Les règles du Kems

Le Kems peut être aussi appelé Quems. Ce jeu remporte un succès grandissant depuis quelques années. Séduisant un public relativement jeune, le Kems exige une grande réactivité, ainsi qu’un sens de l’observation affûté.

Tous les as

Quel est le but du jeu ?

Le Kems se joue par équipe de deux. Dans un premier temps, chaque joueur a pour mission de réunir quatre cartes affichant une valeur identique dans sa main. Lorsque c'est chose faite, la seconde partie du jeu consiste à faire deviner la situation à son partenaire, sans éveiller les soupçons des adversaires.

Déroulement d'une partie de Kems

Après avoir réuni un jeu de 52 cartes et un minimum de quatre joueurs, il est temps de former les duos. Placés en diagonale, tout autour de la table de jeu, les participants sont prêts à démarrer la partie. Il faut alors se mettre d'accord sur le nombre de points à atteindre pour remporter le jeu. Généralement, les joueurs s'accordent pour une moyenne de 10 points.

Distribution des cartes

À ce stade, tout ce que peuvent maîtriser les joueurs, c'est leur code secret. Ils établissent entre eux un langage muet qui devra être le plus discret possible. En effet, ils ne devront communiquer que par gestes subtils par la suite.

Le distributeur désigné se charge des cartes. Chaque joueur commence la partie avec 4 cartes en main. Dès le début du jeu, il n'est pas permis de posséder trois cartes de même valeur ou plus. Si la situation est identifiée, le joueur concerné rend ses cartes et reçoit un nouveau tirage. Dès que la distribution est faite et que toutes les conditions sont réunies, le distributeur est en charge d'une dernière mission à accomplir : placer quatre cartes supplémentaires au centre de la table.

Libre service

Les cartes placées sur la table sont présentées face dévoilées. Les joueurs ont la possibilité de déposer certaines des leurs pour en prendre de nouvelles. Quel que soit leur choix, lorsque les échanges sont terminés, chaque joueur doit toujours être en possession de quatre cartes, ni plus ni moins. Lorsque tout le monde s'estime satisfait de sa pioche, les cartes rejetées sont retirées du jeu et quatre nouvelles sont alors proposées. Les échanges reprennent dans les mêmes conditions et les tours s'enchaînent.

Mission accomplie

Cette circulation de cartes permet relativement rapidement à certains joueurs d'obtenir quatre valeurs identiques en main. La partie la plus délicate du jeu débute alors : faire deviner la situation à son partenaire.

Résultats

Au moment des communications entre équipiers, plusieurs cas de figure sont possibles :

  • le partenaire visé comprend le message et crie "Kems" le premier : ce geste rapporte 1 point à l'équipe,
  • le partenaire visé comprend et peut présenter, lui aussi, 4 valeurs identiques en criant "double Kems" : il fait gagner 2 points à son équipe,
  • le partenaire visé ne comprend pas et un adversaire démasque le joueur en criant "contre Kems" : le point est offert à l'équipe adverse,
  • un "contre Kems" est annoncé à tort : le point est comptabilisé dans le score de l'équipe adverse,
  • un "Kems" annoncé à tort coûte également 1 point à l'équipe mise en cause : le point passe aux adversaires,
  • si un joueur révèle deux cartes de sa main à un adversaire ayant crié "contre Kems", la partie reprend.

Si le nombre de points requis n'est pas atteint lorsque la pile est vide, le jeu s'arrête et les comptes départagent les équipes. Le duo qui obtient le score le plus élevé est sacré gagnant

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires