Que faire à Guingamp ? Le top 12 des activités incontournables !

Guingamp, petite cité de caractère en plein cœur des Côtes d’Armor en Bretagne, possède un riche patrimoine religieux, ducal et même militaire. En vous promenant dans les rues de Guingamp, vous voyagez dans le temps : Moyen-Âge, Renaissance, période classique. Pour autant, la ville est bien ancrée dans le 21e siècle ! Le saviez-vous ? Guingamp (ou Gwengamp) est traduit par « camp blanc ». Ce qui, pour les druides, indique un haut lieu de spiritualité !  Découvrez notre top 12 des activités incontournables à Guingamp !

 

Guingamp

1. La Place du Centre

La Place Du Centre
© Wikipedia

A Guingamp, l'ancien et le moderne se mêlent, surtout en architecture. Vous pourrez voir des murs anciens, des maisons à pans de bois ou des demeures en granit, construites grâce au développement de l'industrie textile de la région. Sur la Place du Centre, vous pouvez voyager entre les différentes époques.

Aujourd'hui, vous avez aussi plusieurs bars et restaurants qui vous attendent dans les demeures anciennes à pans de bois et ce sont plutôt des professionnels de la santé qui ont repris celles en granit.

En haut de la place, vous avez la fontaine Plomée. Le mot Plomée est en fait un dérivé du mot breton qui signifie source d'eau. On ne peut pas faire mieux pour un nom de fontaine ! Elle a été construite au 15e siècle et transférée sur la place au 16e. C'était la principale source d'eau du centre de Guingamp entre les 16 et 20e siècles. La statue de femme qui la surplombe est censée représenter la déesse celte Anna.

2. Les Maisons à pans de bois

Les Maisons à Pans De Bois
© Wikipedia

Si les maisons à pans de bois étaient sûrement la norme entre les 16e et 19e siècles, aujourd'hui, à Guingamp, il n'en reste qu'une dizaine ! Il convient donc de les conserver du mieux possible.

Certaines maisons à pans de bois de Guingamp ont plus de 600 ans et ont réussi à résister à tout : incendies, ravages du temps, etc. Certaines d'entre elles ont été magnifiquement restaurées. Ce n'est qu'à partir des années 50, après deux Guerres Mondiales, que l'on se rend compte de l'importance du patrimoine et des maisons à pans de bois notamment.

Ne manquez pas la grande demeure du bas de la Place du Centre ainsi que la Maison Pasquiet, deux merveilles de la ville de Guingamp ! La Maison Pasquiet est même l'une des plus anciennes maisons à pans de bois de Guingamp (datée de 1498 pour la construction) !

3. Le Château de Pierre II

Le Château De Pierre Ii
© Wikipedia

Il s'agit d'une ancienne forteresse dont les premiers murs ont été érigés au 11e siècle. La forteresse faisait partie des fortifications qui servaient à protéger la ville.

Le château a été, en grande partie, démoli puis reconstruit au 14e siècle par Pierre II, Duc de Bretagne. C'est lui qui donne son nom au château. Aujourd'hui encore, le château a conservé une grande partie des remparts et plusieurs de ses tours d'origine.

Il est possible de vous promener, gratuitement, dans l'enceinte du château.

  • Horaires d'ouverture :
    • du lundi au samedi de 6h30 à 19h
    • le dimanche de 9h à 17h

4. Les sculptures de l'Arpenteur et Sitis

Au pied du château, vous avez, au bord du parking du Petit-Vally, une sculpture dite de l'Arpenteur. Il s'agit d'une œuvre assez onirique, qui rappelle presque un super-héros. Elle représente un personnage qui marche avec un gros nuage sur la tête.

La sculpture a été installée en juin 2018 et créée par l'artiste marseillais Cyrille André. La statue est assez grande, 4 mètres de haut, et le nuage est interactif. En effet, de l'eau tombe du nuage, comme s'il pleuvait.

Une autre sculpture est également installée Place de la République. Il s'agit d'un faon géant, appelé Sitis. Il fait 5,60 mètres de hauteur. C'est l'artiste bordelais Alain Laboile qui l'a réalisé à l'aide d'acier corten. C'est de là que vient la couleur rouille de la sculpture.

Cette dernière sculpture fait débat auprès des habitants et des visiteurs. Soit on aime, soit on déteste ! En tout, trois sculptures d'art moderne sont prévues pour la ville de Guingamp.

5. La Basilique Notre-Dame de Bon-Secours

La Basilique Notre Dame De Bon Secours
© Wikipedia

La Basilique est visible depuis plusieurs endroits de Guingamp. Elle a été édifiée au 11e siècle et de nombreux travaux ont été réalisés au fil des siècles. Il ne reste que quelques parties des travaux d'origine de la Basilique, autour du transept.

La partie nord de la nef et le clocher sont quelques-unes des parties les plus anciennes de la Basilique Notre-Dame de Bon-Secours. Elles datent du 13e siècle. Le chœur du bâtiment sacré date du 14e siècle. Le bas-côté sud est fini au 16e siècle et la tour Renaissance est construite à la même époque.

La Basilique est restaurée au 19e siècle et la flèche est reconstruite après la seconde guerre mondiale, comme le vitrail au-dessus de la Porte au Duc.

Il y a plusieurs chapelles dans le bâtiment. La principale est la chapelle de la Vierge Noire. Vous avez aussi le labyrinthe de la Basilique qui fait partie du sol en mosaïque. Il est fait en marbre et a été placé là pour rendre plus difficile à suivre le chemin permettant l'illumination spirituelle.

6. L'ancien monastère des Augustines hospitalières

L'ancien Monastère Des Augustines Hospitalières
© Wikipedia

Le bâtiment du 19e siècle est un ancien monastère augustinien. Vous ne pouvez pas le manquer sur la place du Champ au Roy, un lieu très animé de la ville. Le bâtiment vaut vraiment le coup d’œil ainsi que les compositions florales tout autour.

La construction a commencé en 1699. Jusqu'à la Révolution, le monastère a servi d'hôpital. Aujourd'hui, c'est l'hôtel de la ville de Guingamp. La chapelle d'inspiration italienne sert de lieu d'expo. Lorsque la mairie est ouverte, vous pouvez visiter le rez-de-chaussée et l'ancien cloître ou encore le Triptyque de Paul Sérusier.

Derrière le bâtiment, vous avez un joli parc avec un kiosque, des jeux pour les enfants et 4 arbres assez imposants (séquoïa géant, pin de Monterey, ginkgo et if du Chili) : il s'agit du jardin public Commandant Billot.

  • Horaires d'ouverture de la mairie :
    • du lundi au vendredi de 08h30 à 12h et de 13h30 à 17h
    • Le samedi de 08h30 à 12h

7. L'Ancienne prison

Ancienne Prison
© Wikipedia

Pas très loin de la mairie, vous avez l'occasion de visiter l'ancienne prison du 19e siècle dite de « style pennsylvanien ». L'histoire et l'architecture de ce lieu sont assez atypiques. En effet, la prison a servi de lieu d'expérimentation sur de nouveaux systèmes d'enfermement et se basant sur la philosophie de la lumière.

Après avoir été restaurée, la prison est devenue un centre d'art spécialisé dans la photographie contemporaine : Gwinzegal. Elle abrite aussi l'Institut national supérieur de l'éducation artistique et culturelle du Conservatoire national des Arts et Métiers.

  • Horaires d'ouverture : du mercredi au dimanche de 14h à 18h30.
  • Tarifs : Gratuit

8. Les Berges du Trieux

Lors de votre visite de Guingamp et de son centre historique, ne manquez pas les berges du Trieux. Là, nature et patrimoine s'entremêlent étroitement entre lavoirs, passerelles et belvédères ! Le parcours s'étale sur 6 kilomètres, un bon endroit pour les marcheurs. Mais si ce n'est pas votre truc, vous pouvez tout de même y venir et prendre des photos.

Dans l'ancien moulin de la ville, vous avez aussi un club de canoë kayak. Les sportifs s'entraînent régulièrement, même en hiver. Les différentes passerelles surélevées longeant la rivière sont parfaites pour de belles balades et observer les oiseaux.

Accès : par la Venelle du Moulin de la Ville, une ruelle très étroite.

9. Le Festival de la Saint-Loup

Le Festival De La Saint Loup
© Wikipedia

Guingamp est une ville très animée et plusieurs animations sont proposées tout au long de l'année.

Vous avez d'abord le Festival de la Saint-Loup. Il s'agit d'une vraie institution à Guingamp et de l'une des plus anciennes fêtes traditionnelles de Bretagne. Elle a lieu tous les ans, en août et plus de 2 500 participants s'y pressent ! Le festival dure une semaine et regroupent des spécialistes des sports martiaux bretons, des artistes et des danseurs aussi bien de Bretagne que d'autres pays celtiques.

Vous pourrez participer à de nombreuses animations comme des initiations à la danse bretonne, des concours folkloriques, des défilés, des concerts ou encore des spectacles. Les petits comme les grands apprécient l'ambiance qui se dégage de ce festival. Cela fait 60 ans que le concours national de danse bretonne est l'un des temps forts du festival et ce n'est pas près de s'arrêter !

10. Le Mystère Abgrall

Le Mystère Abgrall
© Tourisme Bretagne

Sous ce nom énigmatique se cache en fait un jeu de piste régional avec une enquête locale à Guingamp. Vous aurez l'occasion de vous amuser tout en découvrant le patrimoine de la Petite Cité de Caractère qu'est Guingamp.

L'histoire ? « Erwann Abgrall, un riche excentrique breton, a disparu, laissant derrière lui une fortune immense, bien que d'origine mystérieuse. Maître Braouzec, notaire à Rennes a été chargé de régler la succession du défunt. Ce n'est pas tous les jours qu'un tel dossier arrive sur son bureau ! Seulement,l'affaire s'annonce épineuse : Erwann Abgrall n'a laissé ni testament, ni héritier. Pire, les recherches généalogiques habituelles, pourtant la grande spécialité de Braouzec, n'ont donné aucun résultat... »

A l'aide d'un kit enquêteur avec le carnet de notes d'Abgrall, des remarques de l'enquêteur, des annotations du notaire et un plan de la ville, résolvez le mystère qui entoure Erwann Abgrall ! Le kit est disponible auprès de l'Office du Tourisme de Guingamp ou sur www.mystereabgrall.com.

Le jeu s'adresse plutôt à un public adulte ou adolescent. Vous pouvez y jouer seul. Le parcours dure au minimum deux heures mais peut être étalé sur la journée.

11. Le Bois de Kergé

Oiseau dans un arbre vue sur ciel
© istock

Si vous vous éloignez un peu de Guingamp, à peine à dix minutes en voiture, vous pouvez vous rendre dans le Bois de Kergé. Le site propose un parcours artistique et naturel de 1,3 km assez sympathique. Vous aurez l'occasion de découvrir des œuvres permanentes d'artistes professionnels tout en vous promenant et en observant la faune et la flore environnantes. L'art et le patrimoine vert sont également bien mis en avant. Une partie du Bois de Kergé est inscrite à la Ligue de Protection des Oiseaux.

Pour vous procurer un guide, vous pouvez vous adresser à l'Office du Tourisme de Guingamp.

12. L'Allée couverte de Kercadic

L'allée Couverte De Kercadic
© Wikipedia

A environ dix minutes de Guingamp, vous avez une allée couverte qui date de 3 500 ans avant notre ère : l'allée de Kercadic.

L'allée est une enceinte de forme ovale qui comprend sept pierres supportant trois tables. A l'origine, les trois tables ne devaient, en fait, n'en former qu'une. Cela se voit par rapport aux fractures des pierres. A la fin du 19e siècle, une hache en pierre polie, très travaillée, a été trouvée sur le site. L'allée de Kercadic porte le nom de « Lit de Saint Jean » dans la région et se situe près de l'ancienne chapelle Saint-Jean de Kermanac'h.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires