Quand partir à la découverte des Açores

L’archipel des Açores est une très chouette destination pour passer un séjour reposant au cœur de la nature sauvage. Sa localisation en fait une destination agréable toute l’année, cependant si vous êtes plus à la recherche de baignade, ou de randonnées ou encore d’observation des cétacés il convient de savoir quels sont les moments les plus appropriés. Découvrez ici notre guide complet sur quand partir à la découverte des Açores pour vous aider à planifier votre prochain voyage !

Iles Açores Portugal

1.  Le climat

Le climat des Açores est ce qu’on appelle tempéré. Avec des températures oscillant entre 14 degrés l’hiver et 23 degrés l’été, l’archipel est une destination agréable à visiter tout au long de l’année. Il faut savoir que la haute saison se situe entre juin et août, là où le temps est plus clément, et attire de ce fait plus de touristes.

La mi-saison est peut-être la période la plus agréable si vous cherchez à passer des vacances loin de la foule. De novembre à avril en revanche, l’archipel n’est fréquenté que par des locaux en raison du temps assez pluvieux.

Si vous souhaitez profiter des plages et de toutes les activités en extérieur, nous ne pouvons que vous conseiller de partir à la haute saison même si cela implique d’être confronté à une foule estivale venue pour les mêmes raisons.

2.  Les transports

Les Açores étant un ensemble d’îles, les transports pour les rallier dépendent fortement des conditions météorologiques. L’été reste évidemment la période la plus sûre pour pouvoir voyager en bateau entre les différentes îles mais il faut s’attendre à ce qu’ils soient bondés. Il est donc important de bien penser à réserver à l’avance vos trajets en bateau pour éviter les déconvenues.

Transport Acores
© istock

À noter également, que la quasi-totalité des ferries de la compagnie Atlantico Line ne circulent pas dans l’archipel de septembre à juin. En plus du bateau, vous pouvez également vous rendre aux Açores et circuler entre les îles en prenant l’avion. Cependant , attention aux conditions météorologiques. Il arrive que des vols soient supprimés ou reportés en raison de fortes pluies ou de brume épaisse. Bien évidemment ce genre d'inconvénients n’ont lieu qu’à la période hivernale où le temps est plus incertain. D’ailleurs, il y a moins de vols à cette période ce qui paraît logique.

À lire aussi : Voyage aux Açores : comment se déplacer ?

3.  Le monde

Bien que les Açores ne soient pas la destination européenne la plus fréquentée, de plus en plus de touristes affluent lors de la période estivale. Si vous souhaitez profiter du calme et de la nature de l’archipel, mieux vaut éviter d’organiser votre séjour entre juillet et août.

Cependant, si vous avez envie de pouvoir vous baigner dans les eaux cristallines et de profiter des plages volcaniques à cette période, attendez-vous à quelques galères de parking ou de restaurations. Notre conseil est alors de tout bien réserver en avance, notamment les restaurants. Ainsi, vous pourrez profiter pleinement de votre voyage sans vous soucier des autres touristes et de la foule. Pas mal, non ?

4.  Les prix

Voyage Açores
© istock

On ne le répétera jamais assez. Si vous souhaitez profiter des Açores, en évitant la foule et donc la hausse des prix, évitez absolument les mois de juillet et août. Comme toute destination estivale, se rendre aux Açores en plein été coûte plus cher que le reste de l’année.

Des vols, aux hébergements, les prix grimpent assez haut contrairement au reste de l’année. Pour profiter de tarifs cassés, jusqu’à 40 % moins cher, privilégiez la période hivernale ou au moins la mi-saison.

5.  L’observation des cétacés

Si vous souhaitez vous rendre aux Açores, vous devez forcément savoir qu’il s’agit d’un des rares lieux où l'on peut observer les baleines, des dauphins et d’autres espèces. Bien que les eaux de l’archipel soient peuplées toute l’année de cétacés, certaines périodes sont plus propices à l’observation de ces créatures marines.

baleine fin dans l'avant du volcan Pico, îles Açores
© istock

La période d’avril à juin, est le moment où les routes migratoires se chevauchent le plus. Les eaux profondes des Açores sont donc le théâtre d’une multitude de cétacés en train de migrer vers leur prochaine destination. Si vous souhaitez apercevoir la très majestueuse baleine bleue, il faut se rendre de mi-mars à mi-juin pour peut-être avoir une chance de la croiser.

À lire aussi : Pico aux Açores : 8 activités à découvrir

6.  Les événements de l’archipel

Les Açores organisent tout au long de l’année des événements qui font la richesse et l'animation de ses îles. Naturellement, bon nombre des ces festivités ont lieu l’été mais de plus en plus d’autres événements fleurissent les autres mois de l’année. S’il y en a bien à ne pas manquer, il s’agit des festivités de San Cristo sur l’île de São Miguel. En effet, ce sont les plus grosses fêtes organisées aux Açores.

Silhouette de personnes marchant dans le centre-ville avec l’église São Miguel
© istock

Ici, on célèbre le Christ à grands coups d'illuminations, de concerts, de marchés nocturnes. Chaque année et pendant une semaine, la ville de Ponta Delgada attire de nombreux locaux partis s’installer en Amérique du Nord afin de célébrer le Christ. En règle générale, les fêtes de San Cristo se déroulent en avril ou mai.

Les autres événements drainent moins de gens mais n’en demeurent pas moins intéressants comme la course de taureaux sur l’île de Terceira ou encore la très impressionnante compétition de plongeon Red Bull Cliff Diving sur l’île de São Miguel.

7.  Les paysages

Sources thermales chaudes à Furnas, Açores, Portugal
© istock

Bon nombre de personnes se rendant aux Açores viennent pour photographier leurs paysages uniques. Si comme eux, vous souhaitez réaliser de sublimes clichés, nous vous recommandons de venir au printemps. De mars à juin, on assiste à un véritable spectacle de dame nature, les fleurs éclosent, les couleurs de la mer s’ajoutent au vert de la nature luxuriante.

En bref, même le plus gauche des photographes réussirait à créer de superbes photos mettant en scène cette nature toujours plus libre et sauvage. Si vous souhaitez filmer les paysages au drône, sachez que c’est autorisé. En revanche, faites bien attention aux conditions météorologiques. Un coup de vent très fort est vite arrivé !

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires