Recevoir notre newsletter ?
Nice
Que faire a

Que faire à Nice ? Les 22 meilleures activités

Qui met les pieds à Nice comprend immédiatement pourquoi la ville est surnommée « Nissa la bella ». Située entre mer et montagnes, à une trentaine de kilomètres de l’Italie, dans le département des Alpes-Maritimes, Nice jouit d’une situation exceptionnelle sur la Côte d’Azur.

Deuxième ville de la région PACA après Marseille, elle fait partie des 5 communes les plus peuplées de France, et chaque année près de 4 millions de touristes viennent la découvrir.
Ces derniers sont attirés par sa célèbre Promenade des Anglais bien sûr, mais pas que ! En effet, la ville possède un riche patrimoine architectural, mais aussi naturel que nous nous sommes efforcés de regrouper dans cet article. Nul doute que vous tomberez sous le charme de Nice, ses ruelles étroites, ses façades colorées, sa gastronomie et sa nature environnante.

1. Flâner dans le Vieux-Nice

Le Vieux, comme l’appellent les locaux, constitue le centre historique de la ville de Nice. Une fois que vous y aurez mis les pieds, vous comprendrez pourquoi il constitue le quartier le plus attractif de la Baie des Anges.

Le Vieux-Nice, c’est en rouge, jaune et orange qu’il se décline, des couleurs qui sont, presque tous les jours de l’année, accentuées par le soleil de Méditerranée. Véritable petit village à l’intérieur de la ville, il offre à ses visiteurs de nombreux commerces, certains typiques, d’autres modernes, de nombreux restaurants et terrasses, mais aussi des bars et des galeries d’art.

C’est ici que vous ressentirez probablement le plus l’influence provençale et la douceur de vivre du midi. Le Vieux-Nice doit absolument figurer dans votre liste de choses à voir en ville, particulièrement en été, lorsque la chaleur est accablante, puisque ses ruelles constituent un véritable havre de fraîcheur.

Nice
© Gerard Besse | Flickr

2. Le marché du cours Saleya

Ce n’est pas une nouveauté, mais le marché, en Provence, c’est sacré, et celui qui a lieu sur le cours Saleya dans le Vieux-Nice figure parmi les plus réputés de la région. Tous les matins, du mardi au dimanche, vous y découvrirez son marché aux fleurs et son marché alimentaire.

Un véritable festival pour vos sens ! Le lundi (de 7h à 18h) est le jour réservé à la brocante. Les amateurs d’objets vintage devraient vraiment pouvoir y trouver leur bonheur !
Marché ou pas, la place en elle-même vaut vraiment le détour et les nombreuses terrasses de restaurant qui la bordent en font un lieu de choix pour un bon dîner.

Cours Saleya
© Dawsdawn | Flickr

3. La Colline du Château

Ne cherchez pas le château, il a malheureusement été détruit en 1706 sur ordre du roi Louis XIV.  La colline sur lequel il se dressait est très prisée car, culminant à 93m de haut, elle offre un panorama à couper le souffle sur la Baie des Anges.

Il existe 3 façons d’accéder à la Colline du Château : à pied, ça monte un peu, mais la récompense une fois en haut n’en sera que plus belle, avec l’ascenseur gratuit mis à disposition des visiteurs ou avec le petit train touristique de Nice.Son belvédère est vraiment LE spot pour profiter d’une vue splendide sur Nice et tant qu’à faire, essayez d’y être pour le coucher du soleil, le paysage sera alors sublimé.

Au-delà de ses points de vue magnifique, la Colline du Château est un endroit vraiment agréable pour se promener. Ne manquez pas d’aller admirer la cascade qui s’y trouve, construite sur les ruines d’un des anciens donjons en 1885, elle est vraiment imposante (elle est d’ailleurs visible depuis le Vieux-Nice) et constitue un véritable havre de fraîcheur pendant l’été. Bref, vous l’aurez compris, la Colline du Château est incontournable !

Le parc est ouvert tous les jours à partir de 8h et jusqu’à 18h, 19h ou 20h selon la saison.

Colline Du Chateau
© Jacques Bousiquier | Imagesdubeaudumonde.com

4. La Promenade des Anglais

Comment parler de Nice sans parler de la Promenade des Anglais ? C’est tout simplement impossible ! Connue dans le monde entier, la Prom’, comme l’appellent les locaux, est le fruit d’un projet initié par les anglais qui, au XIXᵉ siècle, avaient trouvé à Nice un lieu de villégiature hivernale.

La promenade de 7km de long s’étend de l’aéroport de Nice jusqu’à la Colline du Château et longe le bord de mer. C’est véritablement ici que vous pourrez sentir le pouls de la ville, entre touristes ébahis et locaux occupés. Venez admirer la valse incessante des coureurs, des cyclistes et des jeunes en rollers, écoutez les ainés refaire le monde face à la mer, confortablement assis dans leurs célèbres chaises bleues. D’ailleurs, saviez-vous que ces chaises faisaient partie du patrimoine niçois ? Elles sont vraiment spécifiques à la ville et leur couleur est un rappel au bleu de la mer et du ciel de Méditerranée.

C’est en vous baladant sur la Promenade des Anglais que vous découvrirez certains des plus beaux édifices de la ville comme par exemple le célèbre palace Négresco. Véritable symbole de la ville et hôtel de luxe mythique, cet hôtel 5 étoiles, inauguré en 1913, a vu défiler des têtes couronnées ainsi que de nombreuses personnalités publiques.

Si vous ne souhaitez pas arpenter la totalité de la Promenade des Anglais, on vous conseille toutefois la partie qui part du Negresco jusqu’à la Colline du Château. C’est une balade magnifique où vous pourrez admirer la mer, les plages et les plus beaux monuments niçois. La Prom’ est particulièrement agréable à la nuit tombée.

Promenade Des Anglais
© Benjamin R | Flickr

5. La Cathédrale Orthodoxe Saint-Nicolas

Au XIXᵉ siècle, la communauté russe installée à Nice ne fait que s’accroître et, avec elle, le désir de créer un édifice religieux orthodoxe. C’est dans ce contexte que commença la construction de la cathédrale Saint-Nicolas en 1903, un des plus importants édifices orthodoxes hors de Russie. La sublime cathédrale est classée au titre des monuments historiques en 1987 et est labellisée « Patrimoine du XXᵉ siècle ». L’intérieur, orné d’icônes, de fresques et de boiseries est richement décoré et vous transporte en Russie en un instant. Autant vous dire qu’il serait vraiment dommage de passer à côté !

Horaires :

Du 1er avril au 31 octobre, de 9h à 12h et de 14h à 18h
Du 1er novembre au 31 mars, de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30.
L’accès à la Cathédrale Saint-Nicolas est gratuit.
Des visites guidées de 35 minutes y sont organisée tous les jours à 14h : 10€ par personne.

Cathédrale St Nicolas
© Mullerdirpa.com

6. Le Palais Lascaris

C’est au cœur du Vieux-Nice que vous trouverez le Palais Lascaris. Son escalier monumental et ses salons luxueux en font une véritable représentation du style baroque niçois. Construit au XVIIᵉ siècle, il est à l’origine la propriété d’une importante famille de nobles niçois, les Lascaris-Vintimille. Le Palais Lascaris, à la fois Musée de France et monument historique, abrite aujourd’hui une des plus importantes collections d’instruments de musique de France. Si vous aimez les beaux palais et que la musique vous intéresse, vous devriez adorer découvrir les 500 instruments de ce musée.

Le Palais Lascaris est ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 18h.

Palais Lascaris
© jlfg1961 | Flickr

7. Le quartier de Cimiez

Si vous aimez l’art et l’histoire, réservez quelques heures à la visite ce quartier résidentiel qui abrite plusieurs points d’intérêt niçois importants.

Monastère de Cimiez

Ce monastère, fondé au IXᵉ siècle par des moines bénédictins abrite l’Église Notre-Dame-de-l’Assomption et le musée Franciscain. On en profite par la même occasion pour flâner dans les magnifiques jardins du monastère et profiter d’une jolie vue sur Nice.

Monastère Cimiez
© Historical couple | Flickr

Les Arènes de Cimiez et le parc des Arènes

C’est dans ce quartier niçois que vous pourrez découvrir les vestiges d’un amphithéâtre romain. Ce monument historique du IIᵉ siècle, pouvant accueillir jusqu’à 4000 personnes, constitue pourtant l’un des plus petits amphithéâtres romains de France.

Une fois que vous aurez pris le temps d’admirer cet édifice romain, ne manquez pas de découvrir le parc des Arènes. Un véritable havre de paix niçois au cœur des oliviers centenaires. Prévoyez un petit pique-nique, le cadre est vraiment idéal !

Arènes
© Wikipedia

Le musée Matisse

Vous l’aurez deviné, ce musée niçois est entièrement dédié au peintre Henri Matisse. Il est d’ailleurs l’un des rares musées au monde à rassembler autant d’œuvres de l’artiste.
C’est dans la Villa des Arènes, construite entre 1670 et 1685, que se trouve le musée qui abrite entre autres des peintures, des sculptures, des gravures, des dessins, des photographies, mais aussi des objets ayant appartenu à Matisse.

Le musée Matisse est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 17h du 1er novembre au 30 avril et de 10h à 18h du 2 mai au 31 octobre.

Plein tarif hors exposition : 6€ | Tarif réduit hors exposition : 4€
Plein tarif en période d’exposition : 8€ | Tarif réduit en période d’exposition : 6€

Musée Matisse
© RICHARD F. EBERT | Encirclephotos.com

Le quartier abrite également le musée et le site archéologique de Cimiez, le musée Chagall consacré à l’œuvre religieuse du peintre ou encore le conservatoire de musique de Cimiez.

8. Les plages de Nice

En été, vous ne résisterez pas à l’appel de la Méditerranée ! Prenez donc votre maillot de bain et piquez une tête dans la Baie des Anges. Les plages niçoises sont des plages de galets donc il n’est pas toujours aisé de rentrer dans l’eau, mais une fois que vous y serez, vous ne regretterez pas. Il n’y a rien de tel que de se baigner ici au milieu du bleu d’azur de la Méditerranée !

Vous aurez l’embarras du choix puisque près de 40 plages, privées et publiques, sont recensées à Nice. Pour un endroit calme et moins fréquenté, on vous recommande la plage de Coco Beach, une sorte de petit crique magnifique entre les rochers.

Plage
© David Morgan-Mar | Flickr

9. Le musée d’Art moderne et d’Art contemporaine

Le Mamac est l’un des sites les plus fréquentés de Nice. Inauguré en 1990, cet imposant bâtiment de 4000m² abrite, sur 3 étages, 9 salles d’exposition. On y vient tout d’abord pour apprécier l’architecture originale de l’édifice, ensuite pour admirer les quelques 1300 œuvres présentées et enfin pour la vue imprenable sur la ville depuis les terrasses du musée.

Le Mamac est ouvert tous les jours de 11h à 18h.

Mamac
© La-lezardiere.eu

10. La place Garibaldi

La place Garibaldi est l’un des emblèmes de la ville et l’une des plus anciennes places niçoises. Avec ses immeubles à arcades et ses façades teintées de jaune, elle est tout simplement magnifique. Construite à partir de 1773, elle a récemment connu d’importants travaux de rénovation afin de lui rendre son apparence d’origine, photographies d’époque à l’appui.

Place Garibaldi
© Ville-imperiale.com

11. Déguster les spécialités niçoises

On ne sait pas vous, mais toutes ces visites ça creuse et puisque l’exploration d’une ville passe aussi par la découverte de ses saveurs, nous vous proposons de partir à la recherche des meilleures spécialités niçoises !

Vous n’avez peut-être jamais gouté, mais il est certain que vous avez déjà entendu parler de la socca, une des spécialités locales les plus connues ! Il s’agit d’une délicieuse galette préparée à base de farine de pois chiches.

Quelques-unes des meilleures adresses pour découvrir ce met niçois : Chez Thérésa sur le marché du cours Saleya, Chez Pipo ou encore Chez René Socca.
Mais la cuisine locale compte de nombreuses autres spécialités comme la panisse, la pissaladière, une sorte de pizza, sans sauce tomate, à l’oignon et aux anchois, la salade niçoise, le Pan Bagnat, la version sandwich de la salade, les petits farcis et bien d’autres.
Bon appétit !

Socca
© Kitchenlioness.blogspot.com

12. Le Carnaval de Nice

Il s’agit du plus grand festival de France et l’un des plus célèbres au monde avec ceux de Venise et de Rio. Chaque année en février, la ville accueille pendant deux semaines cet événement exceptionnel qui attire des visiteurs du monde entier. Le Carnaval de Nice présente deux manifestations différentes : le Corso carnavalesque qui voit défilé près d’une vingtaine d’immenses chars allégoriques sur la promenade du Paillon et la place Massena, et la bataille de fleurs où des personnages, défilant sur des chars décorés de superbes compositions florales, lancent au public des milliers de fleurs. Le Carnaval de Nice est un évènement grandiose, c’est véritablement l’occasion de vivre un moment unique.

Carnaval
© Marc Luczak | Flickr

13. Le Sentier du Littoral

Fuyez l’agitation de la ville et venez découvrir un bout de nature le long du Sentier du Littoral. Cette promenade de bord de mer relie Nice à Villefranche-sur-Mer et vous permet de profiter des plus beaux paysages du littoral azuréen. L’avantage c’est que, même en été, vous ne serez pas embêté(e) par une horde de touristes, le sentier étant encore relativement peu connu. Prévoyez de bonnes chaussures, et vous voilà fin prêt(e) à vous ressourcer en contemplant le paysage entre mer, pointes rocheuses, oliviers et pins sylvestres.

Sentier Du Littoral
© Pellicule-sacados.fr

14. Le Mont Boron

Lorsque vous êtes sur la Colline du Château, côté port, vous pouvez l’apercevoir. Le Mont Boron culmine à plus de 190m de haut et domine toute la Baie des Anges, le Massif de l’Estérel ainsi que la rade de Villefranche-sur-Mer. Pour en profiter, plusieurs options s’offrent à vous : en faire l’ascension à pied, vous y rendre en bus en empruntant la ligne 14 ou en voiture en passant par le chemin forestier menant au fort du Mont Alban. D’ailleurs, profitez-en pour découvrir cet édifice militaire construit à partir de 1557 et classé monument historique. Si vous avez le temps, le parc forestier du Mont Boron offre plusieurs kilomètres de sentiers pour de belles et longues balades au cœur de la pinède.

Au pied du Mont Boron se trouve également une grotte préhistorique de 35m de long qu’il est possible de visiter. Découvrez aussi l’espace pédagogique qui lui est consacré et la salle dédiée aux métiers de l’archéologique.

La grotte du Lazaret est accessible gratuitement du mercredi au dimanche de 12h à 14h

Mont Boron
© Pellicule-sacados.fr

15. Le parc Phœnix

Pour une demi-journée de découverte en famille, venez visiter le parc Phœnix situé près de l’Aéroport de Nice. Véritable jardin botanique et zoologique, le parc Phœnix offre un espace vert de près de 7 hectares et abrite 2500 espèces de plantes ainsi que 2000 animaux.

Mention spéciale pour son « diamant vert », une serre pyramidale de 7000m² et 25m de haut qui reproduit l’atmosphère de 6 climats tropicaux différents. Il s’agit d’une des plus grandes serres d’Europe !

Le parc présente une telle variété d’espèces aussi bien animales que végétales, qu’il ravira à coup sûr les petits comme les grands.

Le parc Phœnix est ouvert tous les jours de 9h30 à 19h30 du 1er avril au 30 septembre et de 9h30 à 18h du 1er octobre au 31 mars.
Plein tarif : 5€ | Tarif réduit : 3€

Parc Phœnix
© Wikipedia

16. Le musée Massena

Si vous ne deviez choisir qu’un seul musée à visiter pendant votre séjour à Nice, optez pour le musée Massena. Depuis 1921, il est installé sur la Promenade des Anglais dans une demeure du XIXᵉ siècle inspirée par la villa Rothschild de Cannes. Entre le mobilier, les sculptures, les peintures et les objets d’art, près de 15 000 pièces sont exposées dans le musée et retracent ainsi l’histoire de Nice au sein de ce joyau architectural. Une visite incontournable !

Le musée Massena est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 18h du 2 mai au 31 octobre et de 11h à 18h du 1er novembre au 30 avril.

Musée Massena
© Wikipedia

17. Le musée des Beaux-Arts

Comme souvent à Nice, quand on visite un musée, on visite à la fois ses œuvres, mais aussi l’édifice dans lequel il se trouve. Le musée des Beaux-Arts de Nice se trouve à l’intérieur de la villa Kotchoubey-Thompson et présente une collection d’œuvre qui retrace l’histoire de l’art du XVIᵉ jusqu’au XXᵉ siècle. On y trouve notamment quelques œuvres emblématiques comme la Crucifixion d’Agnolo Bronzino ou encore Le déjeuner sur l’herbe de Jules Chéret dont le travail est d’ailleurs particulièrement représenté dans ce musée.

Musée Des Beaux Arts
© Viamichelin

18. Le Promenade du Paillon

Qu’il est agréable de se balader par une belle journée ensoleillée le long de la Promenade du Paillon. Cette coulée verte inaugurée en 2013 se compose de nombreux arbres, d’un immense miroir d’eau et de plusieurs jets sous lesquels les enfants viennent jouer en été. Pour les familles qui voudraient prendre du bon temps en extérieur ou les amateurs de photographie inspirés par les reflets de l’eau sur le sol, la Promenade du Paillon constitue la balade idéale !

Promenade Paillon
© Gille Couturier | Flickr

19. La place Massena

La place Massena est une pure merveille que l’on pourrait passer des heures et des heures à admirer. Née au début du XIXᵉ siècle, elle a toujours su se renouveler et se réinventer pour arriver au résultat que l’on connaît aujourd’hui. Véritable trait d’union entre la vieille ville et les quartiers plus récents de Nice, la place Massena mélange les éléments architecturaux modernes et les édifices plus anciens. Plusieurs choses attirent notre attention ici comme la superbe fontaine du soleil où trône une statue d’Apollon de 7m de haut, l’effet d’optique de son sol en damier, ses magnifiques façades d’un rouge profond ou encore les 7 scribes sur socle réalisés par l’artiste Jaume Plensa. Vous l’aurez compris, vous ne pouvez pas quitter Nice avant d’avoir découvert cette place emblématique.

Place Massena
© Paco | Flickr

20. Le port de Nice

On peut l’admirer depuis les hauteurs de la Colline du Château, mais le mieux reste encore de s’y promener. Avec ses façades jaunes et rouges et ses pointus multicolores (petites barques traditionnelles), le port de Nice, c’est avant tout une explosion de couleurs. Après votre balade, si vous souhaitez retourner dans le centre-ville sans effort, rendez-vous quai des Pointus où vous embarquerez à bord de la navette gratuite Lou Passagin.

Le Port
© Blog.luckyloc.com

21. Visiter Nice en segway

On les voit nombreux les touristes déambulant en Segway depuis la Croisette. Ce gyropode, très facile à manier, vous permet de visiter Nice de façon amusante et rapide, plus rapide qu’à pied en tout cas, en compagnie de guides qui vous donneront tout un tas d’informations utiles et intéressantes sur la ville.

La compagnie Mobilboard vous propose plusieurs circuits d’une à trois heures de découverte, à partir de 30€ par personne.

Segway
© Frenchrivierapass.com

22. Le petit train de Nice

Pour suivre une visite commentée et découvrir les principaux points d’intérêt de la ville, embarquez à bord du petit train électrique de Nice. Une visite qui vous permet d’avoir un premier aperçu de la ville tout en étant confortablement assis dans le train. Les balades durent 45 minutes et partent de la Promenade des Anglais. Il y a des départs tous les jours à partir de 9h40 et jusqu’à 18h20 en haute saison (17h en basse saison).

Tarifs : Adulte - 10€ | enfant de 5 à 11 ans - 5€ | Gratuit pour les enfants jusqu’à 4 ans.

Petit Train
© Nice.city-life.fr

La ville de Nice a mis en place un système d’accès illimité aux musées municipaux sous forme de pass 24h (10€) ou 7 jours (20€).

Pour des séjours d’une durée de 24, 48 ou 72h à Nice, pensez à investir dans le French Riviera Pass qui vous donnera un accès gratuit à de nombreux sites et activités touristiques à Nice et aux alentours.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Par Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.