Que faire à Philadelphie : le top 30 des activités incontournables

À l’instar de Boston, la ville de Philadelphie est connue pour son patrimoine historique et culturel. Berceau des États-Unis, c’est ici que la Déclaration d’Indépendance a été signée et c’est également à Philadelphie que s’est débattue la Constitution. La métropole américaine est aussi la ville où le célèbre Benjamin Franklin a mis au point ces inventions. À l’échelle artistique, vous y trouverez les 3 plus grands musées d’art du pays. La ville est également appréciée pour sa taille humaine, où tout se parcourt à pied. Vous avez prévu de séjourner à Philadelphie ? Vous êtes en quête d’idées d’activités ? Alors, découvrez le top 30 des choses à voir à Philly.

 

panorama sur Philadelphie

1. L’Independence Hall

Independence Hall
© Wikipedia

Bâti entre 1732 et 1756, L’Independence Hall est un exemple typique de l’architecture géorgienne. Avant la Révolution américaine, ce bâtiment, baptisé par La Fayette, hébergeait l’assemblée coloniale de Pennsylvanie. Aujourd’hui, l’Independence Hall est devenu un lieu emblématique parce qu’il abrite la signature de la Déclaration d’Indépendance de 1776 et la Constitution publiée en 1787. Pour visiter le site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, il est possible de réserver son ticket d’entrée, très tôt le matin, à l’Indépendence Visitor Center. Celui-ci est gratuit. Si vous voyagez pendant la haute saison, mieux vaut acheter votre billet à l’avance sur Internet en saisissant une date et un horaire précis. Durant votre visite du site, vous découvrirez l’endroit où ont été rédigés les articles de la Constitution. Vous apercevrez également, derrière une vitrine, quelques feuillets issus du document original de la 1re Constitution.

2. Le Parc national historique de l’Indépendance

Park independence Hall
© istock

Au niveau de l’Independance Hall se trouve le Parc Nationale Historique de l’Indépendance. Il est délimité par les rues 2d st, 6 th st, Locust St et Market St. En plus d’abriter l’ensemble des monuments historiques liés à l’Indépendance, le parc héberge d’innombrables statues et plaques en hommage à cet événement. Ainsi, vous apercevrez, par exemple, une sculpture à l’effigie de George Washington. Le parc comporte également la tombe du Soldat inconnu de la guerre d’Indépendance.

3. Le Liberty Bell

The Liberty Bell
© istock

Dans le parc de l’Indépendance et à proximité de l’Independance Hall se trouve le célèbre Liberty Bell. Cette cloche de la liberté, de cuivre et d’étain, aurait sonné la proclamation de l’Indépendance le 4 juillet 1776 à Philadelphie. Depuis, elle est devenue un emblème national.

4. One Liberty Observation Deck

One Liberty Observation Deck
© Wikipedia

Il est impensable de séjourner à Philadelphie sans monter dans la One Liberty Observation Deck qui a ouvert le 28 novembre 2015. Ce gratte-ciel, également nommé le Philly from the Top, s’élève jusqu’à 269 m de haut et dispose d’un observatoire au 57e étage. Ainsi, vous pourrez profiter d’une vue à 360° sur la ville. 

5. Old City

Old City Philadelphia
© Wikipedia

Sillonnez le quartier de Old City, qui atteste de l’histoire de Philadelphie. Le quartier de la vieille ville, construit sur les rives occidentales du fleuve Delaware, déborde d’édifices historiques à visiter. C’est à Old City que vous trouverez :

  • le musée de Benjamin Franklin,
  • le musée national de l’histoire juive américaine,
  • le musée de la Révolution américaine,
  • etc.

Le quartier abrite également les jardins historiques du 18e siècle.

6. La maison de Betsy Ross

Betsy Ross House
© Wikipedia

Betsy Ross est connue pour avoir été la conceptrice du 1er drapeau américain. En effet, l’histoire raconte qu’en 1777, 3 hommes, dont George Washington, seraient rentrés dans son atelier de tapisserie en lui montrant des croquis d’un drapeau à 13 bandes rouges et 13 étoiles. Il lui aurait alors demandé de le concevoir. Aujourd’hui, il est possible de visiter son atelier et d’avoir un aperçu d’une maison typique d’artisan du 18e siècle.

