Que faire dans le quartier de Palais-Royal ?

C’est un quartier en plein cœur de la capitale et qui est parfait si vous aimez les découvertes culturelles et artistiques. Il respire encore l’agitation de la cour et les pas des rois. Il recèle des trésors bien cachés que je vous propose de découvrir avec nous !

Colonnes De Buren Palais Royal Paris

Le kiosque des Noctambules

Le kiosque des Noctambules est une pépite du quartier qui a été réalisé par l’artiste Jean-Michel Othoniel, sculpteur français du XXe siècle. Il est exposé et reconnu dans le monde entier. Il met le verre au cœur de ses créations après avoir été au contact des maîtres verriers vénitiens. Cette œuvre a pris place, face à la Comédie française, en 2000. En fait, l’artiste l’avait dessiné pour illustrer un ouvrage. Mais la RATP a eu un véritable coup de foudre pour cette réinterprétation de l’Art nouveau. Ce sont 800 perles géantes en verre de Murano qui composent cette réalisation. Elle s’articule en deux dômes en perles, surmontés de petites statues.

Kiosque Des Noctambules
© istock

Le ministère de la Culture

C’est un bel exemple d’architecture moderne dans ce quartier. C’est une réalisation de François Soler, architecte qui avait pour mission en 2005 de rendre homogène un ensemble de bâtisses mal assorties. La résille métallique a permis cette prouesse. Une sorte d’emballage qui permet de dissimuler habilement ces bâtiments pour donner à l’ensemble une véritable identité. Cette idée était parfaite pour un bâtiment qui doit respirer l’art et la culture. Cette résille permet de voir sans être vu, un peu à la manière des moucharabiehs orientaux.

La Statue d’Hermès

Elle est située à 150 mètres du ministère de la Culture. Elle semble veiller sur l’entrée d’une galerie incroyable. Hermès est une figure de la mythologie grecque, fils de Zeus et de Maïa.

L’usine à bébés

Vous allez tomber nez à nez avec un poupon qui semble prêt à partir faire ses emplettes avec son petit panier. C’est en observant l’architecture du site que vous comprenez ce qu’il fait là. Dans les années 1860, c’était le lieu où se pressaient les femmes cherchant des jupons perfectionnés. En 1880, elle est rachetée pour créer une école privée.

En 1893, l’école laisse place aux ingénieurs de la Compagnie parisienne de l’Air comprimé, fondée par Victor Popp, un ingénieur autrichien. Elle se transforme ensuite sous l’égide d’un disciple de Baltard. Depuis ce bâtiment abrite une crèche collective et une antenne de la protection civile. Vous n’avez plus, maintenant que vous connaissez l’histoire, qu’à admirer cette peinture représentant un joli poupon.

L’Église Saint-Roch

L’Église Saint-Roch est également à découvrir, c’est l’une des plus vastes de Paris, sa construction a duré pratiquement un siècle et c’est en 1722 qu’elle ouvre ses portes. Elle conjugue une architecture de style baroque avec un style classique, ce qui donne un ensemble assez original. Visitez l‘intérieur, vous ne le regretterez pas. Si vous aimez les décorations un peu kitsch et les angelots, vous devriez apprécier. Observez la façade avec attention, elle présente des impacts de balles.

église Saint Roch Paris
© istock

La fontaine Molière

La fontaine Molière est une œuvre de l’architecte Louis Visconti. C’est également lui qui est à l’origine de la Fontaine qui fait face à l’église Saint-Sulpice à Saint-Germain-des-Prés. En revanche, le sculpteur de la statue de Molière est Bernard Seurre. C‘est également cet artiste qui est à l’origine d’une partie des sculptures de l’Arc de Triomphe et de celle de Molière prenant place dans la cour Napoléon du Louvre.

C’est James Pradier qui a sculpté la Comédie légère, la Comédie sérieuse et le Génie assis. Vous pouvez admirer des œuvres de cet artiste un peu partout dans Paris. Pour les amateurs, sachez qu’il n’y a pas moins de 3 mosaïques posées par le street-artiste Invader à attraper ici avec le jeu sur smartphone FlashInvaders

La jolie porte dentelée rouge

Cette belle porte donne accès à l’hôtel meublé de Londres, dont les façades et les balcons sont classés aux monuments historiques. L’immeuble date du XVIIe siècle et présente un style architectural mauresque, avec des inspirations du Maghreb et de l’Espagne.

L’ancienne boutique Fauré Le Page

Cet immeuble ancien se trouve dans la rue Richelieu. Placez-vous sur la place André Malraux pour l’admirer en prenant du recul.

Le canon solaire des Jardins du Palais Royal

Le canon solaire des Jardins du Palais Royal se trouve à proximité de la boutique Fauré. Ce canon est petit et le trouver est un véritable défi. Il a été fabriqué en bronze et inventé par un horloger de la galerie de Beaujolais. Le système est ingénieux, la loupe est installée dans l‘axe du méridien de Paris. Quand le soleil est parfaitement dans cet axe, les rayons du soleil mettent le feu à la mèche et déclenchent une détonation. Il a été placé dans les jardins en 1786. Depuis 1911, le canon est réduit au silence. Il faudra attendre 1990 pour qu’il retentisse à nouveau à midi grâce à un artificier de l’armurerie Fauré-Lepage.

Jardin Palais Royal
© istock

La Société de secours mutuel et de retraite des cuisiniers de Paris

La Société de secours mutuel et de retraite des cuisiniers de Paris a été créée en 1840. Elle prend place dans une bâtisse qui est décorée d’atlantes assez classiques, mais imposants par leur taille et les décors végétaux foisonnants qui les entourent. Les sculptures représentent l’apprentissage au travers de personnages, un jeune apprenti ainsi que l’autre qui est un homme plus vieux. Ils ont des guirlandes de chêne autour de la taille. Les deux personnages évoquent bien l’objectif de cette société.

Les galeries et les passages de ce quartier

Partez sur les traces des mystères et anecdotes de ce quartier et à la recherche de l’authenticité de ces lieux. Vous allez ainsi admirer des sites et réalisations insolites comme la galerie Vivienne, les colonnes de Buren, le passage Choiseul, etc. Une jolie manière de prendre son temps et de mieux comprendre l’histoire de ce quartier et de ses habitants, mais également de découvrir certains trésors et recoins de Paris. Le plus simple est de vous adresser à un guide pour profiter au mieux de ce quartier, surtout si vous ne disposez que de très peu de temps.

La Comédie française

La Comédie française est bien plus qu’une simple salle de spectacle, c’est une institution qui fait figure de référence pour les comédiens. Elle a été créée en 1681 et elle prend place Colette dans un bâtiment datant de 1799. La salle Richelieu où se tiennent les représentations présente une architecture italienne avec ses balcons, sa coupole et sa forme de fer à cheval.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires