Italie

Que faire à Naples : 20 lieux incontournables

Naples est une vaste ville située sur la côte ouest de l'Italie, face à la mer Tyrrhénienne. C'est la troisième ville d'Italie derrière Rome et Milan, avec une population de 975 000 habitants et une population métropolitaine de plus de 3,1 millions d'habitants. Découvrez avec notre guide des 20 meilleures choses à faire à Naples !

1. Le Spaccanapoli

Les Romains divisaient leur cité à l'aide d'axes précis. L'un d'entre eux était le decumanus, qui s'étendait d'est en ouest. À Naples, cette voie antique est toujours bien visible. En réalité, ses 2 kilomètres se divisent en trois rues :

  • Via Pasquale Scura qui part du haut des Quartieri Spagnoli (le Quartier Espagnol) ;
  • Via Benedetto Croce et via San Biagio dei Librai (le tracé romain d'origine) ;
  • Via Forcella.

Cette rue a survécu à toutes les époques... en connaissant des remaniements parfois importants (en particulier à la Renaissance, époque à laquelle nombre de bâtiments gothiques furent rasés et reconstruit). Aujourd'hui, en descendant le Spaccanapoli, vous pourrez admirer quelques-uns des monuments les plus remarquables de la ville. Parmi eux, plusieurs édifices religieux de premier plan, telles la basilique Santa Chiara (dont le cloître mérite une visite !) ou les églises du Gesù Nuovo et San Domenico Maggiore, mais aussi de nombreux palais.

 Spaccanapoli
© Istock

2. La via San Gregorio Armeno

Cette rue est située dans le centre historique de Naples. Au temps de l'Empire Romain, il semble qu'elle ait abrité un temple dédié à Cérès, où il était de coutume de déposer des statuettes votives. Au moyen-âge, la tradition a quelque peu évolué, puisque les boutiques romaines ont cédé la place aux santonniers. La rue est plus largement dédiée à toutes les décorations de Noël. Non seulement elle a conservé tout son charme médiéval, mais vous pourrez y découvrir de remarquables pièces artisanales !

Via San Gregorio
© Istock

3. La Piazza del Plebiscito

Parfois appelée Largo di Palazzo ou Foro Regio, la Place du Peuple est la piazza emblématique de la ville. Son nom original – place du plébiscite – fait référence au plébiscite du 21 octobre 1860 ayant conduit au Risorgimento (l'unification italienne). Cette place est pourtant l'une des plus importantes de la ville depuis longtemps. Avant le 17ème siècle, déjà, on y donnait des pièces de théâtre avec effets spéciaux (les macchine da festa). Remaniée au 19ème siècle dans un style néoclassique, la place en elle-même mérite le coup d'oeil. Elle est par ailleurs bordée par des monuments importants, notamment la Basilique San Francesco di Paola et l'emblématique Palais Royal.

Place Du Peuple
© Istock

4. Le Palais Royal

Cette imposante bâtisse fut élevée par les Espagnols au 17ème siècle. Elle accueillit Joachim Murat et son épouse Caroline Bonaparte, qui procédèrent à nombre de travaux, avant de devenir l'une des quatre résidences officielles des Bourbons, qui régnaient sur le Royaume des Deux-Siciles (1816-1861). Le Palais Royal passa ensuite à la maison de Savoie. Aujourd'hui, les lieux sont transformés en musée. Un circuit permet de découvrir les appartements royaux, comptant – entre autres – le remarquable escalier d'honneur, les appartements du Roi, les appartements de la Reine, la galerie et le salon d'Hercule ainsi que la chapelle Palatine. Le palais abrite aussi un théâtre de cours, et une aile est dédiée à la bibliothèque nationale (en accès libre). Il s'agrémente aussi d'une cour et de jardins. Une visite qui vaut le coup d'oeil, d'autant qu'elle n'est pas bien longue (comptez environ 1 heure).

Horaires & tarifs

Ouvert tous les jours sauf le mercredi, de 09H00 à 20H00. Entrée : 6 € - 18 à 13 ans : 3 € - Gratuit pour les moins de 18 ans. Audioguide en supplément (4 €).

 Palais Royal

5. La Galleria Umberto Ier

Elle est régulièrement comparée à la Galleria Vittorio Emanuele II de Milan. Il est vrai que l'architecture de la Galleria Umberto Ier présente de nombreuses similarités architecturales, à commencer par son impressionnante verrière. Elle abrite aussi cafés et boutiques. Il n'en demeure pas moins sublime, et il serait très dommage de visiter Naples sans y flâner !

Galleria Umberto
© Istock

6. Le teatro San Carlo

Le théâtre est inscrit dans l'ADN de Naples ! Au 17ème siècles, d'impressionnants spectacles quasiment "son et lumière" réunissaient la population dans les rues, en particulier sur la Place du Peuple. Mais les salles de théâtre "classiques" étaient nombreuses aussi ! Le théâtre San Carlo est le plus fameux. Il faut dire que c'est l'un des plus anciens théâtres lyriques du monde à être toujours utilisé. Il a accueilli de nombreuses premières mondiales, notamment celles des œuvres de Rossini et Donizetti. On y assiste encore à de nombreux spectacles, ballets et opéras. À défaut d'assister à un spectacle, vous pouvez vous offrir une visite guidée pour explorer ce bel édifice, et visiter son musée !

Horaires & tarifs

Du lundi au samedi :

  • visites guidées en italien toutes les 30 minutes de 10H30 à 12H30 et à 14H30, 15H00, 16H00 et 16H30 ;
  • visite en anglais à 11H30 et 15H30 ;
  • visite en français à 17H00.

Fermé au mois d'août. Entrée : 7 € - Tarif réduit : 6 € (moins de 30 ans et plus de 60 ans). Supplément pour le musée. Possibilité de visite séparée (tarif plein : 6 € - tarif réduit : 3 €).

Teatro San Carlo
© Istock

7. Castel dell'Ovo

Le "château de l'œuf" est le plus ancien château de la ville. Cette forteresse se dresse sur le site de des antiques fortifications Grecques, présentes dès la fondation de Parthénope (premier nom de Naples). Tour à tour villa romaine, prison, monastère... la bâtisse a connu une histoire aussi riche que mouvementée. Le Castel dell'Ovo doit son nom à une légende tenace popularisée par Virgile : il devrait sa solidité à un œuf magique, caché dans ses fondations. Aujourd'hui, il abrite un agréable port de plaisance sur lequel il fait bon flâner. D'autant qu'il offre une vue remarquable sur le front de mer. Situé sur un ilot accessible par un chemin battu par les vagues, c'est aussi un décor très prisé pour les photos de mariage des Napolitains. Les amateurs de jeux vidéos reconnaitront sans doute les lieux, puisqu'il s'agit de l'un des décors d'Assassin's Creed: Brotherhood. Geek ou amateurs d'histoire : le château est en libre accès, si vous souhaitez le visiter !

Castel Dell'ovo
© Istock

8. Castel Nuovo

Appelé "château neuf" pour le différencier de Castel dell'Ovo, cet édifice du 13ème siècle en impose ! Il doit son allure sévère à sa structure, ainsi qu'aux pierres volcaniques de couleur sombre avec lesquelles il fut construit. Ce château fort bâti par Charles 1er d'Anjou est calqué sur le modèle du château d'Angers, ce qui lui vaut le surnom de Maschio Angioino ("donjon angevin"). Ne vous fiez pas aux apparences : il est en réalité plutôt accueillant. Offrant une agréable vue sur le golfe et sur le Vésuve, il abrite aussi un musée. C'est aussi un lieu festif, puisqu'il accueille de nombreux événements. En août, il tient même lieu d'annexe du Téatro San Marco, et les spectacles se déroulent dans sa cour.

Horaires & Tarifs

Ouvert du lundi au samedi de 09H00 à 19H00. Entrée : 6 €.

Castel Nuovo
© Istock

9. Le quartier de Vomero

Cette colline fut longtemps cultivée, et elle n'abritait que de modestes hameaux. Mais l'expansion de la ville l'a rattrapée et aujourd'hui, les villas Art Déco côtoient des bâtisses au style Hausmanien. Vomero est un quartier de Naples relativement moderne et très prisé des Napolitains aisés. Il faut dire qu'il offre un panorama à couper le souffle sur la ville, avec le Vésuve en toile de fond. Cette seule vision vaut bien le déplacement ! Vous y découvrirez pourtant quelques merveilles :

  • Le Castel Sant-Elmo, austère bâtisse médiévale qui abrite aujourd'hui un musée... et le Napoli Comicon ;
  • La villa Floridiana, résidence royale néoclassique nichée dans un beau parc, accueillant le musée de la céramique ;
  • La chartreuse San Martino.

Le quartier est accessible grâce au funiculaire de Montesanto.

Vomero
© Istock

10. La chartreuse San Martino

Perle de Vomero, la chartreuse San Martino vaut bien que vous vous y attardiez. Elle est avant tout remarquable par son architecture : le petit cloitre ouvrant sur le sublime grand cloitre, mais surtout son église, qui compte parmi les plus somptueux édifices de Naples. Elle offre aussi quelques-uns des plus beaux points de vue sur la ville. Aujourd'hui, la chartreuse abrite par ailleurs un musée national. S'il offre une belle collection d'art, il est surtout connu pour exposer l'une des plus belles collections de crèches du monde.

Horaires & tarifs

Ouvert tous les jours sauf le mercredi, de 08H30 à 17H00 (dernière entrée à 16H00). Entrée : 6 € - Tarif réduit : 3 €.

 San Martino
© Istock

11. Le musée archéologique national de Naples

Le Museo archeologico nazionale di Napoli est l'un des plus importants du pays. Quasiment consacré à l'antiquité classique, il expose l'une des plus riches collections gréco-romaines du monde. Et il est installé dans l'un des palais les plus importants de la ville : le palazzo degli Studi. Bref ! Difficile d'imaginer un séjour à Naples le visiter ! L'idée du musée remonte à Charles III, roi de Naples, qui fit notamment entreprendre de grandes fouilles à Herculanum au 18ème siècle. Il faudra pourtant attendre 1816 pour que les lieux soient ouverts au public. Outre l'admirable collection de statues antiques de la collection Farnèse, vous pourrez y découvrir de superbes mosaïques venues de Pompéi et d'Herculanum, une importante collection égyptienne, le cabinet secret regroupant des oeuvres érotiques ou encore une intéressante collection numismatique.

Horaires & tarifs

Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 09H00 à 19H30. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier. Entrée : 18 € - 18 à 25 ans : 2 € - Gratuit pour les moins de 18 ans.

Musée Archeo
© Bellanapoli.fr

12. L'église Pio Monte della Misericordia

Cette église baroque est connue pour abriter une collection de peinture intéressante. Son fleuron : Les Sept oeuvres de la miséricorde, généralement considérée comme l'une des plus belles oeuvres du Caravage.

Horaires & tarifs

Ouvert du lundi au samedi de 09H00 à 18H00 et le dimanche de 09H00 à 14H30 – Entrée : 8 €.

Pio Monte De La Misericordia
© Giovanni Facchini

13. La Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Naples (Duomo San Gennaro)

Siège de l'archidiocèse de Naples, la Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption abrite les reliques que Saint Janvier, patron de la ville. C'est la raison pour laquelle elle est aussi connue comme le Duomo San Gennaro. L'édifice original a été remanié une première fois au 14ème siècle, après le tremblement de terre de 1349, puis au 20ème siècle, après les bombardements de 1943. Outre sa nef gothique et de riches chapelles, elle abrite plusieurs œuvres d'art remarquables, dont plusieurs statues du Bernin.

Cathédrale Naples
© Wikipedia

14. Quartieri Spagnoli

Le quartier espagnol tient son nom de l'initiative de Pierre de Tolède, qui règne sur Naples au 16ème siècle. Remaniant la ville, il crée un nouveau quartier au pied du Vomero, pour y loger ses soldats. Autant dire que dès sa création, la réputation du quartier est sulfureuse. Bien des siècles plus tard, ce quartier pauvre est associé à la Camorra, association criminelle de Naples. Il serait pourtant dommage de passer à côté de sa vue remarquable sur Scappanapoli. Le quartier espagnol est aussi l'un des hauts lieux du street art à Naples.

Spagnoli
© Wikipedia

15. Les catacombes

À Naples comme dans de nombreuses villes italiennes, le sol regorge de vestiges. Les plus accessibles ? Les catacombes, bien entendu. Les plus connues sont celles de San Gennaro. Très prisées des touristes, elles ont donné des idées aux Napolitains. Outre une visite guidée nocturne en costumes d'époques, vous pourrez ainsi y profiter de dégustations de produits locaux.

Catacombes
© Bellanapoli.fr

16. Pompéi

C'est le site archéologique le plus visité du monde. Il est vrai que l'éruption du Vésuve, qui figea la ville en 79, a permis de conserver des vestiges exceptionnels. Mais Pompéi doit sans doute aussi beaucoup de sa popularité aux livres et aux films qui se sont inspirés de son histoire. Impossible de passer par Naples sans faire un détour par ce site mythique ! Les ruines les plus fameuses sont la Villa des Mystères, connue pour ses fresques, et l'amphithéâtre. Mais vous y découvrirez bien d'autres vestiges. Le site est également fameux pour les restes de ses habitants, figés dans la cendre. Prévoyez au moins une journée, afin de visiter le Vésuve dans la foulée !

Horaires & tarifs

Ouvert de 08H30 à 19H30 du mois d'avril au mois d'octobre et de 08H30 à 17H30 du mois de novembre au mois de mars. Entrée : 11€ - 18 à 24 ans : 5,50 € pour les étudiants de 18-24 – Gratuit pour les moins de 18 ans. Pass 3 jours comprenant Pompéi, Herculanum, Oplontis, Boscoreale et Stabiae : 21 € (30 € avec l'option coupe file).

Pompéi
© Istock

17. Herculanum

Si Pompéi tient la vedette, l'éruption du Vésuve de 79 détruisit quatre autres villes : Oplontis, Boscoreale, Stabies, et Herculanum. Cette bourgade comptait 4000 âmes, pêcheurs, cultivateurs ou riches propriétaires. Le site est bien plus modeste que celui de Pompéi, car il n'a pas été entièrement mis à jour, puisqu'il est en grande partie recouvert par la ville d’Ercolano. Il n'en vaut pas moins le détour, car ces vestiges sont bien mieux conservés ! Parmi les incontournables : les fresques du Sacellum des Augustales, la maison de Neptune et Amphitrite, le jardin de la maison Dell'Albergo et les thermes.

Horaires & tarifs

Ouvert de 08H30 à 19H30 du mois d'avril au mois d'octobre et de 08H30 à 17H30 du mois de novembre au mois de mars. Entrée : 11€ - 18 à 24 ans : 5,50 € pour les étudiants de 18-24 – Gratuit pour les moins de 18 ans. Pass 3 jours comprenant Pompéi, Herculanum, Oplontis, Boscoreale et Stabiae : 21 € (30 € avec l'option coupe file).

Herculanum
© Istock

18. Le Vésuve

Pour visiter le Vésuve, plusieurs possibilités : prendre le bus au départ de Naples, ou vous rendre d'abord à Pompéi ou Herculanum, et de là prendre le bus pour atteindre le volcan. Si vous souhaitez vous lancer dans l'ascension du Vésuve, compter 1H30 à 1H45 de marche. Si elles ne sont pas obligatoires, les chaussures de marche sont recommandées. Un impératif : prendre beaucoup d'eau ! Car non seulement il fait chaud en Campanie, mais le volcan est toujours en activité. Du sommet, vous pourrez bien entendu admirer le cratère fumant, mais vous profiterez aussi d'un panorama somptueux.

Horaires

Le volcan étant toujours en activité, le site est étroitement surveillé. Les horaires d'accès varient en fonction de la tombée de la nuit :

  • Janvier et février : 09H00 – 15H00 ;
  • Mars : 09H00 – 15H00 ;
  • Avril à juin : 09H00 – 17H00 ;
  • Juillet et août : 09H00 – 18H00 ;
  • Septembre : 09H00 – 17H00 ;
  • Octobre : 09H00 – 15H00 ;
  • Novembre et décembre : 09H00 – 15H00 ;

Vésuve

19. Capri

Capri fut un lieu de villégiature très prisé dès l'Empire Romain. D'ailleurs, lors de l'édification de leurs riches villas, certains Romains découvrirent ce qui semble être des traces d'une occupation préhistorique. En dépit de ses dimensions modestes (10 km²), l'île offre un paysage admirable. Cela lui valu d'accueillir nombre de vacanciers fameux, d'Oscar Wilde à Elizabeth Taylor. Et sa popularité de se dément pas. Pour en profiter, gare aux mois d'été ! Mais en hiver, vous pourrez profiter de toutes ses beautés sans être dérangés.

L'ile compte deux villes. À Capri ou ses environs, vous pourrez découvrir la Chartreuse Saint-Jacques, les jardins d'Auguste ou encore la villa Malaparte. Côté Anacapri, le spot immanquable est la Villa San Michele, qui offre un point de vue sublime sur le mont Tibère et sur la ville de Capri.

Capri .

20. La pizza !

Manger une pizza en Italie... ça manque d'originalité ? Mais Naples n'est pas une ville italienne comme les autres : c'est LA ville de la pizza. D'ailleurs, il suffit de faire le tour des meilleures pizzerias du monde pour le savoir... les meilleurs pizzaïolos viennent de Napoli ! ll serait donc impensable de visiter la ville sans goûter une authentique Margherita. À moins de vous essayer à une recette plus originale (mais nettement moins diététique !) : la pizza frite !

Pizza

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.