  • Horaires d'ouverture :
    • tous les jours de 10 h à 17 h de mars à novembre et jusqu’à 18 h en juillet
    • fermée tous les lundis de décembre à février
  • Tarifs : 5 $ pour un adulte

7. Le musée de la Révolution américaine

Musée De La Révolution Américaine
© Wikipedia

Inauguré le 16 avril 2017, le musée de la Révolution américaine expose en détail le contexte historique de l’événement et les bouleversements ayant conduit au conflit entre les 13 colonies anglaises d’Amérique et la Grande-Bretagne. La visite est interactive et se décompose en 4 parties. Elles sont consacrées aux racines du conflit dès 1760 jusqu’à la naissance de la nation américaine avec la signature du traité de Paris en 1783. Le musée expose également la Headquarters Tent, qui est la tente ayant servi de chambre et de bureau à George Washington durant le conflit. Le site conforte le visiteur dans l’idée que Philadelphie a occupé une place centrale dans l’histoire des États-Unis.

  • Horaires d'ouverture : tous les jours de 10 h à 17 h
  • Tarifs : 19 $ pour un adulte

8. Le Philadelphia Museum of Arts

Philadelphia Museum Of Art
© Wikipedia

Inauguré en 1876, le Philadelphia Museum of Arts, est le 3e plus grand musée du pays. Si vous n’avez pas le temps de tout voir, priorisez la galerie d’art européen de 1850 à 1900 ainsi que la section asiatique. Au rez-de-chaussée, se trouve la partie dédiée aux œuvres d’Edgar Degas, de Renoir, de Mary Cassatt, de Vincent Van Gogh, de Claude Monet, d’Henri de Toulouse-Lautrec, de Paul Cézanne, de George Braque, de Pablo Picasso, de Vassily Kandinsky, de Paul Klee, etc. Le 1er étage est consacré à l’art européen de 1500 à 1850. Le musée dispose également d’une salle d’armes et d’une cafétéria au sous-sol. De nombreuses expositions temporaires sont également présentes sur le site. Tous les vendredis soir ont lieu les Friday Nights où des concerts de jazz et de musique du monde se jouent.

Horaires d'ouverture : du mardi au dimanche de 10 h à 17 h

9. Le Rodin Museum

Rodin Museum
© Wikipedia

Ouvert en 1929, le Rodin Museum comporte la plus importante collection d’œuvres de l’artiste après celle du musée Rodin de Paris. C’est en tout cas le site de Philadelphie qui héberge la célèbre sculpture « Le Penseur ».

  • Horaires d'ouverture : du mercredi au lundi de 10 h à 17 h
  • Tarifs : 10 $

10. La Barnes Foundation

Fondation Barnes
© Wikipedia

La Barnes Foundation est considérée comme une véritable pépite. C’est pourquoi vous devez impérativement la visiter lors de votre séjour à Philadelphie. Albert C. Barnes était un pharmacien fortuné qui a hérité d’une exceptionnelle collection d’art. Sa fondation expose donc 181 toiles de Renoir, 69 de Cézanne, 59 de Matisse et 46 de Picasso. Estimée à plus de 25 millions de dollars, la collection privée de peintures impressionnistes d’Albert Barnes est considérée comme l’une des plus grosses du monde.

11. Le Penn Museum

Eastern State Penitentiary
© Wikipedia

Ne passez pas à côté du Eastern State Penitentiary. Cette ancienne prison bâtie en 1829 est mondialement connue pour avoir accueilli le célèbre parrain du crime organisé de Chicago : Al Capone. Depuis la fermeture du centre pénitentiaire en 1971, le site est devenu un musée exposant les conditions de détention au 19e et au 20e siècle.

12. Les fresques murales de Washington Square

Philadelphie est considérée comme la capitale mondiale des fresques murales. En effet, elle regroupe pas moins de 3500 réalisations de peintures urbaines. C’est le Mural Arts Program qui est à l’origine du phénomène depuis 1984. Rendez-vous donc au Washington Square pour admirer cette multitude de graffitis et en prendre plein les yeux.

13. Le Benjamin Franklin Museum

Construit en 1763, le bâtiment où se trouve le musée de Benjamin Franklin a également été sa demeure de son vivant. Lors de votre visite, vous découvrirez un film sur sa vie, du mobilier et des portraits de sa famille et également une reconstitution de son imprimerie.

  • Horaires d'ouverture : tous les jours de 9 h à 17 h
  • Tarifs : 5$

14. Le Carpenter’s Hall

Carpenter’s Hall
© Wikipedia

Situé en face du National Liberty Museum, le Carpenter’s Hall a été édifié entre 1770 et 1774. Il est connu pour avoir été le lieu de rencontre entre l’agent secret français Bonvouloir et Benjamin Franklin et John Jay, 2 révolutionnaires américains.

  • Horaires d'ouverture : du mardi au dimanche de 10 h à 16 h
  • Tarifs : gratuit

15. La statue de Rocky Balboa

Statue Rocky Balboa
© istock

En sortant du Museum of Arts, ne ratez pas la statue dédiée à Rocky Balboa. Foulez les marches d’escalier qui ont servi au célèbre personnage de fiction à réaliser son entraînement. En gravissant les marches, vous profiterez d’une magnifique vue sur l’avenue Franklin Parkway, dont l’architecture est inspirée des Champs-Élysées.

16. Fairmount park

Fairmount Park Square
© Wikipedia

Le Fairmount park occupe 40 k㎡ de l’agglomération de Philadelphie. Ce véritable poumon vert est le parc le plus grand de la ville, mais également l’un des plus vastes des États-Unis. Il fait notamment 3 fois la superficie de Central Park à New York. De nombreuses activités sont accessibles depuis le site. Ainsi, vous pouvez réaliser des randonnées pédestres, des balades à cheval, des tours en barques, des promenades à vélo, etc. Le parc est partagé en deux par la rivière de Schuylkill sur laquelle il est possible de faire du canoë. Fairmount park abrite également un jardin japonais et un zoo.

  • Horaires d'ouverture : tous les jours du lever au coucher du soleil
  • Tarifs : l’entrée est libre

17. L’USS New Jersey, l’Olympia et le Becuna

Uss New Jersey
© Wikipedia

Profitez de votre séjour à Philadelphie pour découvrir différents navires de guerre. En effet, vous pouvez visiter l’USS New Jersey, l’Olympia et le Becuna. Pour se rendre sur ces 2 derniers navires, il vous suffit de réserver vos billets pour l’Independance Seaport Museum. En revanche, pour voir l’USS New Jersey, vous devez emprunter le Ferry RiverLink pour vous rendre dans la ville de Camden. La navette coûte un peu moins de 10 $ et dure une dizaine de minutes. Ce navire a été commandé en 1939 et il a été mis à flot le 7 décembre 1942, soit la date anniversaire de l’attaque de Pearl Harbor. Surnommé le Black Dragon, le bateau militaire a ensuite été utilisé pour lors des conflits en Corée, au Vietnam, au Liban et au moment de la guerre du Golfe. Depuis 2001, il a été réhabilité en musée afin de raconter l’histoire des soldats de la marine américaine.

18. Le Reading Terminal Market

Reading Terminal Market
© Wikipedia

Inauguré en 1892, le Reading Terminal Market est le plus ancien marché fermier des États-Unis. Déambulez le long des étalages où règne une ambiance décontractée entre les touristes et les locaux. Profitez-en pour découvrir quelques spécialités telles que le bretzel de Miller’s Twist, les sandwichs de DeNis'S, les donuts de Beiler ou encore les limonades de Kamal’s Middle Eastern Specialities.

Horaires d'ouverture : tous les jours de 8 h à 18 h

19. Un match de NBA

Wells Fargo Center
© istock

Comme à chaque passage dans une grande ville américaine, vous ne devez pas passer à côté d’une rencontre sportive de la NBA. L’équipe nationale de la ville s’appelle les Philadelphia 76ers et c’est elle que vous devrez soutenir lors d’un match au Wells Fargo Center. La saison sportive se déroule d’octobre à mars. Les playoffs ont lieu d’avril à juin.

20. Un match de baseball

Citizens Bank Park
© istock

À l’instar des matchs de la NBA, ne passez pas à côté d’une rencontre sportive de baseball. Découvrez ce sport typiquement américain en supportant les Phillies lors d’un match au Citizens Bank Park. La saison régulière se déroule d’avril à août. Les playoffs ont lieu de septembre à novembre.

21. Une partie de football américain

Lincoln Financial Field
© Wikipedia

Poursuivez votre itinéraire sportif en assistant à un match de football américain. Vous soutiendrez alors les Philadelphia Eagles dans leur stade, le Lincoln Financial Field. La saison se passe de septembre à décembre et les playoffs ont lieu de janvier à février.

22. Le City Hall

Philadelphia City Hall
© Wikipedia

Édifié entre 1871 et 1901, le City Hall est le plus haut bâtiment public de la planète. De style architectural du 2d Empire, l’immense tour trône en plein cœur de la ville de Philadelphie. Comme le One Liberty Observation Deck, elle dispose d’un observatoire situé au sommet de la tour principale. Attention, pour vous y rendre, sachez que les visites sont limitées et restreintes à des horaires spécifiques. Si vous voulez être sûr d’avoir une place, mieux vaut vous rendre sur le site tôt le matin.

23. Un repas lors d’une croisière sur le fleuve Delaware

Un bateau sur le delawaere
© istock

Si vous voyagez en couple, n’hésitez pas à réaliser une croisière le long du fleuve Delaware. Vous pourrez admirer la ville depuis les eaux, tout en dégustant un délicieux repas à bord du bateau.

24. Le zoo de Philadelphie

Pingouin dans le zoo de philadelphie
© istock

Le zoo de Philadelphie est le plus ancien des États-Unis. Il regroupe de nombreuses espèces animales, telles que les tigres, les lions, les girafes, les rhinocéros, etc. Un espace entier est dédié aux grands singes et aux serpents. Vous pourrez donc y admirer des pythons, des anacondas, des crotales et bien d’autres reptiles encore. Cette activité est recommandée si vous voyagez avec des enfants.

  • Horaires d'ouverture : du jeudi au dimanche de 9 h 30 à 15 h
  • Tarifs : 23 $ pour un adulte

25. Le Franklin Institute

Franklin Institute
© Wikipedia

Le Franklin Institute de Philadelphie est un musée consacré aux sciences et aux découvertes de Benjamin Franklin. Vous pourrez y découvrir de nombreuses expériences interactives. Le site s’articule autour des thèmes des nouvelles technologies, du corps humain, de la Terre, de l’électricité, etc.

  • Horaires d'ouverture : tous les jours de 9 h 30 à 17 h
  • Tarifs : 23 $

26. Lancaster et le village Amish

Une famille amish
© istock

Profitez de votre séjour à Philadelphie pour rencontrer la communauté amish. Pour cela, sillonnez les routes pendant 1 h 30 pour vous rendre dans le célèbre village. Pour information, les amish sont des gens qui vivent en marge de la société, ce qui impacte leur mode de vie. Ils se déplacent toujours en calèche, pratiquent l’agriculture traditionnelle, etc. Ils rejettent en quelque sorte tout ce qui touche aux nouvelles technologies et aux progrès scientifiques. Pour vous y rendre, vous pouvez vous inscrire à une visite ou partir de votre côté en bus ou en louant une voiture.

27. Tours en bus touristiques

Le tour en bus touristique vous assure de visiter la ville de Philadelphie sans manquer les attractions principales. Vous avez la possibilité de vous arrêter sur les sites incontournables. Ainsi, vous êtes libre de monter et de descendre quand bon vous semble. Vous pouvez également profiter des commentaires en français de l’audioguide à bord du bus.

28. Le quartier de Fishtown

Fishtown Philadelphia
© Wikipedia

Dirigez-vous au nord du centre-ville et découvrez le quartier, très prisé, de Fishtown. Il est essentiellement occupé par des descendants d’Irlandais, d’Allemands et de Polonais issus de la classe ouvrière. Il est l’ancien quartier industriel de la ville. Aujourd’hui, c’est une zone agréable où il fait bon flâner le long des rues. Le site est peuplé de bars, de café, de coffee shops, de restaurants et de nombreuses fresques murales.

29. Le Cheeseesteak

Cheesesteak
© istock

Ne partez pas de Philadelphie sans avoir dégusté la spécialité de la ville : le cheeseesteack. Il s’agit d’un prestigieux sandwich de viande hachée accompagné de fromage et d’oignon. Rendez-vous au Pat’s King of Steaks pour en manger un bon à un prix raisonnable.

30.  Elfreth’s Alley

Elfreth's Alley
© istock

Elfreth’s Alley est la 1re rue résidentielle construite aux États-Unis. Elle se compose de belles maisons de briques rouges datant de 1702. Elle abrite également un petit musée sur la construction et l’histoire de cette ruelle. Pour cela, rendez-vous au numéro 124 et 126. L’accès est libre.

  • Horaires d'ouverture : du vendredi au dimanche de midi à 17 h
  • Tarifs : 3$ pour un adulte

En bref, votre séjour à Philadelphie sera l’occasion d’en apprendre davantage sur l’histoire des États-Unis et plus particulièrement sur la période de l’Indépendance. Entre 2 visites sur des sites historiques et culturels, prenez le temps de faire une pause bucolique dans un des plus grands parcs de la ville et de déguster une des spécialités locales.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires