Que faire à Montparnasse ?

Le quartier de Montparnasse au cœur du 14e arrondissement ne passe pas inaperçu, du fait de la tour du même nom qui semble veiller sur lui. C‘est le quartier de Paris où aimaient à se retrouver les artistes comme Picasso, Apollinaire, Miro et bien d’autres qui y avaient installé leurs ateliers et qui se retrouvaient à la Coupole. Voici quelques activités et sites à découvrir !

Montparnasse Paris

Admirez la tour Montparnasse et ses environs

La tour Montparnasse a été bâtie entre 1969 et 1973, c’était d’ailleurs le plus haut immeuble de bureaux d’Europe. Elle a pris la place de l’ancienne gare Montparnasse. Seul le 56e étage est ouvert au public avec notamment son restaurant : le Ciel de Paris, restauré en 2005. Il offre une vue splendide sur Paris et propose une cuisine gastronomique. Une petite exposition retraçant l’histoire la tour est située également à cet étage.

La rue de la Gaîté

Flânez dans cette rue qui porte bien son nom, car elle est très vivante et joyeuse. C’était la rue qui permettait d’éclairer le quotidien parfois morose des Parisiens. Au XVIIIe siècle, ce n’était qu’un chemin de terre, il se développera seulement au cours du XIXe siècle. C‘est à cette époque que la rue de la Gaîté se trouvait hors de la partie délimitée par l’enceinte des Fermiers généraux.

De ce fait, elle fut occupée par les commerçants, les bistrots et cafés qui n’avaient pas à payer les taxes. C’est ainsi que la rue fit ensuite de sa spécialité les guinguettes populaires, les bals et les cabarets et les théâtres. Le théâtre de Bobino date de cette époque.

Le jardin atlantique

Le jardin Atlantique est situé au-dessus de la gare Montparnasse. C’est réellement un jardin suspendu de 3 hectares de la gare et des voies de TGV. Ce sont les paysagistes Michel Péna et François Brun qui les ont imaginés. Ils ont vu le jour en 1994 avec un style inspiré des jardins à la française.

Il permet aux voyageurs de se détendre en attendant leur train. Le thème choisi, l’Atlantique, est un clin d’œil aux régions desservies par cette gare. La couleur qui domine est évidemment le bleu et le jardin est parsemé de détails évoquant la région comme les mâts en bois. Il comprend de nombreuses aires de jeux.

Découvrez le musée Bourdelle

Les amoureux d’art sont ravis de découvrir le musée Bourdelle. Il est consacré à la vie et à l’œuvre du sculpteur et c’est pour cette raison qu’il a pris place dans les appartements, les ateliers et le jardin que l’artiste occupa jusqu’à la fin de sa vie. Il a été transformé en musée en 1949 et une extension permet d’accueillir les expositions.

Bourdelle est particulièrement connu pour ses œuvres gigantesques. Le musée ouvert largement sur le jardin est un lieu très agréable, un havre de paix où les visiteurs flânent en découvrant son œuvre.

Visitez le cimetière de Montparnasse

Le cimetière Montparnasse a été créé au cours du XIXe siècle. Il a pris la place de trois fermes et vous pouvez toujours découvrir une tour de moulins à vent datant de cette époque.

C’est le plus grand cimetière parisien après le Père Lachaise. Il abrite les tombes de nombreuses personnalités et intellectuels comme Charles Baudelaire, Maurice Leblanc, Samuel Beckett, Ionesco, Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre, Antoine Bourdelle, Man Ray ou Serge Gainsbourg. Regardez avec attention les nombreuses sculptures qui ornent ce cimetière. C’est l’un des plus grands espaces verts de Paris.

La fondation Cartier : à la découverte de l’art contemporain

La fondation Cartier a trouvé refuge dans un vaste bâtiment conçu par Jean Nouvel, architecte célèbre. Vous remarquerez tout de suite les panneaux de verre à peine dissimulés par une végétation verdoyante. Le bâtiment est entouré de jardins, imaginés par Lothar Baumgarten, un véritable ilot de verdure au cœur de la ville.

On aime l’esthétique contemporaine du bâtiment qui joue avec la transparence et les volumes. La fondation a pour objectif de promouvoir et de soutenir la création artistique et contemporaine, internationale. Elle regroupe différentes formes d’art : peinture, image vidéo, design, son, sculpture ou photographie.

La rue Daguerre et la place Denfert-Rochereau

La place Denfert-Rochereau est la plus emblématique de la capitale. À  la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, la place était divisée par l’Enceinte des Fermiers Généraux qui marquait les limites de la ville. Cette enceinte avait pour but de taxer les commerçants et ce mur d’octroi a été rapidement rebaptisé la barrière d’enfer. Cette enceinte n’a jamais été détruite. Vous retrouvez le Lion de Bartholdi au centre de la place.

Depuis cette place, vous rejoignez la rue Daguerre très animée où les Parisiens aiment flâner parmi les étals de produits frais. On aime l’ambiance villageoise de cette rue. Les associations de quartier sont nombreuses comme le Moulin à Café où vous dégustez des boissons, des gâteaux, fait maison et autres produits à des prix extrêmement peu chers.

Place Denfert Rochereau Paris
© istock

Les catacombes de Paris

Depuis la place Denfert-Rochereau, vous accédez aux catacombes de Paris tellement célèbres. Construites à la fin du XVIIIe siècle, elles renferment les ossements des Parisiens qui ont été transférés du cimetière des Innocents quand celui-ci ferma. Les catacombes sont en fait d’anciennes carrières et de nombreux travaux ont été réalisés. Le transfert avait lieu de nuit et une cérémonie l’accompagnait. Il dura deux ans.

Les catacombes de Paris sont une attraction touristique prisée. La visite vous enchante si vous êtes amateur de sensations fortes. Vous vous ferez peur en parcourant le labyrinthe serpentant à 20 mètres sous terre. La mise en scène romantico-macabre vous met dans l’ambiance.

L’observatoire de Paris

Ce bâtiment a été fondé en 1667, sous Louis XIV et c’est le plus vieil observatoire du monde. Ils abritaient les astronomes académiciens du roi Soleil qui travaillaient ainsi dans le même lieu avec de bons instruments, leur permettant de réaliser les cartes de navigation avec précision. Le bâtiment est d’époque. Il est composé de deux tours carrées et de deux coupoles. Elles renferment les lunettes astronomiques, dont la lunette Arago, du nom du directeur de l’observatoire en 1846.

La cité universitaire et le parc Montsouris

Si le 14e arrondissement est tellement animé, les étudiants n’y sont pas pour rien. C’est d’ailleurs dans ce quartier que se trouve la Cité Internationale Universitaire de Paris qui regroupe de nombreuses résidences universitaires. Cette installation a été complétée par d’autres maisons léguées ou construites, par des mécènes français ou étrangers. Ce sont plus de 5 000 étudiants et chercheurs qui vivent dans ce lieu. Le parc Montsouris est situé à proximité.

À lire aussi :

Logo Terre Auteur
Les conseils de Terre.tv

Votre guide de voyage pour la garantie d'un séjour réussi !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires