Assurance obsèques : à quel âge souscrire un contrat ?

L’assurance obsèques permet à l’assuré de protéger sa famille en cas de décès en finançant à l’avance ses obsèques et ainsi enlever ce poids des épaules de ses proches. L’assurance obsèques est généralement souscrite à un âge tardif, mais il est préférable de s’y prendre plus tôt.

Contrat Assurance Obsèques

Quand souscrire un contrat d’assurance obsèques ?

La majorité des contrats d’assurance obsèques sont souscrits par des personnes âgées en moyenne de 62 ans. Cet âge moyen à la souscription paraît logique, puisque c’est un âge où on commence à se préoccuper de ce qui pourrait arriver en cas de décès, mais ce n’est pas une règle ni une obligation. Au contraire, souscrire une assurance obsèques à un âge avancé ne comporte que des désavantages.

Il est, en effet, possible de souscrire une assurance obsèques à tout âge. Il est même préférable de s’y prendre le plus tôt possible, car plus l’assuré est âgé lors de la souscription, plus le coût de l’assurance obsèques est élevé. En outre, l’âge avancé peut limiter les choix de l’assuré en ce qui concerne les modes de versements.

La plupart des compagnies d’assurances et acteurs de l’assurance obsèques fixent l’âge de 80 ou 85 ans comme limite pour la souscription d’une assurance obsèques. Au-delà de cet âge, il devient donc très difficile, voire impossible, de souscrire une assurance obsèques, d’où l’intérêt de s’y prendre plus tôt dans la vie.

S’y prendre plus tôt pour cotiser moins

En fonction de l’âge de l’assuré au moment de la souscription du contrat d’assurance obsèques et du type de paiement choisi, les montants des cotisations ne sont pas les mêmes. Les assureurs pratiquent, en effet, des tarifs plus avantageux à mesure que l’assuré est jeune. Les cotisations sont alors plus faibles, notamment si le paiement se fait par versement unique ou par des versements temporaires.

Le versement unique n’est, comme son nom l’indique, payé qu’une seule fois par l’assuré au moment où il signe son contrat d’assurance obsèques, c’est le type de paiement le plus favorable à un jeune assuré.

Les versements temporaires sont, quant à eux, étalés sur une période définie lors de la souscription et qui est généralement de 5, 10, 15 ou 20 ans. Ce type de paiement est avantageux pour ceux qui sont encore en activité lors de la souscription et pour ceux qui souhaitent éviter le versement unique en étalant le paiement sur une certaine période.

Le versement en viager consiste à faire des versements mensuels de montants limités, mais ceux-ci sont dus tant que l’assuré est vivant, même si le montant du capital garanti est déjà atteint. En souscrivant un contrat d’assurance obsèques à un jeune âge, le versement en viager est donc moins avantageux, car la durée de cotisation est beaucoup plus longue et l’assurance voit son coût exploser. Ce type de paiement est plus favorable à ceux qui sont âgés de 70 à 75 ans qui peuvent ainsi cotiser moins et bénéficier du capital garanti même s’ils décèdent avant de l'avoir payé intégralement.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires