Que faire dans le quartier de Charonne ?

Le quartier de Charonne est souvent surnommé le village de Charonne et cela s’explique très facilement. En effet, c’était un ancien village qui a été rattaché à Paris en 1860. Il est situé sur le flanc sud de la colline de Belleville. Entre église médiévale, jardins secrets et ruelles pavées, il vous réserve bien des surprises.

Rue Saint Blaise Charonne Paris

Le tampographe Sardon

Le tampographe Sardon est une galerie-atelier où des tampons en tout genre sont dessinés et réalisés artisanalement. Ils délivrent des messages pleins d’humour, de jolis graphismes ou des illustrations pleines de poésie. Cette galerie est située dans la rue de Repos, se trouvant non loin du boulevard Charonne.

Le jardin partagé de la Cité Aubry

Il est situé au numéro 2 bis de la Cité Aubry et il s’agit d’un joli jardin partagé. Un véritable havre de paix niché au creux des immeubles et un poumon vert où les familles du quartier cultivent des plantes aromatiques, des tomates ou des tournesols. Son mur d’enceinte, décoré de grandes fresques de street art, lui apporte beaucoup de caractère et une ambiance particulière. La cité Aubry débouche sur la Villa Riberolle, une ruelle qui mène jusqu’au mur d’enceinte du cimetière du Père Lachaise.

La villa Riberolle

La villa Riberolle est en fait une impasse couverte de pavés et qui abrite d’anciens ateliers, datant du XIXe siècle. Certains sont occupés par des artistes. La végétation du cimetière qui surplombe la ruelle, le silence, les herbes folles qui poussent entre les pavés… rien ne ressemble ici à Paris tel que nous le connaissons. C’est de ce fait une balade très agréable à l’écart du bruit et de la foule.

Le Merle Moqueur

N’hésitez pas à pénétrer dans la boutique au nom poétique : le Merle Moqueur, c’est en fait une librairie du quartier qui présente de nombreux ouvrages. On aime sa longue verrière qui a été conservée avec brio. En effet, cette librairie a été implantée dans un ancien entrepôt et c’est ce qui lui apporte cette atmosphère particulière. Tous les amateurs seront ravis par le choix très diversifié proposé entre littérature, guides de voyage ou livres pour la jeunesse. Sur le trottoir d’en face, vous apercevez le Quartier Rouge, un café-Resto à l’ambiance décontractée où vous pouvez faire une pause et vous imprégnez de l’ambiance de la rue de Bagnolet.

Le Jardin Naturel

Le jardin Naturel est un lieu extraordinaire, situé à l’ombre du cimetière du Père Lachaise. L’atout de ce dernier : il est planté de fleurs sauvages qui autrefois se développaient dans les environs de Paris. Il est entretenu dans les règles du jardinage biologique. Dans l’allée principale, vous admirez les érables, les chênes et les noisetiers qui la bordent. À leurs pieds, des plantes de sous-bois s’épanouissent. Vous atterrissez alors dans la rue de Lesseps qui est charmante avec ses maisons de brique élégantes et chacun possède des jardins d’hiver et de rosiers grimpants.

Le square perché Henri Karcher

L’entrée du Square perché Henri-Karcher est signalée par la fresque de street-art qui orne son mur extérieur. Ce dernier est accroché au flanc du Père Lachaise. Son allée arborée et toute en courbe vous entraine sur cette petite butte, couverte de vignes et de moulins à vent. Une fois arrivé au sommet, vous faites une pause au-dessus du trafic et des immeubles.

L’ancienne Flèche d’or – ancienne gare de la Petite Ceinture

Vous vous trouvez en face de l’ancienne gare de Charonne et ce lieu tient son nom du train Paris-Calais, dont la ligne qui reliait Paris à Londres, a été inaugurée en 1926. À partir des années 90, la Flèche d’Or est devenue l’une des salles de concert les plus branchées de la capitale. Le fait qu’elle ai réussi à débusquer de nombreux talents lui a valu une belle réputation. La salle de concert a fermé en 2016 et c’est aujourd’hui un lieu politique, de solidarité et culturel.

Le Mama Shelter et la médiathèque Marguerite Duras

Le Mama Shelter est un hôtel parisien branché décoré par Philippe Starck. Pensez à réserver si l’envie vous prenait de bruncher dans leur grande salle du rez-de-chaussée aux murs en ardoises ou si vous voulez prendre un verre sur le rooftop pour profiter du paysage. L’immeuble qui est juste attenant à l’hôtel accueille la médiathèque Marguerite Duras et c’est l’une des plus innovantes de Paris. Elle propose un auditorium, un espace d’exposition et un fonds dédié à l’Est parisien.

L'église Saint-Germain-de-Charonne

L’église Saint-Germain-de-Charonne se trouve au cœur de l’ancien village de Charonne. Vous vous imprégnez de l’ambiance de cet ancien village et vous admirez cette église au clocher, datant du XIIIe siècle. C’est la seule église avec celle de Saint-Pierre de Montmartre à être encore bordée de son ancien cimetière paroissial. Il faut savoir que l’église a été l’écrin de la dernière scène des Tontons flingueurs de Georges Lautner. Sur le trottoir d’en face, vous découvrez l’église Saints-Cyrille-et-Méthode qui est moins ancienne et a été conçue par Henri Vidal.

église De Charonne Paris
© istock

La rue Saint-Blaise

Flânez dans la rue Saint-Blaise et faites une  pause sur les terrasses des nombreux cafés et restaurants. Un sol pavé et un mobilier urbain coloré accentuent le caractère atypique de cette voie semi-piétonne, ponctuée par un joli clocher médiéval. Elle ressemble plus à une rue provinciale que parisienne.

Le pavillon de l’Ermitage et le jardin de l’Hospice Debrousse

L’immense jardin de l’Hospice Debrousse abrite  le pavillon de l’Ermitage qui est le seul vestige du grand parc de Bagnolet appartenant à la duchesse d’Orléans. Il affiche un style Louis XV et son décor intérieur est composé de grandes fresques murales qui représentent des ermites en méditation.

La Place Édith Piaf

Cette petite place a été rénovée pour le 40e anniversaire de la mort de la chanteuse, en 2003. Elle accueille la statue qui représente Piaf et qui en œuvre de Lisbeth Delisle ainsi que la jolie fontaine de Wallace. La terrasse du bar de la place vous accueille pour faire une petite pause.

La Campagne à Paris

Quand on évoque la Campagne à Paris, il s’agit d’un petit îlot de pavillons perché sur une butte. Ces jolies maisons datant de 1920 se distinguent des autres bâtisses du lotissement. Elles apportent cependant une harmonie à l’ensemble. On aime leurs jardins verdoyants, leurs élégantes marquises, les volets aux couleurs vives et les portails en fer forgé. La beauté des lieux n’est pas le seul élément qui fait que l’on s’y sent bien, c’est le calme qui y règne qui est très agréable.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires