méditerranéen, séduit par son histoire, sa culture et sa douceur de vivre.

Située dans le département de la Drôme, à la frontière de l’Ardèche, Valence se trouve à 1h de Lyon et à 2h de Marseille en voiture. Ville où l’eau coule en abondance, elle dispose de plusieurs kilomètres de canaux qui lui valent d’ailleurs le surnom de « petite Venise ». Cette ville de plus de 62 000 habitants attire les visiteurs aussi bien pour son riche patrimoine historique et culturel que pour sa situation proche de la nature. Vous êtes de passage dans la Drôme ? Alors profitez-en pour explorer Valence avec ce guide de 16 idées découverte à travers la ville !

1. Faire une balade le long des canaux de Valence

Depuis toujours, l’eau joue un rôle central dans la ville de Valence. C’est d’ailleurs de là que proviendrait son nom, signifiant littéralement « lieu habité riche en eau ». En effet, ayant le Rhône à proximité, la ville possède de nombreux cours d’eau. Plus concrètement, on compte près de 17km de canaux principaux et 40km en tenant compte des canaux secondaires.
Au fil de l’eau, on découvre d’anciens lavoirs, des ouvrages hydrauliques, des fontaines et des passerelles qui témoignent de l’exploitation de ces canaux au cours de l’histoire.
Pourtant, ce n’est qu’en 1960 que l’on réalise vraiment la richesse naturelle et culturelle que représentent ces canaux. Des démarches de sauvegarde et de valorisation sont alors petit à petit mises en place. Les canaux constituent aujourd’hui un fort atout pour la région et sont de véritables lieux de promenade, parfois cachés et secrets, qui permettent de profiter de la nature environnante et des animaux. En effet, les canaux, bordés d’une végétation luxuriante, sont le refuge de nombreuses espèces aquatiques comme la truite ou le triton palmé.
Si le cœur vous en dit, l’office de tourisme de Valence propose un itinéraire à la découverte des canaux.
Des visites guidées sont également organisées pour découvrir les canaux de Châteauvert ou ceux de l’Epervière pour 5€ par personne.

Canaux
© Valence Tourisme | Flickr

2. La Cathédrale Saint-Apollinaire

La Cathédrale Saint-Apollinaire, de style architectural roman, constitue un des emblèmes de Valence. Cet édifice du XIᵉ siècle est le monument le plus ancien de la ville. Après avoir été détruite pendant les guerres de religion, des travaux de reconstruction de la cathédrale sont entrepris au XVIIᵉ siècle. De la même façon, son clocher, régulièrement frappé par la foudre, est remplacé au XIXᵉ siècle. En 1982, elle figure sur la liste des monuments historiques et apparaît comme une visite incontournable de Valence.
Si vous aimez visiter des édifices religieux, celui-ci devrait particulièrement vous plaire.

La cathédrale Saint-Apollinaire est ouverte tous les jours de 8h à 19h.

Cathédrale Saint Apollinaire
© Vakantiearena.nl

3. Le parc Jouvet

Envie de vous mettre au vert ? Venez vous ressourcer au cœur des 7 hectares de ce jardin botanique public. Le parc Jouvet constitue un parfait mélange entre les styles de jardin à la française et à l’anglaise avec pour toile de fond, le Mont du Vivarais. Une petite merveille !
Vous serez subjugué(e) par sa richesse botanique avec son hêtre pourpre, ses cèdres bleus, ses micocouliers ou encore ses ormes de Sibérie. Le parc abrite également une roseraie magnifique et de nombreuses statues comme la stèle de Théodore Jouvet, qui donna son nom au parc ou encore le monument aux morts pour la Patrie.
Vos petites têtes blondes ne devraient pas s’y ennuyer puisque l’on y trouve également une aire de jeux ainsi qu’un petit train.

Le parc Jouvet est ouvert tous les jours :
- de 7h30 à 18h du 1er février au 30 avril
- de 7h à 20h du 1er mai au 30 septembre
- de 8h à 17h30 du 1er octobre au 31 janvier

Parc Jouvet
© Dominique Guillot

4. Faire du vélo sur la ViaRhôna

Avez-vous déjà entendu parler de la ViaRhôna ? Il s’agit d’un itinéraire cyclable qui relie le lac Léman à la mer Méditerranée en suivant le Rhône. Au fil de l’eau, vous découvrirez ainsi des paysages exceptionnels entre vignobles, champs de lavande ou d’oliviers et petits villages perchés. Si vous ne vous sentez pas encore d’attaque pour parcourir les 817km de cet itinéraire, vous pouvez opter pour une balade plus courte, d’une trentaine de kilomètres environ, reliant les villes de Valence, la Voulte-sur-Rhône et le Pouzin en Ardèche.

Viarhona
© Vieavelo.com

5. Le parc de l’Épervière

Le parc de lEpervière, qui tire son nom du fleuve qui le traverse, constitue un véritable havre de paix, à 5 minutes seulement du centre-ville de Valence. Cet espace vert de 7 hectares a été inauguré à l’été 2016 après une longue restructuration du site.
Situé au bord du Rhône, le parc jouit d’une situation exceptionnelle avec une superbe vue sur le massif du Crussol et son château.
Dans un souci de préservation de l’environnement, les arbres remarquables et les prairies présents sur le site ont été conservés. De la même façon, le verger qui s’y trouve est cultivé sans pesticide. Ce dernier compte d’ailleurs plusieurs espèces d’arbres fruitiers comme des amandiers, des cerisiers ou encore des pommiers. Depuis peu, les visiteurs ont la possibilité d’y cueillir eux-mêmes leurs fruits.
Le parc de l’Epervière abrite aussi un superbe arboretum 2.0 puisqu’il offre la possibilité de suivre un parcours avec des QR codes qu’il vous suffit de scanner avec votre smartphone. Cela vous permettra ainsi de parfaire vos connaissances en matière d’arbres et de biodiversité.
Depuis 2018, le parc s’est également doté d’un parcours ludo-sportif à destination des enfants jusqu’à 12 ans.

Parc De L'eperviere
© Drome.cci.fr

6. La place des Clercs

C’est dans le Vieux Valence que se trouve cette célèbre place. Dès le Vᵉ siècle, elle est un lieu incontournable dans la vie du peuple de Valence, connue pour être la place des marchés et celle où l’on rendait justice. On y organisa d’ailleurs de nombreuses exécutions, notamment celle du contrebandier Louis Mandrin, très populaire dans l’histoire de France, puisqu’il était considéré comme un justicier voire un véritable héros aux yeux d’une partie du peuple.
Aujourd’hui, on y trouve de nombreux restaurants et bars, mais aussi des commerces et des petites maisons pastel aux toits en tuiles.
Chaque samedi matin, se tient sur la place des Clercs le marché alimentaire le plus populaire de la ville. On vient y faire le plein de fruits et légumes, de fromages, d’olives, et d’autres spécialités locales.

Place Des Clers
© Photos GTA | Flickr

7. Le Musée d’Art et d’Archéologie de Valence

Si officiellement son inauguration remonte à 1880, les origines de ce musée seraient en réalité bien plus anciennes. Avec une superficie de 5750m², le musée d’Art et d’Archéologie de Valence abrite plus de 20 000 œuvres ! Comme son nom l’indique, il se compose de deux parties distinctes : la section art et la section archéologie, c’est d’ailleurs le seul musée de ce type dans la Drôme. La première présente des œuvres des écoles de peinture hollandaise, flamande, italienne et française. Quant à la deuxième, elle permet d’en savoir plus sur les différentes civilisations qui ont peuplé Valence, mais aussi d’une façon plus large toute la vallée du Rhône, à l’appui d’une collection d’objets du quotidien ainsi qu’en analysant leurs rites funéraires et leurs habitats. Le musée abrite également une bibliothèque de près de 10 000 ouvrages !
Enfin, même si vous n’êtes pas féru d’art, vous devriez aimer ce que vous réserve le Belvédère du musée : une vue à 360° sur Valence et ses alentours. À ne pas rater !

Le musée de Valence est ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Tarifs :

Collections permanentes OU exposition temporaire : plein tarif = 6€ | tarif réduit = 4€
Collections permanentes ET exposition temporaire : plein tarif = 9€ | tarif réduit = 7€

Visites commentées : 4€ à rajouter au prix de votre entrée.

Musée De Valence
© Tripadvisor.com

8. Le Centre du Patrimoine Arménien

Ce centre, inauguré en 2005 puis agrandi et modernisé en 2018, raconte de manière globale l’histoire des peuples et des cultures. Son rôle premier est de lutter contre les discriminations tout en permettant aux citoyens de mieux comprendre l’histoire de la diaspora arménienne. Des visites, des animations et des conférences y sont régulièrement organisées afin de sensibiliser le public aux enjeux de notre société.
La collection permanente présente les étapes du génocide et de l’exil des arméniens et revient aussi sur leur histoire et leurs origines. Vous découvrirez aussi comment, au début du XXᵉ siècle, les Arméniens sont arrivés à Valence et comment ils ont réussi à se recréer une vie dans la région.
Un rendez-vous bouleversant, à ne pas manquer, avec des expositions temporaires toujours très réussies et intéressantes.

Le Centre du Patrimoine Arménien est ouvert du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h, et les samedis et dimanches de 14h à 18h.
Tarifs :
Exposition permanente : plein tarif = 4€ | tarif réduit = 2€
Exposition temporaire : plein tarif 4€ | tarif réduit = 3€
Exposition permanente + exposition temporaire = plein tarif = 6€ | tarif réduit = 5€

Centre Patrimoine Arménien
© Valence-romans-tourisme.com

9. La Maison des Têtes

Non loin de la place des Clercs, découvrez un monument architectural phare de Valence, la Maison des Têtes. Construite entre 1528 et 1532, elle doit son nom aux nombreuses têtes sculptées qui ornent sa façade. Ancien hôtel particulier, ce bijou architectural du XVIᵉ siècle représente le passage du style gothique au style Renaissance et abrite aujourd’hui une exposition permanente sur l’histoire de Valence, « Valence, Ville d’Art et d’Histoire ». Si vous n’y allez pas pour l’exposition, allez-y au moins pour admirer ce merveilleux édifice classé monument historique en 1944.

La maison des Têtes de Valence est ouverte du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, le samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h et le dimanche de 14h à 18h.
Entrée gratuite.

Maison des têtes
© Rla.archi

10. Suivre une visite à thème avec l’office du tourisme

Ce que l’on vous conseille vraiment de faire à Valence, c’est de suivre une petite visite guidée avec l’office du tourisme de la ville. C’est l’assurance de découvrir Valence dans ses moindres recoins et d’obtenir les informations qui vont avec. Choisissez le ou les thème(s) qui vous intéressent le plus parmi les nombreux proposés. Nous vous recommandons tout particulièrement les suivants : « les cours des hôtels particuliers » ou encore « belles demeures du centre historique ».

Tarifs : 8€/adulte | Gratuit pour les moins de 18ans.
Durée des visites : de 1h30 à 2h.

Visite Ot
© Jacques Caffin | Flickr

11. Découvrir l’art de rue valentinois

Saviez-vous que la ville de Valence possédait des œuvres street art ? Il existe un petit itinéraire que vous pouvez suivre si vous souhaitez découvrir cet art de rue toujours renouvelé au fil du temps. Commencez par vous diriger près du parc des Trinitaires, juste à côté se trouve la Fabrique, vous pourrez y admirer des dessins incroyables. D’ailleurs, c’est probablement là où l’on en voit le plus à Valence. Ensuite, passez de l’autre côté du Rhône et mettez le cap sur le pont des Lônes sous lequel vous découvrirez de nombreuses fresques. Et pour finir, ne manquez pas la Fresque des Valentinois, une peinture murale magnifique où sont représentés certains grands personnages de l’Histoire. Cette dernière se trouve dans le passage du Petit Morin situé entre l’avenue Sadi Carnot et l’avenue de la Marne. Enfin de nombreuses autres fresques sont peintes à différents endroits de la ville, vous les croiserez peut-être par hasard ou en partant à leur recherche.

Street Art
© Manuelles.canalblog.com

12. Le parc des Trinitaires

Si vous n’y êtes pas allés pour son street art (comme mentionné plus haut), allez-y au moins pour profiter de ce cadre de nature exceptionnel loin de l’agitation du centre-ville. Pour un petit footing dominical, un pique-nique ou une simple promenade, le parc des Trinitaires est l’endroit idéal.

Parc Des Trinitaires
© 1.bp.blogspot.com

13. Le Champs de Mars

Il ne s’agit certes pas du célèbre Champs de Mars parisien, mais il n’en demeure pas moins une véritable fierté locale. Cette jolie esplanade arborée de 3 hectares construite en 1773 a même vu défiler Napoléon Bonaparte en son temps.
Sa vue panoramique sur le Rhône, l’Ardèche et le château de Crussol en fait un lieu incontournable, privilégié par les visiteurs et les valentinois. Elle est délimitée au sud par le mémorial de la Première Guerre Mondiale et au nord par la statue du général Championnet. C’est en son centre que vous pourrez découvrir le célèbre Kiosque Peynet dont on vous parle dans le point suivant.
Petit conseil pratique qui pourrait vous être utile, un parking de plus de 800 places se trouve sous l’esplanade.

Champs De Mars
© Vivrelinternational.blogspot.com

14. Le Kiosque Peynet

Situé sur le Champs de Mars, ce kiosque à musique a été réalisé par l’architecte Eugène Poitoux en 1862. Pourtant, ce n’est qu’en 1942 que l’édifice connut une réelle notoriété grâce au dessinateur Raymond Peynet. De passage à Valence, Peynet est inspiré par le kiosque et y dessine les amours d’un violoniste et d’une jeune fille. Ce dessin, qu’il appellera plus tard « La Symphonie inachevée », fit rapidement le tour du monde et inspira même Georges Brassens pour sa célèbre chanson « Les amoureux des bancs publics » sortie en 1953.
Le Kiosque Peynet est classé monument historique depuis 1982.

Kiosque Peynet
© Mathieu | Flickr

15. L’Eglise Saint-Jean-Baptiste

Cette église est remarquable en deux points. Premièrement, elle se situe au plus haut point de la ville. Deuxièmement, s’il semble impossible de dater précisément sa construction, il parait évident que celle-ci fut érigée au cours du Moyen Âge.
Si l’Église Saint-Jean-Baptiste connut plusieurs phases de reconstruction et de rénovation à travers le temps, notamment pendant les guerres de religion et au cours de la Première Guerre Mondiale, les 8 chapiteaux se trouvant à l’entrée du clocher témoignent de ce que fut l’église au Moyen Âge. Alors, si vous en avez l’occasion, n’oubliez pas de passer voir cette belle église romane inscrite au titre des monuments historiques depuis 1978.

Eglise St Jean Baptiste
© Morburre | Wikipedia

16. Le château de Crussol

Traversez le Rhône et passez en terre ardéchoise le temps d’un instant pour découvrir les ruines du château de Crussol. Situé à 15 minutes en voiture du centre-ville, cette forteresse médiévale du XIIᵉ siècle se trouve juste en face de Valence sur un large promontoire rocheux. Enfilez une paire de chaussures de marche car pour atteindre les vestiges du château, il vous faudra grimper un peu. En chemin, arrêtez-vous un moment pour découvrir l’amphithéâtre de Crussol qui surplombe la vallée. Continuez ensuite votre route jusqu’au château.
C’est une très belle balade qui mêle à la fois histoire, culture et patrimoine, il serait vraiment dommage de passer à côté !

Tarif visite guidée : 5€

Horaires :

  • En avril, du mardi au dimanche de 13h30 à 18h30
  • En mai et juin, du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 15h à 18h30
  • En juillet et août, tous les jours de 10h à 13h et de 15h30 à 19h30
  • En septembre, du mardi au dimanche de 13h30 à 18h30
  • En octobre et pendant les vannes de la Toussaint, les samedis et dimanches de 13h30 à 17h30.
Château De Crussol
© Alain | Flickr

À lire également : 

 

 

Logo Terre Auteur
Par Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.