Cuba

Que faire à Santiago de Cuba ? 10 choses incontournables à faire

Fondée en 1514 par le conquistador Diego Velázquez de Cuéllar, Santiago de Cuba est la deuxième ville de l’île, distante de plus de 750 kilomètres de La Havane.
Santiago est une ville portuaire située au sud-est de Cuba, entre mer et montagnes, qui se trouve parfois à l’écart des circuits touristiques traditionnels. Elle possède pourtant sa propre identité et se distingue réellement des autres villes cubaines comme Trinidad ou Cienfuegos. Santiago de Cuba possède par ailleurs un riche patrimoine historique. Outre son passé colonial, il faut savoir qu’elle est considérée comme le berceau de la Révolution cubaine puisque c’est ici que Fidel Castro lança la première attaque contre le régime de Fulgencio Batista. Cette opération fut un échec total, mais elle marqua cependant le point de départ de la Révolution.
Si vous êtes curieux de découvrir, lors de votre voyage à Cuba, l’ancienne capitale de Cuba, une ville atypique et authentique, voici une sélection des 10 choses incontournables à découvrir à Santiago de Cuba.

Santiago De Cuba
© istock

1. Découvrir le centre historique de Santiago de Cuba

Pour commencer votre visite, rendez-vous au Parque Céspedes. Cette place historique a toujours joué un rôle important depuis la création de la ville. Encadrée par la cathédrale, l’hôtel de ville et l’ancien palais du gouverneur, elle constituait le centre du pouvoir pendant la période coloniale. Pour profiter d’une superbe vue sur la place, grimpez tout en haut de l’hôtel CasaGrande.
Ensuite, n’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles du centre de Santiago pour découvrir l’héritage colonial de la ville. Vous pourrez y admirer de nombreux monuments comme le balcon de Velázquez, sa maison ou encore le musée du Carnaval. D’ailleurs, le Carnaval de Santiago de Cuba est très réputé puisqu’il est le plus ancien et le plus coloré des festivals cubains. Il se déroule chaque année au mois de juillet, si vous avez l’occasion d’y être à ce moment-là, ne le ratez pas ! Vous en prendrez assurément plein les yeux !

Cathedrale Centre Santiago De Cuba
© istock

2. Explorer « El Tívoli » le quartier français de Santiago

Saviez-vous qu’il existait un quartier français à Santiago de Cuba ? Ce quartier emblématique appelé El Tívoli abritait en effet, pendant la première moitié du XVIIᵉ siècle, une grande concentration de colons français, fuyant Saint-Domingue à la suite de l’indépendance d’Haïti. Vous le constaterez tout de suite tant l’influence européenne est présente aussi bien en termesd’architecture que de traditions. Empruntez l’imposant escalier menant à La Trocha, réputée pour ses carnavals où se mélangent la tradition païenne africaine et les danses de salon à la française. Pour la petite histoire, c’est dans ce quartier que vous pourrez découvrir la maison où vécut Fidel Castro entre 1931 et 1933.

3. Visiter la maison Diego Velazquez

Comme mentionné plus haut, c’est le conquistador Diego Velázquez de Cuéllar qui est à l’origine de la fondation de Santiago de Cuba en 1514. Ce dernier a donc joué un rôle important dans l’histoire de la ville où il deviendra par la suite gouverneur. Pour la petite histoire, Diego Velázquez est aussi connu pour avoir accompagné Christophe Colomb dans son deuxième voyage en 1493.
Aujourd’hui, la maison de ce célèbre conquistador représente l’édifice le plus ancien du territoire cubain. Elle a été transformée en musée afin que les touristes puissent la visiter.
À l’intérieur, on y découvre alors l’histoire et l’évolution du mobilier à Cuba. On peut y admirer des meubles créoles fabriqués à partir de bois précieux au cours des XVIᵉ et XVIIᵉ siècles, mais aussi des meubles du XVIIᵉ siècle dans le style cubain « Luis Las Casas » qui puisent ses influences dans les styles rococo français et anglais ou encore des meubles du XVIIIᵉ siècle de style français.

Mention toute particulière pour les patios et la cour intérieure de la maison : de pures merveilles !

Diego Velasquez
© istock

4. Découvrir la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption

Lors de votre passage à Santiago de Cuba, ne manquez surtout pas la visite de la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption, aussi appelée cathédrale de Santiago de Cuba. Il s’agit d’une cathédrale romaine de style Baroque donnant sur le parc Céspedes. Un édifice aussi magnifique qu’imposant qui, bien que construit au XVIᵉ siècle, fut malheureusement plusieurs fois détruit au fil des années (séisme, actes de piraterie…). La version que l’on connaît aujourd’hui remonte à 1922 et fut classée monument national en 1958.
Prenez le temps d’admirer sa superbe façade ocre clair, puis accédez à l’intérieur de la basilique pour découvrir ses 5 nefs, ses sculptures et ses décorations murales. Vous constaterez vite qu’elle est très richement décorée et colorée pour le plus grand plaisir des visiteurs.
La basilique Notre-Dame-de-l’Assomption est également réputée pour abriter la Cruz de la Parra, une croix en bois érigé par Christophe Colomb pendant son premier voyage en 1492. Elle est d’ailleurs considérée comme la seule trace physique du passage du célèbre explorateur.

Adresse : Santo Tomás, Santiago de Cuba, Cuba

Basilique Santiago De Cuba
© istock

5. Visiter les musées de Santiago de Cuba

Si la culture et l’histoire de Cuba vous intéresse, vous êtes au bon endroit puisque Santiago de Cuba regorge de musées passionnants.

Le musée d’Environnement Historique Cubain

Non loin du Parc Céspedes, venez découvrir ce musée, l’un des plus importants de la ville, installé dans deux maisons datant des XVIᵉ et XIXᵉ siècles. Vous aurez ainsi l’occasion d’explorer un joyau d’architecture coloniale tout en découvrant le mode de vie de l’époque à Cuba.

Le musée du Carnaval

Comme son nom l’indique, ce musée inauguré en 1983 est consacré au célèbre Carnaval de Santiago de Cuba. Il permet à ses visiteurs de mieux connaître les traditions et l’histoire de cet événement que l’on découvre à travers 3 grands thèmes : le Carnaval pendant la période coloniale, le Carnaval pendant la République et le Carnaval après la Révolution.

Le musée du Rhum
Le rhum est la liqueur star de Cuba. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’industrie du sucre, le processus de fabrication du rhum et son histoire, vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire !

Le musée de la Lutte Clandestine

Un musée qui retrace l’histoire de la révolution et qui s’attarde particulièrement sur les prémices du conflit à Santiago de Cuba.

6. Arpenter le cimetière Santa Ifigenia

Le cimetière Santa Ifigenia est l’un des plus beaux de toute l’île ! Il s’agit en réalité d’une impressionnante nécropole fondée en 1868 et classée monument national depuis 1979. C’est notamment ici que se trouve la sépulture du héros national José Martí, un homme politique, philosophe et journaliste à l’origine du Parti révolutionnaire cubain, ou encore celle de Fidel Castro. Si le cimetière Santa Ifigenia abrite de nombreuses personnalités connues, il est avant tout le cimetière du peuple où reposent près de 10 000 cubains lambda depuis des années.
Vous serez époustouflé(e) par la beauté de ce cimetière où toutes les tombes sont faites en marbre blanc de Carrare et entourées de verdure. Bien que l’endroit ne soit pas des plus joyeux, il est vraiment très agréable de s’y balader et, pourquoi pas, d’y suivre une visite guidée afin d’en apprendre davantage sur ce lieu et les personnalités qui y reposent.

Adresse : Avenida Crombet, Santiago De Cuba

Ouverture : de 8h à 18h

Cimetiere Santiago De Cuba
© istock

7. Admirer la place de la Révolution

La place de la Révolution a été inauguré en 1991 à Santiago de Cuba. Elle se divise en deux parties distinctes : l’une à l’extérieur où se tiennent régulièrement de grands rassemblements, et l’autre à l’intérieur faisant office de musée.

À l’extérieur, sur une esplanade pouvant accueillir 200 000 personnes, vous découvrirez plusieurs sculptures et monuments ains que la flamme éternelle qui symbolise l’esprit rebelle du peuple cubain.

À l’intérieur, vous trouverez plusieurs salles d’exposition dans lesquelles sont exposés des photographies et des dessins. Une place magnifique et hautement symbolique à ne surtout pas rater lors de votre passage à Santiago de Cuba !

Adresse : Avenue de las Américas avec Rue 9, Santiago de Cuba.

Place De La Revolution Santiago De Cuba
© istock

8. Explorer le parc national de Baconao

Le parc national de Baconao est un endroit unique au monde ! Classée réserve de Biosphère par l’UNESCO, le parc s’étend sur plus de 80 000 hectares et abrite plusieurs attractions pour le moins insolites comme une vallée préhistorique de 11 hectares où des sculptures de dinosaures ont été taillées dans la roche, mais aussi un musée du transport, un aquarium de 30 mètres de profondeur, une ferme ou encore un jardin botanique.
Parmi les nombreuses curiosités du parc, on compte également la Gran Piedra, un immense bloc volcanique de 25 mètres de haut qui pèserait plus de 63 000 tonnes ! Des marches y ont été creusées afin que les visiteurs puissent bénéficier d’un superbe panorama sur le parc. La nuit, lorsque le ciel est dégagé, on peut même y apercevoir les lumières de la Jamaïque. Malgré toutes ses activités loufoques, n’oubliez pas que ce parc est avant tout un site naturel très riche qui abrite plus de 1 800 espèces de fleurs endémiques ainsi qu’une faune très importante. Le parc compte également quelques jolies plages ainsi que de superbes spots pour les amateurs de plongée.

Le parc national de Baconao se trouve à une quarantaine de kilomètres de Santiago de Cuba, mais la ville est l’étape parfaite pour s’y rendre sur une journée. Vous pouvez décider d’y aller par vos propres moyens ou encore de réserver cette excursion auprès d’une agence touristique à Santiago.

Parc Baconao Santiago De Cuba
© istock

9. Découvrir la caserne Moncada

La caserne Moncada est une ancienne caserne militaire du milieu du XXᵉ siècle qui, le 26 juillet 1953, fut le théâtre du soulèvement des révolutionnaires contre le régime de Batista. L’opération fut un échec et se terminera en véritable bain de sang pour les rebelles à l’exception des frères Castro.
Aujourd’hui, le musée qui s’y trouve est consacré aux événements clefs qui marquèrent l’histoire de Cuba, de la découverte de l’île jusqu’à la Révolution. Vous y trouverez des photographies, des documents officiels, des armes et des tenues d’époque qui vous aideront à mieux comprendre le contexte de l’époque et les différentes revendications des révolutionnaires.

Musee Santiago De Cuba
© istock

10. Visiter le Château de San Pedro de la Roca

Depuis 1997, l’incroyable château de San Pedro de la Roca à Santiago de Cuba est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit d’une imposante forteresse se dressant à 60 mètres au-dessus de la mer, sur un promontoire rocheux nommé El Morro. Cette forteresse a été construite à l’initiative des espagnols au XVIIᵉ siècle dans le but de protéger les côtes de Santiago de Cuba de ses rivaux commerciaux et politiques qui convoitaient la région des Caraïbes. Le Château del Morro, comme on l’appelle parfois, constitue d’ailleurs l’exemple de forteresse la plus aboutie et la mieux conservée de l’architecture militaire cubaine de l’époque ! Une visite très intéressante avec, en prime, un panorama exceptionnel sur la mer des Caraïbes et la baie de Santiago.

Tarif : 4 CUC par personne (+ 5 CUC pour avoir la possibilité de prendre des photos).

Ouverture : tous les jours de 9h à 19h.

Chateau San Pedro De La Roca
© istock

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.